Depuis la création de Lost In The USA, c’est probablement l’une des questions qui revient le plus souvent : combien coûte un roadtrip aux Etats-Unis ? Quel budget prévoir pour l’ouest américain ? (ou comment faites-vous pour partir si souvent aux USA bande de f…ing sacripans ?). Il y a beaucoup d’idées reçues sur le sujet et nous sommes là pour en parler sans tabou, donner quelques clés et des astuces pour économiser de l’argent.

Nous avons déjà fait huit longs roadtrips (le 9e est en préparation), d’un à trois mois. Et on s’est servi de nos expériences pour bâtir cet article qui parle dollar. Vous allez voir qu’avec un peu de souplesse, une dose de flair, il est tout à fait envisageable de partir aux Etats-Unis sans vous endetter sur cinq générations, en faisant doucement descendre certains prix et certains postes de dépenses. Mais, qu’on se le dise, un voyage aux USA n’est pas bon marché, encore moins depuis ces dernières années (augmentation sur certains secteurs et déflation de l’euro).

 

 

 

Bien sûr, vous trouverez forcément quelqu’un pour lever la main et dire, « je l’ai fait pour moins cher ». Oui, c’est vrai. On peut faire moins cher, en partant hors saison, dans des états méconnus, en prenant le bus, en dormant chez l’habitant ou sur un parking de Walmart et en mangeant des amandes grillées lors de votre seul repas de la journée. Ou alors, certains sont partis il y a quelques années, quand l’euro dominait largement le dollar. Mais vous comprendrez qu’ici, nous voulons simplement donner une idée de ce que peut coûter un voyage aux Etats-Unis, sans se retenir, en se faisant plaisir… Un coût moyen avec absolument toutes les dépenses, on a bien dit toutes, et pas seulement l’avion, l’hébergement et la voiture. C’est parti.

 

Note : cet article est tiré d’une conférence que nous avons donnée en 2017 lors des salons du tourisme à Toulouse et à Paris et que nous mettons à jour régulièrement

Autres articles utiles : Comment organiser son roadtrip en dix étapes ?

Itinéraires classiques pour un roadtrip dans l’Ouest Américain

 

 

 

50-ACombiencouteroadtrip copie

 

 

 

 

Quel budget pour un roadtrip aux Etats-Unis ?

 

 

Ce qui influe sur le prix

La première partie, pour bien comprendre les mécanismes financiers de l’organisation, est de considérer les éléments qui influent sur le budget.

 

La période du voyage

carte USA

 

Une évidence. Dans l’Ouest par exemple, la très haute saison va de juin à fin septembre compris. Si vous partez mi-mai ou en octobre, il est encore possible de faire de bonnes affaires, de baisser la note de 20 ou 30 %. Les autres périodes le permettent aussi (novembre-avril), mais la météo et l’état des routes donnent un voyage plus incertain et il faut bien réfléchir au secteur à visiter.

Autres exemples. en Floride, il y a deux hautes saisons : l’hiver, période des “snowbirds”, pendant laquelle les Canadiens et les Américains des états du nord viennent se réchauffer et l’été, avec les Européens. A la Nouvelle-Orléans, les prix vont grimper à l’occasion de Mardi Gras. Idem à Austin pour le festival South By Southwest, etc… Les Américains maîtrisent parfaitement l’offre et la demande, et les prix suivent.

 

 

Les états et les villes visités

2. Carte coût de la vie

 

Comme on peut le voir sur cette carte sur le coût de la vie (2016), dans l’Ouest, la Californie, l’Oregon et Washington sont particulièrement chers, le nord-est aussi. Sur la carte, la Floride est assez trompeuse car le centre et la Panhandle (nord-ouest) font baisser la douloureuse. De base, tous les secteurs côtiers sont assez chers.

De plus, un voyage urbain sera toujours plus cher qu’une virée dans le désert ou dans la montagne. Mais là, on ne vous apprend rien.

Prendre pour exemple notre roadtrip de trois mois en 2015, nous étions sur une moyenne de 95 euros en Californie pour le logement (nous y sommes restés un mois, en octobre) alors qu’au Nouveau-Mexique, notre moyenne était de 60 euros (15 jours).

 

 

La façon de voyager

Si vous êtes campeur, vous serez moins cher. Si vous êtes plus dans des activités de randonnées plutôt que de visites, vous serez moins chers. Si vous êtes plus pique-nique que restaurants, vous serez moins chers. Bref, tout cela joue. On détaille ça avec les postes de dépenses ensuite.

L’urbain fait vite grimper la douloureuse, notamment au niveau de l’hébergement et des activités.

 

IMG_4836

 

 

Le facteur chance et la débrouille…

Après, ce qui va faire la différence, c’est votre capacité à choisir les bons moments pour réserver, à être malin avec les réservations, à sauter sur les promotions. Et aussi, il faut parfois un peu de chance.

 

 

 

 

 

 

Les différents postes de dépenses

 

3. PDF postes de def

 

 

On va vous parler de tous les postes de dépenses, quatorze principaux selon nous, que l’on rencontre lors d’un voyage aux USA et on va vous donner de multiples astuces pour payer moins cher.

 

 

 

ESTA

4. ESTA - copie

 

C’est le visa électronique indispensable pour voyager aux Etats-Unis. Valable 2 ans. Vous avez la possibilité de rester au maximum 90 jours consécutivement aux USA. Pour en savoir plus sur l’Esta et pour savoir comment le remplir

Coût : 14$ par personne (environ 11,4 euros)

 

Astuce : ne se fier qu’au site officiel. Fuir les autres sites qui prendront une commission au passage, faisant grimper la note jusqu’au 70 euros

 

 

 

Avion

C’est l’une des dépenses les plus conséquentes. Mais depuis quelques années, les vols transatlantiques se multiplient, directement au départ de l’Europe. Il existe des directs pour Los Angeles, Las Vegas, Phoenix, Seattle, San Diego, Denver, la Nouvelle-Orléans, Atlanta, New York, Boston, Houston, Dallas et bien d’autres. Développement également ces dernières années de compagnies low cost proposant du long courrier (Wow air, Norwegia, French Bee, XL Airways et bientôt Ryanair). Les prix sont bien descendus, particulièrement vers Los Angeles. En revanche, attention, depuis 2018, des compagnies traditionnelles font payer les bagages (50 à 100 euros la pièce) dès le premier.

Coût : entre 300 et 1200 euros l’aller retour suivant les périodes et les destinations

 

Astuce : être patient, comparer, bien activer la recherche en navigation privée. Mais faire attention aux correspondances trop courtes sur le sol américain

Astuce 2 : il existe des sites qui analysent les algorithmes, vous proposent de poser des options et vous indiquent les meilleurs moments pour acheter. Exemples : Algofly ou Hopper

 

 

 

Transport (location de véhicule…)

IMG_5536-2

 

Autre dépense importante : le transport sur place. Plusieurs possibilités : la voiture, le camping car, le camper van, la moto, le bus ou le train. Nous ne parlerons pas du bus et du train, qui sont des solutions rares et pas toujours pratiques pour découvrir les USA et particulièrement l’Ouest.

 

  • Pour la voiture, il existe de nombreux sites et loueurs et le prix dépendra de plusieurs facteurs : taille de la voiture, période, lieu de prise et de restitution. Le kilométrage est toujours illimité et les assurances de base sont généralement incluses (à vérifier néanmoins). Ne pas oublier les petits plus : location de GPS si besoin (mais franchement, vous ne devez pas le faire, on vous explique pourquoi ici), conducteurs supplémentaires, location plus chère pour les moins de 25 ans. Voir nos conseils pratiques et notre comparateur
    Coût voiture : entre 20 et 70 euros la journée de location suivant la période, le type de la voiture et le lieu de prise.

 

  • Le camping-car, on nous pose souvent la question. Et souvent, les gens tombent de haut en découvrant le prix. Il faut aussi prendre en considération son gabarit, qui ne passe pas partout.
    Coût camping car : on a fait le test. 3750 $ (3530 euros) pour un mois en mai (3 personnes maxi), 3600 (3390 euros) en juillet, 4800 (4522) en août. Soit entre 110 et 150 euros/jour. Chez l’un des loueurs les plus connus, il y a un forfait de 100 miles/jour (160 km). Chaque mile supplémentaire, c’est 34 cents. Ouch.

 

  • Le camper-van, entre les deux est à la mode en ce moment. Et, niveau prix, logiquement, il se situe entre les deux.
    Coût camper van 
    : entre 80 et 100 euros par jour

 

  • La moto. Possibilité de louer des Harley, des Indian, des Honda, des BMW, des Triumph
    Coût moto : entre 85 et 140 euros/jour. Comptez 110 euros pour une Harley

 

IMG_9356

 

Astuce 1 : les prix sont moins élevés hors saison, d’octobre à mai. On a réalisé en mars 2017 une simulation sur un comparateur de location de voiture. Pour le même véhicule, un mois en mars ou mai équivaut à 720 euros, un mois en juillet à 1370 euros, soit presque le double

Astuce 2 : éviter ce qu’on appelle les frais d’abandon (prendre une voiture dans un état, la rendre dans un autre) en misant sur une boucle ou en rendant la voiture dans le même état. Ces frais, à payer à la fin, peuvent représenter jusqu’à 500 euros. Attention, depuis 2017, certaines compagnies font payer des frais d’abandon qui étaient auparavant gratuits (exemples : SF/LA, SF/LV, LV/SF). Voir sur notre comparateur ou sur le site de RentalCars, ces frais sont bien indiqués. Carigami fait aussi du très bon boulot !

Astuce 3 : réserver, surveiller les pris, annuler. S’inscrire aux programmes de fidélité. Il y a parfois des réductions. Comme sur notre site d’ailleurs où l’on propose parfois des réductions et des bons plans

 

 

Elle est de RETOUR. Jusqu’au 9 décembre 2018, on vous offre jusqu’à 10% sur toute location avec Alamo. Un partenariat exclusif avec Lost In The USA. Le lien magique est ici

 

 

Astuce 4 : Limiter le temps de location de voiture en passant les premiers jours dans une ville qui se fait bien à pied comme San Francisco, Seattle ou la Nouvelle-Orléans.

Astuce 5 : avoir son propre GPS avec une carte US. Le nôtre est amorti depuis longtemps. Sinon, faire confiance à une appli GPS qui fonctionne hors ligne comme Google Maps, Here, CoPilot, Maps.me ou Navmii. Sinon, un GPS acheté sur place, si l’on compte enchaîner les voyages aux US, peut être vite amorti

Astuce 6 : le conducteur additionnel gratuit en Californie. C’est inscrit dans la loi. Sinon, Alamo le propose gratuitement (voir nos bons plans)

Astuce 7 : parfois, des combinés voiture et avion permettent d’économiser. Expedia, Liligo ou autre en font

Astuce 8 : pas vraiment une astuce mais ça peut servir, Turo est un loueur de voiture de particulier à particulier. Pour des petits trajets ou boucles (comme à l’intérieur d’une ville si vous avez une base), ça peut servir.

Astuce 9 : en ville, Uber est moins cher qu’un taxi. Pas de tip pour les Uber car c’est tout compris (mais vous pouvez en ajouter un après la course)

 

 

 

Essence

5. Carte prix de l'essence - copie

 

C’est un poste de dépense qu’il ne faut pas oublier, même si l’essence est moins chère aux Etats-Unis. Mais les voitures consomment un peu plus. Notez bien qu’il y a de grandes disparités entre les états. La Californie est encore une fois plus chère sur ce point, comme on peut voir sur la carte (Hawaii et l’Alaska très chers aussi). D’autre part, l’essence sera à des prix très élevés dans les parcs.

Coût : entre 1,60 $ (1,30 euros) et 4 $ (3,25 euros) le gallon. Actuellement, 2,30 $ (1,9 euros) en moyenne. 1 gallon, c’est 3,8 litres. Donc entre 35 centimes et 90 centimes le litre. Moyenne à 50-60 centimes le litre. Nous calculons plus ou moins 5 euros pour 100 kilomètres

 

Astuce 1 : Gasbuddy. C’est un site qui permet de calculer sa consommation en essence mais aussi de trouver des stations moins chères. Et il existe une appli !

Astuce 2 : lors de la prise du véhicule, on conseille de prendre l’option “rendre le réservoir vide”. Pourquoi ? Car si vous devez le rendre plein et que vous n’avez pas le temps ou qu’il ne l’est pas, la compagnie de location va vous prendre la différence avec un prix au gallon très élevé, de l’ordre de 5$, alors que celui qu’elle vous applique au début tournera autour de 3$

Astuce 3 : dans certaines stations, c’est moins cher de payer en cash qu’en CB

 

 

 

Hébergements

IMG_8129-2

 

Voilà un poste de dépenses des plus importants lors d’un voyage. C’est aussi celui sur lequel on peut agir le plus. Voici les différents logements ou manières de loger que vous pouvez avoir lors d’un roadtrip : l’hôtel (classique, souvent en ville), le motel (typique usa, de chaîne ou indépendants), le lodge (dans les parcs), le AirBNB, le couchsurfing, le camping… Et en dernier recours, l’inconfortable dodo dans la voiture…

Au niveau du prix : certains secteurs sont plus chers évidemment, comme les secteurs côtiers. Des villes comme San Francisco, Austin, Portland, Seattle, Miami Beach seront particulièrement onéreuses et il faudra s’éloigner du centre pour trouver des chambres à moins de 100-150 euros. D’autres villes, moins connues, seront aussi chères du fait de leur position stratégique : Page en Arizona (voir notre guide), Moab en Utah…

Enfin, les logements dans les parcs, de type lodge ; ou à proximité directe font grimper la note.

 

  • Coût hôtel/motel : de 25$ (20 euros) la nuit pour les motels les plus modestes dans les secteurs les moins touristiques à des prix bien supérieurs. San Francisco, dans l’Ouest, a la palme et il est souvent difficile de trouver une chambre en-dessous de 150 euros. Partez sur une moyenne de 100 euros pour un trip dans l’ouest, 70 euros dans des états moins prisés

 

IMG_3521-2

 

  • Coût camping : de 0$ à 50 $ (40 euros) (ce qu’on trouve dans le secteur de Big Sur entre SF et LA) l’emplacement. Mais la moyenne est entre 15 et 25 $ y compris dans les parcs (12 à 20 euros). On peut trouver des campings gratuits (voir les astuces ci-dessous)

 

  • Coût Airbnb : souvent un faux bon plan dans certaines grandes villes. A San Francisco, c’est presque la même chose de prendre un hôtel à moins de sacrifier vraiment son confort. Il y a des frais de ménage importants donc il faut rester plusieurs jours pour que ça soit viable. Mais il reste des bonnes affaires en dehors de ces coins. Pour votre première location, vous pouvez économiser grâce à un parrainage (envoyez nous un mail si besoin). Le Couchsurfing (dodo chez l’habitant) est encore moins cher mais s’adresse plus à des voyageurs aguerris

 

> Dans quel quartier dormir à San Francisco ? 

> Dans quel quartier dormir à Los Angeles ? 

> Dans quel quartier dormir à Seattle ? 

 

 

Astuce 1 : de toutes les méthodes au-dessus (camping car, motel…), la moins onéreuse restera le combo voiture-camping. Avec du matériel acheté sur place chez Walmart par exemple, on peut s’en sortir pour 200 euros pour deux (tente, duvets, tapis de dessous et trois bricoles). En trois ou quatre jours, avec des emplacement à 15/30$, l’achat sera amorti

Astuce 2 : pour poser sa tente ou son RV, certains campings sont gratuits, on a ce qu’on appelle aux USA des Public Lands, des terres qui appartiennent à tous et il y a souvent des emplacements de camping. Voir les sites freecampsites et iOverlander

Astuce 3 : ne pas hésiter à réserver tôt, à comparer, à annuler sans frais et à re-réserver. Pour aider le développement de Lost In The USA, n’hésitez pas à utiliser nos liens

Astuce 4 : sur un roadtrip au jour le jour, on peut négocier un peu, sortir des coupons (des bons de réduction que l’on trouve dans les centre de tourisme mais qui marchent rarement il faut bien le dire)

Astuce 5 : pour certains secteurs, il y a différentiel conséquent entre les prix de la semaine et deux du week-end (vendredi et samedi soir particulièrement). C’est le cas à Las Vegas ou à Palm Springs par exemple. A Las Vegas, les nuits de vendredi et samedi sont plus chères. Adaptez votre programme en conséquence

Astuce 6 : se méfier des festivals, ComiCon et autres qui font gonfler la note ponctuellement. A bien réfléchir lors de la composition de votre voyage

Astuce 7 : partir à 3 ou 4 personnes fera baisser la note, car les chambres sont souvent prévues pour quatre personnes. Si vous êtes cinq, il existe des solutions, comme demander un rollaway bed (un lit à roulettes pour accueillir un enfant par exemple et être à cinq dans la chambre)

Astuce 8 : utiliser les programmes de fidélité si vous réservez en ligne. Booking a Genius (des réductions) et Hotels offre la 11e nuit

Astuce 9 : négocier… avec du cash

 

 

 

 

Nourriture et boissons

9. Photo nourriture 2

 

Là aussi, un poste de dépense sur lequel on peut agir. Mais sincèrement, on ne va pas aux USA pour se priver. Surtout que la gastronomie américaine est bien plus riche que les clichés que l’on a de ce côté de l’Atlantique. Il y a de vraies régions avec des produits fantastiques et d’excellents chefs. Mais il y a aussi le fast-food de base.

Ne pas négliger le budget boisson dans un roadtrip, surtout dans des secteurs chauds. On se déshydrate, on boit beaucoup et ça représente une somme à la fin. Idem si vous êtes amateurs de bière (et il y a de quoi faire avec des tonnes de microbrasseries, pas seulement de la Bud ou de la Coors) : autour de 5$ la pinte en général

Coût : pour un fast food, comptez 10 euros par personne. 10-12 euros pour un petit déjeuner dans un “sit-in” (un restaurant où l’on s’assoit). Pour un vrai repas, pourboire inclus, nous tournons à 20-25 euros par personne. Et nous ne mangeons dans un restaurant généralement qu’une fois par jour, le soir.

 

DSC04902

 

Astuce 1 : notre première action, en roadtrip, c’est d’acheter une glacière. De 10 à 30$ chez Walmart. En été, c’est capital. On évite de payer des boissons fraîches à l’unité tout le temps lorsqu’on s’arrête dans une station, on peut remettre de la glace si jamais on dort dans un motel. Et ça permet aussi de pique-niquer. Vous pouvez aussi l’emmener avec vous. Il existe des glacières pliables chez Decathlon par exemple

Astuce 2 : se ravitailler dans les grands supermarchés. On achète toutes nos boissons en packs. 30 bouteilles d’eau, 12 de coca etc… Ca fait baisser énormément le prix.

Astuce 3 : trouver des motels avec petit-déjeuner. On y fait très attention. Et ainsi, on mange léger à midi.

 

DSC03050

 

Astuce 3 : miser sur les restaurants à comptoir (se servir avant de s’installer) ou prendre un take-out (des plats à emporter). Ce qui permet d’économiser le pourboire, de l’ordre de 15 à 20 % de la note

Astuce 4 : le doggy bag. Très développé, culturel chez les américains qui prennent parfois une bouchée avant d’emballer. Parfois, ça nous fait un bon petit dej ou des restes pour le déjeuner

Astuce 5 : pour éviter les surprises au niveau des prix, qui ne sont pas toujours affichés à l’extérieur, on fait quelques recherches sur une appli comme Yelp, plus fiable que Tripadvisor aux Etats-Unis. De plus, il y a parfois des réductions notées sur l’application et que vous pouvez déclencher (dessert gratuit ou tarif moins cher en heures creuses)

 

 

 

Pourboires

Il était compris dans le budget que l’on a fait ci-dessus pour la nourriture. Le pourboire est aussi culturel aux US car certains métiers ont des salaires fixes très bas. Voir notre guide

Coût : Comptez 15 à 20 % de la note si vous êtes satisfaits, 10 % si c’est moyen, 0% si c’était horrible mais il faut appeler le manager. Merci de ne pas jouer ceux qui ne savent pas. Au bar, 1 $ par boisson servie. Portier, taxi, guide… A votre discrétion.

 

 

 

Activités et excursions

12. Cheval MV

 

C’est un pan qu’il ne faut pas négliger dans son budget. On a listé quelques-unes des activités les plus populaires pour vous faire une idée.

 

Coût :

  • Location de vélo à San Francisco (Californie) : à partir de 30$ la journée
  • Cable Car à San Francisco (Californie) : 7$ le ticket, 21$ la journée ou inclus dans le CityPass San Francisco
  • Cheval à Monument Valley avec un guide (Arizona) : environ 60 $ l’heure par personne
  • 4×4 avec les navajos à Monument Valley (Arizona) : à partir de 60 $ par personne. Voir les offres
  • Airboat dans les Everglades (Floride) : environ 40$ l’heure. Voir les offres

 

DCIM100GOPRO

 

Astuce 1 : acheter une Go Card ou un City Pass, qui cumulent plusieurs attractions. Sur certaines villes, ça peut représenter une belle économie (on pense à San Francisco ou Seattle) et les activités sont sympas

Astuce 2 : arriver tard dans certaines attractions (c’est moins cher) ou surveiller les ouvertures gratuites. Par exemple : le jardin japonais de San Francisco ouvre gratuitement quelques heures par semaine

 

 

 

Entrée des parcs nationaux, des parcs d’état, des parcs navajos, etc…

18. Photooutro

 

Les entrées pour les parcs nationaux sont payantes. Par exemple : 30$ la voiture pour le Grand Canyon, Yosemite, Bryce Canyon, Zion, Yellowstone, 25$ pour la Vallée de la Mort

La solution, c’est le Pass America The Beautiful. 80 $. Il est valable un an et vous permet d’entrer dans tout le réseau du National Park Service : National Parks, National Monuments, National Seashores, etc… A acheter au premier guichet ou en ligne (mais il y a un surcoût)

Attention 1 : on ne peut pas entrer dans les parcs d’état avec le pass. Par exemple, Dead Horse Point, près de Moab (Utah), c’est 15$ par véhicule, 10$ par véhicule pour Valley of Fire (Nevada), 8$ par personne pour la ville fantôme de Bodie (Californie)

Attention 2 : on ne rentre pas non plus dans les parcs navajos. On a parlé d’Antelope plus haut, Monument Valley est un parc tribal. 20 $ par véhicule

Coût : entre 5$ et 30$ par parc national, ou 80 $ le pass America the Beautiful

 

Astuce 1 : certains parcs sont gratuits comme le Canyon de Chelly NM (Arizona), Congaree NP (Caroline du Sud) ou le Great Smoky Mountains National Park (entre la Caroline du Nord et le Tennessee)

 

IMG_0233-2

 

 

 

Assurance

Pour les frais médicaux, nous estimons qu’une assurance complémentaire est plus que recommandée aux USA si on ne veut pas jouer avec le feu. Car ils sont colossaux, particulièrement en Californie. La Sécurité sociale ne s’applique pas forcément, votre mutuelle sera limitée et la carte Gold ne vous couvrira qu’à haute de 80 000 à 155 000 euros. Voir notre article dédié

Coût : pour 17 à 24 jours, 72 euros par personne, sans l’option annulation

 

Astuce : nous proposons 5 % de réduction pour les Roadies qui souhaitent prendre une assurance Chapka

 

 

 

Téléphone

14. Telephone

 

Ça, c’est optionnel. Mais, on aime rester connectés pour partager nos voyages à nos lecteurs et la connexion nous a sauvés pas mal de fois pour trouver une adresse, une information ou un bon resto. Finalement, ça nous fait même économiser un peu d’argent pour éviter des kilomètres superflus ou trouver un restaurant bon marché. Voir toutes les solutions sur notre site

Coût : à partir de 50$/45 euros par mois. On aime bien les offres de Sim-USA.mobi, un site fait par des frenchies !

 

Astuce : Free, gratuit aux USA avec votre Pass Destination. L’Internet mobile va jusqu’à 25 Go/mois. Mais la vitesse est limitée à de la 3G.

Astuce 2On a une réduction pour vous sur Sim-USA.mobi. Du 1er janvier 2019 jusqu’au 19 mars, profitez de 7% de réduction avec le code LOSTHIVER. Pour en profiter, cliquez sur ce lien et utilisez le code

 

 

 

 

Taxes

15. Taxes - copieAttention : aux USA, les prix sont toujours mentionnés sans taxes, que ce soient dans les boutiques, les hôtels, les restaurants… Il y a la taxe d’état et la taxe locale.

Quelques états ne pratiquent aucune taxe sur les achats : Alaska, Delaware, Montana, New Hampshire et Oregon. Il y a des exemptions sur les vêtements et les chaussures dans le Minnesota, à Rhode Island et en Pennsylvanie t des exemptions partielles sur les mêmes produits dans le Connecticut, le Massachusetts, le New Jersey, à New York et dans le Vermont

Coût : les taxes peuvent représenter en moyenne entre 6 et 10 %

 

Astuce 1 : la taxe n’est pas récupérable, sauf pour les achats en Louisiane (à voir à l’aéroport de la Nouvelle Orléans).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frais bancaires

Un point souvent oublié mais il faut y penser. A chaque retrait, vous aurez des frais de la banque et des frais liés au distributeur (ATM). Souvent un montant fixe et un montant au pourcentage.

Coût : proportionnel mais disons entre trente et cinquante euros sur un voyage de trois semaines

 

Astuce 1 : espacer les retraits. Ne pas retirer à coups de 20$ sinon les frais (au retrait) vont s’accumuler. Plutôt miser sur des sommes plus importantes. Nous, on retire souvent à coups de 400 ou 600$

Astuce 2 : une banque a une position intéressante : la BNP a un accord avec Bank of America. Si vous faites des retraits dans cette banque qui a un gros réseau, pas de frais. Attention de bien vérifier où il en existe car, par exemple, ils ont fermé toutes leurs antennes en Utah. La HSBC a aussi des antennes, et d’autres banques proposent des packs voyages comme la Société Générale (17,50 euros/mois). A vous de vous renseigner.

Astuce 3 : un lecteur m’a parlé du compte Nickel que l’on trouve chez les buralistes. “Aucun frais de change pour les paiements par carte à l’étranger, et 1 euros par retrait“. Il y aussi Revolut

 

 

 

Cadeaux et souvenirs

16. Photo cadeau

 

Alors là, c’est à vous de voir. C’est le bonus. Nous, nous sommes très magnets (entre 3 et 5 $), stickers (1 à 3$) et mugs (10$). Et vous ? Il y a de bonnes affaires à faire en vêtements et chaussures, dont les célèbres outlets (magasins d’usine) que l’on trouve dans tout le pays, même s’ils sont un peu décriés (certaines marques produisent uniquement pour ces outlets des vêtements de moindre qualité). Et puis, il y a tous ces petits souvenirs que l’on veut ramener. Prévoyez toujours un petit pécule pour ça (et de la place dans la valise).

 

 

 

 

Bilan

Selon nous, après de nombreux calculs, le budget d’un roadtrip peut osciller (à partir d’une quinzaine de jours), tout compris (tous les postes de dépenses confondus), entre 80 et 200 euros par personne et par jour. Soit, pour 21 jours pour deux, par exemple : entre 3360 et 8400 euros. C’est volontairement large. Il faut avoir conscience que la fourchette basse correspond à un trip modeste : hors-saison, voiture-camping, un repas par jour, peu d’activités…

Nous, par exemple, nous tournons généralement à 8000 euros/mois soit environ 130 euros par personne et par jour tout compris. Et nous ne nous privons pas.

Mais si on part hors saison, dans des états peu chers (exemple : le Nouveau-Mexique, le sud de l’Arizona, le Nevada hors LV, le Midwest), que l’on campe ou que l’on se contente du minimum (ce qui n’est pas franchement le but), on peut réduire encore la note. Et même à 60-70 euros/jour sur un trip plus long. Comme l’indique Isa, en commentaire : “J’étais à 5000 euros pour 3 mois, soit 1600 euros par mois. Cela implique de mixer avec la voiture et le transport en commun. Logement : camping/cabin dans les zones rurales + couchsurfing/airbnb/auberge de jeunesse dans les villes.”

Par ailleurs, partir à 3 ou 4 personnes fera aussi baisser la note, notamment pour le transport (hors avion) et l’hébergement par personne. Cinq n’est pas un très bon chiffre car de nombreux motels proposent des chambres où l’on peut dormir à quatre au maximum. Mais il existe des solutions, comme demander un rollaway bed (un lit à roulettes pour accueillir un enfant par exemple et être à cinq dans la chambre).

 

IMG_2967-2

 

 

 

 

Simulation pour un roadtrip type dans l’Ouest – été 2017

Pour permettre de mieux se rendre compte, on va prendre un exemple concret de ce qu’on nous demande le plus. Roadtrip dans l’ouest, 23 jours, les classiques, à deux personnes, en pleine saison (elle va de juin à septembre, ça baisse un peu en mai et en octobre). On part de Paris le 1er juillet 2017

 

PS (2018) : depuis 2017, l’euro est un peu remonté donc le prix de ce roadtrip est un peu moindre.  

 

 

17. Carte Roadtrip exemple - copie

 

Voici le trajet qu’on applique. San Francisco (3 jours, nuits du 1, 2 et 3) – route 1 (2 jours, nuit 4 et 5) – Los Angeles (3 jours, nuit 6, 7 et 8) – Route 66 (1 jour, nuit 9) – Grand Canyon (1 jour, nuit 10) – Monument Valley (1 jour, nuit 11) – Page (2 jours, nuits 12 et 13) – Bryce Canyon (1 jour, nuit 14) – Zion (2 jours, nuits 15 et 16) – Las Vegas (2 jours, nuits 17 et 18) – Vallée de la Mort (1 jour, nuit 19) – Yosemite (2 jours, nuit 20 et 21) – San Francisco (1 jour, nuit 22)

 

Les postes de dépenses

  • Esta : 27 euros
  • Avion : on a trouve un prix moyen chez Wow Air, disons 848 euros/personne. Donc 1696 euros. On arrive à 18h10 à San Francisco
  • Location de voiture : on prend la voiture le 4 au matin dans le centre de SF et on la rend le 23 au matin à l’aéroport. 1050 euros pour un SUV, on aime bien être à l’aise. On ajoute 50 euros pour le transfert aéroport/SF
  • Essence : disons 4200 km avec les détours. 8 pleins à 35 $. 265 euros
  • Hébergement : en faisant un panaché de plaisir et de raison. San Francisco (500 euros les 3 nuits), Monterey (110 euros), San Luis Obispo (67 euros, un petit motel), Los Angeles (3 nuits à Santa Monica dans un motel simple et sobre, 352 euros), nuit sur la route à Needles (Motel 6, 38 euros), nuit à Williams, proche du Grand Canyon (un hôtel historique à 70 euros), à Monument Valley (premium cabins de the View, 250 euros, je me fais plaisir), Page (2 nuits au Page Boy, 325 euros), à Bryce Canyon (135 euros), à Zion (trop cher à Springdale, rien dans le parc, je m’éloigne à Hurricane, 150 euros dans un motel les deux nuits), Las Vegas (je dors sur le Strip mais pas dans un de plus chers, the LinQ, 220 euros les deux nuits), Lone Pine (104 euros), Lee Vining et Mariposa (95 et 153 euros), San Francisco vers l’aéroport (102 euros). Total de 22 nuits : 2671 euros

 

6. Photo Hébergement

 

  • Nourriture/boissons : on a décidé de manger seulement le soir et de prendre un sandwich le midi. 990 euros (22×45) de restaurants, pourboire compris. On ajoute des courses, deux fois : 100 euros pour les boissons et le repas de midi. On a acheté une glacière aussi (25 euros). Et on se fait plaisir une ou deux fois. Coût : 1200 euros
  • Pourboire : je l’ai déjà mis pour les restos. 20 euros pour les guides et dans les bars
  • Activités : Antelope Lower (80 euros), Alcatraz (70 euros), Cheval à Monument Valley (110 euros), Citypass San Francisco (170 euros), aquarium de Monterey (100 euros). Coût : 490 euros
  • Téléphone : j’aime ma 4G. Et je ne suis pas chez Free. Coût : 50 euros
  • Parcs : je prends le Pass (75 euros) et je vais dans deux parcs d’état (25 euros) et à Monument Valley (20 euros). Coût : 120 euros
  • Assurances ; pour deux, sans l’annulation, on est à 143 euros
  • Frais bancaires : montant négligeable. Je ne suis pas à la BNP. Coût : 20 euros
  • Cadeaux et souvenirs : j’aime me faire plaisir et je fais un tour dans un outlet. Coût : 400 euros

 

 

Coût total

8242 euros (4121 euros par personne). On est sur un secteur cher, en pleine saison, avec une préparation à peine cinq mois à l’avance. J’ai rajouté deux jours par rapport à la fourchette donnée plus haut, qui allait jusqu’à 8400 euros. Là, nous sommes 179 euros par jour et par personne.

 

Voilà, j’espère que cette démonstration sur le budget d’un roadtrip aux Etats-Unis peut vous aiguiller. Si jamais vous avez d’autres combines pour économiser, n’hésitez pas à nous les glisser en commentaires.

Autres articles utiles : Comment organiser son roadtrip en dix étapes ?

Itinéraires classiques pour un roadtrip dans l’Ouest Américain

 

 

 

Et si vous avez besoin d’inspiration pour votre roadtrip, voici ceux que l’on a réalisé ces dernières années

2008 : côte Est de Key West à Montréal (1 mois)
2011 : SouthWest, les classiques (4 semaines)
2012 : de Seattle à Miami via Yellowstone et Chicago (1 mois)
2013 : les routes du Sud de San Diego à Savannah (1 mois)
2014 : de l’Oregon au Texas via le Montana, le Colorado et le Nouveau-Mexique (1 mois)
2015 : le Southwest (3 mois)
2016 : le Sud des US (1 mois et demi)
2017 : roadtrip Pacifique Washington-Oregon-Hawaï (5 semaines)
2018 : roadtrip dans le Midwest via Chicago et les Black Hills (5 semaines)

 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez envie de soutenir Lost ? C’est par ici

 

58 responses à “Dans quel quartier dormir à San Francisco ?

  1. Hello ! Hotel G à Union Square, en août 2014, sans p’tit déjeuner : 150 € la nuit… Ca nous avait fait un peu mal, mais nous étions en plein centre ! Jolies fêtes de fin d’année à Lost in the Usa 😉

    1. Hello Olivier, c’est pas une mauvaise idée surtout que les logements à Seattle sont devenus très chers. C’est un gros boulot (un peu moins que SF quand même) mais je garde l’idée dans un coin de la tête.
      A bientôt

  2. Hi 🙂
    Nous avons fait un roadtrip (à 4) Californie/Oregon en août 2016…. et comme nous ne nous sommes décidés qu’un mois avant il ne restait pas grand chose et les prix étaient …. hummmmm … Comme dans les (douloureux) choix nous avions dû décider une seule journée à SF, nous sommes arrivés hyper tôt le matin, payé le parking (hyper cher) près du Fisherman… Et avons choisi pour le soir un hôtel à la sortie nord de la ville après le Golden Gate (puisque nous remontions après sur l’Oregon). Nous étions très précisément ici : Marin Suites Hotel 45 Tamal Vista Boulevard, Corte Madera, CA 94925, États-Unis. Le prix était environ 2 à 3 fois moindre que dans SF Mais surtout une énorme surprise nous attendait : nous étions en famille à 4, nous pensions avoir une/deux chambres … et nous avons eu un appartement tout équipé, cuisine, salon et bureau, deux chambres, des peignoirs pour aller à la magnifique piscine et au jaccuzzi …. J’ai eu le temps de voir qu’à 5 minutes de l’hôtel il y avait des ferries qui traversaient la baie mais pas eu le temps de me renseigner plus précisément, car je m’étais dit : si on peut laisser la voiture de ce côté de la baie, prendre le ferry etc c’est encore plus un bon plan non ?

    1. Hello Grain de Blé, douloureux, le prix de l’hôtel à San Francisco est (je parle comme Yoda maintenant). Le ferry, c’est pas mal oui (en fait, ça dépend du nombre de personnes car on est sur du 11,50 l’aller). En tout cas, je rajoute Corte Madera aux possibilités au nord.
      Merci !

  3. Je valide +++ le TravelLodge at the Presidio.Parking gratuit, chambre très correcte, et point de départ de plein de balades tout au bout de Lombard St que l’on avait parcourue en entier depuis Coit Tower. On est passé par Booking.com, mais le patron nous a affirmé qu’on aurait payé moins en direct.

  4. Vous pouviez pas sortir cet article avant ? :p
    Bravo,du bon boulot comme d’habitude !
    Pour en rajouter nous avons passé 3 nuits dans un Air BnB sur Dolores Street. Chambre avec vue sur mission dolores park. Le quartier est très agréable et assez safe si on ne s’eloigne pas trop la nuit. Choix important de bar/restaurants.

    1. Hello Ivan,

      Désolé, on écrit aussi vite que des escargots ^^ Pas mal la localisation de ton AirBNB, coin assez safe à la frontière de Mission.
      Merci pour le retour.
      A bientôt

  5. Des adresses précieuses encore… Si des lecteurs ont des adresses sûres sur Oakland ou Berkeley à des tarifs corrects pour 5, je suis preneuse… Pas simple tout ça…. Merci à vous et joyeuses fêtes à Lost in the USA crew et à ses followers !

  6. Mon message hier devait etre plus long mais visiblement un bug… je disais donc top cet article parce que sur la preparation de notre road trip de 3mois l’hebergement est primordiale. On part en famille donc avec nos 2 loulous et San Francisco ou nous restons 5 nuits est hors de prix. Alors merci pour ces infos tres utiles.

    1. Merci pour la version longue Arly. En effet, c’est un peu compliqué pour trouver sur SF, comme sur d’autres villes comme Seattle ou Portland. Et ça ne s’arrange pas avec les années. J’espère que vous trouverez votre bonheur. Car, dans un roadtrip longue durée, le budget n’est pas toujours évident à tenir. Good luck 😉
      A bientôt

  7. Merci pour cet article très précis sur l’hébergement à San Francisco.
    Dommage que vous ne l’ayez pas mis en ligne avant que je ne réserve un hôtel dans la quartier de SOMA 😉

    1. Hello Christophe ! Tu as déjà logé ou c’est pour l’été prochain ? En soi, SoMa n’est pas le quartier le plus fun comme on l’écrit mais il s’améliore vraiment. Bon trip dans l’ouest américain

      1. Bonsoir Jean- Philippe,
        C’est pour l’été prochain !
        Une réservation au Courtyard Marriot Dowtown, réservé en août à un prix défiant toute concurrence.
        Quand je vois les prix affichés en ce moment, je me dis que j’ai bien fait d’anticipé 😉
        Je me doutais que le quartier n’était pas trop fun (je voulais surtout éviter Tenderloin et j’espère que Soma n’est pas du même ordre …)
        Je vous souhaite un Joyeux Noël !!

        1. Hello,
          Ah ok. Non, franchement, cet hôtel, c’est dans le secteur nord-est de SoMA donc c’est proche d’Union Square, à la fois géographiquement, en terme d’ambiance et de standing. Donc, attends toi à un quartier d’affaires avec de grands buildings mais hyper bien placé. Comme à Union Square, probablement des SDF, mais rien à voir avec Tenderloin. Donc, c’est plutôt un bon choix je pense. N’hésite pas à nous faire un retour l’automne prochain.
          Joyeux Noël à toi et à ta famille

          1. Merci Jean-Phillipe pour ta réponse, je suis rassuré car ton article sur SOMA m’avait un peu inquiété, déjà que j’appréhende un peu San Francisco…
            Bien entendu, je ne manquerais de faire un retour 😉
            Je vous souhaite une belle et heureuse année 2018 !
            A bientôt
            Christophe

  8. Arf… San Francisco et ses nuits exorbitantes.
    Lors de notre Road Trip de 3 semaines entre septembre et octobre dans le Sud Ouest, c’était la ville de départ. Ayant orienté notre séjour sur les grands parcs nationaux nous avions décidé d’y écourter le temps passé.
    Nous avons alors passé 3 nuits dans un Hôtel (Casa Loma) aux alentours de Mission pour 480$… Sans les petits déjeuners… Hôtel franchement pas terrible, bruyant, toilettes et douches sur le palier, etc… Belle entrée en matière…
    Heureusement que la ville n’est pas trop mal desservi grâce aux bus!

    Joyeux Noël à tous!

    1. Hello John,
      Merci pour ton commentaire et ton retour. En effet, le Casa Loma, on le connait. Il est plutôt très bien placé, à deux pas des Painted Ladies, mais c’est assez petit et rock n roll. On aimerait bien que SF fasse des efforts plus grands sur ses hôtels. Ce serait bien pour tout le monde.
      Au plaisir

  9. Waouuuh super cet article ! il donne bcp d’idées !
    j’ai réservé 3 nuits à l’Hotel Diva sur Geary Street pour cet été … quelqu’un connaît ? je pars seule avec mes 2 enfants

    1. Hello Gillig !
      Je n’ai pas dormi dans cet hôtel mais je suis passé plusieurs fois devant. Il faut dire que sa façade tranche avec le quartier. Par rapport au retour que j’ai eu, c’est un bon hôtel. Les bémols : chambres petites (mais c’est très souvent le cas dans le quartier), parfois un peu de bruit (suivant où vous êtes placés) et peu de lumière (assez commun aussi dans ce secteur).
      Bon roadtrip

  10. Bonjour!!

    Wowwww que d’infos, félicitations!
    Malgré tout, je suis un peu découragé. Je pars fin avril avec une amie faire la côté est de la Californie. Départ de San Francisco. Nous allons avoir une voiture et voulons séjourner dans des Airbnb. Nous sommes deux filles, donc quartiers sécuritaires mais en même temps nous aimerions être centrale, afin de bien pouvoir bouger. Pouvez-vous nous orienter svp? Nous comptions dormir 3 nuits.
    Merci d’avance!!!

    1. Bonjour Clara,

      On ne pourra pas vous conseiller un Airbnb en particulier. Par contre, niveau quartiers, sécus et centraux, tu devrais regarder du côté de la Marina, du Fisherman’s (mais ça risque d’être plus cher), de Nob Hill, de Russian Hill, voire de Pacific Heights. Evite Tenderloin
      Bonne journée
      JP

  11. Hello,
    réservé l’an dernier un Air B&B dans outter Sunset sur Lincoln Way, juste en dessous du GGPark. Idéal pour poser la voiture et avantage de la proximité du parc juste en face.
    la Ligne Judah Street à 5 min à pied nous emmenait en 30 min à Market Street, un bon plan pour ceux, qui comme nous, ont galéré pour trouver où poser leur voiture sans se ruiner.
    a vous lire,
    Dam

    1. Hello Damien,
      Merci pour ton retour. En effet, secteur résidentiel tranquille pour poser la voiture et avec la ligne juste à côté, c’est nickel.
      Au plaisir

  12. Bonjour,
    Merci pour vos articles super complets ! Ça nous avait bien aidé lors de notre dernier road-trip déjà 🙂
    On part une troisième fois aux États Unis, du côté de San Francisco cette fois et toujours en famille avec nos 2 choupettes.
    On commence à regarder pour le logement à San Francisco, via airbnb, dans notre budget les logements sont situés dans le sud de San Francisco vers Daly city. Je me demandais si c’était pas mieux de basculer du côté d’Oakland du coup. Est-ce que vous connaissez ? Merci !

    1. Hello Alexandra,

      On ne connaît pas Oakland, en tout cas, nous n’y sommes pas restés dormir. Daly City, c’est pas foufou mais le BART est là pour t’emmener vite au centre, idem pour Oakland. Clairement Oakland sera plus animé, c’est une vraie ville, avec de l’animation. Daly City, c’est hyper résidentiel.
      Bonne semaine 😉

  13. Salut et tout d’abord un grand bravo pour votre blog que j’aurais aimé avoir découvert avant d’avoir préparé notre Road tri.

    En effet on a pris un hôtel dans le Tenderloin a SF pour les 3 derniers jours de notre voyage (hôtel Epik a priori entièrement rénové).

    Je vous en dirais plus après notre séjour sur l’hôtel et le quartier.

    Merci encore pour toutes vos infos.

    1. Hello Krooger et merci 😉
      Alors, pour le Tenderloin, les choses évoluent vite et certains coins de rues mal fréquentés il y a deux mois sont peut-être plus sympas aujourd’hui. Tout va très vite aux US. Pour les hôtels aussi. Ce qui est sûr, c’est qu’on veut bien un petit retour. Si l’hôtel est rénové, il ne devrait pas y avoir grand chose à dire. Le quartier, à voir vu l’emplacement…
      Très bon roadtrip

      1. Merci de ta réponse,

        Pour le retour ce sera au mois d’octobre.

        J’en profite pour te poser une petite question. C’est notre voyage de noce et on fait sur 3 semaines a peu près 10 jours de ville ( Los Angeles, San Francisco et Las Vegas ) et 10 jours de parcs (Grand Canyon, Monument Valley, Brice, Canyonland, …) et je voulais savoir vu que ma femme et moi ne sommes pas très sportifs, est ce qu’il y a quand même de petites ballades a faire qui sont sympa et pas trop physiques dans les parcs.

        Merci encore.

        1. Hello Krooger,

          Aucun souci, vous aurez de quoi vous balader même sans être grands sportifs. Il y a des promenades adaptés pour tout le monde. Dans les dépliants des parcs, elles sont classées en “easy”, “moderate” et “strenuous”. Ca donne une bonne idée 😉

          Bon trip

          1. Super Jean Philippe.

            Encore un grand merci pour ton aide je ne manquerais pas de vous faire un petit retour après notre voyage.

            Merci encore et longue vie a votre blog.

  14. Bonjour à vous.
    Tout d’abord un très grand bravo et merci pour votre site qui est une mine d’informations incroyable ! Je voyage pas mal, j’avais rarement vu plus complet !

    Avant de vous poser mes questions (un peu plus bas), mon séjour (en solo) : j’ai la chance de pouvoir partir 5 semaines (orienté plutôt surf), ça sera donc :
    – arrivée à San Francisco un vendredi midi, je reste jusqu’au lundi (donc 3 nuits)
    – puis descente par la route 1 jusqu’à Santa Monica où je rejoins un ami qui y vit, arrivée prévue pour le vendredi maximum (donc 5 jours max pour faire la route, de quoi s’arrêter à différents endroits et en profiter, notamment vers Santa Barbara)
    – je reste sur LA et la zone du vendredi au mercredi suivant (31 octobre pour halloween :))
    – ensuite on part le jeudi 1er novembre jusqu’au lundi 5 pour Vegas et le coin (cf ma question après)
    – du mardi 6 et pour la fin du séjour, je resterai dans toute la zone entre LA et San Diego pour surfer, sans vraiment de plan donc

    Mes questions :
    – là ma priorité est de trouver un logement sur SF. J’ai bien vu que c’était cher, mais surtout je ne sais pas trop quel coin viser. J’ai lu votre article et les avantages de chaque quartier, mais pour quelqu’un en solo, 1ère fois à SF, et pour 2,5 jours pour visiter, vous conseilleriez quoi comme zone ?
    – pour SF toujours, étant donné que mon avion atterit (si tout va bien) à 11h45 le matin, je devrais pouvoir avoir un peu de temps en fin d’après-midi pour commencer à voir des choses. Vous me conseilleriez quoi comme planning pour le vendredi et les 2 jours suivants pour bien ordonner les visites (pour faire dans un ordre un peu logique pour perdre le moins de temps possible) ? Sachant que je voudrais faire alcatraz, le golden bridge en vélo et les différents points de vue, et visiter les quartiers typiques de SF
    – enfin ma dernière question concerne nos 5 jours pour Vegas et le désert (dépaat jeudi, retour lundi) : à la base de ce trip je voulais faire les 15 premiers jours avec un ami pour faire le tour des parcs au départ de SF, mais c’est tombé à l’eau et je ne voulais pas le faire tout seul. Mais je serais un peu dégouté de ne pas faire un seul parc. Mon ami me proposait de partir à Vegas et de faire 1 ou 2 parcs (notamment Bryce, Zion) tant qu’on était là-bas. En regardant les distances, sur 5 jours ça me paraît très compliqué. Quel est votre avis ? Auriez-vous une idée ?

    Merci d’avance pour vos réponses

    Jérôme

    1. Bonjour Jérôme,
      Merci pour ce long message et ces compliments, très sympa de ta part. Je réponds à tes questions ci-dessous :

      – là ma priorité est de trouver un logement sur SF. J’ai bien vu que c’était cher, mais surtout je ne sais pas trop quel coin viser. J’ai lu votre article et les avantages de chaque quartier, mais pour quelqu’un en solo, 1ère fois à SF, et pour 2,5 jours pour visiter, vous conseilleriez quoi comme zone ?

      Si tu as ta voiture, je te conseille la Marina. Même sans voiture, c’est plutôt pas mal car tu es vite vers le Fisherman’s Wharf ou le Golden Gate. Union Square est un coin central mais je trouve que le quartier est vraiment sombre avec les grands immeubles. En solo, si ça te rebute pas, l’auberge de jeunesse de Fort Mason est quand même hyper cool. Pour les sorties, Mission peut être sympa mais plus pour une deuxième visite.

      – pour SF toujours, étant donné que mon avion atterit (si tout va bien) à 11h45 le matin, je devrais pouvoir avoir un peu de temps en fin d’après-midi pour commencer à voir des choses. Vous me conseilleriez quoi comme planning pour le vendredi et les 2 jours suivants pour bien ordonner les visites (pour faire dans un ordre un peu logique pour perdre le moins de temps possible) ? Sachant que je voudrais faire alcatraz, le golden bridge en vélo et les différents points de vue, et visiter les quartiers typiques de SF

      Pour moi, il y a deux blocs. Le bloc baie avec Alcatraz, Fisherman’s Wharf, Pier 39 et le Golden Gate. Si tu dors à Marina, tu peux déjà faire un tour au Wharf ou au Presidio par exemple (avec Haight en bonus) et au Palace of Fine Arts. Deuxième bloc : Coit Tower, Lombard Street, Chinatown, Union Square, Painted Ladies et suivant le temps Mission et/ou Haight Ashbury. N’hésite pas à regarder notre article : 49 choses à faire à San Francisco.

      – enfin ma dernière question concerne nos 5 jours pour Vegas et le désert (dépaat jeudi, retour lundi) : à la base de ce trip je voulais faire les 15 premiers jours avec un ami pour faire le tour des parcs au départ de SF, mais c’est tombé à l’eau et je ne voulais pas le faire tout seul. Mais je serais un peu dégouté de ne pas faire un seul parc. Mon ami me proposait de partir à Vegas et de faire 1 ou 2 parcs (notamment Bryce, Zion) tant qu’on était là-bas. En regardant les distances, sur 5 jours ça me paraît très compliqué. Quel est votre avis ? Auriez-vous une idée ?

      Depuis Vegas, en cinq jours, tu peux déjà faire pas mal de choses. Par exemple :
      Jeudi : route vers Zion, visite de Valley of Fire. Nuit Zion
      Vendredi : Zion. Nuit Zion
      Samedi : route pour Bryce, visite Bryce. Nuit Bryce.
      Dimanche : route pour Grand Canyon rive nord. Nuit GC River nord
      Lundi : route pour LV

      Tu peux aussi enlever le GC rive nord et te concentrer sur les alentours de Kanab ou il y a plein de belles randos peu connues. Voilà, ça me semble jouable. C’est un peu difficile d’aller jusqu’à Monument Valley mais le reste est jouable dans souci.
      Je ne suis pas sûr d’avoir compris exactement le nombre de jours que tu comptais passer sur la route depuis Vegas. N’hésite pas à me redemander.
      Si c’ets plus court, tu peux simplement faire
      J1 : route vers Zion, visite de Valley of Fire. Nuit Zion
      J2 : Zion. Nuit environ Bryce
      J3 : visite Bryce. Nuit Bryce ou Kanab
      J4 : route pour Vegas

      Au plaisir
      JP

      1. Bonjour,

        – Pour SF je n’aurais pas encore la voiture, je la prendrai au moment de partir (plus pratique et ça m’évite de payer 3 jours de loc pour rien) . Je me tate d’ailleurs à la prendre en ville ou à aller la récupérer à l’aéroport (pas évident de conduire seul dans une ville que l’on ne connait pas, et j’ai lu des témoignages de gens qui disaient qu’il y avait beaucoup d’attente aux agences en centre ville). Il faut un peu de temps pour aller à l’aéroport mais au final c’est peut-être plus tranquille, et les agences aux aéroports ont souvent plus de choix.
        Pour l’hôtel j’ai réservé au Vertigo (qui était donné sur cette page). C’est le meilleur prix que j’ai pu obtenir en comparant avec d’autres hôtels (et Airbnb), les prix montaient vitent en flèche.

        – J’ai réservé le EarlyBird pour Alcatraz le dimanche matin (je vise un retour pour midi environ), donc je pense enchaîner ensuite avec Wharf, Coit Tower, Lombard Street, et voir ensuite en fonction de l’heure (et de la fatigue). Du coup je ferai le Golden Gate le samedi en louant un vélo pour faire la traverser (je crois que vous avez une page dédiée où vous indiquiez où louer), en faisant le parc avant de traverser, pouvoir faire quelques points de vue de l’autre côté, et rentrer en ferry depuis Sausalito. Je n’ai par contre aucune idée de combien de temps tout cela peut prendre, j’imagine une bonne partie de la journée quand même. Du coup à voir s’il reste du temps pour enchaîner après sur autre chose.
        Du coup peut-être essayer de caler Painted Ladies, Haight Ashbury le vendredi en arrivant (rajouter Castro et Mission me parait tendu vu l’heure, je pourrais peut-etre les mettre en fin de journée du dimanche plutôt).

        – Pour Vegas et alentours : en fait on partira de Santa Monica le jeudi (certainement pas avant le début d’après-midi, soirée d’Halloween la veille au soir oblige 🙂 ), et on doit être rentré à Santa Monica le lundi soir. On va rester un peu à Vegas que je ne connais pas, et y passer au moins 1 soir. Du coup entre le temps de route jusqu’à/vers Santa Monica plus une nuit à Vegas, il reste très peu de temps. C’est dans ce très peu de temps que je me demande si on peut faire quelque chose.

        Merci,
        Jérôme

        1. Hello Jérôme;
          Je poursuis mes réponses

          – Pour SF je n’aurais pas encore la voiture, je la prendrai au moment de partir (plus pratique et ça m’évite de payer 3 jours de loc pour rien) . Je me tate d’ailleurs à la prendre en ville ou à aller la récupérer à l’aéroport (pas évident de conduire seul dans une ville que l’on ne connait pas, et j’ai lu des témoignages de gens qui disaient qu’il y avait beaucoup d’attente aux agences en centre ville). Il faut un peu de temps pour aller à l’aéroport mais au final c’est peut-être plus tranquille, et les agences aux aéroports ont souvent plus de choix.
          Pour l’hôtel j’ai réservé au Vertigo (qui était donné sur cette page). C’est le meilleur prix que j’ai pu obtenir en comparant avec d’autres hôtels (et Airbnb), les prix montaient vitent en flèche.

          Si tu es mobile et débrouillard, en effet, tu peux miser sur l’agence de l’aéroport. Prendre le BART depuis le centre ne te coutera pas cher et en effet, il y a plus de choix à l’aéroport. Suivant le loueur, tu peux choisir de sauter le comptoir pour éviter la queue.
          Pour le Vertigo, c’est un bon rapport qualité/prix. Je suis pas un hyper fan du quartier que je trouve un peu sombre (ce côté downtown avec les buildings) mais ca fait l’affaire. C’est très bien placé pour rayonner.

          – J’ai réservé le EarlyBird pour Alcatraz le dimanche matin (je vise un retour pour midi environ), donc je pense enchaîner ensuite avec Wharf, Coit Tower, Lombard Street, et voir ensuite en fonction de l’heure (et de la fatigue). Du coup je ferai le Golden Gate le samedi en louant un vélo pour faire la traverser (je crois que vous avez une page dédiée où vous indiquiez où louer), en faisant le parc avant de traverser, pouvoir faire quelques points de vue de l’autre côté, et rentrer en ferry depuis Sausalito. Je n’ai par contre aucune idée de combien de temps tout cela peut prendre, j’imagine une bonne partie de la journée quand même. Du coup à voir s’il reste du temps pour enchaîner après sur autre chose.
          Du coup peut-être essayer de caler Painted Ladies, Haight Ashbury le vendredi en arrivant (rajouter Castro et Mission me parait tendu vu l’heure, je pourrais peut-etre les mettre en fin de journée du dimanche plutôt).

          Le programme semble OK. Oui, le Golden Gate te prendra une bonne partie de la journée, surtout si tu vas jusqu’à Sausalito. Si tu es au Vertigo, Chinatown et MArket St ne sont pas très loin. Mais si tu arrives à passer par Haight Ahbury et Painted Ladies avant, ça sera top. C’est une bonne entrée en matière je trouve. Ca va beaucoup dépendre de ta fatigue (le décalage fait mal le premier soir) et du passage aux douanes

          – Pour Vegas et alentours : en fait on partira de Santa Monica le jeudi (certainement pas avant le début d’après-midi, soirée d’Halloween la veille au soir oblige 🙂 ), et on doit être rentré à Santa Monica le lundi soir. On va rester un peu à Vegas que je ne connais pas, et y passer au moins 1 soir. Du coup entre le temps de route jusqu’à/vers Santa Monica plus une nuit à Vegas, il reste très peu de temps. C’est dans ce très peu de temps que je me demande si on peut faire quelque chose.

          Ok. Je comprends. Oui, tu as le temps d’aller sur Bryce et Zion si un peu de route ne te repousse pas. Les deux sont jouables. J’ai un faible pour Zion qui a des randos incroyables et il est possible d’y passer deux nuits. Sur la route, Valley of fire te permet de voir un autre parc sympa. Un programme comme ça, ça se fait
          Jeudi soir : départ de SM. Nuit à LV
          Vendredi : Valley of Fire. Nuit vers Springdale/Hurricane
          Samedi : Visite de Zion. Nuit vers Bryce
          Dimanche : Visite Bryce, nuit à LV ou un peu avant.
          Lundi soir : LV puis route pour SM

          Très bonne semaine
          JP

  15. bonjour, tout d’abord félicitations pour votre site, très bien fait et très pratique. Nous sommes une famille de 4 (2 adultes + ados), je cherche un logement sur SF pour 4 nuits fin juillet. J’ai repéré sur Airbnb un appartement situé dans le quartier Nopa, près semble t il de divisadero street. Recommandez vous ce quartier? Merci d’avance. Pierre

    1. Bonsoir Pierre,
      Merci pour ton message. Alors NOPA est un quartier qui a beaucoup changé ces dernières années. C’était parfois assez craignos mais c’est devenu, particulièrement sur Divisadero St, assez branché avec pas mal de bons restaurants. Bon, il y a beaucoup de trafic (voitures, hein 😉 ). Mais maintenant, c’est ok et assez prisé.
      Très bon roadtrip

  16. Bonjour,
    Nous louons une chambre avec salle de bains privée dans notre maison pour les visiteurs de San Francisco. Nous n’habitons pas dans la ville mais a 30 min en voiture, dans la ville de San Leandro, juste à côté d’Oakland. Nous ne faisons pas airbnb. Nous ne la louons qu’ aux amis ou des voyageurs francophones. On fait cela plus dans le but de faire de nouvelles rencontres, plutôt qu’un but lucratif. La maison est dans un quartier résidentiel donc au calme. On peut accéder au BART (metro) en 12 min à pied et puis il y a 20 min de metro pour arriver dans le centre touristique de San Francisco (Embarcadero-Powell,…). Si vous avez une voiture, vous pouvez la garer juste devant la maison. On est à 10 min en voiture de l’aéroport d’Oakland (ou 10 min en metro). Je sais que la plupart des voyageurs cherchent à se loger dans le centre de SF mais si certains recherchent un logement chez l’habitant et pas cher, ils ne seront pas déçu. Le prix est de US $95/nuit. La chambre et salle de bains sont entièrement neuves. Vous pouvez voir des photos sur cette page: https://frenchescapade.com/french-escapade-san-francisco-en-francais-ou-loger/. Au plaisir de rencontrer certains d’entre-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.