Si vous comptez voyager moins de 90 jours sur le territoire US, vous aurez impérativement besoin de remplir un formulaire ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Dans le cadre du système d’exemption de visas, les ressortissants français, belges et suisses sont dans l’obligation de remplir cette formalité. Les ressortissants canadiens n’ont pas besoin d’ESTA. Avant l’ESTA, vérifiez la validité de votre passeport.

Dans cet article, nous vous expliquons les caractéristiques de l’ESTA et nous répondons aux questions les plus fréquemment posées. Pour savoir comment remplir votre ESTA, rendez-vous sur ce lien.

PS : le Canada a mis en place en 2016 un système similaire, l’AVE. A faire même si vous n’avez qu’une correspondance sur le sol canadien. Voir ici

 

L’ESTA, qu’est-ce que c’est ?

L’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization est un dispositif mis en place en 2008 par la sécurité intérieure des Etats-Unis (Homeland Security) pour les ressortissants des Etats bénéficiant du programme d’exemption de visa, dont fontt partie la France, la Belgique et la Suisse. Pour entrer aux Etats-Unis, il vous faudra compléter en ligne le formulaire I-942. C’est une obligation depuis le 12 janvier 2009.

Voici quelques faits simples :

  • Un ESTA est valable deux ans (à compter de la date à laquelle elle a été délivrée) et vous permet de rester sur le sol américain pour une période de 90 jours consécutives. Vous pouvez effectuer plusieurs voyages pendant ces deux années
  • Une demande coûte 14 $ par personne
  • Les demandes peuvent être soumises à tout moment, jusqu’à 72 heures avant le départ
  • Depuis peu, les voyageurs qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Yémen ou Soudan depuis le 1er mars 2011 et les personnes ayant la double nationalité iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise ne peuvent plus bénéficier du régime d’exemption de visa. Ces personnes devront dorénavant solliciter un visa
  • Les ressortissants des pays suivants peuvent solliciter un ESTA :
  • Capture d’écran 2016-03-12 à 18.42.51La réponse est rapide. Trois possibilités : « Autorisation accordée » (la majorité des demandes sont approuvées en une minute), « Autorisation en instance » (réponse dans les 72h), « Voyage non autorisé » (le voyageur doit solliciter un visa auprès d’une ambassade américaine)

 

> Comment remplir sa demande d’ESTA ?

 


FireShot Capture 11 - Accueil I Official ESTA Appl_ - https___esta.cbp.dhs.gov_esta_application.html

 

Foire aux questions

Quel est le site pour faire son ESTA ?

Un seul et unique site pour soumettre sa demande : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/. Il existe d’autres sites qui vous feront payer pour soumettre votre demande. « Des sociétés à but lucratif et des particuliers ont mis en place des services ESTA payants. Le gouvernement américain ne cautionne pas le recours à ces services et ne peut en aucun cas être tenu responsable des services promis ou rendus. » Et nous non plus.

 

Est-ce payant ?

Oui. Depuis le , l’ESTA est payante : il faut débourser 14 $, dont 10 $ pour la promotion du tourisme aux États-Unis et 4 $ pour le traitement du dossier. En cas de refus, vous ne paierez que 4 $.

 

Ai-je la garantie de rentrer sur le territoire US avec un ESTA ?  

Elle ne garantit pas l’admission sur le territoire américain au poste frontière. L’ESTA permet uniquement aux passagers d’embarquer à bord d’une compagnie aérienne ou maritime à destination des USA. A votre arrivée, vous serez interrogé par un agent des Customs & Border. C’est lui qui acceptera ou non votre entrée sur le territoire américain.

 

A partir de quand ai-je besoin, hors péremption d’une nouvelle demande, d’un nouvel ESTA ? 

Une nouvelle autorisation ESTA est exigée si :

  • Vous obtenez un nouveau passeport
  • Vous changez de nom (prénom et/ou nom de famille)
  • Vous changez de sexe
  • Vous changez de nationalité
  • Vos antécédents changent, par ex. vous avez été reconnu coupable d’un délit de turpitude morale ou vous êtes atteint d’une maladie transmissible.

 

Ai-je besoin d’un ESTA si je rentre aux Etats-Unis par la route (Canada ou Mexique) ? 

Non, l’ESTA n’est pas exigée. Vous devrez remplir un formulaire I-94 à l’arrivée et payer un droit de 6 $.

 

Si je pars avec un ESTA valide mais qu’il périme pendant mon voyage, que faire ? 

Vous n’avez pas besoin de solliciter une autre autorisation ESTA. Vous pourrez en refaire une à votre retour pour un voyage ultérieur.

 

Les refus sont-ils nombreux ?

99% des demandes sont acceptées. En cas de refus, vous devrez présenter une demande de visa.

 

Certaines de mes informations ont changé. Que faire ?  

Le voyageur peut facilement mettre à jour l’autorisation pour les voyages ultérieurs, avec son numéro de dossier.

 

Je n’ai pas fait mon ESTA. Que va-t-il se passer ? 

Sans autorisation ESTA, vous ne pourrez pas embarquer ou vous serez refoulés par les services d’immigration.

 

Mon passeport expire avant la fin des deux années de l’ESTA. Puis-je soumettre une demande ?

Oui. Vous recevrez une autorisation valide jusqu’à la date d’expiration de votre passeport.

 

J’ai une correspondance sur le sol américain. Dois-je solliciter un ESTA ? 

Oui. Les USA ont annulé le programme de transit sans visa (Transit Without Visa) et demandent désormais aux passagers en transit une autorisation ESTA ou un visa. Dans le champ adresse de votre demande, saisissez « en transit « .

 

J’ai été refoulé à la frontière. Puis-je demander un ESTA ?

Non, vous devez désormais demander un visa.

 

J’ai voyagé 90 jours aux USA. Quand ai-je le droit d’y retourner ? 

L’ESTA est valable pour deux ans et des voyages multiples (jusqu’à 90 jours). Néanmoins, la législation n’est pas claire sur ce point. Tout simplement car votre entrée sur le territoire américain dépend de l’officier de l’immigration qui vous accueillera à votre arrivée. Nous citons le site de l’ESTA : « Lorsque vous vous rendez aux États-Unis avec un ESTA approuvé, vous ne pouvez rester que 90 jours maximum à chaque fois, et un délai de temps raisonnable doit s’écouler entre chaque visite de façon à ce que l’agent CBP ne pense pas que vous avez l’intention de vivre ici. Il n’y a pas de délai de temps réglementaire à respecter entre chaque visite. »

A vous de voir ce que vous estimez être un délai raisonnable. Il est souvent question de 90 jours de voyage sur les 180 derniers jours.

 

Aller quelques jours au Canada ou au Mexique suffit-il à mettre les compteurs à zéro ?

Non, non et encore non. Sauf si bien sûr vous avez envie de passer quelques heures dans une pièce sans fenêtre  puis quelques jours en prison. En signant l’ESTA, vous tirez un trait sur tous les recours. Pour finir de vous convaincre, lisez cette histoire.

 

Les titulaires d’un visa doivent-ils solliciter un ESTA ?

Non, ils n’en ont pas besoin.

 

Je suis nul en anglais. Est-ce un problème ? 

Plus depuis quelques années. Le site de l’ESTA est traduit dans de nombreuses langues, dont le français.  Néanmoins, les réponses doivent se faire en anglais, c’est à dire sans accent ni caractère spéciaux.

 

J’ai voyagé en Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Yémen ou au Soudan. Que dois-je faire ? 

Les voyageurs qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Yémen ou Soudan depuis le 1er mars 2011 et les personnes ayant la nationalité iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise ne peuvent plus demander un ESTA. Depuis début 2016, elles doivent solliciter un visa. Des exceptions sont prévues pour les agents à temps plein des administrations d’Etat civiles ou militaires en mission officielle, les agents en mission officielle au nom d’une organisation internationale, régionale ou infranationale, les voyageurs en mission officielle au nom d’une organisation humanitaire, les journalistes…

 

Pour d’autres questions, nous vous conseillons de vous tourner vers le site officiel.

 

Source : France Diplomatie, site officiel de l’ESTA

12 responses à “ESTA : le sésame pour les USA

  1. Bonjour,
    J’ai un esta valide (je viens de vérifier) alors que j’ai voyagé au soudan en 2014.
    Je dois faire un transit a los angeles. Serait je inquieté ?
    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour,
      Etant donné que l’Esta est obligatoire même pour un transit aux USA, il me semble qu’il vaut mieux être prudent sur cette question. Les nouvelles demandes d’Esta impliquent des questions sur ces pays (Soudan, Iran…) et logiquement, vous êtes tenu de mettre à jour votre Esta avant chaque venue. Le souci peut se présenter à la douane si l’agent remarque votre tampon qui n’est pas en adéquation avec votre déclaration. Le mieux, à mon sens, serait e joindre l’ambassade des USA pour leur poser la question. Je ne peux pas y répondre de manière catégorique.
      Bon courage dans vos démarches

  2. Bonjour,
    Si le visa électronique ne garantie pas la rentré sur le territoire américain, est-ce qu’un visa normale est une garantie d’y rentrer sans problème.
    Merci d’avance.

    1. Bonjour Sarah,
      Non, rien de garantit l’entrée. Quoiqu’il arrive, vous passerez devant un agent de l’immigration à votre descente de l’avion. Mais le processus pour un visa classique est peu plus long (avec passage en ambassade devant un fonctionnaire américain).

      Après quand je dis que rien de garantit l’entrée, c’est simplement qu’il faut passer encore ce contrôle. Dans la majorité des cas, ça se passe sans souci. Parfois, ça coince. comme pour ces deux jeunes par exemple qui avaient bien un ESTA en règle : http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/voyage-deux-jeunes-bretons-aux-etats-unis-se-termine-prison-1291009.html

      Bonne journée
      JP

  3. Bonjour,
    J’ai effectué deux séjours (15 jours et 1 mois) aux Etats Unis cette année dont le dernier en aout. Je prévois d’y retourner cette année en décembre. M’est il possible d’y retourner avec les même ESTA sachant que la raison et le lieu de mon séjour restent les mêmes?
    En vous remerciant par avance.

    1. Bonjour Matthias,
      Bien sûr, vous pouvez utiliser le même ESTA tant qu’il est encore valable (2 ans). La limite, c’est 90 jours d’affilée sur place. Et encore, vous pouvez y retourner après un séjour de 90 jours (il faut juste un retour raisonnable au pays);
      Bon WE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *