Depuis la création de Lost In The USA, c’est probablement l’une des questions qui revient le plus souvent : combien coûte un roadtrip aux Etats-Unis ? Quel budget prévoir pour l’ouest américain ? (ou comment faites-vous pour partir si souvent aux USA bande de f…ing sacripans ?). Il y a beaucoup d’idées reçues sur le sujet et nous sommes là pour en parler sans tabou, donner quelques clés et des astuces pour économiser de l’argent.

Nous avons déjà fait sept longs roadtrips (les 8 et 9e sont en préparation), d’un à trois mois. Et on s’est servi de nos expériences pour bâtir cet article qui parle dollar. Vous allez voir qu’avec un peu de souplesse, une dose de flair, il est tout à fait envisageable de partir aux Etats-Unis sans vous endetter sur cinq générations, en faisant doucement descendre certains prix et certains postes de dépenses. Mais, qu’on se le dise, un voyage aux USA n’est pas bon marché, encore moins depuis ces dernières années (augmentation sur certains secteurs et déflation de l’euro).

 

 

 

Bien sûr, vous trouverez forcément quelqu’un pour lever la main et dire, « je l’ai fait pour moins cher ». Oui, c’est vrai. On peut faire moins cher, en partant hors saison, dans des états méconnus, en prenant le bus, en dormant chez l’habitant ou sur un parking de Walmart et en mangeant des amandes grillées lors de votre seul repas de la journée. Ou alors, certains sont partis il y a quelques années, quand l’euro dominait largement le dollar. Mais vous comprendrez qu’ici, nous voulons simplement donner une idée de ce que peut coûter un voyage aux Etats-Unis, sans se retenir, en se faisant plaisir… Un coût moyen avec absolument toutes les dépenses, on a bien dit toutes, et pas seulement l’avion, l’hébergement et la voiture. C’est parti.

 

Note : cet article est tiré d’une conférence que nous avons donnée en 2017 lors des salons du tourisme à Toulouse et à Paris

Autre article utile : Comment organiser son roadtrip en dix étapes ?

 

 

50-ACombiencouteroadtrip copie

 

 

 

 

Quel budget pour un roadtrip aux Etats-Unis ?

 

 

Ce qui influe sur le prix

La première partie, pour bien comprendre les mécanismes financiers de l’organisation, est de considérer les éléments qui influent sur le budget.

 

La période du voyage

carte USA

 

Une évidence. Dans l’Ouest par exemple, la très haute saison va de juin à fin septembre compris. Si vous partez mi-mai ou en octobre, il est encore possible de faire de bonnes affaires, de baisser la note de 20 ou 30 %. Les autres périodes le permettent aussi (novembre-avril), mais la météo et l’état des routes donnent un voyage plus incertain et il faut bien réfléchir au secteur à visiter.

Autres exemples. en Floride, il y a deux hautes saisons : l’hiver, période des « snowbirds », pendant laquelle les Canadiens et les Américains des états du nord viennent se réchauffer et l’été, avec les Européens. A la Nouvelle-Orléans, les prix vont grimper à l’occasion de Mardi Gras. Idem à Austin pour le festival South By Southwest, etc… Les Américains maîtrisent parfaitement l’offre et la demande, et les prix suivent.

 

 

Les états et les villes visités

2. Carte coût de la vie

 

Comme on peut le voir sur cette carte sur le coût de la vie (2016), dans l’Ouest, la Californie, l’Oregon et Washington sont particulièrement chers, le nord-est aussi. Sur la carte, la Floride est assez trompeuse car le centre et la Panhandle (nord-ouest) font baisser la douloureuse. De base, tous les secteurs côtiers sont assez chers.

De plus, un voyage urbain sera toujours plus cher qu’une virée dans le désert ou dans la montagne. Mais là, on ne vous apprend rien.

Prendre pour exemple notre roadtrip de trois mois en 2015, nous étions sur une moyenne de 95 euros en Californie pour le logement (nous y sommes restés un mois, en octobre) alors qu’au Nouveau-Mexique, notre moyenne était de 65 euros (15 jours).

 

 

La façon de voyager

Si vous êtes campeur, vous serez moins cher. Si vous êtes plus dans des activités de randonnées plutôt que de visites, vous serez moins chers. Si vous êtes plus pique-nique que restaurants, vous serez moins chers. Bref, tout cela joue. On détaille ça avec les postes de dépenses ensuite.

L’urbain fait vite grimper la douloureuse, notamment au niveau de l’hébergement et des activités.

 

IMG_4836

 

 

Le facteur chance et la débrouille…

Après, ce qui va faire la différence, c’est votre capacité à choisir les bons moments pour réserver, à être malin avec les réservations, à sauter sur les promotions. Et aussi, il faut parfois un peu de chance.

 

 

 

 

 

 

Les différents postes de dépenses

 

3. PDF postes de def

 

 

On va vous parler de tous les postes de dépenses, quatorze principaux selon nous, que l’on rencontre lors d’un voyage aux USA et on va vous donner de multiples astuces pour payer moins cher.

 

 

 

ESTA

4. ESTA - copie

 

C’est le visa électronique indispensable pour voyager aux Etats-Unis. Valable 2 ans. Vous avez la possibilité de rester au maximum 90 jours consécutivement aux USA. Pour en savoir plus sur l’Esta et pour savoir comment le remplir

Coût : 14$ par personne (environ 13,2 euros)

 

Astuce : ne se fier qu’au site officiel. Fuir les autres sites qui prendront une commission au passage, faisant grimper la note jusqu’au 70 euros

 

 

 

Avion

C’est l’une des dépenses les plus conséquentes. Mais depuis quelques années, les vols transatlantiques se multiplient, directement au départ de l’Europe. Il existe des directs pour Los Angeles, Las Vegas, Phoenix, Seattle, San Diego, Denver, la Nouvelle-Orléans, Atlanta, New York, Boston, Houston, Dallas et bien d’autres. Développement également ces dernières années de compagnies low cost proposant du long courrier (Wow air, Norwegian et bientôt Ryanair).

Coût : entre 400 et 1200 euros l’aller retour suivant les périodes et les destinations

 

Astuce : être patient, comparer, bien activer la recherche en navigation privée. Mais faire attention aux correspondances trop courtes sur le sol américain

Astuce 2 : il existe des sites qui analysent les algorithmes, vous proposent de poser des options et vous indiquent les meilleurs moments pour acheter. Exemples : Algofly ou Hopper

 

 

 

Transport (location de véhicule…)

IMG_5536-2

 

Autre dépense importante : le transport sur place. Plusieurs possibilités : la voiture, le camping car, le camper van, la moto, le bus ou le train. Nous ne parlerons pas du bus et du train, qui sont des solutions rares et pas toujours pratiques pour découvrir les USA et particulièrement l’Ouest.

 

  • Pour la voiture, il existe de nombreux sites et loueurs et le prix dépendra de plusieurs facteurs : taille de la voiture, période, lieu de prise et de restitution. Le kilométrage est toujours illimité et les assurances de base sont généralement incluses (à vérifier néanmoins). Ne pas oublier les petits plus : location de GPS si besoin (mais franchement, vous ne devez pas le faire, on vous explique pourquoi ici), conducteurs supplémentaires, location plus chère pour les moins de 25 ans. Voir nos conseils pratiques et notre comparateurCoût voiture : entre 20 et 70 euros la journée de location suivant la période, le type de la voiture et le lieu de prise

 

  • Le camping-car, on nous pose souvent la question. Et souvent, les gens tombent de haut en découvrant le prix. Il faut aussi prendre en considération son gabarit, qui ne passe pas partout.Coût camping car : on a fait le test. 3750 $ (3530 euros) pour un mois en mai (3 personnes maxi), 3600 (3390 euros) en juillet, 4800 (4522) en août. Soit entre 110 et 150 euros/jour. Chez l’un des loueurs les plus connus, il y a un forfait de 100 miles/jour (160 km). Chaque mile supplémentaire, c’est 34 cents. Ouch.

 

  • Le camper-van, entre les deux est à la mode en ce moment. Et, niveau prix, logiquement, il se situe entre les deux.

    Coût camper van 
    : entre 80 et 100 euros par jour

 

  • La moto. Possibilité de louer des Harley, des Indian, des Honda, des BMW, des TriumphCoût moto : entre 85 et 140 euros/jour. Comptez 110 euros pour une Harley

 

IMG_9356

 

Astuce 1 : les prix sont moins élevés hors saison, d’octobre à mai. On a réalisé en mars 2017 une simulation sur un comparateur de location de voiture. Pour le même véhicule, un mois en mars ou mai équivaut à 720 euros, un mois en juillet à 1370 euros, soit presque le double

Astuce 2 : éviter ce qu’on appelle les frais d’abandon (prendre une voiture dans un état, la rendre dans un autre) en misant sur une boucle ou en rendant la voiture dans le même état. Ces frais, à payer à la fin, peuvent représenter jusqu’à 500 euros. Attention, depuis 2017, certaines compagnies font payer des frais d’abandon qui étaient auparavant gratuits (exemples : SF/LA, SF/LV, LV/SF). Voir sur notre comparateur ou sur le site de RentalCars, ces frais sont bien indiqués

Astuce 3 : réserver, surveiller les pris, annuler. S’inscrire aux programmes de fidélité. Il y a parfois des réductions. Comme sur notre site d’ailleurs où l’on propose parfois des réductions et des bons plans

Astuce 4 : Limiter le temps de location de voiture en passant les premiers jours dans une ville qui se fait bien à pied comme San Francisco, Seattle ou la Nouvelle-Orléans.

Astuce 5 : avoir son propre GPS avec une carte US. Le nôtre est amorti depuis longtemps. Sinon, faire confiance à une appli GPS qui fonctionne hors ligne comme Google Maps, Here, CoPilot, Maps.me ou Navmii. Sinon, un GPS acheté sur place, si l’on compte enchaîner les voyages aux US, peut être vite amorti

Astuce 6 : le conducteur additionnel gratuit en Californie. C’est inscrit dans la loi. Sinon, Alamo le propose gratuitement (voir nos bons plans)

Astuce 7 : parfois, des combinés voiture et avion permettent d’économiser. Expedia, Liligo ou autre en font

Astuce 8 : pas vraiment une astuce mais ça peut servir, Turo est un loueur de voiture de particulier à particulier. Pour des petits trajets ou boucles (comme à l’intérieur d’une ville si vous avez une base), ça peut servir.

Astuce 9 : en ville, Uber est moins cher qu’un taxi. Pas de tip pour les Uber car c’est tout compris

 

 

 

Essence

5. Carte prix de l'essence - copie

 

C’est un poste de dépense qu’il ne faut pas oublier, même si l’essence est moins chère aux Etats-Unis. Mais les voitures consomment un peu plus. Notez bien qu’il y a de grandes disparités entre les états. La Californie est encore une fois plus chère sur ce point, comme on peut voir sur la carte (Hawaii et l’Alaska très chers aussi). D’autre part, l’essence sera à des prix très élevés dans les parcs.

Coût : entre 1,60 $ (1,50 euros) et 4 $ (3,75 euros) le gallon. Actuellement, 2,30 $ (2,15 euros) en moyenne. 1 gallon, c’est 3,8 litres. Donc entre 40 centimes et 1 euro le litre. Moyenne à 50-60 centimes le litre

 

Astuce 1 : Gasbuddy. C’est un site qui permet de calculer sa consommation en essence mais aussi de trouver des stations moins chères. Et il existe une appli !

Astuce 2 : lors de la prise du véhicule, on conseille de prendre l’option « rendre le réservoir vide ». Pourquoi ? Car si vous devez le rendre plein et que vous n’avez pas le temps ou qu’il ne l’est pas, la compagnie de location va vous prendre la différence avec un prix au gallon très élevé, de l’ordre de 5$, alors que celui qu’elle vous applique au début tournera autour de 3$

Astuce 3 : dans certaines stations, c’est moins cher de payer en cash qu’en CB

 

 

 

Hébergements

IMG_8129-2

 

Voilà un poste de dépenses des plus importants lors d’un voyage. C’est aussi celui sur lequel on peut agir le plus. Voici les différents logements ou manières de loger que vous pouvez avoir lors d’un roadtrip : l’hôtel (classique, souvent en ville), le motel (typique usa, de chaîne ou indépendants), le lodge (dans les parcs), le AirBNB, le couchsurfing, le camping… Et en dernier recours, l’inconfortable dodo dans la voiture…

Au niveau du prix : certains secteurs sont plus chers évidemment, comme les secteurs côtiers. Des villes comme San Francisco, Austin, Portland, Seattle, Miami Beach seront particulièrement onéreuses et il faudra s’éloigner du centre pour trouver des chambres à moins de 100-150 euros. D’autres villes, moins connues, seront aussi chères du fait de leur position stratégique : Page en Arizona (voir notre guide), Moab en Utah…

Enfin, les logements dans les parcs, de type lodge ; ou à proximité directe font grimper la note.

 

  • Coût hôtel/motel : de 25$ (23 euros) la nuit pour les motels les plus modestes dans les secteurs les moins touristiques à des prix bien supérieurs. San Francisco, dans l’Ouest, a la palme et il est souvent difficile de trouver une chambre en-dessous de 150 euros. Partez sur une moyenne de 100 euros pour un trip dans l’ouest, 70 euros dans des états moins prisés

 

IMG_3521-2

 

  • Coût camping : de 0$ à 50 $ (45 euros) (ce qu’on trouve dans le secteur de Big Sur entre SF et LA) l’emplacement. Mais la moyenne est entre 15 et 25 $ y compris dans les parcs (14 à 23 euros). On peut trouver des campings gratuits (voir les astuces ci-dessous)

 

  • Coût Airbnb : souvent un faux bon plan dans certaines grandes villes. A San Francisco, c’est presque la même chose de prendre un hôtel à moins de sacrifier vraiment son confort. Il y a des frais de ménage importants donc il faut rester plusieurs jours pour que ça soit viable. Mais il reste des bonnes affaires en dehors de ces coins. Pour votre première location, vous pouvez économiser grâce à notre parrainage. Le Couchsurfing (dodo chez l’habitant) est encore moins cher mais s’adresse plus à des voyageurs aguerris

 

Astuce 1 : de toutes les méthodes au-dessus (camping car, motel…), la moins onéreuse restera le combo voiture-camping. Avec du matériel acheté sur place chez Walmart par exemple, on peut s’en sortir pour 200 euros pour deux (tente, duvets, tapis de dessous et trois bricoles). En trois ou quatre jours, avec des emplacement à 15/30$, l’achat sera amorti

Astuce 2 : pour poser sa tente ou son RV, certains campings sont gratuits, on a ce qu’on appelle aux USA des Public Lands, des terres qui appartiennent à tous et il y a souvent des emplacements de camping. Voir les sites freecampsites et iOverlander

Astuce 3 : ne pas hésiter à réserver tôt, à comparer, à annuler sans frais et à re-réserver. Pour aider le développement de Lost In The USA, n’hésitez pas à utiliser nos liens

Astuce 4 : sur un roadtrip au jour le jour, on peut négocier un peu, sortir des coupons (des bons de réduction que l’on trouve dans les centre de tourisme mais qui marchent rarement il faut bien le dire)

Astuce 5 : pour certains secteurs, il y a différentiel conséquent entre les prix de la semaine et deux du week-end (vendredi et samedi soir particulièrement). C’est le cas à Las Vegas ou à Palm Springs par exemple. A Las Vegas, les nuits de vendredi et samedi sont plus chères. Adaptez votre programme en conséquence

Astuce 6 : se méfier des festivals, ComiCon et autres qui font gonfler la note ponctuellement. A bien réfléchir lors de la composition de votre voyage

Astuce 7 : partir à 3 ou 4 personnes fera baisser la note, car les chambres sont souvent prévues pour quatre personnes. Si vous êtes cinq, il existe des solutions, comme demander un rollaway bed (un lit à roulettes pour accueillir un enfant par exemple et être à cinq dans la chambre)

Astuce 8 : utiliser les programmes de fidélité si vous réservez en ligne. Booking a Genius (des réductions) et Hotels offre la 11e nuit

Astuce 9 : négocier… avec du cash

 

 

 

 

Nourriture et boissons

9. Photo nourriture 2

 

Là aussi, un poste de dépense sur lequel on peut agir. Mais sincèrement, on ne va pas aux USA pour se priver. Surtout que la gastronomie américaine est bien plus riche que les clichés que l’on a de ce côté de l’Atlantique. Il y a de vraies régions avec des produits fantastiques et d’excellents chefs. Mais il y a aussi le fast-food de base.

Ne pas négliger le budget boisson dans un roadtrip, surtout dans des secteurs chauds. On se déshydrate, on boit beaucoup et ça représente une somme à la fin. Idem si vous êtes amateurs de bière (et il y a de quoi faire avec des tonnes de microbrasseries, pas seulement de la Bud ou de la Coors) : autour de 5$ la pinte en général

Coût : pour un fast food, comptez 10 euros par personne. 10-12 euros pour un petit déjeuner dans un « sit-in » (un restaurant où l’on s’assoit). Pour un vrai repas, pourboire inclus, nous tournons à 20-25 euros par personne. Et nous ne mangeons dans un restaurant généralement qu’une fois par jour, le soir.

 

DSC04902

 

Astuce 1 : notre première action, en roadtrip, c’est d’acheter une glacière. De 10 à 30$ chez Walmart. En été, c’est capital. On évite de payer des boissons fraîches à l’unité tout le temps lorsqu’on s’arrête dans une station, on peut remettre de la glace si jamais on dort dans un motel. Et ça permet aussi de pique-niquer. Vous pouvez aussi l’emmener avec vous. Il existe des glacières pliables chez Decathlon par exemple

Astuce 2 : se ravitailler dans les grands supermarchés. On achète toutes nos boissons en packs. 30 bouteilles d’eau, 12 de coca etc… Ca fait baisser énormément le prix.

Astuce 3 : trouver des motels avec petit-déjeuner. On y fait très attention. Et ainsi, on mange léger à midi.

 

DSC03050

 

Astuce 3 : miser sur les restaurants à comptoir (se servir avant de s’installer) ou prendre un take-out (des plats à emporter). Ce qui permet d’économiser le pourboire, de l’ordre de 15 à 20 % de la note

Astuce 4 : le doggy bag. Très développé, culturel chez les américains qui prennent parfois une bouchée avant d’emballer. Parfois, ça nous fait un bon petit dej ou des restes pour le déjeuner

Astuce 5 : pour éviter les surprises au niveau des prix, qui ne sont pas toujours affichés à l’extérieur, on fait quelques recherches sur une appli comme Yelp, plus fiable que Tripadvisor aux Etats-Unis. De plus, il y a parfois des réductions notées sur l’application et que vous pouvez déclencher (dessert gratuit ou tarif moins cher en heures creuses)

 

 

 

Pourboires

Il était compris dans le budget que l’on a fait ci-dessus pour la nourriture. Le pourboire est aussi culturel aux US car certains métiers ont des salaires fixes très bas. Voir notre guide

Coût : Comptez 15 à 20 % de la note si vous êtes satisfaits, 10 % si c’est moyen, 0% si c’était horrible mais il faut appeler le manager. Merci de ne pas jouer ceux qui ne savent pas. Au bar, 1 $ par boisson servie. Portier, taxi, guide… A votre discrétion.

 

 

 

Activités et excursions

12. Cheval MV

 

C’est un pan qu’il ne faut pas négliger dans son budget. On a listé quelques-unes des activités les plus populaires pour vous faire une idée.

 

Coût :

  • Location de vélo à San Francisco (Californie) : à partir de 30$ la journée
  • Cable Car à San Francisco (Californie) : 7$ le ticket, 21$ la journée ou inclus dans le CityPass San Francisco
  • Cheval à Monument Valley avec un guide (Arizona) : environ 60 $ l’heure par personne
  • 4×4 avec les navajos à Monument Valley (Arizona) : à partir de 60 $ par personne. Voir les offres
  • Airboat dans les Everglades (Floride) : environ 40$ l’heure. Voir les offres

 

DCIM100GOPRO

 

Astuce 1 : acheter une Go Card ou un City Pass, qui cumulent plusieurs attractions. Sur certaines villes, ça peut représenter une belle économie (on pense à San Francisco ou Seattle) et les activités sont sympas

Astuce 2 : arriver tard dans certaines attractions (c’est moins cher) ou surveiller les ouvertures gratuites. Par exemple : le jardin japonais de San Francisco ouvre gratuitement quelques heures par semaine

 

 

 

Entrée des parcs nationaux, des parcs d’état, des parcs navajos, etc…

18. Photooutro

 

Les entrées pour les parcs nationaux sont payantes. Par exemple : 30$ la voiture pour le Grand Canyon, Yosemite, Bryce Canyon, Zion, Yellowstone, 25$ pour la Vallée de la Mort

La solution, c’est le Pass America The Beautiful. 80 $. Il est valable un an et vous permet d’entrer dans tout le réseau du National Park Service : National Parks, National Monuments, National Seashores, etc… A acheter au premier guichet ou en ligne (mais il y a un surcoût)

Attention 1 : on ne peut pas entrer dans les parcs d’état avec le pass. Par exemple, Dead Horse Point, près de Moab (Utah), c’est 15$ par véhicule, 10$ par véhicule pour Valley of Fire (Nevada), 8$ par personne pour la ville fantôme de Bodie (Californie)

Attention 2 : on ne rentre pas non plus dans les parcs navajos. On a parlé d’Antelope plus haut, Monument Valley est un parc tribal. 20 $ par véhicule

Coût : entre 5$ et 30$ par parc national, ou 80 $ le pass America the Beautiful

 

Astuce 1 : certains parcs sont gratuits comme le Canyon de Chelly NM (Arizona), Congaree NP (Caroline du Sud) ou le Great Smoky Mountains National Park (entre la Caroline du Nord et le Tennessee)

 

IMG_0233-2

 

 

 

Assurance

Pour les frais médicaux, nous estimons qu’une assurance complémentaire est plus que recommandée aux USA si on ne veut pas jouer avec le feu. Car ils sont colossaux, particulièrement en Californie. La Sécurité sociale ne s’applique pas forcément, votre mutuelle sera limitée et la carte Gold ne vous couvrira qu’à haute de 80 000 à 155 000 euros. Voir notre article dédié

Coût : pour 17 à 24 jours, 72 euros par personne, sans l’option annulation

 

Astuce : nous proposons 5 % de réduction pour les Roadies qui souhaitent prendre une assurance Chapka

 

 

 

Téléphone

14. Telephone

 

Ça, c’est optionnel. Mais, on aime rester connectés pour partager nos voyages à nos lecteurs et la connexion nous a sauvés pas mal de fois pour trouver une adresse, une information ou un bon resto. Finalement, ça nous fait même économiser un peu d’argent pour éviter des kilomètres superflus ou trouver un restaurant bon marché. Voir toutes les solutions sur notre site

Coût : à partir de 50$/45 euros par mois. On aime bien l’offre de Sim-USA.mobi

 

Astuce : Free, gratuit aux USA avec votre Pass Destination. L’Internet mobile en 3G est limité à 5 Go/mois. Mais la vitesse est limité à de la 3G et au-delà des 5Go, vous serez facturés automatiquement à 0,15 euros/Mo.  Donc gare aux dépassements !

 

 

 

 

 

Taxes

15. Taxes - copieAttention : aux USA, les prix sont toujours mentionnés sans taxes, que ce soient dans les boutiques, les hôtels, les restaurants… Il y a la taxe d’état et la taxe locale.

Quelques états ne pratiquent aucune taxe sur les achats : Alaska, Delaware, Montana, New Hampshire et Oregon. Il y a des exemptions sur les vêtements et les chaussures dans le Minnesota, à Rhode Island et en Pennsylvanie t des exemptions partielles sur les mêmes produits dans le Connecticut, le Massachusetts, le New Jersey, à New York et dans le Vermont

Coût : les taxes peuvent représenter en moyenne entre 6 et 10 %

 

Astuce 1 : la taxe n’est pas récupérable, sauf pour les achats en Louisiane (à voir à l’aéroport de la Nouvelle Orléans).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frais bancaires

Un point souvent oublié mais il faut y penser. A chaque retrait, vous aurez des frais de la banque et des frais liés au distributeur (ATM). Souvent un montant fixe et un montant au pourcentage.

Coût : proportionnel mais disons entre trente et cinquante euros sur un voyage de trois semaines

 

Astuce 1 : espacer les retraits. Ne pas retirer à coups de 20$ sinon les frais (au retrait) vont s’accumuler. Plutôt miser sur des sommes plus importantes. Nous, on retire souvent à coups de 400 ou 600$

Astuce 2 : une banque a une position intéressante : la BNP a un accord avec Bank of America. Si vous faites des retraits dans cette banque qui a un gros réseau, pas de frais. Attention de bien vérifier où il en existe car, par exemple, ils ont fermé toutes leurs antennes en Utah. La HSBC a aussi des antennes, et d’autres banques proposent des packs voyages comme la Société Générale (17,50 euros/mois). A vous de vous renseigner

Astuce 3 : un lecteur m’a parlé du compte Nickel que l’on trouve chez les buralistes. « Aucun frais de change pour les paiements par carte à l’étranger, et 1 euros par retrait »

 

 

 

Cadeaux et souvenirs

16. Photo cadeau

 

Alors là, c’est à vous de voir. C’est le bonus. Nous, nous sommes très magnets (entre 3 et 5 $), stickers (1 à 3$) et mugs (10$). Et vous ? Il y a de bonnes affaires à faire en vêtements et chaussures, dont les célèbres outlets (magasins d’usine) que l’on trouve dans tout le pays, même s’ils sont un peu décriés (certaines marques produisent uniquement pour ces outlets des vêtements de moindre qualité). Et puis, il y a tous ces petits souvenirs que l’on veut ramener. Prévoyez toujours un petit pécule pour ça (et de la place dans la valise).

 

 

 

 

Bilan

Selon nous, après de nombreux calculs, le budget d’un roadtrip peut osciller (à partir d’une quinzaine de jours), tout compris (tous les postes de dépenses confondus), entre 80 et 200 euros par personne et par jour. Soit, pour 21 jours pour deux, par exemple : entre 3360 et 8400 euros. C’est volontairement large. Il faut avoir conscience que la fourchette basse correspond à un trip modeste : hors-saison, voiture-camping, un repas par jour, peu d’activités…

Nous, par exemple, nous tournons généralement à 8000 euros/mois soit environ 130 euros par personne et par jour tout compris. Et nous ne nous privons pas.

Mais si on part hors saison, dans des états peu chers (exemple : le Nouveau-Mexique, le sud de l’Arizona, le Nevada hors LV, le Midwest), que l’on campe ou que l’on se contente du minimum (ce qui n’est pas franchement le but), on peut réduire encore la note. Et même à 60-70 euros/jour sur un trip plus long. Comme l’indique Isa, en commentaire : « J’étais à 5000 euros pour 3 mois, soit 1600 euros par mois. Cela implique de mixer avec la voiture et le transport en commun. Logement : camping/cabin dans les zones rurales + couchsurfing/airbnb/auberge de jeunesse dans les villes. »

Par ailleurs, partir à 3 ou 4 personnes fera aussi baisser la note, notamment pour le transport (hors avion) et l’hébergement par personne. Cinq n’est pas un très bon chiffre car de nombreux motels proposent des chambres où l’on peut dormir à quatre au maximum. Mais il existe des solutions, comme demander un rollaway bed (un lit à roulettes pour accueillir un enfant par exemple et être à cinq dans la chambre).

 

IMG_2967-2

 

 

 

 

Simulation pour un roadtrip type dans l’Ouest – été 2017

Pour permettre de mieux se rendre compte, on va prendre un exemple concret de ce qu’on nous demande le plus. Roadtrip dans l’ouest, 23 jours, les classiques, à deux personnes, en pleine saison (elle va de juin à septembre, ça baisse un peu en mai et en octobre). On part de Paris le 1er juillet 2017

 

17. Carte Roadtrip exemple - copie

 

Voici le trajet qu’on applique. San Francisco (3 jours, nuits du 1, 2 et 3) – route 1 (2 jours, nuit 4 et 5) – Los Angeles (3 jours, nuit 6, 7 et 8) – Route 66 (1 jour, nuit 9) – Grand Canyon (1 jour, nuit 10) – Monument Valley (1 jour, nuit 11) – Page (2 jours, nuits 12 et 13) – Bryce Canyon (1 jour, nuit 14) – Zion (2 jours, nuits 15 et 16) – Las Vegas (2 jours, nuits 17 et 18) – Vallée de la Mort (1 jour, nuit 19) – Yosemite (2 jours, nuit 20 et 21) – San Francisco (1 jour, nuit 22)

 

Les postes de dépenses

  • Esta : 27 euros
  • Avion : on a trouve un prix moyen chez Wow Air, disons 848 euros/personne. Donc 1696 euros. On arrive à 18h10 à San Francisco
  • Location de voiture : on prend la voiture le 4 au matin dans le centre de SF et on la rend le 23 au matin à l’aéroport. 1050 euros pour un SUV, on aime bien être à l’aise. On ajoute 50 euros pour le transfert aéroport/SF
  • Essence : disons 4200 km avec les détours. 8 pleins à 35 $. 265 euros
  • Hébergement : en faisant un panaché de plaisir et de raison. San Francisco (500 euros les 3 nuits), Monterey (110 euros), San Luis Obispo (67 euros, un petit motel), Los Angeles (3 nuits à Santa Monica dans un motel simple et sobre, 352 euros), nuit sur la route à Needles (Motel 6, 38 euros), nuit à Williams, proche du Grand Canyon (un hôtel historique à 70 euros), à Monument Valley (premium cabins de the View, 250 euros, je me fais plaisir), Page (2 nuits au Page Boy, 325 euros), à Bryce Canyon (135 euros), à Zion (trop cher à Springdale, rien dans le parc, je m’éloigne à Hurricane, 150 euros dans un motel les deux nuits), Las Vegas (je dors sur le Strip mais pas dans un de plus chers, the LinQ, 220 euros les deux nuits), Lone Pine (104 euros), Lee Vining et Mariposa (95 et 153 euros), San Francisco vers l’aéroport (102 euros). Total de 22 nuits : 2671 euros

 

6. Photo Hébergement

 

  • Nourriture/boissons : on a décidé de manger seulement le soir et de prendre un sandwich le midi. 990 euros (22×45) de restaurants, pourboire compris. On ajoute des courses, deux fois : 100 euros pour les boissons et le repas de midi. On a acheté une glacière aussi (25 euros). Et on se fait plaisir une ou deux fois. Coût : 1200 euros
  • Pourboire : je l’ai déjà mis pour les restos. 20 euros pour les guides et dans les bars
  • Activités : Antelope Lower (40 euros), Alcatraz (70 euros), Cheval à Monument Valley (110 euros), Citypass San Francisco (170 euros), aquarium de Monterey (100 euros). Coût : 490 euros
  • Téléphone : j’aime ma 4G. Et je ne suis pas chez Free. Coût : 50 euros
  • Parcs : je prends le Pass (75 euros) et je vais dans deux parcs d’état (25 euros) et à Monument Valley (20 euros). Coût : 120 euros
  • Assurances ; pour deux, sans l’annulation, on est à 143 euros
  • Frais bancaires : montant négligeable. Je ne suis pas à la BNP. Coût : 20 euros
  • Cadeaux et souvenirs : j’aime me faire plaisir et je fais un tour dans un outlet. Coût : 400 euros

 

 

Coût total

8202 euros (4101 euros par personne). On est sur un secteur cher, en pleine saison, avec une préparation à peine cinq mois à l’avance. J’ai rajouté deux jours par rapport à la fourchette donnée plus haut, qui allait jusqu’à 8400 euros. Là, nous sommes 178 euros par jour et par personne.

 

 

 

Voilà, j’espère que cette démonstration sur le budget d’un roadtrip aux Etats-Unis peut vous aiguiller. Si jamais vous avez d’autres combines pour économiser, n’hésitez pas à nous les glisser en commentaires.

 

Autre article utile : Comment organiser son roadtrip en dix étapes ?

 

22 responses à “Combien coûte un roadtrip aux Etats-Unis ?

  1. Je me retrouve vraiment dans votre estimation de budget, vos tuyaux et astuces! Merci pour cet article très complet.
    Trois séjours aux USA pour ma part dont deux roadtrips.
    Je ne me souviens que du coût de dernier: 5800€ pour deux pour 4 semaines (côte est). J’ai plus en tête pour le roatrip sur la côte Ouest.

  2. Bon récap !
    Je réfléchis à d’autres combines pour économiser car il me semble que même votre fourchette basse est ma fourchette haute… Ceci dit, je n’ai pas l’impression de faire plus que ce que vous indiquez !
    Eviter les villes, c’est sûr, ne jamais dormir à l’hôtel, quelques fois en « cabin » (toujours moins cher que le motel, un peu plus de confort + possibilité de cuisiner). Finalement, ce qui me met dedans, c’est le budget guacamole… :-p
    Pour le camping gratuit, je trouve que le plus simple c’est de repérer les National Forest sur la carte. Si c’est une zone touristique (proximité d’un NP ou NM), il ne sera pas gratuit, mais si c’est assez isolé, ça le sera ! Confort spartiate mais belle aventure à chaque fois. Si c’est payant, c’est rarement plus de 9-10$.

    1. J’ai regardé dans mes archives, et pour le dernier, j’étais à 5000 euros pour 3 mois, soit 1600 euros par mois. Cela implique de mixer avec la voiture et le transport en commun. Logement : camping/cabin dans les zones rurales + couchsurfing/airbnb/auberge de jeunesse dans les villes.

    2. Merci du retour Isa. J’ai rajouté la possibilité de faire baisser encore la note (en évoquant ton expérience). Un trip long et la façon dont tu voyages ont permis cela mais c’est vrai que c’est beaucoup plus rare (le combo longueur + ta façon de voyager). C’est très encourageant pour les budgets modestes qui veulent un gros trip.
      Pour notre estimation, je me suis beaucoup basé sur les demandes que l’on reçoit en permanence. Donc, l’ouest, haute saison, des activités, des motels ou hôtels, quelques craquages. Le voyage lambda quoi.
      Quand je regarde nos premiers voyages et le prix des motels, c’est devenu vraiment compliqué dans l’ouest. J’ai peur que ça ne s’arrange pas. Là, on prépare notre trip dans le nord-ouest. Seattle est devenu aussi cher que SF et la côte Washington-Oregon, c’est hyper tendu aussi.

      A bientôt

      1. Oui, voilà, c’est rare et puis il faut aimer le camping, aussi, c’est la seule solution pour faire considérablement diminuer un budget, puisque les deux postes de dépense les plus importants (bouffe + logement) deviennent très réduits !
        Je confirme qu’en 9 ans (ouille, aie, ouille !!! la vieillesse !) de voyages dans l’Ouest, c’est devenu de plus en plus compliqué, et pas seulement à cause du taux de change qui n’est plus très favorable. C’est vraiment devenu une destination hyyyper courue, maintenant ! Pour Seattle oui, c’est flagrant… Portland, ça passe encore mais quelque chose me dit que ça va devenir pas mal non plus. Je suis contente d’avoir fait les « classiques » il y a plusieurs années, maintenant, ça me permet d’aller dans des endroits moins incontournables sans être frustrée. En tout cas, tout ce que je peux dire, c’est que le prochain long road trip se prépare de mon côté. Huhu !

        1. Ah trop cool que tu prépares le prochain. J’avais peur que tu n’aies plus envie de revenir ^^
          Pour les villes dont tu parles, je peux te dire que Portland a déjà basculé. Vraiment pas évident de trouver un logement bien placé. Pas encore le niveau de SF ou Seattle mais on en prend le chemin.
          Comme toi, content d’avoir fait les classiques. Maintenant, un bon roadtrip pas cher dan la Rust Belt ou la Corn Belt ^^

          Des bises

          1. Dans le Michigan ! Ça peut le faire !
            J’ai quand-même envie de revenir, mais il va falloir faire vide avant que le NPS tombe en lambeaux…!

            Merde, pour Portland… Bon, et bien je vous souhaite bien du courage, alors !

  3. Salut les roadies,
    On vient de boucler notre road trip louisiane floride sur le mode que tu as décris.. sur 3 semaines pleines on était à 4500€ payés à l’avance (hôtel avion etc..) et 2000€ sur place amené en cash. Soit coût total pour 3 (nous et notre fils de 4 ans) de 6500 pour la floride ou tout est hors de prix.. petite astuce qui peut faire épargner des euro.. la glacière on amène celle achetée chez Picard très grande très pratique et surtout souple et légère .. on y mets des Tupperware remplis de falcons pris tous les matins dans les hôtels … a plus :) Jérôme

    1. Hello Jérôme,
      Merci du retour et de ton estimation. Tu nous diras si tu es resté dans ta fourchette de cash ;-)
      Merci du tip pour la glacière. J’en ai pas parlé mais c’est vrai qu’il y a des glacières pliables qu’on peut emmener. C’est toujours 15-20$ d’économisé
      A bientôt

  4. Hello !
    Nous partons en juin prochain pour 22 jours. Nous sommes 4 (moi, mon mari, ma fille et son boyfriend).
    Nous avons acheté nos billets d’avion en novembre (avant l’election de …), les prix ont été à la baisse quelques jours après son élection, avant de repartir à la hausse. Nous avons bouclé la location de notre voiture pendant les vacances de Noel, avec une super promo chez Sixt. En 3 ans , les prix ont triplés sur ce post. Nous y étions en 2014, et nous avions payé 400 et quelques euro chez Alamo, aujourd’hui nous sommes à plus de 1000 Euro. Certes nous passons d’un modèle Equinoxe,à un Tahoe.Mais le confort de la voiture est appréciable quand on fait des heures de voitures, et je n’ai pas envie chaque matin de chercher à comment disposer les valises pour gagner en place. Il faut aussi une voiture avec du couple car certaines routes sont raides. Pour les hôtels, je suis passée par hotels.com, pour bénéficier des nuits gratuites à notre retour. Nous avons tout réglé par CB en Euro au moment de la réservation. Comme çà pas de mauvaises surprises. Certes, cela laisse moins de liberté mais je sais ce que je veux voir.
    A ce jour, avion plus hôtels, plus voiture nous en sommes déjà à 7 400 euro, soit 1850 euro/personne. Nous avons budgétisé 5000 euro pour nos dépenses sur place soit 227 euro/jour (repas, essence, dépenses personnelles)
    Chaque jour, nous faisons le point de nos dépenses car nous savons que tout peut être dépensé très vite.
    Nous achetons nos dollars chez travelex, et utilisons leur carte pour les retraits (pas de frais, sauf ceux de l’atm, et encore, en cherchant bien certains sont free). Seul bémol, nous venons d’apprendre que nous sommes limités à retirer 1070 $ /mois. Il nous faudra donc règler un max avec la carte.
    Voilà voilà
    Maintenant, il ne nous reste plus qu’à finaliser en nous documentant sur les choses à voir.

  5. Bonjour, je ne me retrouve pas dans votre budget hébergement car nous sommes 2 adultes et 2 grands enfants de 18 et 19 ans, il nous faut donc une chambre avec 2 grands lits !
    Pouvez-vous me communiquer le nom exact de chaque hôtel où vous avez séjourné afin que je finalise au mieux mon budget prévisionnel.
    Merci à vous.

    1. Bonjour Géraldine,
      Ca va être difficile. Nous avons séjourné dans près de 300 motels/hotels aux USA donc sortir une liste, ça va être compliqué. ;-) Vous pourrez trouver certains des établissements dans lesquels nous avons dormi sur notre carte : http://www.lostintheusa.fr/planifier/
      En quoi vous ne vous retrouvez pas dans le budget ? Vous avez la chance justement d’être 4 (80 % des chambres ont deux grands lits aux US), ce qui permet de faire baisser le tarif hébergement. Après, je ne sais pas dans quel coin des US vous partez, ni à quelle époque, ni pour quelle durée.
      Bon dimanche

  6. Hi les roadies!

    Déjà merci pour ce super article! (et ce super blog qui est un plaisir à lire et à voir en plus d’aider grandement lors de la préparation de road trips).
    Nous préparons actuellement notre 5e road trip aux US (dans le Sud cette fois pendant 1 mois), on commence à être rôdés et on se retrouve sur de nombreux points dans l’article.

    La glacière est une bonne astuce – on en a fait l’expérience l’année dernière avec une glacière pliable autogonflante de chez Decathlon (achetée à l’avance), vraiment pratique pour le transport et avoir un picnic et des boissons fraiches dans les parcs nationaux :)

    Sinon pour ce qui est retrait d’argent/paiement par carte, je connaissais l’accord entre BNPP et Bank of America (par contre il s’agit seulement d’un accord entre elles, BNPP ne détenant pas la banque américaine ;)
    Vous avez également Société Générale qui propose une option internationale avec plusieurs niveaux selon les besoins. On a une option (17,50 euros/mois, que l’on peut arrêter) et les paiements par carte et les retraits à n’importe quelle banque sont exonérés des frais de la banque française (ça monte vite). Voilà pour le complément! See ya!

    1. Hello ! Merci pour le retour. J’ai corrigé la bêtise sur BNP et ajouté l’histoire de la SocGé et de la glacière de chez Decathlon. Au plaisir !

  7. Salut !

    Déjà un grand merci pour vos partages d’expériences, cela nous aidera grandement dans notre road trip au USA. J’ai par ailleurs une question sur les frais d’abandon (drop off). En l’occurrence dans notre cas nous souhaitons fin septembre prendre une location à SF et la rendre à LA. Sur internet pas d’information sur ces frais.
    Dans votre post plus vous indiquez qu’il y a des fais dorénavant mais pas chez budget. Comment vérifier cette info ?
    Merci

    1. Bonsoir,
      Pour bien voir les frais d’abandon, j’utilise le moteur de Rental Cars (http://www.rentalcars.com/?affiliateCode=alafindelaroute&preflang=fr&prefcurrency=EUR). Ils sont bien mentionnés sur la droite sous le prix lors de la recherche.
      Il est aussi possible que certaines compagnies aient déjà fait marche arrière (au moins Dollar j’ai l’impression) ou que les frais disparaissent certains mois moins chargés. J’ai affiné le papier ;-)
      Bonne préparation de roadtrip
      JP

  8. Bonjour,
    Votre étude est très réaliste. Nous sommes partis 3 semaines et demi en 2013 à 4 (2 adultes et 2 ados), circuit de 5500 kms dans l’ouest américain (LA, San Diego, Grand Canyon, Monument Valley, Mesa Verde, Moab, Bryce Canyon, Las Vegas, Monterey, San Francisco, Sequoia Park), cela nous a coûté 12 000 euros. On s’est fait plaisir (vistes, certains hôtels chic). Sachant que les billets d’avion nous a coûté 4000 euros. Très important d’acheter une glacière, en effet, le budget nourriture grimpe vite et un restau tous les soirs, personnellement, cela fait trop. La plupart des chambres d’hôtels ont frigo et micro ondes.
    Cet été nous partons 5 jours à NY puis chutes du Niagara, Vermont, Maine, Cape Cod, Boston, je pense que nous aurons le même budget, malgré un billet d’avion moins onéreux (2 900 euros). Les hôtels ne sont pas donnés dans cette partie (300 euros par nuit en moyenne).

    1. Bonjour,

      Merci pour votre retour d’expérience. Il est vrai que dans le nord-est, les prix sont vraiment élevés. Bonne préparation et bon roadtrip

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *