Si vous avez commencé à prospecter pour un roadtrip après l’ouverture des frontières américaines le 8 novembre, cela ne vous a pas échappé. Les prix des locations de voiture sont tout simplement démentiels, multipliés par deux, trois ou quatre par rapport à 2019. Il faudra bientôt vendre un rein pour avoir un SUV standard.

Forcément, ce budget, qui était plutôt léger dans l’organisation d’un voyage américain, même s’il avait doucement augmenté ces dernières années, a changé de visage. Et vous avez été nombreux à nous demander ce qu’il se passait. Faudra-t-il vendre un rein, un foie (bon courage) ou un enfant pour partir en roadtrip ces prochaines années ? On vous explique tout.

Voitures de location : l’inflation, jusqu’à quand ?

Pourquoi les prix ont-ils flambé ?

C’est la question. Les loueurs veulent-ils se gaver ? Non, c’est plus compliqué que ça et directement lié à la pandémie de Covid. Pendant les mois de confinement et la fermeture des frontières, les puissants loueurs américains (Alamo, Hertz, Avis, Sixt, Thrifty, Dollar…) ont vendu massivement leurs véhicules. On parle de 700 000 voitures vendues à minima.

Et lorsque l’activité est repartie, qu’Alamo and co ont voulu reconstituer leurs flottes décimées, ils se sont heurtés à un autre problème : la pénurie des semi-conducteurs. Ces matériaux, utilisés dans les puces électroniques et les circuits intégrés qui constellent les nouvelles voitures, ont vu leur production chuter avec la pandémie. De plus, la demande de puces s’est envolée avec les soins à distance, le télétravail… Sans eux, la production de nouvelles voitures a été ralentie et les loueurs se sont retrouvés le bec dans l’eau pour faire grossir leur flotte. Le Washington Post indique par exemple que les loueurs avaient acheté « seulement » 800 000 voitures en 2020, deux fois moins qu’en 2019.

Conséquence de cette pénurie de nouvelles voitures : ce qui est rare et cher et au petit jeu de l’offre et de la demande, les loueurs ont fait gonfler leurs prix.

Quels sont les prix ?

Aujourd’hui, il faut compter 90 à 150 euros/jour pour louer un véhicule, contre 30 à 60 euros/jour en 2019. Pour une semaine, comptez entre 550 et 1000 euros. Mille euros, c’est ce que nous coutaient trois semaines de location il y a peu de temps. Forcément, le budget pour un roadtrip américain en prend un coup.

Alors que cela avait baissé un peu pour des locations en septembre-octobre, les prix remontent pour les vacances de fin d’année. De plus, les prix varient légèrement (mais comme avant) selon les lieux de prise en charge. A Las Vegas ou Hawaï, c’est plus douloureux qu’à Los Angeles ou San Francisco.

Les prix vont-ils baisser ? Si oui, quand ?

Au risque de se retrouver avec des voitures dans cet état…

L’autre grande question. Cette folie s’arrête quand les amis ? Selon des experts, la situation pourrait revenir à la normale en 2022.

Les sites de production des puces sont dans des pays encore ralentis par le Covid, comme la Malaisie. Mi août, le cabinet d’études IHS Markit a indiqué que « les pénuries de semi-conducteurs dans le secteur automobile se prolongeront jusqu’au premier trimestre 2022, voire jusqu’au deuxième trimestre. » D’autres, plus pessimistes, parlent de 2023, plusieurs constructeurs, comme Toyota ou Stellantis, ayant même récemment dû fermer leurs unités de production du fait de la pénurie.

En attendant, les loueurs ont pris des mesures. Plutôt que de revendre les voitures quand elles atteignaient 25 ou 50 000 miles, certains les poussent jusqu’à 90 000 miles. D’autres achètent des voitures où ils le peuvent, y compris dans des ventes aux enchères.

Quelles solutions en attendant ?

Et oui, on fait quoi ? Premier conseil, si vous partez cet hiver, n’attendez pas. Foncez et louez, les prix vont augmenter jusqu’à la date fatidique. Si votre voyage est l’été prochain, attendez un peu. Il se peut que la situation ne s’améliore pas brutalement, mais progressivement jusqu’à l’été 2022 ou 2023.

Et là, vous me demandez, pourquoi les loueurs baisseraient leurs prix alors qu’ils se régalent en ce moment ? C’est une bonne question. Mais la location de voiture est une institution aux USA, utilisée par de nombreux américains, qui ne vont pas apprécier longtemps de surpayer les véhicules. La bataille commerciale dans ce secteur hyper concurrentiel reprendra à un moment ou à un autre (déconnez pas les mecs…).

Deuxième conseil. Surveillez les discounts et réductions. On met toujours nos bons plans du moment à jour. La réduction de 10% Lost In The USA chez Alamo est toujours valable et nous cherchons d’autres partenariats pour vous aider à partir.

Par ailleurs, ce n’est pas évident mais on arrive maintenant à des locations de campervans ou de camping-cars qui deviennent tout d’un coup plus attractives. Si vous êtes ric-rac sur votre budget, si dormir dans un camping-car ou un campervan vous plaît, regardez ça de plus près.

Aussi, moins connu, pensez à Turo, le Airbnb de la voiture. C’est une solution qui peut fonctionner sur un roadtrip court, sans trop de kilomètres (car il y a une limitation du nombre de miles), avec arrivée et départ du même endroit. En gros, vous louez un véhicule de particulier. Personnellement, nous n’avons jamais testé mais c’est quelque chose de très connu aux USA et devenu encore plus populaire avec l’augmentation des locations. On vous conseille de bien échanger avec le loueur, le prévenir que vous êtes en roadtrip, le parcours que vous imaginez…

Voilà pour l’explication. J’espère que nous avons pu vous aider. A très vite.

Vous aimez ce qu’on fait ? Nos conseils et tout et tout… Offrez-nous un petit pourboire sur Tipeee

7 responses à “Pourquoi les locations de voiture sont-elles si chères en ce moment aux Etats-Unis ?

  1. Hello

    j’ai réservé une voiture via carigami/ auto europe.

    Mon contrat indique:

    TARIF SANS FRANCHISE
    Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
    Responsabilité civile ou au tiers
    Assurance incendie
    Couverture en cas de dommage du véhicule (CDW) sans franchise
    Couverture en cas de vol du véhicule (TP) sans franchise

    INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES
    * Kilométrage illimité.

    Couverture dommage/collision (C.D.W) : franchise de USD 0.00.
    Franchise en cas de vol : USD 0.00.
    Responsabilité civile :Included in rates.

    J’ai une question sur la franchise est ce que franchise de USD 0.00 veut t’il bien dire que je suis bien protégé avec 0 reste à payer ?

    C’est bien ca ?
    Merci pour vos lumières j’avoue que je suis un peu perdu.

    Olivier

  2. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour cet article et pour votre super blog !
    Avec mon copain nous prévoyons de passer 3 mois aux USA en 2022, nous l’avons déjà fait deux fois en louant des voitures mais là impossible de rester aussi longtemps à cause du prix de la location 🙁
    J’ai essayé de chercher une autre solution et j’ai trouvé un blog d’une famille qui a pu acheter un camping car en Floride alors qu’ils n’avaient pas de résidence et avec un statut de touriste. Ils étaient assurés par : https://us.intergroupe.com/
    Il serait donc possible d’acheter et de revendre une voiture en Floride.
    Cette solution nous reviendrait moins cher qu’une location, bien sûr il y a quelques points négatifs à prendre en compte comme le fait que les contrôles techniques ne sont pas obligatoires donc un risque de tomber sur une mauvaise occasion, les éventuelles réparations à faire pendant le road trip et le temps « perdu » pour acheter et revendre la voiture mais les prix sont tellement exorbitants qu’on est prêt à prendre le risque !
    Pouvez-vous nous dire si vous avez entendu parler d’une expérience similaire ?
    Merci d’avance,
    Barbara 🙂

    1. Hello Barbara !
      Oui, avec le prix, les roadtrips longs, cela devient un gros casse-tête.
      On avait un ami, qu’on avait croisé en 2015, qui avait acheté une voiture en Floride et l’avait assuré chez Progressive. Il l’avait revendu en Californie. Je pense pas que l’achat/revente soit un souci. Il faut juste s’y prendre un peu avant ou prendre contact avec un concessionnaire avant votre retour. Sinon, les Américains utilisent beaucoup Marketplace
      C’est l’assurance le plus touchy. A l’époque, les assurances US demandaient absolument une adresse aux USA. Je te conseille de te blinder à ce niveau, en demandant conseil à ton assureur ici puis en cherchant plus précisément. Sinon, nous connaissons d’autres blogueurs, le Monde de Tikal, qui ont un van aux US. Ils pourront peut-être te répondre.
      Bonne soirée
      JP

  3. Bonsoir

    Je viens de louer une Nissan Xterra sur Turo, parfait pour dormir dedans, 815 Dollars.
    Le particulier me l’amène a l’aéroport de Denver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.