Si vous avez choisi de faire un roadtrip aux Etats-Unis, on vous conseille d’avoir un GPS avec vous (et une carte papier aussi) pour parer à toutes les éventualités. Si, dans certaines secteurs, le système routier est très simple, dans d’autres, cela peut devenir assez tordu. Et rater une sortie sur une autoroute à sept voies complètement bouchonnée, perdre 30 minutes, ça arrive vite. Alors, même s’ils ne sont pas infaillibles (on en a fait l’expérience), on veut vous donner toutes les possibilités pour avoir un GPS en roadtrip. Notamment pour éviter de vous faire racketter par les sociétés de location.

 

11137107_558298704308641_2335289853152727247_n

 

 

Roadtrip aux USA : quel système de navigation choisir ?

 

Prendre un GPS chez votre loueur : la mauvaise idée

Lors de la location de votre voiture, vous aurez la possibilité d’ajouter le GPS à la note finale et le vendeur au guichet n’oubliera pas de vous le proposer. Certaines voitures ont un GPS intégré (payer permettra de l’activer), d’autres non, et le loueur vous en confie un.

On vous le déconseille. Pourquoi ? Le prix est un repoussoir. Généralement, il est compris entre 12 et 20 euros par jour.  Un poule aux oeufs d’or pour les loueurs. Voici un exemple chez Alamo. Pour 10 jours de location d’une voiture basique : 160 euros ! Alors que la location de voiture est à 250 euros.

Capture d’écran 2017-05-13 à 18.58.12

 

 Astuce : certains loueurs proposent tout de même des promotions avec GPS gratuit, comme Alamo par ici. Certains programmes de fidélité (type Alamo Gold) permettent aussi d’y échapper.

 

 

 

Son GPS personnel avec carte US : un choix de « repeaters »

img_1332

 

C’est notre choix depuis plusieurs années, tout simplement car, quand nous avons commencé à voyager aux USA, il n’existait pas encore une offre consistante d’applis fonctionnant hors-ligne (voir ci-dessous). En tant que « repeaters » (voyageurs réguliers aux US), acheter un GPS avec une cartographie complète (comprenant les US) nous a semblé logique. On l’utilise à l’année chez nous et en vacances aux Etats-Unis. On a un GPS de ce genre. Il en existe des moins chers mais on préfère se tourner vers des valeurs sûres (TomTom, Garmin…). Vous avez déjà un GPS mais pas les cartes Amérique du Nord  ? Elles s’achètent auprès de la marque (à partir de 40 euros) et sont parfois trouvables gratuitement sur internet. Sinon, on peut acheter un GPS d’occasion sur le net et ajouter les cartes.

Vous pouvez aussi faire le choix d’en acheter un sur place, aux USA, dans un Walmart. Vous trouverez un Garmin avec uniquement les cartes US pour 90$ environ et un TomTom avec les cartes Amérique du Nord et Europe pour environ 175$. Vous pouvez également trouver des bons prix chez Best Buy.

Au final, acheter un GPS reviendra moins cher que de le louer.  

 

 

Les applications mobiles : le grand boom

La technologie évolue vite et donne réponse à pas mal de choses. Tout le monde ou presque est désormais équipé d’un smartphone et on peut compter sur des applications qui fonctionnent même hors-ligne pour assurer la navigation. Avec les mises à jour, on peut se retrouver avec des bugs ou des fonctionnalités qui disparaissent, même sur des applis que l’on maîtrise. Alors, un conseil, téléchargez-en plusieurs. C’est ce qu’on fait, en plus de notre GPS. Voici une liste non-exhaustive, mise en place grâce aux Roadies :

 

unnamed

 

Here WeGo (iOS et Android) : anciennement Here Maps, l’une des applis les plus connues pour la navigation. Gratuite, elle fonctionne aussi hors ligne. Il faut penser à télécharger la carte qui vous concerne (faites un peu de place sur votre téléphone avant) et à bien cocher la case pour l’utiliser hors connexion. Gratuite

 

 

 

 

unnamed-1

 

Google Maps (iOS et Android) : le mastodonte Google a mis un peu de temps pour que son appli puisse fonctionner en mode hors-ligne. Comme pour Here, il faudra télécharger la zone qui vous intéresse. Ouvrez l’appli, visez par exemple San Francisco, cliquez sur le menu en haut à gauche puis sur « Zones hors connexion ». Suivez les instructions. Attention à la taille des cartes. Gratuite

 

 

 

unnamed-9

 

Maps.me (iOS et Android) : cette appli utilise la base de données d’OpenStreetMap et sa fonction hors-ligne est reconnue comme redoutablement efficace. Comme pour les autres, il faut télécharger les cartes. Gratuite

 

 

 

 

sygic

 

Sygic (iOS et Android) : des cartes hors-ligne de TomTom pour cette application. Les cartes hors ligne sont moins lourdes que sur les autres applis. Gratuit pendant sept jours puis payant. 20-30 euros la licence à vie

 

 

 

 

 

unnamed-3

 

Navmii USA (iOS et Android) : une autre appli gratuite qui fonctionne hors ligne. Quelques soucis avec les adresses et des mises à jour qui n’ont pas fait l’unanimité. Gratuite. Achats intégrés

 

 

 

 

 

unnamed-4

 

Magic Earth (iOS et Android) : une appli un peu moins connue mais dont on dit le plus grand bien. Fonctionne hors-ligne (cartes à télécharger). Gratuite

 

 

 

 

unnamed-5

 

Mapfactor Navigator (Android) : quelques petits défauts d’ergonomie pour cette appli qui fonctionne aussi hors-ligne. Carte à télécharger. Gratuite

 

 

 

 

unnamed-6

 

OsmAnd Cartes et Navigation (iOS et Android) : encore une appli qui fonctionne hors-ligne. Installation gratuite puis achat des cartes. 3,50 euros la carte Amérique du Nord

 

 

 

 

unnamed-7

 

TomTom (iOS et Android) : l’un des géants du GPS a bien sûr son appli, qui fonctionne hors-ligne. Quelques soucis avec les dernières mises à jour. 20 euros l’année, 50 les trois ans

 

 

 

 

 

unnamed-8

 

Copilot USA (iOS et Android) : une application assez connue, qui fonctionne hors-ligne. 11 euros

 

 

 

 

Aussi : Navigon (payant, 33 euros, à régler deux fois pour USA ouest et USA est), IGo (payant, mal noté)…

 

11218066_555391814599330_3763404998459867780_n

 

> Retrouvez nos solutions internet et téléphone en roadtrip

 

Attention à l’installation du GPS

Si vous avez choisi un GPS traditionnel, il faudra vous y faire. Les amendes sont rares mais il existe de nombreux états états aux USA où il est illégal d’accrocher son GPS au pare-brise et une bonne partie des autres où il existe des règles strictes sur le positionnement.

Etats où il est interdit de mettre son GPS sur le pare-prise : Alabama, Arkansas, Connecticut, Delaware, D.C., Georgia, Idaho, Kansas, Kentucky, Louisiana, Montana, Nebraska, New Jersey, New Mexico, New York, North Dakota, Oklahoma, Pennsylvania, Rhode Island, South Dakota, Texas, Virginia, Washington, West Virginia, Wisconsin, Wyoming

Etats avec des règles particulières : Arizona, Californie, Hawaii, Indiana, Maryland, Nevada, Ohio, Utah. Voir les règles selon chaque état dans cet article

Les états non cités, vous pouvez le coller où vous voulez.

 

 

N’hésitez pas à donner votre avis sur les applis ou les bons plans sur les GPS.

13 responses à “GPS : quelles solutions pour un roadtrip aux USA ?

  1. Bonjour,

    J’ai testé HereWeGo durant notre road trip d’un mois aux USA et je valide complètement !!
    Alors comme vous l’avez dit, les cartes sont lourdes mais précises. Globalement c’est très bien. Il faut juste faire gaffe sur les sorties qui sont des fois un peu difficile à comprendre entre la carte et le nom de la route. La recherche n’est pas aussi efficace que Google maps.
    C’est mon application préférée pour les pays étrangers.

    À bientôt !

  2. Hello les Lyonnais !
    Nous, on a acheté notre GPS GARMIN (2595 LMT) neuf il y a 6 ans sur Ebay (103 dollars) et on le met à jour tous les ans avant chaque voyage. On n’a jamais eu de soucis. Toujours très précis.
    A bientôt !

  3. Idem, nous utilisons notre GPS classique, sur lequel nous avons acheté la carte USA pour l’instant aucun soucis mais Merci d’avoir précisé que dans certains états il y a des obligations à son emplacement

    1. Merci Charlotte pour ton retour. Oui, en effet, ce sont des lois méconnues mais il vaut mieux faire attention car on peut tomber sur des policiers regardants.
      A bientôt.
      JP

  4. C’est vrai que les technologies d’aujourd’hui ont beaucoup évolué et c’est magnifique ce qui se fait. Je suis un adepte des road trips mais aussi des cartes papiers. J’ai passé notamment un an autour des Etats-Unis en camping-car avec mon livre carte acheté sur place une fois en route. Sinon, chaque fois que je traversais la frontière d’un Etat, je m’arrêtais au premier tourist center pour récupérer la carte gratuite de l’Etat, sans souci. J’en ai une belle collection du coup. Je suis passé par des grosses villes style LA, NYC, Houston, Dallas (ouahh tous les échangeurs)… avec un bon co-pilote, t’es le roi de la route. Se perdre un petit peu, je trouve que parfois c’est pas mal, cela fait partie de l’aventure. Et puis, tu demandes ton chemin à quelqu’un. Allez, perdez-vous! Ahaha Philippe

  5. Hello

    Concernant les GPS, voici mon point de vue.
    Pour la route, mon préféré reste Tomtom. J’ai eu pendant longtemps un GPS Europe, cato US ajoutée, mais mises à jour de la cartographie payante. Au bout de 10 (?) ans (et après deux remplacements de batterie), plutôt que de remettre à jour la carto, j’ai acheté un Tomtom plus récent, avec inclus la cartographie monde remise à jour gratuitement (il faut suivre la concurrence) tous les 3 mois (bien sûr je ne télécharge que les régions qui m’intéressent). Pourquoi Tomtom ? parce qu’il est très pratique, avec un grand écran, avec des cartes très stylisées, mais parfaites pour s’y retrouver après un coup d’oeil ultra rapide, alors que l’on conduit dans un carrefour complexe. Du travail de professionnels. Et la grande majorité des pistes américaines y sont répertoriés
    Bien sûr on peut aussi installer cartographie et logiciel Tomtom sur un smartphone, mais l’écran reste petit, c’est moins pratique.

    Toujours pour la route, dans les régions où j’ai des data incluses dans mon forfait Free mobile (USA en particulier, à condition qu’il y ait du réseau), je trouve parfois très utile d’utiliser « Maps » de Google via un smartphone. C’est en cas d’embouteillage important dans les grandes villes aux heures de pointe, ou en campagne si pb de circulation (travaux, accident) que Maps est très utile. En effet Google « voit » en temps réel la position de la majorité des smartphones de la planète, connait donc exactement et toujours en temps réel (réactivité de quelques secondes) les zones qui bouchent, les zones qui avancent plus ou moins vite, les bouchons qui apparaissent ou disparaissent. Et « Maps » profite des précieuses infos en live de Google. Donc indispensable en cas d’embouteillage pour s’en sortir au meilleur compte. C’est gratuit et très précis (mais il faut avoir du réseau).

    Enfin, sur mon smartphone j’ai aussi installé « OSMAND+ ». Avant de partir je télécharge les états US (ou les régions du monde) qui m’intéressent. Pour la route, les cartes vectorielles OSM sont parfaites et très suffisantes. Leur téléchargement (avant le départ) est gratuite et illimitée (à condition d’avoir « OSMRAND+ » et non OSMAND basique). Pour des parcours assez courts, elles donnent de bons résultats (mais ça reste beaucoup moins lisible que sur un gros Tomtom). Par contre cela foire franchement dès que le parcours dépasse quelques centaines de km.

    En fait je n’utilise quasiment jamais OSMAND+ en voiture. C’est en rando (ou lorsque je visite une ville à pied) que j’apprécie particulièrement ce logiciel.
    Je télécharge gratuitement avant de partir en voyage (ou le matin depuis mon hôtel avec wifi) les zones qui m’intéressent, et surtout la cartographie qui m’intéresse (par exemple vues aériennes détaillées, ou courbes de niveau, ou points remarquables à ne pas manquer, ou …). Sur certaines cartes les chemins de rando, ou les trajets classiquement empruntés par les marcheurs sont parfaitement indiqués, il suffit de les suivre. Bien sûr, quand on se lance dans une rando plus hard, je rentre auparavant la trace gpx (on trouve sur internet, ou via des amis qui ont déjà fait cette virée) que j’ai l’intention de suivre.
    Et quand je m’aventure dans des zones vraiment hors sentiers battus où je ne verrai personne de la journée, par sécurité je fais suivre deux smartphones avec la cartographie du jour (et une grosse batterie de secours bien chargée).

    JP

  6. Bonjour
    Je voyage depuis 10 jours au Canada et USA. J’ai un smartphone Samsung, un abonnement chez FREE et j’utilise WAZE. C’est parfait, ça fonctionne parfaitement de partout.
    Pour le moment je suis à Zéro de hors forfait
    Merci FREE!

  7. Bonjour les amis
    Nous avons téléchargé here WE go et ses cartes en prévision de notre road trip. On espère on doit acheter un GPS aux USA est ce qu’il aura la possibilité de le programmer pour qu’il nous parle en français car vu notre niveau d’anglais, nous n’arriverons pas à le comprendre !!! Merci pour ta réponse
    Martine

    1. Hello Martine,
      Alors, selon moi, ça doit être possible de programmer la langue, surtout avec la présence de nos cousins québecois sur le continent, il doit y avoir cette possibilité. Mais à confirmer auprès du vendeur.
      Bonne journée et bon roadtrip

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *