Mini-roadtrip d’hiver en Floride, le bilan

On l’a fait, on a craqué. Comme des petits retraités québécois, on a migré vers la Floride en plein hiver, histoire d’y croiser des plages et un coin de ciel bleu lors d’un mini roadtrip préparé en vitesse. Les “snowbirds” (ou “winterbirds”), comme on les appelle, déferlent sur le Sunshine State pendant les mois d’hiver, tranquillement installés dans leurs condos, leurs chaises adirondacks et leurs locations à la semaine. Nous, nous n’avions pas autant de temps, mais la même envie.

Pour ce quatrième passage en Floride, nous avons fait simple, 100% floridien. Une jolie boucle de neuf jours, pour empiler les expériences. Deux mois après notre retour, c’est le moment de tout vous dire. Notre parcours, nos étapes, notre budget, nos expériences, nos hôtels et restaurants préférés, ce qu’on a aimé, ce qu’on a détesté…

C’est parti pour un mini-bilan d’un mini-roadtrip floridien.

 

 

 

 

 

 

Escapade en Floride, notre retour d’expérience

 

 

Objectif et préparation du trip 

Prendre le soleil, c’est la première raison. Ensuite, il y avait cette envie de retrouver la Floride, un état qui nous (enfin surtout JP) convainc à moitié. Les plages sont belles, le soleil est là, mais cela manque un peu d’histoire, un peu d’authenticité. Globalement, nous avons toujours préféré la côte ouest et la Panhandle (l’ancienne Redneck Riviera) au nord-ouest. Vu qu’on aime tester, retester, cela semblait idéal en une dizaine de jours.

 

 

C’était aussi l’occasion de rattraper notre retard sur plusieurs choses : Cape Canaveral, la section Avatar d’animal Kingdom, les lamantins à la meilleure période de l’année et l’un des parcs les plus isolés sur pays, Dry Tortugas.

Enfin, nous avions vraiment besoin de mettre à jour nos savoirs avant l’avalanche de vos questions lors des salons du tourisme.

 

 

 

Comment on l’a préparé ? A l’arrache ! Pour nous, qui avons l’habitude des roadtrips longs (5 semaines minimum), c’était un vrai changement de logiciel. Nous l’avons bouclé en deux semaines, quelques jours avant notre départ. Nous avons réservé tous les logements (pas le temps de fureter) et la plupart des expériences : Cape Canaveral, Animal Kingdom, tour en kayak transparent, bateau pour Dry Tortugas… Car il ne faut pas l’oublier, c’est la saison haute en Floride. Enfin, la deuxième saison haute avec l’été.

 

 

 

 

 

Timing et parcours

Voici notre parcours :

 

 

  • J1. Arrivée à Miami (Floride), récupération de la voiture. Nuit à Miami au Vagabond Hotel
  • J2. Miami Beach, Wynwood, Little Havana. Route. Nuit à Cocoa Beach au Sea Aire Motel
  • J3. Cape Canaveral. Route jusqu’à Orlando. Nuit à Orlando au Galleria Hotel
  • J4. Animal Kingdom. Route vers l’ouest. Nuit à Crystal River au Retreat at Crystal Manatee
  • J5. Kayak pour voir les lamantins. Visite de Three Sisters Springs. Route vers le sud. Nuit à Sanibel au Seaside Inn
  • J6. Sanibel et Captiva, airboat dans les Everglades puis route vers les Keys. Nuit à Key Largo à The Pelican Key Largo Cottages
  • J7. Les Keys. De Key Largo à Key West. Maison d’Ernest Hemingway puis visite de Key West. Nuit à Key West au Lighthouse Court
  • J8. Dry Tortugas. Soirée à Key West. Nuit à Marathon au Seascape Inn & Marina
  • J9. Fin de la visite des Keys puis route jusqu’à Miami. Vol retour

 

> Le live du roadtrip jour après jour 

 

Et si c’était à refaire ? Nous avons composé avec une toute petite fenêtre et, pour être honnête, impossible d’optimiser mieux ce voyage en neuf jours. Etant donné qu’on connaissait déjà certains lieux, certaines villes, nous avons “sauté” certaines portions (Fort Lauderdale, Clearwater, Sarasota, Everglades…). En l’état, nous ne vous conseillons pas de le reprendre tel quel, mais plutôt de l’appliquer sur une période de 12 à 15 jours (et non 9). On vous donne une piste après.

 

 

Je veux partir en Floride, vous me conseillez quoi ? Nous pouvons vous conseiller de faire le même parcours mais avec une nuit de plus à Miami , une de plus à Orlando (ou plus, suivant vos envies de parcs), une de plus sur la côte Ouest (Sanibel ou Naples), une de plus vers les Everglades (Florida City par exemple), voire une de plus dans les Keys (si vous faites bien Dry Tortugas). Donc celui-ci :

 

 

 

 

Le budget… ouch !

Si on vous dit que ce n’est pas un roadtrip bon marché, vous nous croyez ? En fait, il était même très cher. Si l’avion et la voiture étaient à prix plutôt doux, le poste “hébergements” peut rapidement gonfler si l’on souhaite des emplacement en bord d’océan (et c’est ce qu’on voulait). Les secteurs les plus chers ? Sans hésiter Sanibel Island et Key West. Idem pour les activités, qui ont représenté un gros poste de dépenses (pas loin de 1000 euros).

 

 > Lecture utile : combien coûte un roadtrip aux USA ? 

 

 

Selon notre méthode, avec tous les postes de dépenses, absolument tous, voici notre budget.

  • ESTA : 0 euro (on les avait depuis l’été)
  • Avion : 1213 euros. 903 euros (Lyon-Miami x2 via Londres) + 210 euros de bagages + 100 euros de réservation de sièges
  • Locations de voiture : 260 euros pour 9 jours de location de Mustang décapotable chez Hertz. Via Location de voiture via Carigami
  • Essence : 150 euros environ
  • Péages : environ 40 euros. La Floride a beaucoup de péages, on a utilisé le Sunpass du loueur
  • Uber/taxis : environ 20 euros, à Key West
  • Ferry : 290 euros (Dry Tortugas)
  • Hébergement : 8 nuits au total, 8 dans des hôtels/motels.  1386 euros soit 173 euros/nuit.
  • Nourriture/boissons/courses : 500 euros soit 28 euros par jour et par personne
  • Activités  : 546 euros environ : 132 de kayak, 110 pour Cape Canaveral, 200 pour Disney, 79 pour l’airboat, 25 pour la maison d’Hemingway
  • Parcs nationaux et state parks : 35 euros pour Three Sisters et Bahia Honda (nous avions déjà la pass America The Beautiful pour les Everglades et Dry Tortugas)
  • Frais bancaires : 20 euros (pour les commissions quand nous ne pouvions pas payer en liquide)
  • Cadeaux : c’est secret ^^

 

Soit 4460 euros. Soit 247 euros par jour et par personne (9 jours). On remarque bien qu’on est dans la fourchette très très très haute donnée dans notre article sur le budget en roadtrip. On est même au-dessus en fait.

 

 

Comment alléger la note ? Facile. Rassurez-vous. En choisissant des hôtels un peu moins bien placés. On s’est vraiment fait plaisir à Key West (en face de la maison d’Hemingway), Sanibel Island (sur la plage), Key Largo (sur la plage), Marathon (sur la plage)… Sur les activités, nous ne pouvions guère faire moins cher pour la même chose. Pour la bouffe, ben, on aime la bouffe… et on a voulu tester un maximum d’adresses. Après, sur un roadtrip ramassé sur 9 jours, logiquement, l’impact du billet d’avion est inéluctablement plus fort.

 

 

 

 

 

Combien de kilomètres ?

2037 kilomètres au total avec une Mustang louée chez Hertz via Carigami (on vous en parle après).

Essence ? Avec le refill payé à l’aller au loueur et 5 pleins entre 25 et 30 $, on arrive à 175 dollars d’essence sur le roadtrip.

  • Prix de l’essence : En moyenne, le gallon vers 2,50 $
  • Nos stations : Chevron, 7-Eleven, Mobil…

 

 

 

 

Météo et températures

Il fait quel temps en Floride en hiver ? Bon, il ne faut pas se fier à nos deux premiers jours hyper pluvieux. Normalement, le temps en Floride est très agréable. Soleil la plupart du temps (seulement quatre jours de pluie en moyenne en janvier) et 15 à 25 degrés. Du coup, en hiver, la visite de la Floride est agréable, beaucoup moins chaude et humide (pour l’intérieur des terres) qu’en été. L’eau est fraîche, mais c’est tout à fait jouable pour les courageux. Janvier et février sont des mois très agréables.

 

 

 

 

Parcs nationaux et autres merveilles

Petit roadtrip et donc peu de parcs. On a complété notre collection de NP avec Dry Tortugas NP, celui nous manquait en Floride. Nous sommes passés, en airboat, dans Everglades NP. Ajoutons deux parcs : Crystal River National Wildlife Refuge, pour les lamantins, et Bahia Honda SP, pour la plage.

 

 

 

 

Qu’est ce qu’on ramène dans ses valises ?

On ramène un conch de Key West et n’importe quoi avec un flamant rose ou un lamantin dessus. On peut ramener des maillots et des articles de plage (achetés chez Ron Jon ou Alvin’s Island, les temples de la beach attitude). Oh et puis aussi une carte avec un chat à six coussinets.

 

 

 

 

 

On a aimé

Miami en dehors de Miami Beach. Pour la troisième fois après 2008 et 2012, Miami était sur notre route. Les deux premières fois, nous avions opté pour Miami Beach (ce sont deux villes différentes au fait), sans être pleinement convaincus. Alors, cette année, on voulait absolument se poser à Miami, un peu plus au coeur de la ville. L’envie de découvrir un nouveau quartier (MiMo pour le coup), l’envie aussi de laisser Miami Beach, son bling, ses touristes, ses cocktails hors de prix, Booba et La Fouine, et ses attrape-touristes derrière nous. Bien sûr, nous sommes allés y faire un tour pour la plage (ses cabanes), l’art deco district et les palmiers. Mais la séduction a opéré avec l’autre Miami : Little Havana, le Design District, MiMo ou Wynwood.

 

 

 

Wynwood. Bon ok. Des secteurs à street-art, on en a vu pas mal aux USA : Austin, Portland, Seattle, Albuquerque, San Francisco ou Chicago. Mais là, c’est du très lourd. Autant d’oeuvres dans un secteur si restreint, c’est juste (comme diraient les Ricains) amaaaaziiiiiiing. Du jamais vu. Vous tournez la tête dans un sens, vous avez un “mural” énorme, en face idem. Vous prenez les petites rues et les oeuvres sont partout. L’exploration peut prendre plusieurs heures.

 

 

 

 

Vers l’infini et au-delà. Le Kennedy Space Center à Cape Canaveral, même sous une pluie diluvienne (les ponchos Nasa sont quand même d’une classe supérieure), nous a passionnés. Delphine s’y attendait, JP un peu moins. A faire définitivement, même si on a les pieds sur terre.

 

 

 

 

Trouver une deep dish pizza en Floride. Plaisir simple (et plein de mozza). Giordano’s a installé plusieurs restaurants autour d’Orlando. Du coup, pizza à la chicagoan au coeur de la Floride. On aime pas, on dévore.

 

 

 

 

Pandoraaaaaaa. Delphine est fan d’Avatar. Mais genre hyperfan. Elle regarde le film avec les Na’vi, les Banshee et tout le toutim au moins deux fois par an. Alors, cela nous a décidé à revenir à Orlando (le paradis des parcs d’attraction) pour visiter Animal Kingdom. Depuis notre dernier passage (2008), ils ont ajouté à ce parc Disney un monde Avatar. Forcément, c’est mortel. Les attractions, bien sûr (Flight of Passage, Na’vi River Journey…) mais aussi le monde en lui-même, sont sublimes. Un must. Restez pour le voir de nuit.

 

 

 

 

Lamantins, le crush. On va vous dire la vérité. Plus que Pandora, plus que le Kennedy Space Center, plus que les Keys, plus que le soleil et les palmiers, ce sont eux qui nous ont fait venir en Floride en hiver. Eux, ce sont les lamantins, ces “vaches de mer”, ces gros mammifères herbivores, tranquilles et trop mignons. Malheureusement, leur espace naturel est menacé, ils subissent de sérieuses blessures à cause des hélices des bateaux… Bref, il fallait que l’on en rencontre. On en avait vu en Géorgie, du côté de Cumberland Island mais leur endroit favori est sans conteste l’ouest de la Floride, dans le secteur de Crystal River et un peu plus au sud (Homosassa, Weeki Wachee…). Amoureux de ces bestioles, on a misé sur une journée 100% lamantins et notre première option était Crystal River, avec les deux autres lieux en secours au cas où. Par chance, les lamantins étaient bien là et en nombre, à Three Sisters Springs. Les lamantins s’y rassemblent car l’eau sortant de la source est à 22 degrés et les “manatees” n’aiment pas les eaux froides et une exposition prolongée à une eau en-dessous de 20 degrés peut les tuer. Pour réussir notre rencontre, on a d’abord misé sur le kayak, transparent, (plus respectueux que les trop nombreux tours proposant de la nage avec les lamantins) puis sur un tour à Three Sisters Springs à pied. L’eau y est incroyable et les lamantins étaient bien au rendez-vous. Mission accomplie.

 

 

 

 

Kush à Miami, Dixie Crossroads à Titusville, Mrs Mac’s Kitchen à Key Largo, Bubble Room à Captiva. On a trouvé ou retrouvé des adresses sympas pour casser une croûte. Yummy

 

 

 

 

Retourner à Sanibel. C’est l’un de nos endroits coups de coeur sur la côte ouest de la Floride. L’ambiance, les plages, les coquillages, l’intracostal… Seul souci, le prix des hébergements, devenu démentiel.

 

 

 

 

Airboat enfin. Quoi, vous êtes allés quatre fois en Floride et vous avez jamais fait d’airboat ?!” Ben ouais, c’est l’histoire d’une malédiction. Jamais au bon moment, jamais à l’heure, jamais le feeling… Et cette malédiction a failli perdurer, sans la course jusqu’à Everglades City et l’abnégation de Delphine. Nous avons fait notre tour dans la mangrove, impec, dans un airboat pas trop grand (à ce titre, c’est vraiment l’usine à Homestead). On avait visé Everglades City et son ambiance bayou ou les sociétés des indiens Miccosukee le long du Tamiami Trail. Le tour était sympa mais cela manquait d’alligators. Avec une eau trop salée, ils avaient justement migré le long du Tamiami Trail.

 

 

 

 

L’overseas highway. Un rêve de roadtrippers. 181 km de Key Largo à Key West avec l’impression de rouler sur l’eau.

 

L’ambiance des Keys et de Key West. C’est une ambiance assez unique aux USA. Colonie de vacances à la plage, Nouvelle-Orléans en plus propret et plus arc-en-ciel, Key West est propice à la fête et aux activités. Nous y avons rencontré, le temps d’une soirée, Jenna et Derek, autour d’une bouteille de Côtes du Rhône. On déambule sur Duval St entre magasins, bars et restos, on fait la “sunset celebration” sur Mallory Square, on fait la queue au Southernmost Point… Surtout, on adore Key West. Les autres îles ne manquent pas de charme non plus, pour une ambiance un peu plus calme.

 

 

 

 

Les chats d’Hemingway. Comment ne pas craquer ? Des dizaines de chats polydactyles (à six coussinets) dans les jardins de la maison d’Hemingway. Un grand oui.

 

 

 

 

Dry Tortugas, bienvenue au paradis. Aller plus loin que le bout du bout. A l’ouest de Key West se cache un parc national du nom de Dry Tortugas. Cette petite île abrite le Fort Jefferson, ancienne garnison et ancienne prison, construite en plein Golfe du Mexique pour protéger le continent. A trois heures de bateau de Key West se dévoile un site remarquable, entre cette construction imposante de briques rouges et des plages aux eaux cristallines. Hors du monde.

 

 

 

 

Mustang, baby. Et le dixième fut le bon. Enfin, nous avons testé une Mustang. Le roadtrip, plutôt court et sans piste, s’y prêtait vraiment. La voiture est magnifique, pompe un peu, l’accélération sympa et on vous confirme que le coffre ne permet pas de contenir un JP. Petit détail qui tue, lorsqu’on ouvre la portière, un mustang lumineux est projeté au sol.

 

 

 

 

 

On n’a pas aimé

 

 

 

Singing in the rain. On a fait quelques milliers de kilomètres pour quitter la grisaille et patatras. Temps pourri à Miami, journée de pluie H24 entre le Kennedy Space Center et Orlando. Un cauchemar. Petite anecdote. A Cocoa Beach, le gars de l’hôtel nous installe. Il nous sort un chauffage électrique hors d’âge.

  • “Je vous mets ça là”
  • “Ah, merci. Vous en avez besoin souvent ?”
  • “Deux jours par an”
  • “Ha…” (pokerface)

Bon, il nous a dit après qu’il avait quasiment jamais vu ça et il était assez vieux pour avoir connu Kennedy. Finalement, ça a commencé à s’arranger à Disney avant un final hyper ensoleillé dans le Keys. Ouf !

 

 

 

 

Le code SSSS… Pour ceux qui ne le savent pas, ça peut toujours servir. Lors de l’impression de votre carte d’embarquement, si vous voyez apparaître le code “SSSS”, vous êtes VIP ! En plus de la traditionnelle fouille avant la zone d’embarquement, vous aurez un bonus, testé pour la deuxième fois par JP cette année : une deuxième fouille avant de monter dans l’avion : sac, chaussures, etc… Généralement, une dizaine de passagers y ont droit et il n’y a aucun risque de rater son avion. C’est juste emmerdant. Au rayon des formalités, notons le passage extrêmement rapide aux douanes à Miami. 15 minutes. Royal…

 

 

 

 

Coucou les compagnies aériennes. Gros coup de gueule sur les compagnies aériennes. Et ouais, on dénonce. L’arrivée des low-cost long-courrier ont complètement fait perdre la tête aux compagnies traditionnelles. Quelques exemples en vrac. Faire payer un café pour faire Lyon-Londres. Sérieux, British ? Un café ? De l’eau et de la poudre ? Même pas un verre d’eau sinon ? Bon, on sait que les bagages en soute sont désormais payants dans de nombreuses compagnies (un pli à prendre), mais le choix des places ? Cas d’école lors de notre retour avec American Airlines. On est toujours hyper réactifs pour s’enregistrer 24 heures avant afin de choisir nos places dans l’avion. Delphine est plutôt hublot et craint un peu l’avion. Et voilà que 10 minutes après le début de l’enregistrement, on nous propose deux places couloir… à quatre rangs d’écart. Le seul moyen d’être à côté ? Cracher du $$ bien sûr.

A se demander quelle sera la prochaine étape. Divertissement payant ? Repas payant ? Alcool payant ? Passage au toilettes payant ? On pousse l’avion sur le tarmac ?

Ah et aussi, on était au fond de l’avion et il restait plus de “chicken”, que des “mac&cheese” au chou-fleur. Serious ?

 

 

 

 

No beach access. C’est quelque chose de particulièrement marquant en Floride : la privatisation du front de mer. Et c’est assez déprimant. Parfois, il faut bien chercher pour trouver le petit chemin qui vous permettra d’avoir accès à la plage. Gros contraste avec Hawaii par exemple.

 

Le système lunaire de Disney. Organiser son voyage à Orlando pour profiter des parcs d’attractions demande une certaine gymnastique entre les sites internet, les applis, et ces satanés Fastpass qu’il faut réserver 30 ou 60 jours avant. On a l’impression que tout est fait pour compliquer ce qui pourrait être simple.

 

 

 

 

Couchers de soleil, où êtes-vous ? Nous avons été particulièrement poissards avec les couchers de soleil que l’on attendait avec impatience. Entre temps pourri, nuages mal placés, mauvais timing, on a enchainé les fiascos.

 

 

 

 

Le prix des hôtels. Ça pique. Franchement, on a l’habitude de se faire plaisir en vacances mais là, pour des hébergements avec juste un emplacement correct, les prix atteignent des sommets. Sanibel, c’est San Francisco. Key West, c’est encore pire.

 

Au parfum. Comment bien commencer un trip ? Demandez à Delphine. Elle qui a l’habitude de se mettre un peu de parfum au duty free a aspergé sa carte d’embarquement, faisant disparaître toutes les infos dessus. Coup de chaud. On est finalement passé sans souci.

 

 

 

 

Southernmost ? A Key West, l’endroit le plus classique pour un cliché est le “Southernmost point”, une immense balise marquant, comme son nom l’indique, le point le plus au sud des USA. Passons sur le côté assez désagréable de devoir faire la queue parfois longtemps pour un cliché. Non, le problème, c’est que ce n’est pas l’endroit le plus au sud des US. Ça, c’est une île privée des Keys, Ballast Key. Pire, ce n’est même pas le point le plus au sud de Key West. Le Fort Zachary Taylor est plus au sud (il est accessible). Sinon, un point encore plus au sud est sur une propriété de la Navy. Et toc… Mais c’est le symbole !

 

 

 

 

 

Les awards

Notre classement des hébergements

On va vous avouer qu’on a fait un sans-faute. Tous nos hébergements étaient cools et il a été difficile de les classer. Même les deux derniers valent le coup !

 

 

  1. Vagabond Hotel (Miami) : c’est beau, vintage, calme, bien placé. Et la chambre était au top. Voir et réserver
  2. Lighthouse Court (Key West) : emplacement incroyable au pied du phare, super coin piscine, chambre spacieuse. Par contre, ça a un prix. Voir et réserver
  3. Seascape Inn (Marathon) : le domaine est magnifique au bord de l’eau, la chambre spacieuse. Manque le petit déjeuner. Voir et réserver
  4. Pelican Cottages (Key Largo) : superbe complexe aussi avec des petits cottages et un accès direct à l’eau et des pontons. Seul bémol, notre chambre était trop près de la route. Voir et réserver
  5. Retreat at Crystal River Manatee (Crystal River) : accueil adorable, motel dans un quartier paisible. Le Kings Bay Park est à 100m à pied. Hyper abordable. Voir et réserver
  6. Seaside Inn (Sanibel Island) : c’est cher mais c’est beau. Et surtout, à Sanibel, l’accès à la plage coûte cher, on le sait. Par contre, le panier petit dej, bof, on n’a plus 7 ans. Voir et réserver
  7. Galleria Hotel (Orlando-Kissimmee) : un motel toutes commodités à cinq minutes d’Animal Kingdom. Bon marché. Voir et réserver
  8. Sea Aire Motel (Cocoa Beach) : peut-être le moins bon rapport qualité/prix. Néanmoins, accès à la plage et accueil sympa. Voir et réserver

 

 

 

 

Notre top 5 des restos

 

Conch fritters, Key Lime Pie, Mahi and co sont à vous.

  1. Mrs Mac’s Kitchen (Key Largo) : une institution à Key Largo. On a choisi la petite localisation, pas celle au milieu de la 1. Tout était délicieux et l’accueil au top.
  2. Dixie Crossroads (Titusville) : encore une institution. Ne reculez pas devant la déco intérieur et l’âge des convives. La spécialité immanquable : les rock shrimps, crevettes d’eaux profondes au petit goût de homard
  3. Kush (Miami) : pour un burger délicieux (et primé) à deux pas de Wynwood
  4. The Hut (John’s Pass, Madeira Beach) : ambiance tiki, concert, nourriture simple
  5. Bubble Room (Captiva) : pour la déco, un must. La nourriture nous laisse parfois sceptique

 

 

Testé aussi (et c’est ok) : Coconuts on the Beach (Cocoa Beach), Vagabond Sushi Bar (Miami), DJ’s Clam Shack (Key West), Hard Rock Cafe (Key West), Giordano’s (Orlando), First Flight (Key West)

 

 

 

Top des plages

Petit top des plages au passage. Nous ne sommes pas toujours repassés par des plages au top que nous connaissions déjà comme Siesta Key ou Lido Key à Sarasota. Et on ne vous parle pas des plages de la Panhandle, dont nous sommes tombés amoureux

 

 

  1. Dry Tortugas Beach : bon ok, ok, ok. OK !
  2. Sanibel Beach : elle fait toujours de l’effet, surtout au coucher du soleil ou au petit matin
  3. Bahia Honda SP : première découverte de l’une des seules plages des Keys. Elle n’est pas immense mais l’endroit, bien que prisé, est très agréable
  4. Miami Beach : immense, les cabanes, la légende, Horatio Caine…
  5. Cocoa Beach : même vue sous la pluie, elle nous semblait tout à fait magnifique. A refaire au soleil
  6. Madeira Beach : pas fans des barres d’immeubles dans le secteur mais il faut bien reconnaître que cette plage a du charme. Coucher de soleil wahou…

 

 

 

 

Les photos bonus

 

Merci les Roadies d’avoir lu jusqu’ici ! N’hésitez pas si vous avez des questions sur un roadtrip floridien.

 

Roadtrip préparé en partenariat avec Carigami

31 responses à “Mini-roadtrip d’hiver en Floride, le bilan

    1. Hello Marine, de rien. Hésite pas sur le resto de Key Largo, il est top. A Sanibel : le phare, l’Islander Trading Post, She Sells Sea Shells, le JN Ding Darling et puis l’immanquable Bubble Room

      Profite bien !

  1. Hello Hello ! Très sympa ce récap, comme d’habitue !
    On se fait un mini trip, encore plus mini que vous, juste 5 jours très bientôt, entre Orlando, St Augustine et St Pete’s beach – Disney pour la première fois ! Le voyage est tout réservé sauf cette journée chez Mickey, c’est vrai que c’est le bordel pour savoir bien quoi faire, quoi prendre, je crois que je vais aller au plus classique. Vous avez un article sur le sujet ?

    1. Hello Mathilde !

      Encore plus mini que nous ! Mais c’est chouette à découvrir. On n’a pas d’article dédié sur Disney. Perso, le parc classique Disneyland, je le trouve moins bien que celui de Paris donc c’est pour ça qu’on a misé sur Animal Kingdom avec Avatar (bien viser les fastpass pour pouvoir faire les attractions. Sinon, mon deuxième choix serait Universal avec le monde Harry Potter

      Des bises !

    2. Coucou Mathilde! 2e réponse 🙂 (de Delphine) La fiche est en cours en fait pour Disney… Ce serait ton 1er Disney ever??? Nous on trouve le parc principal effectivement moins bien que celui de Paris (ou en tout cas redondant) et on lui préfère du coup Animal Kingdom. Si c’est vraiment une première et que vous êtes taquet, prends un pass Magic Kingdom (voire + Animal Kingdom). Pour dormir visez l’extérieur proche. Et réservez des Fastpass en vous inscrivant sur le site et “My Disney experience”. Des bisous. Dispo pour en parler si besoin

      1. Hello ! Premier Disney ever de l’ever.
        Je suis allée à Universal à Hollywood donc j’avais moyennement envie d’y retourner en Floride.
        On a trouvé un hôtel qui a l’air pas trop mal assez proche (un wyndham resort) – je serais bien allée à la lodge dans Animal Kindgom mais 700$/nuit…
        J’avais envie de commencer par le basique, donc en effet on va allé au parc classique, ça fait pas trop de faire en plus Animal Kingdom ?

        1. Ca dépend… Ca peut. Si vous vous tapez la grosse journée et que c’est plus de la balade qu’attraction sur attraction, les deux peuvent passer je pense… Si vous voulez tout faire dans Magic Kingdom, ne faites que celui-là. Ne manquez pas les parades and co! Les prix “tapent” mais avec leur option “park hopper” tu peux en avoir plusieurs pour 60 dolls de plus (109 + 60). Je te laisse choisir 🙂

  2. Merci pour ce bilan ! Dry Tortugas ça a l’air absolument magnifique.
    Au plaisir de vous relire bientôt pour le road-trip d’été.

  3. Sympa ce bilan !
    Je regrette vraiment d avoir été à Weeki Wachi quand je vois le nombre de lamantins et la couleur de l eau que vous avez eu !!
    Par contre je suis jalouse des chaussures ananas ! Elle irait bien avec mes boucles d oreilles du même fruits !!
    Merci pour toutes vos infos 🙂

    1. Hey merci ! Weeki Wachee devait quand même être plus tranquille que Three Sisters mais bon, l’objectif, c’était de voir les lamantins et pour le coup, c’est réussi.
      Les chaussures ananas et les lunettes coeur, la collection s’agrandit 😉

      JP

  4. Merci pour ce bilan . Nous on part le 26 juin en Floride, avec miami sarasota cristal river daytona orlando start et miami au programme . Après vous avoir lu , j ai encore plus gate de partir.
    Bises

    1. Hello Didier, profite bien de ton trip ! J’espère que tu trouveras quelques idées là-dedans. Tu nous diras l’expérience à Crystal River en été 😉
      Bonne soirée

  5. ici se sera road trip Floride en octobre avec nos 2 ados. Départ de Orlando, Cap Canaveral, Miami Beach, Key West puis Key Largo et remontée sur Sanibel. Vos infos sont précieuses. Vous savez ou voir les lamantins au mieux en octobre? Et le meilleur endroit pour faire les Everglade?

    1. Hello Droz,
      Voilà un trip qui ressemble un peu 😉 Pour les lamantins, octobre, c’est vraiment le début de la saison. Mais je pense que votre meilleure option sera Crystal River et Three Sisters Springs.
      Pour les Everglades, je vous conseille l’Anhinga Trail, c’est alligator garanti, surtout le soir. Sinon, il y a aussi Shark Alley mais ce n’est au même endroit 😉

      Bonne soirée

  6. Merci pour cet article très intéressant.

    Concert l’hôtel à Orlando, est ce qu’il y a une navette vers les parcs Disney ? Qui tournent toute la journée ou seulement une fois par jour ?

    Merci par avance

  7. Rhaaa quel article passionnant !!!
    La Floride c’est pour moi le souvenir de mon premier road trip, à peu de chose près le même parcours que le votre.
    Le souvenir aussi d’une préparation manquée (genre arrivée à 14h à Cap Canaveral qui ferme à 18h, je passe donc mon chemin) et qui servira de grosse leçon pour mes 10 autres road trip bien mieux préparés et réussis.
    Souvenir aussi d’un état…bien moins passionnant que l’Ouest Américain qui reste mon gros coup de cœur (comme jp ?) pour son authenticité et son coté “plein les yeux” niveau paysage.
    Mais peut-être que si j’avais eu la chance de pouvoir observer aussi des lamantins et visiter Dry Tortugas que mon souvenir aurait été meilleur.
    Je me souviens par contre avoir bifurqué vers St-Augustine (plus ancienne colonie espagnole), très très sympa et que je conseille pour un arrêt d’une heure ou deux.
    Chouette souvenir aussi de Daytona Beach pour son ambiance voiture de course et Ybor City (sur la route de la côte ouest floridienne au départ d’Orlando) pour son coté Nouvelle Orlean qui sent bon le café et le cigare.
    Merci encore pour tous ces merveilleux partages 🙂

    1. Hello Olivier !
      Ah les timings. Tout une histoire. A force, on se fait plus avoir ^^
      Pour le coup de coeur, le Texas, l’Oregon de mon côté, l’ouest bien sûr. Et le Sud. En fait pas mal de coins sont au-dessus de la Floride pour moi.
      Saint-Augustine, nous y étions allés lors d’un autre trip, c’est top. Daytona, en revanche, reste à visiter pour nous. Quant à Ybor City, on était trop pressé pour y passer comme tu nous l’avais conseillé. Il faut bien en garder pour une prochaine ^^

      A bientôt

  8. Hey merci pour ce beau récit 🙂
    Cet été on part de Miami pour remonter jusqu’à New York ( St Augustine, Savannah , Charleston, Virginia Beach , Washington, Philadelphie et pour finir NYC ) 3 semaines
    Je voulait savoir si vous connaissez près de Orlando , OCALA ou plus précisement Silver Glen Recreation Area ,/Alexandrer Springs Recreation /Juniper springs recreation area spring,/Rainbow Springs State Park si et oui où nous conseilleriez vous d’aller ?
    Pour nos différents points de chute , si vous avez des infos évidement on est preneurs !
    Encore merci pour ces magnifiques photos et ce bilan toujours très enrichissant 🙂
    Bises

    1. Hello Cathy,
      Alors, non, on ne connaît pas le coin d’Ocala. On ne pourra pas t’aider. Désolé !
      Pour le reste :
      Saint-Augustine : le vieux quartier, le Castillo de San Marcos, et les plages de Saint-Augustine Beach en allant sur Fort Matanzas
      Entre SA et Savannah : Saint-Marys et Cumberland Island qui est un endroit paradisiaque. Mais il faut prendre la bateau. Darien aussi
      Savannah : les squares bien sûr (Chippewa, celui de Forrest Gump), mais aussi le riverfront (jolie vue de l’autre côté du Riverfront depuis le Westin), le Forsyth Park, Bonaventure Cemetery, Wormsloe, Tybee Island pour la plage
      Entre Savannah et Charleston : Port Royal et Beaufort
      Charleston : Angel Oak et puis tellement de choses en ville. Juste de balader est déjà un bonheur
      Bon roadtrip !
      JP

  9. Bonjour et déjà un grand bravo pour ce feed-back !
    Bravo car comme probablement une grande majorité de futurs voyageurs qui montent leurs road trip a la force de leurs claviers, et au prix de recherches chronophages sur la toile, votre reporting est vraiment a ranger dans les must have! Très pertinent et très coloré (j’en ai plein la rétine!!!) je pense qu’il suffirait a convaincre les plus septiques sur cette destination.
    Un GRAND bravo car il va droit au but, comme une sorte de couteau de Rahan des indécis pathologiques, a savoir ceux qui réservent des sites au détriment d’autres, avant d’annuler pour changer d’itinéraire (merci les sites de réservations d’hôtel avec option d’annulation sans frais !)…club auquel j’appartiens.
    Bref ! Cette fois ci je ne change plus notre road trip (9 jours), qui partira de l’aéroport à Orlando ( 3 jours Universal et animal Kingdom car nous sommes Parkophiles !) en passant pas cap Canaveral, puis Fort Lauderdale, pour finir 4 jours et demi a miami.
    J’aurai 500 questions a vous poser, mais je vais vous épargner ce labeur et juste revenir sur ce point « … On avait visé Everglades City et son ambiance bayou ou les sociétés des indiens Miccosukee le long du Tamiami Trail. Le tour était sympa mais cela manquait d’alligators…. » Faire de l’air boat et voir les crocos ainsi que découvrir la culture des séminoles, voila quelque chose qui est impossible personnellement de ne pas connaître ! Mais nous partons le 15 juin, ou pouvez vous nous conseiller de nous rendre pour voir les 3 en 1 ??
    Deuxième et dernière question ( il m’en coûte de me limiter a 2…) :
    Ayant prévu de nous rendre a Key west, d’où pouvons nous partir pour Dry turtugas sachant que nous risquons de n’avoir qu’un jour pour cela(Key et Dry) …
    Merci pour vos éventuelles réponses et votre lien guideduroutardien !
    Pierre

    1. Bonjour Pierre,

      Un grand merci pour votre message hyper sympa ^^.
      Concernant ta première question, les Miccosukee proposent des tours en airboat le long du Tamiami Trail en effet à l’Indian Village. https://www.visitflorida.com/en-us/listing.a0t40000007qtoDAAQ.html
      Je ne peux pas vous garantir les alligators mais normalement, il y en aura 😉 Si jamais vous n’en voyez pas, allez dans le parc des Everglades et misez sur l’Anhinga Trail, particulièrement avant le coucher du soleil (gaffe aux moustiques quand même ^^).

      Pour la deuxième question, les départs pour Dry Tortugas se font de Key West (mais en bateau il faut la journée donc pas idéal pour vous). Sinon, il y a la solution hydravion mais bien plus chère et ils proposent des demi-journées. Le départ se fait depuis l’aéroport de Key West : https://keywestseaplanecharters.com/

      Si vous n’avez qu’une journée pour Key West, il est mieux de se concentrer sur la ville je pense. Mais à vous de voir ^^

      Bon WE et bon roadtrip
      Signé : le couteau de Rahan 😉

      1. Hi Jean-Philippe
        Encore merci pour ces réponses (af)futées (pour le couteau…)
        Ok pour le village que j’avais effectivement déjà repéré.
        Quand a Key west nous resterons sur une version tradi avec une journée visite. De toutes les manières pour avoir déjà fait plusieurs virées aux USA (pays dont nous sommes amoureux), nous avons depuis longtemps admis, de la cote ouest a la cote est, qu’il faut savoir faire des choix. Ce qui implique en clair qu’on ne peux pas tout voir .
        Big thanks and good WE
        Pierre

        1. Hello Pierre, avec plaisir pour les réponses. Je pense en effet que c’est plus sage pour Key West. Le roadtrip est un immense consensus, qui permet d’avoir une excuse béton pour revenir plusieurs fois ^^
          Au plaisir et bon roadtrip

  10. Bonjour et bravo pour ce superbe blog, ! Je suis une fan absolue des usa et je compte bien y faire tous mes prochains voyages mais avec 15 jours sur place max c’est difficile de pouvoir faire de grands road trip (mon boulot ne permet pas de caler 4 semaines d’affilée) on part donc en Floride l’hiver prochain et je commence à planifier… j’aimerais faire vraiment les incontournables en 13 jours mais sans orlando et je n’arrive pas à organiser le sens du voyage en arrivant à Miami sachant que j’hésite aussi sur cap canaveral…je n’arrive pas à faire de boucle.on aimerait insister sur les keys, les everglades, la côte ouest et ses plages et villes sympa…pourriez vous me recommander un itinéraire ? 2.5 jours à Miami me semble bien aussi pour une première fois. Mille mercis pour vos conseils 🤗

    1. Bonjour Marie,
      Merci pour votre message. A votre place, je garderai, comme nous l’avons fait, les Keys pour la fin. C’est quand même un délice de finir la dessus.
      Quoiqu’il en soit, avec les Keys, la boucle ne peut pas être parfaite. Le mieux sera de remonter vers le nord (ou le nord ouest direct si vous n’allez pas à Cape Canaveral). En fait, un roadtrip similaire au nôtre mais en zappant Orlando.

      J1. Arrivée Miami. Nuit Miami
      J2. Miami. Nuit Miami
      J3. Miami. Nuit Fort Lauderdale
      J4. route pour Cocoa Beach via les plages. Nuit Cocoa Beach
      J5. Cape Canaveral le matin puis route vers l’ouest. Nuit Crystal River
      J6. Lamantins (ou pas). Nuit vers Tarpon Springs ou Clearwater ou Sarasota
      J7. Côte ouest. Nuit Sanibel Island
      J8. Côte ouest. Nuit Sanibel Island ou Naples
      J9. Everglades City, Tamiami Trail, Shark Alley. Nuit vers Florida City
      J10. Everglades puis route pour les Keys. Nuit Key Largo
      J11. Keys. Nuit Key West
      J12. Keys. Nuit dans les Keys
      J13. Retour vers Miami et avion

      Et voilou 😉

      JP

  11. Bonjour!

    Merci pour toutes ces idées, j’adore!
    Par contre j’avais une petite question pratique, est-il réellement nécessaire de prendre un Sun pass quand on loue une voiture? et où faut il le réserver? sur le site du loueur ou directement en agence à Miami?

    Merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.