Notre Route 66 en Illinois, Missouri, Kansas et Oklahoma

Si vous vous lancez sur la Route 66, et que vous avez l’intention de la parcourir dans son intégralité, c’est de Chicago que vous allez prendre le départ, pour finir à Santa Monica, en Californie. C’est son itinéraire « naturel ».

Avant cela, vous allez traverser huit états. Voici une sélection de ce que vous allez y trouver. Comme on n’a encore jamais parcouru le tronçon des quatre premiers (Illinois-Missouri-Kansas-Oklahoma – mais nous allons découvrir les deux derniers ce printemps), on a décidé de les regrouper et de vous proposer une liste des choses à y voir. C’est notre liste à nous, d’endroits qu’on a listés pour s’y arrêter un jour. Cela n’engage que nous, et l’on sait bien que certaines choses qui paraissent géniales ne le sont que sur le papier, et inversement. Mais cela permet de vous en donner une certaine idée, et on trouvait dommage de ne pas vous parler de la Mother Road dans son intégralité.

 

Carsontheroute

Au total, il y une vingtaine d’étapes en Illinois, une douzaine au Missouri, trois au Kansas (seulement 20 km de 66) et trente en Oklahoma, qui a été le premier état à implanter les panneaux Historic Route 66 que vous allez suivreCe segment se trouve dans le même fuseau horaire : le Central Time zone. Il n’y a donc pas à changer d’heure (avant l’entrée au Nouveau-Mexique).

 

> Pourquoi la Route 66 s’appelle Route 66 ? 

> La Route 66 : grandeur, décadence et renaissance

> #2 Notre Route 66 au Texas

> #3 : notre route 66 au Nouveau-Mexique

> #4 : notre route 66 en Arizona

> #5 : notre route 66 en Californie

> #6 : 10 indices qui prouvent que vous êtes sur la Route 66

> #7 : Cars, une ode animée à la Route 66

> #8 : Ludo Bonnet, le plus 66ter de nos Roadies

 

LA ROUTE 66 DE L’ILLINOIS À L’OKLAHOMA

 

 

 

ILLINOIS

 

IL001600

 

La Route 66 traverse l’Illinois sur un peu moins de 500 kilomètres, de Chicago à Saint-Louis, à l’entrée du Missouri. C’est l’état natal du président Abraham Lincoln, et dont l’Histoire et la mémoire jalonnent le parcours. Au programme : de vieux diners, des muffler-men géants, d’anciennes stations-services classées, du sirop d’érable, des hot-dogs, des lapins, une rare portion en briques rouges comme à la grande époque et un splendide pont.

 

Chicago : le grand départ et un panneau à trouver

Capture d’écran 2016-03-12 à 11.40.24

 

Chicago est le point de départ historique de la Route 66. On peut encore rouler sur une portion. Comme il y a 90 ans, les voyageurs qui commencent ici le périple de plus de 3000 kilomètres jusqu’à Santa Monica (Californie) démarrent par un solide petit-déjeuner dans une institution, Lou Mitchell’s. Et cherchent le mythique panneau « Begin« . Il est assez difficile à trouver : peu indiqué, il a beaucoup changé de place et disparaît régulièrement (emporté par des collectionneurs et autres 66-addicts). Nous on l’a loupé. Mais vous pouvez normalement le trouver en face de l’Art Institute.

Voir la fiche complète du panneau historique 

 

 

Les autres stops en Illinois 

Pontiac_City_Hall_and_Fire_Station11

 

  • Joliet : vieux magasin de glaces « Rich & Creamy ice«  (très photogénique mais désolé, fermé) et un musée de la Route 66. C’est aussi là que se finit le film « Les Blues Brothers »
  • Wilmington : le muffler-man cosmonaute (Gemini Giant) du Launching Pad drive-in est une célébrité de la 66. Malheureusement, le fast-food a fermé et cherche toujours un repreneur (il était célèbre pour ses burgers à une bouchée de pain). Il y en a aussi un à Atlanta (en Illinois, pas en Géorgie), qui tient un hot-dog géant dans ses bras

 

Gemini-Giant

 

  • Des stations-essence historiques et classées à Dwight et Odell

 

Standard_Oil_Gasoline_Station5

 

  • Pontiac : le Historic 66 Hall of Fame Museum (mis à l’honneur de tous ceux qui ont participé à la renommée de la 66, des patrons de restaurants aux pompistes). La ville regorge aussi de murs peints.
  • Williamsville : le Dream Car Museum (plein plein plein de belles voitures d’époque)
  • Springfield : le Maid Rite Sandwich Shop, qui se targue d’avoir inventé le drive-thru, et sert toujours à manger hyper rapidement à la fenêtre des voitures, le Cozy-dog Drive-In (qui se réclame, lui, de l’invention du « cozy-dog », genre de sucette hot-dog entourée d’une pâte à beignet frite) et la Shea’s Gas Station (ex station 66 reconvertie en musée de l’automobile et de la Mother road). Springfield est la ville natale d’Abraham Lincoln et c’est là qu’on trouve sa tombe. Mais toute la route est ponctuée de monuments en son hommage : maison, chapelle, musée…
  • Auburn : une rare portion où la 66 est en briques rouges, son revêtement d’origine. Magnifique

 

Brick_Paved_Route_66_Panorama

 

  • Staunton : le Henry’s Rabbit Ranch. Celui-là, il faut vraiment qu’on y aille. Il y a le Jackrabbit Trading Post en Arizona et son slogan mythique « Here it is ». Ici, dans une ancienne station-service, c’est « Hare it is » : il y a un élevage de (vrais) lapins, plein d’objets 66 et un « Cadillac ranch » comme au Texas mais avec de vieilles voitures. Henry, amoureux de ses lapins, a même présenté son chouchou, Queen, un lapin noir, à la présidence des Etats-Unis. Icône de ce coin de la 66, elle a malheureusement cassé sa carotte en 2008

 

 

blanc

 Photos DR Henry’s Rabbit Ranch

 

  • Chain of Rocks bridge : Ce magnifique pont qui enjambe le Mississippi jusqu’à Saint Louis marque la frontière entre l’Illinois et le Missouri. Classé, il est désormais fermé aux voitures

 

ChainOfRocksBridge_StLouisMO

 

 

 

MISSOURI

MO000300

 

Après l’arrivée à Saint-Louis, la Route 66 se déploie sur quelque 510 kilomètres à travers le Missouri et traverse ses grandes prairies rurales. Il y a pas mal de choses à voir : des musées, des panneaux vintage, un drive-in, des motels…

 

Les stops au Missouri 

  • Saint Louis : la Gateway Arch n’est pas trop 66 et a été construite dans les années 1960. Mais c’est l’emblème de Saint-Louis et elle symbolise l’entrée dans le Midwest

 

Gateway_Arch_as_seen_from_East_St._Louis,_IL_(5263761913)

 

  • Eureka : Musée de la route 66, à Times beach, communauté abandonnée suite à une importante contamination du sol à la dioxine. Plus qu’un musée, c’est un state park (Route 66 SP Visitor Center), géré par l’état du Missouri. L’entrée est gratuite
  • Villa Ridge : A la grande époque, le Diamond’s Restaurant a été le plus grand routier du monde. Il ne reste plus que son panneau, gigantesque lui aussi et très photogénique
  • Sullivan : les Meramec Caverns (« grottes de Meramec »), un réseau souterrain de plusieurs kilomètres, ont fait partie des attractions majeures des belles heures de la 66 et ont été filmées plusieurs fois pour le cinéma. Elles sont toujours ouvertes (mais temporairement fermées en 2016)

 

Meramec_Caverns

 

  • Cuba : le Wagon Wheel Motel se targue d’être le plus ancien motel de la Route 66 encore en fonction. Il a été rénové depuis mais continue de proposer de nombreux services aux automobilistes. A partir de 60 dollars la nuit (+ taxes). Et oui, il y a bien un Cuba sur la Route 66 ! Voir sur Tripadvisor

 

WAGON_WHEEL_MOTEL,_CAFE,_AND_STATION,_CUBA,_CRAWFORD_COUNTY,_MO

 

  • Devil’s Elbow Bridge : Cet ancien pont (qui se traduit par « le coude du diable ») n’est aujourd’hui plus utilisé, mais sa réputation mortelle l’a rendu célèbre par le passé
  • Lebanon : le Munger Moss Motel. Ouvert depuis 1946, ce motel est toujours dynamique et n’a jamais fermé. Il est fier de faire partie des rares à avoir survécu au déclassement. Son panneau vous dit certainement quelque chose. Il a des chambres à thème (à partir de 52, 50 dollars la nuit, + taxes). Voir sur Tripadvisor

 

13391371565_f5181546cd_b

 

  • Springfield : la Shrine Mosque. Un bâtiment étonnant, construit dans les années 1920 par les Francs-Maçons comme salle de divertissement. Elle a accueilli plusieurs présidents sur l’un de ses 4000 sièges, de nombreux spectacles (dont celui d’Elvis Presley) et des festivals de cirque. Weird comme on aime !

 

800px-Abou_Ben_Adhem_Shrine_Mosque

 

  • Carthage : « Red Oak 2 » est la reconstitution minutieuse et carte postale d’une ville 66, celle qui a vu naître l’artiste Lowell Davis. Il a voulu la faire renaître. Quant au Drive-in theater, il souvent désigné comme le plus beau le long de la 66. Ouvert dans les années 1940, il a été totalement rénové et rouvert 50 ans plus tard. Un cinéma en plein air qui donne très envie de se faire une toile sous les étoiles !

 

5525125807_2d0db3a8b7_b

 

  • Joplin : c’est elle qui ferme la 66 au Missouri, avec un petit musée 66, des bonbons et des chocolats marqués du légendaire écusson et le passage de Bonnie and Clyde…

 

 

 

KANSAS

KS001100

 

Cet état est parfois oublié dans le décompte des états traversés par la 66, car il l’est seulement sur une vingtaine de kilomètres, au sud-est. Le temps quand même de passer par trois petites localités : Galena, Riverton et Baxter Springs. Chacune a quelque chose et se bat pour le montrer. Au programme : cafés, antiquités et paysages du Midwest…

 

Les stops au Kansas

  • Galena : l’ex-café « 4 Women on the route » s’appelle désormais « Cars on the Route 66″. C’est là, dans cette ancienne station-service, que l’équipe de Pixar, en recherche d’inspiration pour écrire son film d’animation, a rencontré le « vrai » Martin (Mater en anglais), le meilleur ami du héros, Flash McQueen. C’est la voiture avec des yeux juste à l’entrée. On peut y manger et y passer une soirée karaoké. Le quartier est classé.

 

14carsontheroute1Photo : site internet du Cars on the Route 66

 

  • Riverton : le Rainbow Brigde (« arc-en-ciel » ou Bush Creek bridge) est un pont superbe de type « Marsh Arch bridge« . Construit au début des années 1920, il est classé car c’est le dernier encore « debout » des trois de la 66
  • Baxter Springs : Vous aimez les anciennes stations-services Philips ? Celle-ci a été rénovée et abrite un visitor center qui vous donnera plein d’infos sur le Kansas. A moins que vous ne le quittiez déjà pour continuer la 66 en Oklahoma…

 

Baxter_Springs_Independent_Oil_and_Gas_Service_Station

 

 

 

OKLAHOMA

6192730726_2820151678_o

 

C’est un gros morceau. L’Oklahoma détient le record des huit états en terme de distance sur le tracé mythique : 695 km en 1926, réduit à 600 lors du réalignement de 1937. Ce n’est pas un hasard : le père de la Mother Road Cyrus Avery, mandaté pour dessiner le tracé, était originaire d’Oklahoma… L’état, trop au sud, n’avait a priori rien à faire sur le tracé. La 66 aurait dû traverser la totalité du Kansas.

C’est le premier état à avoir remis des panneaux Historic Route 66 et on peut quasiment la parcourir sans passer par l’interstate. Au programme : forêts, collines, désert, paysages d’Amérique profonde et beaucoup d’arrêts comme le Rock Café de Stroud, construit en briques de 66 (brûlé puis reconstruit), ou le Musée de Clinton,souvent considéré comme le meilleur sur la Route 66.

 

Les stops en Oklahoma

  • Quapaw : elle marque l’entrée en Oklahoma, avec de magnifiques vues, un héritage indien très présent (c’est le nom de la tribu locale)…
  • Narcissa : très vieille portion de 66. A sa création, faute de sous, la route n’a été pavée que sur une bande au milieu. Ça se voit encore !

 

3855999853_ebbe1f5456_b

 

  • Vinita : l’ancien plus grand McDo du monde (plus trop d’intérêt), à l’origine un restau baptisé « Glass House« , tout en verre, qui enjambe la route (on dirait nos « Autogrill »)

 

McDonalds_on_Interstate_44

 

  • Foyil : le Totem Pole Park. La création d’un artiste local, qui a passé 25 ans de sa retraite à sculpter des totems. Dont le plus haut du monde, de 27 mètres.

 

Totem_Pole_Park

 

  • Catoosa : le fantasme de Delphine sur la 66. Une baleine bleue géante, qui flotte sur l’eau. Une véritable institution sur la 66. Lorsque les familles américaines se ruaient en vacances sur la 66, c’était une étape obligatoire : tous les enfants voulaient glisser sur ses toboggans-nageoires. Aujourd’hui c’est terminé, mais elle flotte toujours fièrement

 

1280px-Rt_66_Blue_Whale_Highsmith

 

  • Tulsa : l’Admiral Twin drive-in theatre (un cinéma en plein air comme on en trouve de plus en plus rarement) et un bonhomme géant accoudé sur un puits de pétrole de l’International Petroleum Exhibition (le pétrole a grandement marqué l’histoire de l’Etat)
  • Stroud : le Rock Café est célèbre pour avoir été construit (en 1939) avec les pavés de la 66.  Victime d’un incendie dans les années 2000, il a été reconstruit en 2008. La patronne, Dawn Welch, a inspiré le personnage de Sally Carrera, la Porsche bien carénée du film d’animation « Cars » de Pixar-Disney.

 

3974016089_1756018326_z

 

  • Chandler : le Route 66 Interpretive center. Un musée un peu à part, qui retrace la 66 en images et en films, à visionner dans d’anciens lits de motels ou sièges de diners
  • Arcadia : Pops, qui vend le plus grand nombre de boissons gazeuses du monde et plus de 500 sodas (OK, pas si 66 que ça)
  • Oklahoma City : pas forcément 66, mais la grande ville, capitale de l’état, est traversé par la route

 

Downtown_okc_skyline

 

  • Clinton : Route 66 museum. Souvent désigné comme le meilleur en la matière. Il reconstitue l’ambiance de l’époque (il y en a aussi un autre plus loin et plus modeste à Elk City)

 

1644536191_98dc1ff9d5_z

 

  • Erick : vieux panneaux, le Sandhills Curio Shop et le musée du chanteur Roger Miller.
  • Texola : elle ferme la Route 66 en Oklahoma. Cette petite ville (une trentaine d’habitants) a changé plusieurs fois d’état depuis sa création. Il y a une jolie station, classée

 

Magnolia_gasoline_station,_Shamrock,_TX_IMG_6141-2

 

 

 

NOS CONSEILS

IL001400

 

Combien de jours ?

  • Illinois : deux jours (plus si vous faites Chicago)
  • Missouri : deux jours
  • Kansas : quelques heures
  • Oklahoma : deux à trois jours

 

Les villes d’étape qu’on vous conseille

  • Illinois : Chicago, Springfield
  • Missouri : Cuba, Lebanon, Carthage, Joplin
  • Kansas : Galena
  • Oklahoma : Tulsa, Stroud, Oklahoma City, Clinton

 

S’il faut choisir

  • Illinois : le début à Chicago, les Muffler Men, Auburn
  • Missouri : Sullivan, Devils Elbow Bridge, drive-in de Carthage
  • Kansas : Cars on the Route à Galena
  • Oklahoma : Catoosa, Route 66 museum de Clinton

 

Le budget

Chicago est de loin la ville la plus chère de cette section. Sinon, comme sur le reste de la 66, les logements et les restaurants sont très abordables. Par exemple, le Wagon Wheel Motel de Cuba propose des chambres à partir de 60$ (et il est connu) et un petit déjeuner au Cars on the Route coûte moins de 10$. La plupart des attractions sont gratuites.

 

Evénements spéciaux

Calendrier régulièrement mis à jour sur ce lien

 

WAGON_WHEEL_MOTEL,CAFE_AND_STATION,_CRAWFORD_COUNTY,_MO 2006-08-23 - Road Trip - Day 31 - United States - Oklahoma - Foyil - Route 66 - Ed Galloway's Totem Pole Park6323146795_b9c1ff0847_b

 

N’hésitez pas à commenter voire à nous faire découvrir des lieux 100% 66 dans ces états.

 

 Pour aller plus loin

> Pourquoi la Route 66 s’appelle Route 66 ? 

> La Route 66 : grandeur, décadence et renaissance

> #2 Notre Route 66 au Texas

> #3 : notre route 66 au Nouveau-Mexique

> #4 : notre route 66 en Arizona

> #5 : notre route 66 en Californie

> #6 : 10 indices qui prouvent que vous êtes sur la Route 66

> #7 : Cars, une ode animée à la Route 66

> #8 : Ludo Bonnet, le plus 66ter de nos Roadies

 

Photos : DR Wikipedia ou Flickr

11 responses à “Notre Route 66 en Illinois, Missouri, Kansas et Oklahoma

  1. Je me permets de vous donner 2-3 informations qui j’espère pourront vous être utiles étant donné que nous y étions sur la route en début d’année : Un ptit tuyau pour trouver le panneau officiel du début de la route 66 à Chicago : voici l’adresse 85 Adam Street, rue perpendiculaire à South Michigan Avenue (en face de The art institute of Chicago). Avec cette adresse rentrée dans le GPS, nous l’avons trouvé sans problème. Dans le Kansas, juste avant Galena, nous passons par Caterville et là aussi nous pouvons retrouver la dépanneuse qui a inspiré les studios Disney pour le personnage Martin et d’autres vieilles voitures sont exposées ; arrêt plutôt sympa à faire. Nous avons aussi bien aimé dans l’Okhlaoma, à Sapulpa un vieux pont pavé d’un revêtement de briques rouges qui faisait officiellement parti du tracé de la route 66 (marqueur Historic Route 66 sur le pont + panneau relatant son histoire). Aujourd’hui nous ne pouvons le traverser qu’à pied. En tout cas, c’est un plaisir de lire vos articles à chaque fois

    1. Hello Orlane et merci pour les infos. Pour le panneau, on a trouvé la bonne adresse, qu’on a ajouté sur notre fiche. Mais on va rajouter le numéro (on avait mis intersection de… et …, ça marche aussi pour le GPS).
      Merci pour le conseil sur Caterville et Sapulpa. On devrait pouvoir voir ça de nos yeux très bientôt ! Des bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *