Notre Route 66 au Nouveau-Mexique

Entre le Texas et l’Arizona, la Route 66 traverse le Nouveau-Mexique sur plus de 600 km. Une terre de contrastes où le tracé a connu de multiples modifications, dont une majeure en 1937, qui en a exclu la capitale Santa Fe. La Mother Road passe par des désert, des montagnes, et même le Continental Divide (ligne de partage des eaux).

Au programme : une importante concentration de neon signs (ces panneaux vintage dont la plupart fonctionnent encore ou à nouveau), des grandes villes (Albuquerque, Santa Fe…), une route qui « chante »… Voici notre sélection (non exhaustive).

Attention, la Route 66 traverse trois fuseaux horaires, et l’un des changements d’heure a lieu au Nouveau-Mexique (à Tucumcari). Si vous la parcourez en entier et arrivez du Texas, il faut reculer votre montre d’une heure (quand il est par exemple 11 h à Amarillo ou Glenrio, il est 10 h à Tucumcari).

 

NM001000

 

> Route 66 : grandeur, décadence et renaissance

> Pourquoi la Route 66 s’appelle Route 66 ? 

> #1 : notre Route 66 en Illinois, Missouri, Kansas et Oklahoma

> #2 : notre route 66 au Texas

> #4 : notre route 66 en Arizona

> #5 : notre route 66 en Californie

> #6 : 10 indices qui prouvent que vous êtes sur la Route 66

> #7 : Cars, une ode animée à la Route 66

> #8 : Ludo Bonnet, le plus 66ter de nos Roadies

 

LA ROUTE 66 AU NOUVEAU MEXIQUE

 

 

Tucumcari : boulevard des vieux panneaux

IMG_0863

 

La plus grande ville de la 66 sur le tronçon Amarillo (Texas)-Albuquerque (Nouveau-Mexique) aligne des panneaux vintage en néons comme peu d’autres. La plupart clignote encore. Le plus connu des motels est certainement le Blue Swallow (« l’hirondelle bleue« ). Sortez les appareils !

> Voir la fiche complète de Tucumcari

 

Santa Fe : la capitale détournée

IMG_0103

 

Santa Fe fait partie des villes un temps sur la Route 66, puis plus, suite à un réalignement du tracé. Ici il a eu lieu en 1937. Le tracé historique suivait l’Old Santa Fe trail en reliant Santa Rosa et Albuquerque; le nouveau a complètement contourné la capitale du Nouveau-Mexique. L’Histoire dit que tout vient d’une guéguerre politique entre le gouverneur, non réélu, et les élus de Santa Fe… Avant d’être démis de ses fonctions, le premier aurait décidé de spolier les seconds en les « privant » de 66. C’est ce qui a été fait. Mais le second tracé a été reconnu comme « meilleur », plus rapide et moins dangereux.

Pour les voyageurs de la Mother road, Santa Fe reste un arrêt. Outre la place principale, immanquable, on peut passer à La Fonda (un restaurant-hôtel parmi les plus anciens des Etats-Unis) qui accueillait les automobilistes… Pour la (plus) petite histoire, il y a aussi le Cline’s Corners, un magasin de souvenirs-restaurant-station service qui se targue d’être le plus grand du Nouveau-Mexique. Il a déménagé plusieurs fois pour suivre la 66 : de Lucy à l’intersection des Highways 2 et 6 puis à celles des Highways 285 et de l’I40, où il est toujours.

> Voir la fiche de la Santa Fe Plaza

 

Tijeras : quand la route fait de la musique

IMG_8742 copie

 

C’est l’un de nos chouchous : la Musical road (la 66) qui, à l’entrée de Tijeras, fait de la musique ! L’aventure est assez nouvelle (elle date de 2014) et consiste à rouler doucement (45 miles/h, soit 70 km/h) sur une portion de route, indiquée par un panneau. Là, grâce à des bandes sur le sol, les vibrations envoient la musique d’America the Beautiful des roues à l’habitacle ! A l’origine, ce système a été mis en place pour inciter les automobilistes à rouler moins vite. On l’a fait plusieurs fois (ben oui, le temps de comprendre et d’enregistrer). Il y en a aussi une à Lancaster (Californie).

Voir la fiche complète de la Route 66 qui chante

 

Albuquerque : suivez Central Avenue

IMG_7590

 

A Albuquerque aussi, le tracé originel de la Route 66 a été modifié. Mais contrairement, la Mother Road passe toujours par la plus grande ville du Nouveau-Mexique. La Route 66, Central avenue, traverse toute la ville et est riche de son héritage. Panneaux de motels vintage (celui de l’El Vado, fermé, serait en sursis), néons, murs peints, restaurants dans d’anciennes stations-services ou garages (66 Diner, Kelly’s Brew pub…) sont autant de stops de légendes pour les fans de la Mother road. Son emblème le plus connu est certainement le Kimo theatre, un théâtre dont le style inimitable mélange celui de l’Art-déco et des pueblos indiens du sud-ouest.

> Voir la fiche complète du Kelly’s Brew Pub, du 66 Diner et du Kimo Theatre

 

DSC05534

 

Grants : visez-moi un peu ce panneau !

IMG_7946

 

La Route 66 qui traverse Grants est restée telle qu’on l’imagine à sa grande époque : certes un vide mais toujours authentique. Les amoureux de panneaux vintage seront aux anges. Nous, on y a déniché l’un de nos préférés : celui du « Roaring 20’s » (photo). C’est aussi le point de départ pour visiter le monument national d’El Malpais.

> Voir la fiche complète de Grants

 

Gallup : l’El Rancho Motel, ancien repaire de stars

IMG_4891

 

Gallup n’est pas la plus agréable étape de la Route 66, mais c’en est une historique. Au bord se trouve un monument : l’El Rancho hotel, un repaire de stars hollywoodiennes à l’âge d’or du western. On peut toujours dormir dans les chambres qu’ont occupées Ronald Reagan, Jane Fonda, Burt Lancaster… Pour quelques dizaines de dollars de plus, prenez une chambre dans le bâtiment historique (on a testé le motel et pas aimé du tout).

> Voir la fiche complète d’El Rancho

IMG_0897

 

 

NOS CONSEILS

 DSC05600

Combien de jours ?

De 4 à 5 jours

 

Les villes d’étape qu’on vous conseille

Tucumcari, Albuquerque et Grants (plus que Gallup)

 

S’il faut choisir

Tucumcari, pour ses panneaux, et Albuquerque, ville qui va devenir super hype, on vous le prédit

 

Le budget

Hors Santa Fe (souvent très cher), et dans une moindre mesure Albuquerque, vous trouverez de quoi vous loger à moindre coût à Tucumcari ou dans d’autres villes.

 

Le petit détour qui va bien

On vous en donne deux : le Turquoise Trail, qui permet d’aller d’Albuquerque à Santa Fe, et El Malpais National Monument, non loin de Grants

 

Evénements spéciaux

Calendrier régulièrement mis à jour sur ce lien

 

 


DSC05536 IMG_8558 IMG_8540 IMG_7924 DSC05392 IMG_7746 IMG_7734 DSC05731 IMG_0838 IMG_0857 IMG_0875 IMG_0887 IMG_9553

 

N’hésitez pas à commenter voire à nous faire découvrir des lieux 100% 66 au Nouveau-Mexique.

 

 

 Pour aller plus loin

> Route 66 : grandeur, décadence et renaissance

> Pourquoi la Route 66 s’appelle Route 66 ? 

> #1 : notre Route 66 en Illinois, Missouri, Kansas et Oklahoma

> #2 : notre route 66 au Texas

> #4 : notre route 66 en Arizona

> #5 : notre route 66 en Californie

> #6 : 10 indices qui prouvent que vous êtes sur la Route 66

> #7 : Cars, une ode animée à la Route 66

> #8 : Ludo Bonnet, le plus 66ter de nos Roadies

 

Photos : Lost In The USA sauf carte postale

 

7 responses à “Notre Route 66 au Nouveau-Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *