Roadtrip 2016 dans le Sud des Etats-Unis : le bilan

Comme après chaque trip, on vous laisse avec nos tops et nos flops. De quoi vous donner quelques idées et quelques pistes pour vos futurs voyages. Ce qu’il faut faire mais aussi ne surtout pas faire.

 

Les awards 2016

Nos meilleurs hébergements

1. Shack Up Inn (Clarksdale, Mississippi) : des cabanes charmantes, des silos habitables, un juke joint avec de la bonne bière et des concerts. Se balancer sur un rocking chair sur le porche de votre cabane au Shack Up Inn, ça n’a pas de prix. C’est le Sud ! Voir et réserver.

 

IMG_6986

 

2. Windsor (Asheville, Caroline du Nord) : un des gros plaisirs du trip. Asheville est une ville assez chère. Le Windsor est un boutique-hôtel sublime, délicatement décoré et parfaitement situé. Le top. Voir et réserver.

 

IMG_7288

 

3. 1842 Inn (Macon, Géorgie) : dormir dans une demeure antebellum est un must d’un roadtrip dans le Sud. Le 1842 Inn était parfait pour ça. Voir et réserver.

 

DSC03771

 

4. Hotel Indigo Riverwalk (San Antonio, Texas) : pour notre deuxième à San Antonio, Delphine voulait absolument dormir sur le riverwalk. Bingo avec l’Indigo qui a en plus l’avantage d’être au calme. On a eu une terrasse magnifique avec vue sur les gratte-ciel de toutes les couleurs. Voir et réserver.

5. Bayou Cabins (Breaux Bridge, Louisiane) : des petites cabanes au bord d’un bayou et un délicieux petit déjeuner louisianais. Voir et réserver.

6. Radisson Downtown (Austin, Texas) : troisième logement testé à Austin. Après deux hébergements à South Congress (Austin Motel et San José), on est passé de l’autre côté du pont, dans le downtown. Emplacement parfait, belle vue et piscine accueillante. Voir et réserver.

 

IMG_0695

 

7. Cobb Lane & Hassinger Daniels Mansion B&B (Birmingham, Alabama) : un B&B charmant dirigé par un couple charmant. Ira est aussi sculpteur sur bois et a son atelier au sous-sol. Voir et réserver.

8. Carmel Inn (Thibodaux, Louisiane) : un hotel/motel très propre avec une super piscine et un accueil très sympa. Voir et réserver.

9. Boots Court Motel (Carthage, Missouri) : deux soeurs se sont mis en tête de rénover un motel historique de la Route 66. Les chambres sont refaites comme dans les années 50 (on a eu celle où a dormi Clark Gable). Une initiative à encourager. Voir et réserver.

 

IMG_1048

 

10. Gulfway Motel (High Island, Texas) : à High Island, sur la côte du Texas, il n’y a qu’un motel. Il est mignon comme tout et les propriétaires adorables. Voir et réserver.

 

Ceux qu’on a aimés aussi :

> Tee-Pee Motel (Wharton, Texas) : la version texane des Wigwam Motel.  Voir et réserver.

> Balcony Guesthouse (Nouvelle-Orléans, Louisiane) : même si l’entrée a été difficile, c’est tout de même un bon plan. Bonne localisation, parking facile, grand appartement et un extérieur. Tout ça au calme. Voir et réserver.

> Hilton Downtown (Atlanta, Géorgie) : un Hilton assez classique dans son décorum mais bien placé, avec un ascenseur dément et un petit déjeuner qui l’est tout autant. Voir et réserver.

> Gatlinburg Inn (Tennessee) : dans l’immense rue principale de Gatlinburg, c’est le motel le plus ancien. On a adoré ses vieilles chambres, son accueil, et sa localisation. Voir et réserver.

 

IMG_1332

 

> Burgundy Ascend (Little Rock, Arkansas) : à la fois l’un des hôtels les plus clinquants (trop?) et l’une des meilleures tables de la ville. Superbe piscine. Par contre, il est un peu à l’écart du centre. Voir et réserver.

> Red Roof Inn (Tupelo, Mississippi) : motel parfait. A peine 50 euros pour une chambre niquel et un petit déjeuner. Voir et réserver.

> Super 8 (Claremore, Oklahoma) : là aussi, ce n’est pas la chaîne qui fait le motel, ce sont bien ceux qui les tiennent. Déjà déçus par le passé par Super 8, on a été enchantés cette fois. Voir et réserver.

> Western Motel (Shamrock, Texas) : la chambre était correcte, il n’y avait pas de petit déjeuner. Mais la vue sur le U-Drop Inn illuminé vaut des points. Voir et réserver.

 

 

Nos plus mauvais hébergements

1. (Et de très loin) Alabama Hotel (Montgomery, Alabama) : LE PIRE HÔTEL EVER EVER EVER. On a testé des centaines d’hôtel aux Etats-Unis, celui-ci est le pire. Une chambre dégueulasse, avec ce qu’on pensait être du caca sur le sèche-cheveux, une moquette d’avant-guerre, deux descentes de police pendant la nuit, des dealers dans les couloir et des étudiants qui voulaient s’envoyer en l’air un samedi soir. Bref, excellent. On s’est barricadés dans la chambre et on a zappé le petit déj le matin (qu’ils oublient de toute façon de sortir apparemment). En partant, Delphine s’est chargée de faire la misère au réceptionniste. Trois jours plus tard, un appel du gérant pour savoir ce qu’il s’était passé. Il était “étonné, désolé…” mais quand le mot remboursement est venu dans la conversation, il a rapidement coupé. Etonnant ? Non, dans la lignée.

 

IMG_4200

 

2. Colonial Inn (Eureka Springs, Arkansas) : on aurait bien aimé raconter des choses sympas sur cet hôtel. Malheureusement, on n’a même pas pu y dormir. Et ça aussi, c’est une première pour nous. On arrive dans les limites horaires du check-in (genre une bonne demi-heure avant), et le monsieur qui gère l’endroit avait revendu notre chambre réservée depuis deux mois. Si, si… Il nous reprochait de ne pas avoir appelé avant 18h pour confirmer notre arrivée. Démentiel. Surtout que ça ne figurait nulle part dans son règlement. Par chance (ironique), un des hôtels voisins, une amie à lui (étonnant), avait une dernière chambre dispo. Oh la chance ! A 30 $ de plus. Génial ! “Pas de souci pour Booking, j’annule, vous n’aurez rien à payer”, nous dit-il. On n’a pas trop le choix. Arrivés dans l’autre motel, on se connecte au Wifi, file sur Booking et on voit que le Colonial Inn avait encore une suite disponible. Le lendemain, mail de Booking qui veut nous faire payer l’annulation pour un “no-show”. Ah ouais ?! T’as pas choisi les bons chevaux pour t’amuser. Appel à Booking, qui a perdu de l’argent dans l’affaire et va se charger du sale boulot. Pour le reste, garçon, on va aller s’amuser un peu sur Tripadvisor. Bisous.

 

DSC08466

 

3. Super 8 Université (Waco, Texas) : circulez, il n’y a rien à voir. Super 8 de mauvaise qualité, chambre déprimante, voisins bruyants (et chelous), salle de petit-déj minuscule. L’accueil ne rattrape pas tout.

4. Choo Choo (Chattanooga, Tennessee) : celui-ci, on l’attendait avec impatience. Un hôtel dans une ancienne gare. On n’a pas pu réserver l’un des wagons et nous souhaiterions donc y retourner. Mais notre expérience dans le bâtiment annexe ne nous a pas plu. On a trouvé ça cher, vieillot, dépassé. Et faire payer le parking pour les clients à Chatannooga, qui n’est ni New York, ni San Francisco, nous a fait rire jaune. Au moins, les extérieurs sont mignons.

 

 

Nos plus belles routes

1. Route 66 (Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas) : on a profité de ce voyage pour compléter notre Route 66. Nous l’avons parcourue de Springfield, Missouri, à Amarillo, Texas. Entre stations vintages, vieux diners, drive-in et rencontres improbables, cette portion authentique nous a séduit. Si vous comptez parcourir la Mother Road, n’oubliez pas de consulter notre dossier complet sur la route 66.

 

DSC09305 IMG_3240 IMG_1869 IMG_1202 IMG_0645

 

2. Route 21 et les Ozarks (Arkansas) : les Ozarks, région boisée au nord-ouest de l’Arkansas, c’était une première pour nous. Et ce secteur vert et vallonné est très agréable pour les roadtrippers. D’ailleurs, les bikers qui affluent à Eureka Springs ne s’y trompent pas. C’est leur terrain de jeu.

 

IMG_9023

 

3. Route 82, de Grand Chenier à Abbeville (Louisiane) : après un traversier à Cameron, nous avons roulé jusqu’à Grand Chenier. On a eu l’impression d’entrer vraiment dans le Vieux Sud. Les maisons sur pilotis, les bayous, les barbe espagnole qui recouvre les vieux chênes, les cabanes de pêche et les alligators sur la route. Bienvenue en Louisiane.

 

IMG_1349

 

 

 

Nos meilleurs repas

Comme indiqué plus haut, le Sud et la nourriture sont indissociables. On passe tranquillement du BBQ texan à la cuisine cajun, de l’écrevisse en Louisiane à la crevette en Géorgie, on teste le pulled pork de Caroline du Sud, le poulet frit et la soul food, les beignets de tomates vertes, les boiled peanuts, avant de revenir au tex-mex. Un délicieux éventail. Attention à la répétition tout de même. Au bout de trois jours d’écrevisses, on commençait à se lasser.

Bref, voici nos meilleurs plats/restaurants. On ajoute le repas chez l’habitant, dont on parlé plus tôt.

 

1. BBQ Texan (Texas). Et oui, c’est notre came. Pour le goût, pour l’ambiance, pour le Texas, on n’aime pas, on adore. On est retournés deux fois au County Line On The Lake (Austin), au cadre splendide, on est repassés au génial Salt Lick (Driftwood) et on a enfin découvert Blacks, dans la capitale autoproclamée du BBQ, Lockhart. On a adoré ce dernier, très authentique et divin.

 

IMG_7163 IMG_7172 IMG_9787

IMG_5760 DSC09018

 

2. Cape Dutch (Atlanta, Géorgie). Un restaurant sud-africain et un chef belge, Philippe Haddad, à Atlanta. Pourquoi pas ? Un repas royal. On salive encore.

 

DSC03587 DSC03609

 

3. Hattie Bee’s (Nashville, Tennessee). Souvent, pour la nourriture, on fonctionne au feeling et au conseil. A Nashville, au coucher de soleil, un homme nous aborde et nous parle rapidement d’un endroit où le poulet épicé (hot chicken) est succulent. “Mais surtout, ne prenez pas hot hot hot”. Nous y sommes allés, nous n’avons pas pris “hot hot hot” mais nous nous sommes régalés. On y a même croisé le basketteur Chris Bosh. Attention à la foule néanmoins. Sinon, hommage à tous les poulets frits que l’on a croisés. Slurp.

 

DSC07869

 

4. Little Big Cup (Arnaudville, Louisiane). Imaginez un “All you can eat” de cuisine cajun avec écrevisses à volonté et terrasse au bord du bayou. Ben voilà.

 

DSC00397

 

5. Inoz Brew & Chew (Wimberley, Texas). En 2015, on voulait déjà y aller mais des inondations avaient ravagé l’établissement. On a pu s’y poser cette année. Quel pied ! Repas très correct et cadre exceptionnel, au bord de la rivière Cypress Creek.

6. Little Pigs BBQ (Columbia, Caroline du Sud). Buffet à volonté de BBQ pour moins de 10 dollars. Et boissons comprises. Le bon plan du serveur du restau de la veille.

 

DSC05914

 

7. Craftsmen Kitchen & Tap House (Charleston, Caroline du Sud). Soir de pluie à Charleston. On débarque dans cette brasserie. Delphine rêve encore de son poulet-gaufres.

 

DSC05752

 

8. Wicked Weed Brewing Pub (Asheville, Caroline du Nord). Brasserie branchée et excellente bouffe dans la dynamique Asheville.

9. Whistle Stop Café (Juliette, Géorgie). Poussez la porte et faites un bond de 50 ou 60 ans en arrière. Sweet tea, beignets de tomates vertes (c’est le lieu de tournage du film éponyme). On en a retrouvés sur la route mais ils n’arrivaient jamais à les égaler. Bonheur du Sud.

10. Rock Café (Stroud, Oklahoma). Un diner à part sur la route 66. La patronne, Dawn, a inspiré le personnage de Sally dans Cars.

11. Chucks (Abbeville, Louisiane). Un patron génial, des huîtres farcies (les Rockefeller, car vertes comme les dollars) à tomber. On aime Chucks.

 

DSC09839

 

12. Steve’s Landing (Crystal Beach, Texas). Crevettes et coucher de soleil, basta.

13. Tobby Keith “I love This Bar and Grill !” (Tulsa, Oklahoma). Caché dans le Hard Rock Casino de Tulsa, ce restaurant au nom d’un chanteur de country nous a surpris, en bien. Excellentes ribs façon Saint-Louis.

14. Mi Tierra (San Antonio, Texas). Deuxième fois ici. Une déco décadente, des mariachis, une cuisine ouverte 24/24. On aime. Par contre, cher pour un mexicain.

15. Central Grocery (Nouvelle-Orléans, Louisiane). C’est cher mais c’est un délice : la Muffuletta.

 

DSC01399

 

 

Mais aussi :

DSC09440

 

> Jimmy’s On The Pier (Galveston, Texas). Pour le coucher de soleil et la vue sur le Golfe du Mexique.

> Czech Stop and Bakery (West, Texas). Une station service et des viennoiseries tchèques en plein coeur du Texas.

> Sonic (partout). On n’avait jamais testé cette chaîne de drive-in. Franchement, c’est pas si mal.

> Les pancakes magiques du Holiday Inn. On connaissait la machine à gaufres, moins celle à pancakes. J’en veux une.

 

DSC06169

 

> Pharmacy Burger and Beer Garden (Nashville, Tennessee). On fond souvent lorsqu’on entend “beer garden”. Bien vu. Très bon burger et bonne saucisses.

> Arcade Diner (Memphis, Tennessee). Pour la déco et pour Elvis, qui avait ses habitudes ici. Un vrai diner, qui sert régulièrement de lieu de tournage.

> Henry’s (Columbia, Caroline du Sud). Parce que les patrons/serveurs sont adorables et nous ont donné plein de conseils jusqu’à 2 heures du mat’.

 

 

 

Plus mauvais repas

1. All Sups (partout). Lorsque l’on est coincés dans une ville, que l’on arrive tard et qu’il n’y a même pas un Walmart. Et bien, on se rabat sur une station service. All Sups est un cauchemar avec ses patates wedges et nuggets qui chauffent toute la journée dans une armoire. Beurk. Mais on était désespérés.

 

DSC09179

 

2. Whataburger (Texas). On ne comprend pas la frénésie des Texans pour ce fast-food. Vous nous décevez sur ce coup-là les gars.

3. Balcony (Eureka Springs, Arkansas). Jamais vu un service aussi long aux USA. Des serveurs paniqués pour dix tables.

4. Boiled Peanuts. On va pas se mentir, ces cacahuètes bouillies, c’est pas terrible.

 

DSC01801

 

5. Cochon (Nouvelle-Orléans, Louisiane). Restaurant archi branché de NOLA, avec tout ce qui va avec. Attente alors qu’on a réservé, portions minis, prix maxis. C’était bon mais si vous continuez comme ça, ça va pas durer.

 

 

Les boissons du roadtrip

La nourriture mais aussi les boissons. Déjà, on déclare notre amour aux microbrasseries, de plus en plus nombreuses aux USA. Arrêtez de parler de Bud et de Coors, c’est pas trop mal(t) mais buvez local. De la Shiner au Texas, de l’Abita en Louisiane (pour les mastodontes) et des bières méconnues partout ailleurs. On a aimé la Monday Night Brewing à Atlanta (soirée dégustation démente) , la Sweetwater (Atlanta aussi) , la Covington (Louisiane), la LoFi blueberry (Charleston) et plein d’autres. A chaque ville (ou presque), sa bière.

 

DSC09535 IMG_9138 IMG_8888

 

On a aussi aimé le sweet tea su sud, le cocktail Julep (ancêtre du mojito), la gnôle de Norbert Leblanc (“Clair de lune”), la margarita du Mi Tierra, les sodas Route 66 (Pops, à Arcadia), les sodas immenses dans la voiture, le Bourbon chez Harley à Erick (Oklahoma) et l’eau, beaucoup d’eau.

 

IMG_4032

 

 

 

Notre top des villes

Pas envie de faire un classement ici alors on met des notes. On vous donne simplement notre sentiment sur les villes que l’on a traversées (et on parle de NOTRE sentiment). Comme toujours avec nous, les déceptions auront droit à une deuxième chance.

 

> Austin (Texas). 5e et 6e passage dans la Capitale du Texas et on ne s’en lasse pas. Toujours la même décontraction, toujours des dizaines d’activités à faire, des restaurants sympas et l’hospitalité texane dans toute sa splendeur.  19/20

 

IMG_0180 IMG_0243

 

> Asheville (Caroline du Nord). La plus belle découverte de notre voyage. Jeune, dynamique, branchée. Le coup de coeur a été immédiat. 18/20 

 

IMG_9404 DSC06289 IMG_7457

 

> La Nouvelle-Orléans (Louisiane). 2005-2016. Comme écrit plus haut, Katrina est maintenant bien loin. Notre deuxième visite de la ville (première fois en 2013) nous a confortés dans cette idée.  NOLA est en train de retrouver un dynamisme fou, de devenir un haut lieu du cinéma, de revivre tout simplement.  16,5/20 (- 0,5 pour l’odeur de pisse dans le French quarter)

 

IMG_8617

 

> Charleston (Caroline du Sud). Enfin, on a mis les pieds à Charleston. Malgré une météo moyenne, on a bien profité de cette ville fascinante. Un morceau d’histoire des USA.  16/20

 

IMG_1677 IMG_1191 IMG_1436

 

> Atlanta (Géorgie). Deuxième fois à Atlanta après 2012. Cette fois, on a quitté les classiques pour nous concentrer sur le reste. Ville tentaculaire avec de nombreuses autoroutes, Atlanta possède de multiples facettes.  16/20

 

IMG_9476

 

> San Antonio (Texas). Austin-San Antonio, notre secteur préféré au Texas. La seconde est absolument charmante avec son riverwalk et ses quartiers boisés. 16/20

 

IMG_9127 IMG_8554 IMG_8532

 

> Nashville (Tennessee). Notre deuxième visite de Music City. Et là, en pleine préparation de CMA, c’était dément. On sent la ville qui se “branchise” à vitesse grand V et on a eu l’occasion de le voir dans East Nashville. Attention au virage. 15/20   

 

IMG_4838 IMG_5344 IMG_5362

IMG_4338

 

> Memphis (Tennessee). Retour à Memphis aussi. Moins riche, réputée plus dangereuse que Nashville, on l’aime tout autant. 15/20

 

DSC08129 IMG_7584 IMG_7961

 

> Savannah (Géorgie). Un plan de ville unique, une ambiance à part, une histoire omniprésente. Ça manque quand même un peu de peps. 15/20

 

DSC04898 DSC05005

 

> Birmingham (Alabama). L’Alabama a une mauvaise image aux US. Birmingham veut changer la donne. La ville n’est pas immense, elle n’a pas des atouts criants mais travaille son ambiance. Ville branchée en devenir.  14/20

 

IMG_4970 DSC03026 IMG_5019

 

> Gatlinburg (Tennessee). Un emplacement idéal pour découvrir les Great Smoky Mountains. Gatlinburg, mélange de parc d’attraction et de ville de parc, est indescriptible. 13/20 

 

IMG_1660

 

> Houston (Texas). Après un passage qui nous a laissés de marbre en 2013, celui-ci s’est mieux passé. Houston est intimidante avec sa superficie et ses autoroutes mais il y a de quoi picorer dans chaque quartier.  12/20

 

IMG_8400

 

> Macon (Géorgie). De superbes maisons et une histoire musicale passionnante. On a aimé Macon mais le centre manque un peu d’animation.  12/20

 

IMG_1633 IMG_0553 IMG_0610

 

> Little Rock (Arkansas). Déjà, on a eu chaud, très chaud. Little Rock, qui a, on ne sait pas pourquoi, une réputation de ville dangereuse, a quelques coins de charme, comme le riverfront. A creuser. 11/20

 

IMG_8780

 

> Chattanooga (Tennessee). Malgré une réputation flatteuse, Chattanooga ne nous a pas emballés. 8/20

> Montgomery (Alabama). Non, rien. 5/20

 

IMG_4154

 

Et aussi (non noté) : Galveston (Texas), Mobile (Alabama), Panama City Beach (Floride), Springfield (Missouri), Tulsa (Oklahoma), Oklahoma City (Oklahoma), Fort Worth (Texas), Amarillo (Texas)

 

 

Happening animal, le top 6

Les animaux, vous le savez, c’est notre dada. Pa rapport à nos trip dans l’ouest, on a été frappés par le peu de cerfs-mulets que l’on a croisés. Par contre, bonjour les alligators, les moustiques, les tortues…

 

1. Les lucioles (Great Smoky Mountains, Tennessee/Caroline du Nord). Dans le Sud des USA, elles sont là, virevoltant quelques minutes après le coucher du soleil, conférant au décorum une ambiance spéciale. On a eu la chance d’assister à une soirée spéciale dans les Great Smokies (voir plus haut).

 

DSC07057 IMG_9796

 

2. Les ours noirs de Cades Cove (Great Smoky Mountains, Tennessee). Cette boucle dans le parc national est un repaire de vie sauvage. Une quinzaine d’ours, dont des oursons, en deux jours. Un spécimen qui a traversé devant notre voiture. Et coyote, dindes et cerfs en bonus.

 

IMG_0925

 

3. Cumberland Island (Géorgie). On parle d’un lieu où l’on a multiplié les rencontres. Combo dauphin, lamantin, crabes, limules, chevaux sauvages, armadillo, dindes sauvages, cerfs…

 

IMG_3855

IMG_3483 DSC04087

 

4. Les alligators au Middleton Place (Charleston, Caroline du Sud). Bien sûr, les alligators font partie du paysage. On en a vus au Texas, en Louisiane, en Géorgie, et en Caroline du Sud. Ceux qu’on a croisé, on les a trouvé plus chétifs qu’en Floride, ce qui n’est pas plus mal. Les habitants vivent avec eux (traduction : empiètent sur leur habitat) et on ne trouve pas toujours des panneaux pour nous avertir de leur présence.

 

IMG_3690

 

5. Le raton-laveur d’Avery Island (Louisiane). On en avait toujours vu en milieu urbain ou proche de poubelles. Là, il était dans son milieu naturel et peu farouche. Super rencontre avec un Roadie à l’état sauvage.

 

IMG_2877

 

6. L’opossum de Seaside (Floride). On n’avait jamais eu l’occasion d’en voir un si près (et en vie).

 

IMG_3640

 

Et aussi : les insupportables et fascinants mocking birds au Texas, les dauphins (depuis le ferry entre Galveston et la péninsule Bolivar), les colonies d’oiseaux à High Island (Texas), les moustiques (attention à ceux du Delta du Mississippi), les poissons sauteurs à Pass Christian (Mississippi), les chèvres dans le décor du film “Big Fish” (Spectre, Milbrook, Alabama), le show des pandas du zoo d’Atlanta, des écureuils partout, le dauphin longeant les remparts de Charleston, le bébé koala au zoo de Columbia, le serpent sur lequel on a failli marcher à Congaree NP (Caroline du Sud), Gumbo et Bonnie, nos chevaux de calèche à Charleston et San Antonio, la baleine de Catoosa (haha), les chauve-souris d’Austin, un peu tardive cette année, les tortues du County Line on the Lake à Austin, les chats qui se font dorer la pilule sur les toits des voitures de la Nouvelle-Orléans… et malheureusement, beaucoup d’animaux écrasés.

 

IMG_4536

IMG_1172

 

 

 

La playlist du roadtrip

IMG_7843

 

Et voilà, on va terminer en musique. Qui dit Sud, dit musique. On aime la croiser dans les rues et en écouter beaucoup en voiture. On a notre playlist perso, on est parti avec “Hit Z Road” by Zegut (merci Caroline et Francis) et on écoute beaucoup la radio. Du neuf, de l’ancien, de l’americana, de la country, voici quelques titres entendus sur la route.

 

 

 

Vous avez aimé ce résumé ? N’hésitez pas à commenter, à partager. Si vous avez besoin de conseils pour un roadtrip dans le Sud des Etats-Unis, on attend vos questions.

A plus les Roadies.

 

38 responses à “Roadtrip 2016 dans le Sud des Etats-Unis : le bilan

  1. Alléluia !
    Je vais décortiquer tout ça tranquillement, et je le sais, avec beaucoup de curiosité et de plaisir.
    Pas de doute, vous êtes les meilleurs.
    Merci encore
    RB

  2. ah vous nous avez bien fait voyagé sur snapchat et on se serait bien vu boire une bière avec vous à l’ombre d’un de ses arbres majestueux en regardant passer les ours faire du mini golf !
    Il y en a eu de l’insolite et des moments forts durant ce road trip alors j’ai hâte de lire tout en détail.

    1. Ah mais c’était pas toi avec qui on a trinqué sous l’arbre?! 🙂 Et oui il y a eu tellement de choses dans ce trip, on re-signe tout de suite! Bises

  3. Super roadtrip et bilan au top !!!
    Cette année, pour 10 jours de plus nous avons fait 9150 miles…
    C’est dommage que vous n’ayez pas pu dormir dans le wagon du Choo Choo et en ce qui concerne la ville, nos souvenirs datent de 2003. Comme partout aux USA, tout change (en bien ou en mal) à une vitesse grand V, nous l’avons remarqué plusieurs fois.
    De plus, on se fait souvent tout un film d’un endroit, et quand on y est, flop… On en attendait tellement… C’est aussi ce qui nous est arrivé cette année pour Kanab (ville morte le dimanche), quelques villes le long de la 66 (faite la plupart du temps sous la pluie, voire même la neige entre Williams et Flagstaff) qui n’avaient pas grand chose à montrer… et les parcs comme le Grand Canyon, perso je n’ai pas reçu la claque que j’attendais, c’est effectivement grand et beau, mais j’ai préféré Arches par exemple.
    A contratrio, beaucoup n’aiment pas LA, alors on ne s’attendait pas à l’aimer comme ça, on a adoré !!!
    Enfin, c’est les vacances, alors on ne se plaint surtout pas et on profite quand même à fond, à fond, à fond !!!
    J’attends avec impatience le détail de votre séjour, je piquerai d’autres bonnes adresses dont vous avez le secret pour nos futurs roadtrips.
    A bientôt, MC.

    1. Bonjour Marie-Christine, tout à fait d’accord avec toi. Pour le Grand canyon par exemple, il y a débat en interne; je (Delphine) reste relativement de glace devant, alors que je m’extasie vraiment devant plein d’autres (dont Arches, évidemment), et je surkiffe LA ! N’hésite pas à piquer des adresses, voire à utiliser le site pour préparer ton trip . Roadie t’embrasse

  4. Hello, ça y est, j’ai tout lu! Trop bon! Au top comme d’habitude. 🙂
    Bon, j’ai donc confirmé sur la liste de notre road trip dans le Sud des USA, la Louisiane, l’Alabama, la Géorgie, la Caroline du Sud et bien sûr le Tennessee pour aller dire bonjour à mon pote américain! L’attente sera longue, mais on patientera avec la Floride l’année prochaine et j’en suis certaine vos prochains road trips!
    Quant au Texas, je ne désespère pas, ce sera pour une autre fois, lors d’un road trip Nord – Sud, déjà dans un coin de ma tête depuis plusieurs années (Wyoming, South Dakota, Kansas, Oklahoma, Texas)! Non, non, je ne suis pas folle! 😉
    Ah… et merci pour la playlist! FYI, j’ai découvert une autre radio Country à écouter live sur internet (elle n’est pas du Sud mais le son y est bon!) : http://wgna.com/
    Encore merci pour tout et see you soon!???!!!
    Fabienne

    1. Oh Fabienne, quel plaisir de te lire, comme d’habitude ! Ta liste est bonne, fonce (et bon sang le Texas tu vas vraiment adorer). Merci pour la zic aussi, et see U soon soon 🙂

  5. Super bilan, super road-trip, je suis juste un peu dégoûtée d’avoir fait le sud l’année dernière, j’aurai pu vous piquer des idées!
    Moi aussi je photographie tout, des plats, les restaurants, les chambres de motel…:)
    Les USA vont me manquer cette année (une ou deux fois par an depuis 2010 quand même) mais je voyage grâce à votre site et ce sera pour mieux y retourner l’année prochaine.
    Je pensais à un road-trip sur la 66, je rêve de faire cette route mais mon +1 n’est pas fan fan de l’idée, des arguments pour le convaincre? 😉
    J’espère que vous organiserez un apéro à Paris un de ces 4.
    Bel été à vous deux et bon courage pour le boulot.

    1. Hello Julie,
      Merci pour ton message. Mais tu peux encore nous piquer des idées pour un prochain roadtrip ^^ Pour la photo, on est légèrement atteints, oui. Mais ça me rassure qu’on ne soit pas seuls. Pour Paris, on y pense vraiment, peut-être en septembre.
      Et enfin, comment convaincre ton + 1 de la Route 66 ? C’est un pan d’histoire des USA, c’est un bout d’Amérique profonde, des rencontres étonnantes avec des gens passionnés, c’est archi photogénique et on peut faire des détours sympas vers des parcs célèbres ou des endroits méconnus. Enfin, c’est bien moins cher que de partir en Californie ou en Floride… C’est bon ?

      JP

  6. Salut!
    On est rentré Dimanche du Colorado, on a déjà envie de repartir. Votre reportage est génial comme d’hab et les photos Waouh! Je suis toujours ravie de lire vos articles sur le Texas et le Sud en général. Et puis, lors de notre prochaine virée à Austin, nous essaierons le resto au bord de l’eau dont vous parlez. On repart en Août (rien de sexy ni exotique), direction le Nebraska, mais c’est ptet ça le secret du road trip, ne rien attendre!!
    Bisous à tous les 2 et à bientôt!

    1. Merci Sophie ! Alors, ce Colorado, c’était bien ? Pour le Nebraska, c’est sur que c’est pas la destination première mais ça nous dirait bien aussi ^^
      Des bisous à toute la familia

  7. Bonjour,

    Tout d’abord un grand merci pour tous vos articles, vos conseils, vos photos. C’est magnifique, du super boulot !
    Je voulais juste vous signaler qu’il semble y avoir un problème pour s’inscrire sur votre blog. J’ai essayé avec deux mails différents mais je ne reçois pas le mot de passe.
    Quand je demande d’en générer un nouveau, il est écrit que “l’hébergeur n’autorise peut-être pas les mails”.

    Je souhaite vraiment m’inscrire car je veux organiser un road trip entre amis d’ici à deux ans, et votre blog me sera d’une aide plus que précieuse.
    Merci d’avance ! Bonne journée.
    Rémi

    1. Bonjour,
      J’ai répondu à Rémi pas mail. Pour ceux qui auraient le même souci, pensez à la connexion via les réseaux sociaux qui est proposée juste en dessous (Twitter, FB, Instagram…).
      Bonne journée

  8. Bonsoir

    Un grand bravo et surtout un grand merci pour votre site plein d’informations très utiles pour préparer son roadtrip. Après avoir lu plusieurs de vos articles, vous m’avez donné envie de partir… et voilà, je vous écris ce soir depuis ma chambre d’hôtel à Chinle, après avoir visité le canyon de Chelly aujourd’hui. J’espère ramener encore pleins de souvenirs, le voyage ne faisant que débuter.
    Bon, le seul problème, c’est qu’après avoir lu votre article sur votre voyage dans le sud, ça me donnerait presque envie de faire un détour (de quelques milliers de km…)
    Plus sérieusement, je vous souhaite le meilleur et surtout plein de beaux roadtrips
    Cordialement

    1. Bonjour Frédéric,
      Merci infiniment pour ce message qui met la patate quand on se lève. J’espère que vous avez bien profité de Chinle et du secteur. Pour le Sud, peut-être un prochain voyage. ^^ En tout cas ravis de vous avoir donné envie d’y faire un voyage 😉

  9. Un article plus que complet qui nous replonge dans les délices du sud ! Un grand merci !
    Nous avons adoré cette atmosphère particulière qui l’habite. Un coup de coeur pour la Louisiane !
    « French, really ? I learned french in high school » la conversation liée à cette phrase est tout à fait véridique ! Ils ont tous appris mais aucun ne le parle ! 😀

  10. Soyez prudents pour les Bluebonnets car malheureusement les Rattlesnakes les aiment beaucoup aussi. C’est en montrant nos photos à nos amis Texans, que nous l’avons appris. Heureusement tout s’était super bien passé pour nous…
    Passionnée par la Route 66, je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer Harley avec qui je suis amie sur FB, car à chacun de nos passages, Annabelle était à l’hôpital. Elle est décédée le lendemain de notre retour en France. En tout cas, merci encore pour votre site. Du très beau travail. Bon weekend

    1. Oui, on fera attention. On aimerait vraiment aller au Texas à la bonne période pour les voir. On les a ratés de quelques semaines la dernière fois. Ce n’est que partie remis.
      Merci pour ton message Sylvie. J’espère que tu auras l’occasion de rencontrer Harley. Il est tellement fou et plein de dynamisme. C’est un morceau de 66 à lui seul !

  11. Un pur bonheur de vous lire. Humour, ambiance, chaleur, saveur… On a l’impression d’y être !
    L’humble consœur que je suis salue votre talent.
    Un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.