Dans quel quartier dormir à San Francisco ?

San Francisco est-il un casse-tête dans l’organisation d’un roadtrip dans l’ouest américain ? A en croire les centaines de messages que nous recevons chaque année de roadtrippers désespérés, à la recherche d’un logement décent (pas de clic-clac dans 7m2) et abordable (en gardant vos deux reins), la City by the Bay fait clairement figure d’épine dans le pied.

Pourquoi ? Depuis l’avènement de la Silicon Valley et en raison de la tension touristique et immobilière, la ville est l’une des plus chères du pays. D’année en année, le prix des logements continue de flamber et il est de plus en plus difficile de trouver son bonheur en respectant son budget. La demande est énorme et l’offre ne suit pas toujours pour diverses raisons, à la fois structurelles et géographiques. Surtout, certains néophytes du roadtrip, aguichés par des tarifs attractifs, vont se perdre dans des quartiers vraiment peu recommandables, voire dangereux.

 

retouche

 

De plus, en matière d’hébergement, les problématiques sont multiples : Où aller lorsqu’on a la voiture de location ? Où dormir quand on veut se concentrer sur les principales attractions ? Peut-on sortir de la ville pour dormir et tout de même la découvrir ? Quel quartier pour le shopping, pour les familles, pour la tranquillité ? Quels sont les quartiers les mieux desservis par les transports ou qui possèdent le plus grand nombre d’hôtels ? Toutes ces questions, nous avons tenté d’y répondre dans cet article. Avec tout d’abord deux préambules sur les prix à San Francisco et les secteurs à éviter, puis tous les quartiers où l’on vous conseille de chercher votre pied à terre pour plusieurs nuits. Pour finir, un bilan. C’est parti pour nos bons plans.

 

IMG_7760

 

 

> Retrouvez 49 choses à faire à San Francisco

> Et encore plus sur notre carte interactive

> Vous voulez voir le Golden Gate, voici les points de vue

 

 

 

 

Où dormir pour visiter San Francisco ? 

Avant de dérouler les différents quartiers, petit point sur le prix de l’hébergement à Bay City et les quartiers à oublier.

Une ville de plus en plus chère

Capture d’écran 2017-12-11 à 00.51.22
Source : Statista.com

 

 

Derrière Boston et New York, San Francisco est la troisième ville la plus chère des Etats-Unis pour l’hébergement hôtelier (et donc la plus chère de l’ouest). Elle était déjà onéreuse il y a une quinzaine d’années, elle l’est devenue encore plus avec le boom de la Silicon Valley. La moyenne d’une nuit d’hôtel est supérieure à 200 $/nuit et les hôteliers se régalent avec les « incentives » (parking, petit-déj, etc…). La « sale tax » est à 8,5 %.

Heureusement, quelques hôtels font de la résistance en proposant des tarifs encore abordables. Mais ils sont de plus en plus rares et il faut bien prendre en compte les quartiers. Attendez vous aussi à découvrir parfois (ce ne sont pas tous les hôtels) des chambres plus petites que dans le reste de l’ouest. Ici, c’est NY Style ! Et les petits déjeuners sont aléatoires…

 

Quand tu tombes sur une petite chambre…

 

 

Pour les budgets plus modestes, les virées entre potes ou les backpackers solos, il existe quelques auberges de jeunesse. Mais là aussi, les prix sont parfois « San Franciscains ». On aime bien celle de Fort Mason, Hi San Francisco Fisherman’s Wharf Hostel, pour son emplacement de folie face à la baie, entre Fisherman’s Wharf et la Marina (parking gratuit !). Sinon, il y en a beaucoup d’autres. Mentions aussi à celles d’Union Square : HI SF Downtown Hostel et Adelaide Hostel.

Autre solution, AirBNB, intéressant pour les familles. Là, encore, ça peut piquer niveau prix à San Francisco avec les frais de service, la taxe de séjour et les frais de ménages. On a connu des villes plus AirBNB-friendly. Mais ça peut être intéressant à partir de trois ou quatre nuits et pour les groupes de 5 ou plus.

Enfin, camping ou pas ? Il en existe quelques-uns en ville mais qu’on ne recommande pas. Regardez plutôt au nord dans le comté de Marin, à Sausalito (dont le mythique Kirby Cove) et à Tiburon.

 

IMG_5130

 

 

 

Des secteurs à éviter ?

Avant de commencer à lister les quartiers où l’on vous conseille (plus ou moins) de dormir, commençons par ceux qu’il faut éviter. Aux US, certains quartiers dangereux peuvent se trouver en plein centre, c’est le cas à SF. Et là, nous parlons de Tenderloin, qui jouxte le secteur de downtown et d’Union Square. Il existe des motels dans ce coin, avec des prix attractifs bien sûr, mais certains sont plutôt mal fréquentés. Pire, le spectacle de la rue, avec beaucoup de sans-abris, de prostituées mais surtout de junkies. A éviter, surtout si vous êtes en famille ou si vous comptez rentrer de nuit.

 

IMG_7841

 

Egalement difficile le quartier d’Hunters Point même s’il est peu probable que vous alliez dans le secteur. Tout comme certaines parties de Bayview, Excelsior ou Crocker Amazon dans le sud de la ville. Autrefois craignos par endroits, SoMa (South of Market) et Mission sont en large voie de gentrification.

 

 

 

 

Les quartiers de SF

San Francisco top tourist attractions printable map

 

D’abord, sachez qu’à San Francisco, les logements sont plutôt concentrés dans certains quartiers. C’est pourquoi nous ne parlons pas de tous les districts. Si jamais, vous avez un hôtel ou un AirbBNB qui ne se trouvent pas dans les quartiers évoqués ci-dessous, n’hésitez pas à commenter.

Pour chaque quartier, nous avons intégré les hôtels/motels conseillés par des Roadies qui les ont testé. Plus l’hôtel est recommandé, plus il est haut dans le classement. N’hésitez pas à commenter pour nous aider à enrichir cette base.

Comment vous déplacer en ville ? Il y a de quoi faire. San Francisco peut se parcourir à pied, en vélo (location sur le Fisherman’s), via le système Muni ou le BART, en cable car (c’est compris dans le CityPass, comme le Muni). Il y a aussi des bus hop-on, hop-off. Pour ceux qui vont se déplacer en voiture, le parking est assez cher et difficile dans certains secteurs (Union Square, Fisherman’s Wharf…).

 

 

 

 

Downtown/Union Square, le hub

cal_01_San-Francisco-6

 

C’est le downtown, coincé entre Market Street, Chinatown et Tenderloin. Le quartier des affaires (avec le Financial District) aussi avec des gratte-ciels. Les hôtels y pullulent, les magasins sont à deux pas et il y a à proximité de nombreux moyens de transports dont le terminus de deux lignes de cable car à l’angle de Powell et Market. Les agences de location de voiture sont installées dans le quartier (Alamo, Entreprise, Hertz, etc).

Depuis ce quartier, on peut facilement se projeter dans la ville, en enchaînant Chinatown, Coit Tower, Lombard Street, sur le chemin du Pier 39 (à 45 minutes de marche en direct). Sur le négatif, le quartier n’est pas l’image qu’on se fait de San Francisco avec ses grands immeubles. Vous y trouverez également beaucoup de sans-abris.

Nous avons testé deux hôtels dans le secteur, le Mark Twain (devenu le Tilden) et l’Adagio. On les valide.

 

IMG_8707 IMG_7161

 

Nombre d’hébergements : très nombreux

A proximité de : Union Square, les magasins de Market Street, Chinatown

Conseillé pour : ceux qui souhaitent une situation centrale et l’accès rapide aux transports en commun. Pratique aussi pour faire du shopping

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Hotel Vertigo (limite Union et Lower Nob Hill, validé par Faustine, Vanessa et Sabine), Hotel Fusion (validé par Jn), King George (validé par Betty), Adante Hotel (validé par Yan), Hotel 32One (validé par Mc Ph), The Grant Hotel (validé par Myriam), The Inn at Union Square (validé par Yann), Kensington Park Hotel (validé par An), Handlery Union Square Hôtel (validé par Elodie), Hotel G (validé par Arnaud)

 

 

 

 

Fisherman’s Wharf/North Beach/The Embarcadero : le long de la baie

cal_01_San-Francisco

 

C’est toute la partie qui s’étire sur le front de mer entre Hyde St Pier à l’ouest et la pier 1 à l’est. C’est très très touristique, surtout vers le Pier 39 et le Fisherman’s Wharf. Mais cela a beaucoup de charme. Les logements y sont assez chers mais la vue est souvent plus sympa que dans le downtown. Faites bien attention si vous êtes en possession d’une voiture. Le parking dans le quartier est particulièrement onéreux.

Là encore, on peut rayonner assez facilement et même suivre le rivage jusqu’au Golden Gate, à pied (1h15) ou en vélo (20 minutes, voir les locations). Le terminal d’Alcatraz est dans le quartier. Niveau commerces et restaurants, l’attrape-touriste, qui s’étend, côtoie l’authentique.

On conseille souvent le San Remo Hotel. Les chambres ne sont pas immenses, les WC et salles de bain sont communs mais c’est l’un des meilleurs rapport qualité/prix/emplacement de la ville. Autre perle pas loin, l’auberge de jeunesse de Fort Mason.

 

IMG_7521 IMG_7489 IMG_7352 IMG_7108

 

Nombre d’hébergements : nombreux

A proximité de : Coit Tower, Pier 39 et ses lions de mer, Fisherman’s Wharf, Saint Peter and Paul Church, le Musée Mécanique, Lombard St, Alcatraz

Conseillé pour : ceux qui veulent une ambiance portuaire, qui veulent rayonner en vélo ou à pied, qui n’ont pas de voiture, les familles

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies :Holiday Inn Fisherman’s Wharf (validé par Bertrand et Matante), San Remo Hotel (validé par Jieff), Hotel Zephyr (validé par Doro), Hotel Griffon (validé par Claire), Pier 2620 Hotel (validé par Aurélie), Argonaut Hotel (validé par Pascale),

 

 

 

Marina, le quartier malin

cal_01_San-Francisco-1

 

C’est un quartier que l’on apprécie beaucoup et c’est notre choix prioritaire lorsque nous allons à San Francisco. Un peu à l’écart de l’agitation du Fisherman’s Wharf, la Marina propose tout un chapelet de motels sur la partie ouest de Lombard Street. Pour nous, c’est un hébergement très pratique si vous avez une voiture avec vous car tous ou presque ont un parking compris avec le prix de la chambre. Par contre, il ne faut pas s’attendre à du grand luxe.

Par contre, le quartier, et surtout Chestnut St (cette partie de Lombard n’est pas renversante), a des atouts, est dynamique et on y trouve de bons restaurants et une véritable activité nocturne. Ne manquez pas de faire un tour au Palace of Fine Arts.

De notre côté, on a dormi au Surf Motel. Pas de chichis mais une chambre sympa et la vue sur un petit bout du Golden Gate (tout petit hein). Le Lombard Inn, le Town House sont aussi des valeurs sûres.

 

IMG_5357 IMG_6982 IMG_5286

 

Nombre d’hébergements : nombreux

A proximité de : Palace of Fine Arts, le Presidio, le Golden Gate, Fisherman’s Wharf

Conseillé pour : ceux qui cherchent un bon rapport qualité/prix, ceux qui ont une voiture et veulent en perdre le souci la journée

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Travelodge at the Presidio (validé par Xavier, Katryne et Céline)Town House Motel (validé par Amandine et No), Lombard Inn (validé par Jieff), Buena Vista (validé par Carla), Francisco Bay Inn (validé par Valérie), Lombard Plaza Motel (validé par Antoine), Travel Inn (validé par Laura), , Seaside Inn (validé par Emmanuel), Motel Capri (validé par Déborah)

 

 

 

 

Nob Hill/Russian Hill : les deux collines

cal_01_San-Francisco-5

 

Pour un San Francisco de carte postale, plus traditionnel avec les maisons victoriennes, les petits cafés en coins de rue, le cable qui passe par là, Nob Hill et Russian Hill sont une bonne idée. Ces deux quartiers jouissent en plus d’un emplacement au calme très central par rapport aux activités et lieux connus de la City by the Bay. En revanche, dans ces quartiers assez résidentiels, les options ne sont pas légion. 

 

IMG_7705

IMG_8244IMG_7667 IMG_7297

 

Nombre d’hébergements : faible

A proximité de : Lombard St, Fisherman’s Wharf, Pier 39, Coit Tower

Conseillé pour : les gens qui souhaitent être un peu à l’écart de l’agitation, ceux qui ont de bons mollets

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Hotel Vertigo (limite Union et Lower Nob Hill, validé par Faustine, Vanessa et Sabine), Stanford Court (Nob Hill, validé par Johann), Da Vinci Villa (Russian Hill, validé par Sophie)

 

 

 

 

South of Market, début d’une histoire ? 

cal_01_San-Francisco

 

Retour dans le centre avec SoMa, l’abréviation de South of Market. C’est donc le quartier qui est situé juste au sud de Market St. et donc du downtown. Pas toujours très « safe » il y a quelques années, il est de plus en plus tranquille avec de nombreux nouveaux programmes immobiliers. Il est divisé en plusieurs parties : de grands buildings, des musées, des sièges d’entreprises dans sa partie nord-est, proche du downtown (où les hôtels sont assez chers), et des rues avec immeubles plus modestes (entrepôts, garages, maisons…), une vie nocturne plus marquée, dans sa partie sud-ouest. Là, les hôtels sont plutôt vétustes et nous voyons plus SoMa comme un dernier recours. Il y a aussi le secteur qui donne sur la baie, Mission Bay, mais les logements sont très rares ici.

L’avantage de SoMa, c’est vraiment sa position très centrale avec, au sud et à l’ouest, Mission, Castro, Haight-Ashbury, et au nord, Union Square, et toute la baie. Sur Market, on retrouve tous les transports en commun, ce qui permet de rayonner.

 

DSC04006 DSC04078

 

Nombre d’hébergements : moyen

A proximité de : Union Square, Chinatown, Mission, Chinatown

Conseillé pour : ceux qui souhaitent une position centrale

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Notre conseil : le Mosser dans la partie nord

 

 

 

 

Castro, la vie arc-en-ciel

cal_01_San-Francisco-7

 

The Castro, c’est le coeur de la communauté gay de San Francisco. Harvey Milk y tenait son magasin, au 575 Castro St. Il s’étend le long de Castro St entre Duboce et la 21e rue, juste en nord-est d’Haight-Ashbury, et à l’ouest de Mission. Twin Peaks est au sud. Le quartier est charmant, déborde de restaurants et de bars. Allez faire un tour au parc de Corona Heights pour une vue sympa sur SF.

Par ailleurs, bon moyen pour aller dans le centre, le tram passe à l’angle de Market et Castro.

 

IMG_8043

 

Nombre d’hébergements : moyen

A proximité de : Haight-Ashbury, Mission, Seven Painted Ladies, Twin Peaks, Golden Gate Park, la maison bleue de Maxime Le Forestier, Corona Heights Park

Conseillé pour : ceux qui souhaitent découvrir ce morceaux d’histoire de SF, quartier calme, un peu à l’écart

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Beck’s Motors lodge (validé par Patricia)

Notre conseil : le Inn on Castro

 

 

 

 

Mission, le berceau de SF

cal_01_San-Francisco-8

 

Avec la première mission espagnole fondée en 1791 dans le secteur, Mission Dolores, Mission est le plus ancien quartier de San Francisco. Quartier bouillant, cosmopolite (avec plus de 40 % d’Hispaniques), c’est un bon choix pour un San Francisco alternatif. On y trouve un grand nombre de librairies indépendantes, de peintures murales (allez voir Balmy Alley et Clarion Alley), de petits troquets et de restos mexicains… Densément peuplé, Mission a parfois eu une réputation sulfureuse (son taux de criminalité est encore au-dessus de la moyenne) mais il est en grande voie de gentrification et mérite vraiment qu’on s’y attarde. Autre avantage : deux gares du BART et le métro.

 

IMG_7968 IMG_7926 IMG_7991 IMG_8007

 

Nombre d’hébergements : moyen

A proximité de : Mission Dolores, Haight-Ashbury, Twin Peaks, Castro, Painted Ladies

Conseillé pour : ceux qui veulent voir un San Francisco différent, alternatif, ceux qui aiment sortir, les couples

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Notre conseil : Inn San Francisco

 

 

 

 

Pacific Heights et Lower Pacific Heights, prendre de la hauteur

cal_01_San-Francisco-4

 

Juste au sud de la Marina et bordé par le Presidio à l’ouest, peu de gens pensent à ce quartier pourtant pas mal placé. Il faut dire que les logements y sont peu nombreux car le secteur est essentiellement résidentiel, avec de très jolies maisons qui ont souvent la vue sur la baie. Vous savez, ce genre de coins où, au détour d’une rue, on tombe sur une vue splendide. Petit souci, les transports en commun sont limités par ici avec essentiellement des bus. C’est un quartier pour être au calme mais on peut trouver pas mal de vie sur Fillmore St.

 

IMG_5297 IMG_5306

 

Nombre d’hébergements : faible

A proximité de : Presidio, Marina, Japantown

Conseillé pour : une découverte de San Francisco au calme, un bon point pour aller vers l’ouest de la ville et le Golden Gate

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Kimpton Buchanan Hotel (validé par Laetitia), Hotel Majestic (validé par MiliMilie)

 

 

 

 

Haight Ashbury, le « Summer of Love »

cal_01_San-Francisco copie

 

Avec Mission, c’est l’autre quartier à forte valeur branchée de la ville. Haight-Ashbury, c’est la capitale du mouvement hippie dans les années 60. Le « Summer of Love » de 1967 est né dans ces rues. Même si le quartier est devenu cher et prisé par les hipsters de la classe supérieure, il a gardé un tout petit peu de son âme. Les fresques, les magasins alternatifs, l’art psychédélique, les façades victoriennes colorées, les gens décalés : tout n’a pas encore été emporté par le dollar. La maison de Janis Joplin est au 635 Ashbury St. Il n’y a pas beaucoup d’hébergements dans ce coin et ils partent très vite.

Le tram de passe pas loin, à l’angle de Cole and Carl St.

 

IMG_8272 IMG_8348 IMG_8269

 

Nombre d’hébergements : faible

A proximité de : Twin Peaks, Castro, Golden Gate Park, Painted Ladies

Conseillé pour : découvrir un quartier à part, se projeter vers l’ouest de SF avec le Golden Gate Park, le Presidio ou Sunset, les couples

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : The Metro Hotel (à l’extrémité Est, validé par Mathieu)

 

 

 

 

Sunset / Ocean Beach, face à l’océan

cal_01_San-Francisco-3

 

Celui-là, on y pense rarement. C’est cet immense quartier parfaitement quadrillé qui est collé à Ocean Beach, à l’extrémité ouest de la ville. La baie, c’est mignon. Là, c’est l’océan pacifique. Les conditions peuvent y être parfois difficiles avec beaucoup de vent, ce qui ravit les surfers. Ce qui n’empêche pas les rassemblements sur la plage, tous les soirs, autour d’un feu. Et le quartier porte bien son nom, offrant parfois des couchers de soleil stupéfiants. S’il manque de commerces, peut paraître parfois désert, qu’on y trouve pas mal de « homeless », on s’y gare généralement assez facilement et une ligne de tram part de l’extrémité de Judah St. C’est, selon nous, une bonne solution de secours pour ceux qui ont une voiture.

 

IMG_6813

 

Nombre d’hébergements : faible

A proximité de : Golden Gate Park, Cliff House, Sutro Baths, Lands End, Baker Beach, Presidio, Baker Beach

Conseillé pour : les surfers, les adeptes du calme, ceux qui souhaitent découvrir toute la partie nord-ouest de San Francisco, ceux qui baladent en voiture

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Notre conseil : le Rodeway Inn si vous êtes en voiture, le Seascape si vous voulez profiter des transports

 

 

 

 

Outer Richmond, entre deux parcs

cal_01_San-Francisco-2

 

C’est la même chose que pour Sunset mais au nord du Golden Gate Park. Ces cinq blocks entre Fulton St et Clement sont coincés entre le parc et Lands End (à voir aussi les Sutro Baths et la Cliff House). On y trouve quelques hébergements seulement.

 

IMG_6853

 

Nombre d’hébergements : très faible

A proximité de : Golden Gate Park, Cliff House, Sutro Baths, Lands End, Baker Beach, Presidio, Baker Beach

Conseillé pour : ceux qui baladent en voiture, ceux qui souhaitent découvrir toute la partie nord-ouest de San Francisco

Notre conseil : Seal Rock Inn

 

 

 

 

Notre bilan, nos préférences

Comme évoqué plus haut, San Francisco est une ville chère mais il est encore possible de faire quelques bonnes affaires. Si Union Square/downtown est souvent le quartier choisi par les roadtrippers pour une première découverte, grâce à sa position centrale (mais honnêtement, on n’aime pas franchement ce quartier à buildings), il y a d’autres possibilités intéressantes.

 

IMG_7344

 

Pour ceux qui ont leur voiture de location, direction la Marina et ses motels. Pour ceux qui veulent des quartiers animés, direction Mission et Haight-Ashbury. Ceux qui veulent être au centre de l’animation touristique (et qui ont un peu de $$), cap sur le Fisherman’s Wharf. Ceux qui veulent être au calme, allez partout ailleurs. Maintenant que nous avons visité SF plusieurs fois, nos choix se portent plutôt sur la Marina, Pacific Heights, Mission, Nob et Russian Hills et Haight-Ashbury. Car SF est aussi et surtout une ville qui se vit à pied, en vélo, en tram dans ces quartiers qui font tout son charme.

 

 

IMG_5660

 

 

 

 

 

 

En dehors de San Francisco

map-of-san-francisco-area

 

Il est aussi possible de s’éloigner du tumulte de la ville, soit pour des hébergements plus au calme, soit pour trouver des prix un peu moins violents. Dans tous les cas, pensez bien à vos déplacements. S’éloigner pour gagner quelques euros mais payer 30 à 40 $ de parking par jour ou les péages du Golden Gate ou du Bay Bridge à chaque fois, cela n’a pas vraiment d’intérêt, non ? Donc, nous conseillerons de vous mettre dans un secteur bien desservi par le BART, le RER du coin, ou par les ferrys.

 

system-map

 

 

 

Au-delà du Golden Gate bridge (nord) : Sausalito, Mill Valley…

IMG_6566

 

Pour le coup, ici, le BART ne passe pas. Au nord de SF, la ville la plus proche est Sausalito (15 km du Fisherman’s Wharf), connue pour ses houseboats, ses maisons sur l’eau. Plutôt cotée, ce n’est pas ici que vous trouverez des hébergements plus abordables. En revanche, la ville calme, agréable, jouit d’une belle vue sur la baie. D’ailleurs, on vous conseille pourquoi pas un AirBNB dans un houseboat pour une expérience à part. Le mieux, pour revenir dans le centre de San Francisco est le ferry (12$ environ l’aller chez Golden Gate Ferry ou Blue & Gold Ferry).

Un peu plus au nord, vous trouverez Mill Valley (20 km du Fisherman’s Wharf), le long de la 101. Nous y avons dormi en 2015. Pas vraiment un grand souvenir. Les logements sont plus abordables mais c’est vraiment une ville dortoir avec les motels en bord d’autoroute. A côté, il y a Corte Madera qui a quelques hébergements et le ferry de Larkspur. Une lectrice (Grain de Blé) recommande le Marin Suites.

Au-delà, c’est San Rafael mais ça commence à faire un bout de route (30 km du Fisherman’s Wharf). Il y a également la péninsule de Tiburon où l’on peut revenir sur SF en ferry.

 

IMG_6042 IMG_6387 IMG_6502

 

Transports : pour Sausalito, 20 minutes de voiture, 25 minutes de bus (il faut marcher jusqu’à ligne 70), 50 minutes de vélo (13 km, location) ou ferry, pour Mill Valley, 25 minutes de voiture, 35 minutes de bus (ligne 70). Pensez que loger ici vous coûtera le péage du Golden Gate si vous le prenez en voiture (7,75 $ en entrant à SF, gratuit en sortant). De Tiburon, on vous conseille le ferry.

 

 

 

 

Au-delà du Bay bridge (est) : Oakland, Berkeley, Alameda…

Deuxième possibilité souvent appréciée par les roadtrippers : Oakland. C’est la grande ville de l’autre côté de la baie (400 000 habitants). Les logements y sont plutôt abordables mais certains quartiers ont mauvaise réputation, notamment West Oakland. Mais la ville est en plein boom. Berkeley, c’est l’Université de Californie. Les logements y sont aussi abordables. Veillez juste bien, si l’objectif est de visiter SF, que vous soyez près d’une station BART. En 10-15 minutes, vous êtes à Union Square pour 4-5 $. Sinon, le Bay Ferry permet aussi de rejoindre San Francisco, depuis Alameda et Oakland (7 $ environ). Plus loin, possible aussi d’aller du côté de Richmond, Hayward, qui se trouvent toutes sur le passage du BART…

 

3472913945_e2ece1d382_b San_Francisco–Oakland_Bay_Bridge-_New_and_Old_bridges

 

Transports : le BART est votre ami. Voir le site Ou le Bay Ferry.

 

 

 

Vers l’aéroport (sud) : Daly City, South San Francisco et San Mateo

Troisième possibilité hors-San Francisco, le sud. Et là, rien de très excitant. La ville la plus proche est Daly City, cité-dortoir le long de la 280 (20 km du Fisherman’s Wharf). Sinon, il reste les motels de South San Francisco, c’est à dire de l’aéroport (25 km du Fisherman’s Wharf).

 

IMG_8328

 

Transports : le BART est aussi votre ami (9$ depuis l’aéroport jusqu’à Market St). Voir le site

 

 

Notre bilan

Voilà qui peut être une solution pour découvrir San Francisco. Autant la partie nord est selon nous plus orientée pour aller vers Muir Woods, Bolinas, Stinson beach, et les vignobles, les deux autres secteurs permettent vraiment de se poser pour visiter ensuite San Francisco. Pour l’ambiance, notre préférence va plutôt à la solution « Est », au-delà du Bay Bridge.

 

IMG_8454

 

On espère que  cet article pourra vous aider. Envie de faire un retour sur votre hébergement à SF, n’hésitez pas à commenter. Cela servira à tous les futurs lecteurs et roadtrippers.

 

 

> Retrouvez 49 choses à faire à San Francisco

> Et encore plus sur notre carte interactive

> Vous voulez voir le Golden Gate, voici les points de vue

 

 

28 responses à “Dans quel quartier dormir à San Francisco ?

  1. Hello ! Hotel G à Union Square, en août 2014, sans p’tit déjeuner : 150 € la nuit… Ca nous avait fait un peu mal, mais nous étions en plein centre ! Jolies fêtes de fin d’année à Lost in the Usa ;-)

    1. Hello Olivier, c’est pas une mauvaise idée surtout que les logements à Seattle sont devenus très chers. C’est un gros boulot (un peu moins que SF quand même) mais je garde l’idée dans un coin de la tête.
      A bientôt

  2. Hi :)
    Nous avons fait un roadtrip (à 4) Californie/Oregon en août 2016…. et comme nous ne nous sommes décidés qu’un mois avant il ne restait pas grand chose et les prix étaient …. hummmmm … Comme dans les (douloureux) choix nous avions dû décider une seule journée à SF, nous sommes arrivés hyper tôt le matin, payé le parking (hyper cher) près du Fisherman… Et avons choisi pour le soir un hôtel à la sortie nord de la ville après le Golden Gate (puisque nous remontions après sur l’Oregon). Nous étions très précisément ici : Marin Suites Hotel 45 Tamal Vista Boulevard, Corte Madera, CA 94925, États-Unis. Le prix était environ 2 à 3 fois moindre que dans SF Mais surtout une énorme surprise nous attendait : nous étions en famille à 4, nous pensions avoir une/deux chambres … et nous avons eu un appartement tout équipé, cuisine, salon et bureau, deux chambres, des peignoirs pour aller à la magnifique piscine et au jaccuzzi …. J’ai eu le temps de voir qu’à 5 minutes de l’hôtel il y avait des ferries qui traversaient la baie mais pas eu le temps de me renseigner plus précisément, car je m’étais dit : si on peut laisser la voiture de ce côté de la baie, prendre le ferry etc c’est encore plus un bon plan non ?

    1. Hello Grain de Blé, douloureux, le prix de l’hôtel à San Francisco est (je parle comme Yoda maintenant). Le ferry, c’est pas mal oui (en fait, ça dépend du nombre de personnes car on est sur du 11,50 l’aller). En tout cas, je rajoute Corte Madera aux possibilités au nord.
      Merci !

  3. Je valide +++ le TravelLodge at the Presidio.Parking gratuit, chambre très correcte, et point de départ de plein de balades tout au bout de Lombard St que l’on avait parcourue en entier depuis Coit Tower. On est passé par Booking.com, mais le patron nous a affirmé qu’on aurait payé moins en direct.

  4. Vous pouviez pas sortir cet article avant ? :p
    Bravo,du bon boulot comme d’habitude !
    Pour en rajouter nous avons passé 3 nuits dans un Air BnB sur Dolores Street. Chambre avec vue sur mission dolores park. Le quartier est très agréable et assez safe si on ne s’eloigne pas trop la nuit. Choix important de bar/restaurants.

    1. Hello Ivan,

      Désolé, on écrit aussi vite que des escargots ^^ Pas mal la localisation de ton AirBNB, coin assez safe à la frontière de Mission.
      Merci pour le retour.
      A bientôt

  5. Des adresses précieuses encore… Si des lecteurs ont des adresses sûres sur Oakland ou Berkeley à des tarifs corrects pour 5, je suis preneuse… Pas simple tout ça…. Merci à vous et joyeuses fêtes à Lost in the USA crew et à ses followers !

  6. Mon message hier devait etre plus long mais visiblement un bug… je disais donc top cet article parce que sur la preparation de notre road trip de 3mois l’hebergement est primordiale. On part en famille donc avec nos 2 loulous et San Francisco ou nous restons 5 nuits est hors de prix. Alors merci pour ces infos tres utiles.

    1. Merci pour la version longue Arly. En effet, c’est un peu compliqué pour trouver sur SF, comme sur d’autres villes comme Seattle ou Portland. Et ça ne s’arrange pas avec les années. J’espère que vous trouverez votre bonheur. Car, dans un roadtrip longue durée, le budget n’est pas toujours évident à tenir. Good luck ;-)
      A bientôt

  7. Merci pour cet article très précis sur l’hébergement à San Francisco.
    Dommage que vous ne l’ayez pas mis en ligne avant que je ne réserve un hôtel dans la quartier de SOMA ;)

    1. Hello Christophe ! Tu as déjà logé ou c’est pour l’été prochain ? En soi, SoMa n’est pas le quartier le plus fun comme on l’écrit mais il s’améliore vraiment. Bon trip dans l’ouest américain

      1. Bonsoir Jean- Philippe,
        C’est pour l’été prochain !
        Une réservation au Courtyard Marriot Dowtown, réservé en août à un prix défiant toute concurrence.
        Quand je vois les prix affichés en ce moment, je me dis que j’ai bien fait d’anticipé ;)
        Je me doutais que le quartier n’était pas trop fun (je voulais surtout éviter Tenderloin et j’espère que Soma n’est pas du même ordre …)
        Je vous souhaite un Joyeux Noël !!

        1. Hello,
          Ah ok. Non, franchement, cet hôtel, c’est dans le secteur nord-est de SoMA donc c’est proche d’Union Square, à la fois géographiquement, en terme d’ambiance et de standing. Donc, attends toi à un quartier d’affaires avec de grands buildings mais hyper bien placé. Comme à Union Square, probablement des SDF, mais rien à voir avec Tenderloin. Donc, c’est plutôt un bon choix je pense. N’hésite pas à nous faire un retour l’automne prochain.
          Joyeux Noël à toi et à ta famille

          1. Merci Jean-Phillipe pour ta réponse, je suis rassuré car ton article sur SOMA m’avait un peu inquiété, déjà que j’appréhende un peu San Francisco…
            Bien entendu, je ne manquerais de faire un retour ;)
            Je vous souhaite une belle et heureuse année 2018 !
            A bientôt
            Christophe

  8. Arf… San Francisco et ses nuits exorbitantes.
    Lors de notre Road Trip de 3 semaines entre septembre et octobre dans le Sud Ouest, c’était la ville de départ. Ayant orienté notre séjour sur les grands parcs nationaux nous avions décidé d’y écourter le temps passé.
    Nous avons alors passé 3 nuits dans un Hôtel (Casa Loma) aux alentours de Mission pour 480$… Sans les petits déjeuners… Hôtel franchement pas terrible, bruyant, toilettes et douches sur le palier, etc… Belle entrée en matière…
    Heureusement que la ville n’est pas trop mal desservi grâce aux bus!

    Joyeux Noël à tous!

    1. Hello John,
      Merci pour ton commentaire et ton retour. En effet, le Casa Loma, on le connait. Il est plutôt très bien placé, à deux pas des Painted Ladies, mais c’est assez petit et rock n roll. On aimerait bien que SF fasse des efforts plus grands sur ses hôtels. Ce serait bien pour tout le monde.
      Au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *