Dans quel quartier dormir à Seattle ?

Il y a quelque temps, nous nous étions penchés que l’hébergement à San Francisco, toujours un exercice assez coton. Vu que l’article a été très bien reçu, nous avons décidé de poursuivre l’expérience sur d’autres métropoles. Et parmi les villes que nous avons ciblé, Seattle, dans l’état de Washington, apparaît en haut de liste.

Pourquoi ? D’abord, c’est un point de départ ou de passage assez récurrent pour les roadtrips. Depuis Seattle, on peut partir à la découverte de l’Oregon, du Montana, du Yellowstone et même du Canada, ce qui en fait un point névralgique du nord-ouest US. Deuxièmement, c’est, à l’instar de San Francisco, une ville qui a vu le prix de ses nuitées d’hôtels/motel/BNB exploser ces dernières années en raison de plusieurs facteurs. La ville est appréciée des visiteurs, mais surtout de ses habitants et son tissu économique s’est développé. D’abord avec Microsoft et Boeing, maintenant avec le géant Amazon. Oui, vous avez bien lu ? Comme un arrière-goût de Silicon Valley…

De notre côté, nous avons baladé à Seattle plusieurs fois, en 2012 et en 2017, testé plusieurs hôtels, visité de nombreux quartiers. De notre expérience et avec quelques recherches, voici nos conseils pour bien choisir votre logement à Seattle.

 

> Que faire à Seattle ? 

> Notre live 2017 dans l’état de Washington (pour en voir encore plus)

 

 

IMG_2164-2

 

 

Où dormir pour visiter Seattle ?

En préambule, on vous fait un rapide topo sur les prix à Seattle et les quartiers à éviter, avant de dérouler les quartiers où l’on conseille de dormir.

 

Les prix en constante augmentation

Par trimestre, le prix moyen d'une chambre d'hôtel à Seattle (en dollars)
Par trimestre, le prix moyen d’une chambre d’hôtel à Seattle (en dollars)

 

On ne va pas y aller par quatre chemins. Seattle est une ville fantastique mais de plus en plus chère. L’impact des entreprises qui s’y installent (Boeing, Microsoft, Amazon…) a un effet levier sur les prix des hôtels, surtout les mieux placés. Un air de San Francisco… Sur le graphique ci-dessus, on peut voir le prix moyen d’un hôtel à Seattle par trimestre en 2016, avec une pointe en été, bien sûr. Comptez environ entre 100 et 250 euros par nuit pour loger en pleine saison. Il reste quelques bons « deals » dont on parle dans les quartiers dédiés plus bas. Mais si vous avez pas le temps de tout lire, quand on pense bon deal dans quartier branché (et si on balade un peu en transports), on pense au Ballard Inn.

Pour les budgets plus serrés ou les backpackers solos, la solution auberge de jeunesse est là, avec quelques hostels très sympas. On pense à la Green Tortoise (à 50m du Pike Place Market, emplacement de fou), au City Hostel Seattle (Belltown) ou à l’Hotel Hotel (Fremont).

Autre solution, AirBNB, plutôt intéressant à Seattle surtout dans des quartiers comme Fremont, Ballard ou Capitol Hill où l’on trouve des perles. Attention aux frais de ménage, de service et taxes de séjour qui viennent alourdir la note ou à la localisation avec la proximité des transports en commun. En 2017, on a testé un AirBNB fun sur le Lake Union. Un petit bateau. Pas le confort ultime mais une solution marrante. Il y a aussi de nombreux houseboats à louer sur ce lac.

Enfin, peu de campings à proximité directe du centre.

 

 

Des secteurs à éviter ?

IMG_7411-2

 

Seattle est une ville vraiment sûre, mais comme toujours, il existe des quartiers un peu moins avenants avec quelques « crackheads » qui sont plus visibles la nuit tombée. Dans le secteur le plus touristique, Pioneer Square, les environs du Seattle Center, Chinatown, International District, ce n’est pas terrible en pleine nuit.

Sinon, quelques quartiers dans lesquels nous éviterions de nous loger : South Park, Georgetown, Delridge, Roxhill, Rainier Beach, Beacon Hill, Lake City, Central District, White Center…

 

 

Les quartiers de Seattle

Voici les quartiers de Seattle les plus populaires pour dormir et quelques petites trouvailles. Tous les quartiers n’y figurent pas. Alors n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires.

 

25ec06fd9abe71accd24209082bec1a2

 

Pour chaque quartier, nous avons intégré les hôtels/motels conseillés par des Roadies qui les ont testé. Plus l’hôtel est recommandé, plus il est haut dans le classement. N’hésitez pas à commenter pour nous aider à enrichir cette base.

Comment vous déplacer en ville ? Seattle est une ville qui se visite plutôt bien à pied et en transports, du moment que vous n’avez pas à beaucoup vous éloigner du downtown. Il y a le Link Light Rail qui permet de relier l’aéroport SeaTac au centre-ville (voir ici). Sinon, il y a des bus (voir King County Metro Transit), le monorail qui balade entre Seattle Center et Westlake center (voir ici) et enfin les streetcars, l’un dans le secteur de South Lake Union (voir ici) et l’autre qui va de Chinatown à Capitol Hill (voir ici).

 

 

 

 

Downtown : le poumon touristique

IMG_6744-2

 

C’est le coeur de Seattle et là où de nombreux visiteurs se logent. Il faut dire que l’offre est plutôt touffue dans cette ensemble qui comprend plusieurs sous-quartiers. On attaque au nord avec le Seattle Center, où l’on trouve la Space Needle et pleine d’autres choses… Puis Belltown avec le très prisé waterfront. Troisième élément : downtown. Entre Belltown et Dowtown, le marché de Pike Place. Et enfin, à l’extrémité sud, l’historique Pioneer Square. On peut même ajouter l’International District, même si certains secteurs sont peu avenants.

Pourquoi avoir conservé ces quartiers ensemble ? Tout simplement car de Seattle Center à Pioneer Square, il y a seulement trois kilomètres. Et des tonnes de choses à voir : la Space Needle, comme évoqué plus haut, le Museum of Pop Culture, le Chihuly Garden and Glass, le Children’s Museum, l’Olympic Sculpture Park, Alaskan Way, ses piers, son aquarium, le Pike Place Market, le Gum Wall, le premier Starbucks de l’histoire et enfin Pioneer Square avec ses souterrains.

A choisir entre tous ces sous-quartiers, notre préférence va à Belltown. Plus aéré que downtown, moins blindé que le waterfront et bien placé entre la Space Needle et le Pike Place Market. La nuit, par contre, il peut y avoir un peu d’ambiance avec beaucoup de bars et de restaurants.

Hormis les auberges de jeunesse (Green Tortoise sur Pike Place, City Hostel sur Belltown), on vous recommande dans ce quartier le Five Hotel et l’Ace Hotel. Vous voulez de l’historique et du luxueux, regardez du côté de l’Edgewater, avec vue sur le Pudget Sound. Un emplacement de cochon.

 

IMG_6886-2

 

Nombre d’hébergements : nombreux

A proximité de : Space Needle, Museum of Pop Culture, Chihuly Garden and Glass, Children’s Museum, Olympic Sculpture Park, Alaskan Way, Seattle Aquarium, Pike Place Market, Gum Wall, premier Starbucks, Pioneer Square

Conseillé pour : ceux qui font une première visite de Seattle, ceux qui veulent être à courte distance de tous les sites touristiques

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : The Inn at Virginia Mason (Downtown, Geneviève), Best Western Executive Inn (Seattle Center, Gautier), Hotel Five (Belltown, Lost In The USA)

 

IMG_6925-2 IMG_7347-2 IMG_7615-2 IMG_7829-2 IMG_6637-2 IMG_7827-2

 

 

 

South Lake Union : au milieu de tout

IMG_8465-2

 

Là, nous sommes juste au nord-est de Seattle Center, sur les rives du Lake Union. Les quartiers South Lake Union et Cascade ont un emplacement intéressant pour partir à la découverte de la ville. Cascade, particulièrement, est en pleine mutation avec de nombreux appartements, commerces, hôtels, bars qui arrivent. Attention, la circulation est parfois difficile.

Lors de notre dernier, nous avions dormi sur le lac, dans un petit bateau AirBNB, et nous avions pu tranquillement découvrir d’autres secteurs que les classiques.

 

Nombre d’hébergements : moyen

A proximité de : Seattle Center, Lake Union Park

Conseillé pour : ceux qui veulent une position centrale

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : un houseboat ou un petit bateau sur AirBNB (Lost In The USA)

 

DSC09898-2 DSC09908-2

 

 

 

Queen Anne, la colline a du charme

IMG_6374-2

 

Voici un quartier absolument charmant, Queen Anne. Sur les hauteurs, résidentiel, portant le nom du style architectural de ses demeures… Mais ne vous emballez pas trop vite, rares sont les logements sur cette colline (la vue depuis Kerry Park, quel bonheur), prisée par les élites du coin. Il en existe, mais surtout dans Lower Queen Anne, proche du Seattle Center. De même, le grand quartier à l’ouest, Magnolia, est très résidentiel.

 

Nombre d’hébergements : peu

A proximité de : Kerry Park, Seattle Center, Fremont

Conseillé pour : avoir le calme, vivre à l’américaine

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : The Maxwell (Eric)

 

IMG_2410

 

 

 

Fremont, le « centre de l’univers »

IMG_6279-2

 

On attaque les quartiers branchés ? Commençons par Fremont, appelé le « centre de l’univers » par ses habitants. Ancienne ville indépendante, annexée à Seattle en 1891, Fremont a été un haut lieu de la contre-culture. On vous conseille d’arriver par le magnifique Fremont Bridge, de découvrir ces jolies rues, ces brasseries (Fremont Brewing Cie), la statue de Lénine (quelle ville US peut se targuer d’avoir une statue d’un leader coco ?) et le Fremont Troll. Le quartier s’est gentrifié, Google y a posé quelques bureaux mais il est resté adorable. Et on est rapidement dans le centre avec le bus.

 

Nombre d’hébergements : peu

A proximité de : Fremont Troll, Ballard, Gasworks Park, Lake Union, Woodland Zoo

Conseillé pour : les couples, les branchouilles, les amateurs de bière et de contre-culture, ceux qui veulent voir une autre facette de Seattle

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Hotel Hotel (Anaïs)

 

IMG_6351-2 IMG_6346-2 IMG_6577-2

 

 

Ballard, c’est de la balle

IMG_1975-2

 

Quartier branché numéro 2, c’est parti. Ballard, c’est un peu la deuxième lame après Fremont. Situé à l’ouest de ce dernier, ce quartier aux racines scandinaves s’articule principalement autour de Ballard Avenue NW et de NW Market St. Beaucoup de bars, de restaurants, de musique live, de petits magasins mignons (allez voir Monster Art). Nous avions testé l’Hotel Ballard, parfait, mais la version abordable se trouve de l’autre côté de la rue, le Ballard Inn.

 

Nombre d’hébergements : peu

A proximité de : Fremont

Conseillé pour : les couples, ceux qui aiment sortir, les gourmets, ceux qui veulent voir une autre facette de Seattle

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Hotel Ballard (Lost In The USA), Ballard Inn (Lost In The USA)

 

IMG_2104-2 DSC06692-2

 

 

 

Capitol Hill, l’autre colline a du style

@Michael Hinsch
@Michael Hinsch

 

Pour terminer avec ce triptyque de quartiers branchés. Voici Capitol Hill, à l’est du downtown et de South Lake Union. Cette autre colline de Seattle, camp de base de la communauté LGBT (le « gayborhood » de Seattle), est connue pour sa vie nocturne, la contreculture, ses coffehouses. Un quartier vibrant (plutôt bien desservi par les transports) où les logements ne sont pas si nombreux.

 

Nombre d’hébergements : moyen

A proximité de : Lake Union, downtown, la tombe de Bruce et de Brandon Lee

Conseillé pour : ceux qui aiment sortir, ceux qui veulent voir une autre facette de Seattle, la communauté LGBT

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : Gaslight Inn (Gloria)

 

 

 

Alki Beach, la plage de Seattle

IMG_8352-2

 

Alki Beach, c’est un quartier de Seattle que l’on a découvert lors de notre dernière visite. Situé sur une péninsule de West Seattle, il fait face au downtown. Nous y sommes arrivés un soir. Ambiance détendue, populaire. Sur la plage, un cours collectif de tango, un coucher de soleil à tomber, des boutiques indés et quelques chouettes restos le long d’Alki Avenue. Bref, une belle trouvaille et un moyen de découvrir un Seattle bien différent.

En revanche, très peu de logements dans ce quartier, hormis quelques AirBNB.

 

Nombre d’hébergements : très peu

A proximité de : Alki Point Lighthouse

Conseillé pour : la détente, les plages, le côté alternatif

Les conseils de Roadies : en attente

 

IMG_8282-2 DSC00149-2

 

 

 

University District, chez les étudiants

1574401190_0028e336cf_b

 

Au nord de Capitol Hill, de l’autre côté de Portage Bay, voici le quartier de l’université de Washington. Quartier sans prétention, assez tranquille, avec quelques hôtels à disposition. Mais l’emplacement n’est pas vraiment idéal pour partir à la conquête de Seattle. L’avantage, c’est juste à côté de l’I-5.

 

Nombre d’hébergements : peu

A proximité de : Lake Union

Conseillé pour : s’orienter vers un départ par le nord

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

Les conseils de Roadies : University Inn et Watertown Hotel (Chloé)

 

 

 

SeaTac, l’aéroport

SeaTacLinkStn&pedbridge-2010sjm

 

Bon, on a dormi ici aussi car on avait un avion le lendemain matin pour Hawaï. Rien à dire. Rien à déclarer. Quartier d’aéroport sans intérêt au sud de la ville, juste un alignement d’hôtels. On ne vous met pas notre hôtel, c’était le moins cher et il était plus que moyen. Le Link Light Rail permet de relier l’aéroport SeaTac au centre-ville (voir ici).

 

Nombre d’hébergements : moyen

A proximité de : rien à part l’aéroport

Conseillé pour : les départs matinaux

Voir les hébergements du secteur sur Booking ou Hotels.com

 

 

 

 

Notre bilan, nos préférences

Seattle propose tout un panel de quartiers sympas pour loger. Pour une première visite, on se tourne souvent en priorité sur le downtown, version élargie, car tous les classiques sont assez rapprochés et cela permet d’optimiser les visites. Après, le prix est souvent élevé dans ce coin. Mais nous devons bien avouer que l’on aime beaucoup l’idée d’aller dans l’un des trois quartiers branchés, autant de petits villages assez bien desservis par les transports où l’on trouve des restaurants, des bars, de la vie quoi… Donc, Fremont, Capitol Hill et Ballard récolte aussi nos suffrages.

 

 

IMG_7459-2

 

 

 

En dehors de Seattle

Capture d’écran 2018-04-15 à 19.23.04

 

Et dormir en dehors de Seattle ? C’est une possibilité si vous avez envie de fuir l’animation de la ville. A l’est, de l’autre côté du lac Washington, il y a Bellevue (voir les logements), une ville en pleine expansion, réputée pour sa verdure et ses magasins. Il faut environ 20 minutes en voiture ou quarante minutes en transports en commune (via le Sound Transit) pour rejoindre Pike Place.

Autre possibilité, aller de l’autre côté du Pudget Sound et dormir à Bainbridge (voir les logements), voire à Bremerton (voir les logements).  Envie de la tranquillité d’une île, de découvrir Seattle depuis l’eau en mode slow travel, c’est une option. Le Downtown est à 35 minutes de ferry de Bainbridge, à une heure de Bremerton (voir les ferries).

 

 

Bainbridge_Island_Harbor_WA_Snapseed

 

 

Lors de notre appel sur Facebook, nous n’avons pas eu tant de retours que ça. On attend vos impressions sur vos logements, vos recommandations et on les ajoutera au fur et à mesure. Roadtrip Nation !

Bye les Roadies !

12 responses à “Dans quel quartier dormir à Seattle ?

  1. Bonjour, nous nous sommes rencontrés au salon du tourisme de Lyon (l’année dernière nous allions au Canada) et cette année nous partons pour Seattle et le Montana. J’ai loué un airbnb à la limite de Queen Ann (9th av. West) j’espère visité le dowtown et un maximum sans avoir à prendre la voiture. Nous partons le 23 juin, je vous raconterais. Merci pour votre blog génial.

    1. Hello, hello,
      Ah, une rencontre en vrai ! ;-) Seattle et Montana, joli menu. Pour ton logement, ça me semble pas mal niveau emplacement. Depuis Queen Anne, on se projette vite sur le Seattle Center et Alaskan Way. Pioneer est un peu loin mais bon, tout s’enchaîne bien. Au pire, un coup de monorail ou de taxi et vous serez de retour rapidement. Vous pourrez visiter sans souci à pied. Seattle est très agréable pour ça.
      Bon roadtrip !

  2. Hello ! Merci pour vos indications. Oui, je pense que vous n’avez pas eu bcp de retours lors de votre appel tout simplement parce que Seattle et le nord-ouest sont moins connus et donc moins fréquentés par les roadtrippers français.

    1. Oui, c’est clair. C’est moins prisé ! Mais on mise aussi sur le fait que cela le sera de plus en plus ces prochaines années. C’est tellement chouette comme coin. Bonne soirée !

  3. Merci pour cet article que je viens à peine de découvrir par hasard sur le web.
    Seattle est ma ville coup de cœur .
    Je m’y suis jamais senti réellement en insécurité contrairement à beaucoup de villes Françaises de la même taille mais je m’y suis pas senti mal à l’aise en juillet 2017 quand j’ai vu ces gens souffrir et prendre du crack au niveau de « Pioneer Square » .
    Mise à part ce petit défaut et une avenue ( je crois la seconde ) qui change radicalement la nuit tombée, j’ai été émerveillé par la mentalité très ouverte des gens.
    J’ai même eu des policiers qui m’ont demandé si la ville me plaisait etc…
    Mention toute spéciale au fameux marché de Seattle qui est fantastique et qui te met de bonne humeur .
    Encore merci pour cet article .
    Bonne journée.

    1. Hello Vincent,
      Merci pour ton retour. En effet, ville magnifique et agréable à vivre. Le Pike Place Market est un must en effet ! Pioneer Square, comme on le met dans l’article, est un peu plus difficile la nuit tombée, comme quelques micro-secteurs dans la ville.
      Au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *