Trois mois de roadtrip aux Etats-Unis, le bilan

 

Les awards 2015

 

DSC04952

 

Et voilà pour poursuivre nos awards de l’année. De quoi vous donner quelques pistes.

 

Nos meilleurs hébergements

Voici, selon nous, les meilleurs hébergements de notre trip. Un alliage de qualité, accueil, prix, ambiance…  Si besoin, on vous a mis les liens pour voir et réserver.

 

IMG_4547-2 copie

 

1. The View (Monument Valley, Arizona). Une cabin face à la légende. Pour la vue et pour le reste. Super petit dej. Voir et réserver.

2. Saguaro (Palm Springs, Californie). Magnifique. Plein de couleurs. Voir et réserver.

3. Best Friends Cabin (Kanab, Utah). Un logement abordable à Kanab dans le sanctuaire des animaux. Et quel confort. Avec un chat pour la nuit en plus. Voir et réserver.

4. Roughrider Cabin à Tower-Roosevelt (Yellowstone NP, Wyoming). Des planches en bois, un lit, un poêle à bois et c’est tout. Ah si, les mule-deers à la porte au réveil. Voir et réserver.

5. Mystic Hot Springs (Monroe, Utah). Dormir dans un bus hippie, à quelques mètres des hot springs. Une expérience. Voir et réserver.

6. Sandia Peak Inn (Albuquerque, Nouveau-Mexique). Pas cher, propre, confortable. Tout ce qu’on attend d’un motel. Voir et réserver.

7. Gold Hill Hotel & Saloon (Virginia City, Nevada). Peut-être la plus petite chambre de notre séjour. Mais le plus vieil hôtel du Nevada. Hanté. Voir et réserver.

8. Debbie’s Hide A Way (Page, Arizona). Dans la capitale des logements hors de prix, le Debbie’s a le mérite de proposer un véritable appartement. Voir et réserver.

9. Motel West (Idaho Falls, Idaho). Quand on sort de 3 jours de Yellowstone, être surclassé, ça frise le paradis. Voir et réserver.

10. Travel Inn (Ridgecrest, Californie). Un accueil comme ça, du petit lait. Voir et réserver.

 

IMG_3521-2 copie IMG_8129-2 copie

 

 

Nos plus mauvais hébergements

Comme pour les tops, on vous met les liens, si jamais vous voulez pleurer aussi.

 

DSC06494-2 copie DSC06586-2 copie

 

1. Aqua Venture Inn (Long Beach, Californie). Accueil sympa. Tout le reste tient de l’horreur. Voir et c’est tout.

2. Galaxie Motel (Brigham City, Utah). On aurait dû s’en douter quand on a vu la vase dans l’aquarium. Je sais pas ce qui est le plus gênant. La saleté de la chambre ou les mecs bourrés qui squattaient devant la porte. Voir et c’est tout.

3. El Rancho Motel (Gallup, Nouveau-Mexique). Alors l’hôtel est peut-être très bien, mais le motel, n’y allez pas. Clé qui marche pas, pas de wifi, clim inarrêtable, WC qui fuit… Voir et c’est tout.

4. Motel West Star (Jackpot, Nevada). Probablement l’hôtel casino le plus miteux de l’ouest. Voir et c’est tout.

 5. Budget Host (Susanville, Californie). La ville n’aide pas à se sentir bien. Mais ce motel n’arrange pas du tout la chose. Voir et c’est tout.

 6. Longstreet Inn Casino (Amargosa Valley, Nevada). Pour l’accueil exécrable. Pour la télécommande au bout d’une ficelle. Sérieux ? Voir et c’est tout.

 7. Economy Inn (Socorro, Nouveau-Mexique). Un peu plombant, un peu trop vert et surtout breakfast périmé. Voir et c’est tout.

 8. Motel Encore (Farmington, Nouveau-Mexique). C’était bien, jusqu’à ce qu’on regarde sous le lit en partant. Pas cher sinon. Voir et c’est tout.

9. Cedar Rest (Cedar City, Utah). Pas cher, correct. Mais sérieux, les proprios qui te marquent à la culotte, c’est pas possible. Voir et c’est tout.

10. Tamalpais Motel (Mill Valley, Californie). Accueil derrière une vitre blindée, ça met en confiance déjà. Sinon, on avait l’impression que l’autoroute passait dans la chambre. Il était propre, mais ça fout le plomb aux portes de San Francisco. Voir et c’est tout.

 

 

L’hôtel le moins cher : River Inn Valley Motor Lodge (Needles, Californie) 38 $

L’hôtel le plus cher : The View (Monument Valley, Arizona) 252$

 

 

Nos plus belles routes

1. Highway 1 (Californie). Nous avons complété notre collection de la 1. Après l’Oregon, la Californie du Sud, on a découvert la 1 en Californie du Nord. Du velours.

 

IMG_1562-2 copie

 

2. Beartooth Highway (Montana). Une claque made in Montana. Partir au petit matin du Yellowstone, prendre son petit dej sur les bords de Beartooth Lake puis prendre de la hauteur. Quelles vues !

3. Scenic Byway 12 (Utah). Un classique de l’Ouest. Toujours aussi impressionnant.

4. Route 66 (Arizona, Californie, Nouveau-Mexique). Des morceaux d’histoire, des histoires en morceaux sur Main St USA.

 

IMG_8269-2 copie

IMG_8823-2 copie

 

5. State Road 4 (Nouveau-Mexique). Une belle surprise dans un coin peu connu du Nouveau-Mexique. La coolitude de Jemez Springs, les paysages de Valles Caldera. Wahou.

 

IMG_1231-2 copie

 

6. Trinity Scenic Byway (Californie). Partir sur les traces de Big Foot dans la Californie du Nord sauvage. On ne s’y attendait pas et, c’est sûr, on y reviendra.

7. State Highway 75 (Idaho). Deuxième fois en deux ans, et on ne s’en lasse pas. Stanley mon amour.

 

IMG_4063-2 copie

 

8. Turquoise Trail (Nouveau-Mexique). Entre Albuquerque et Santa Fe, une plongée dans le temps.

 

 

Nos meilleurs repas

En prenant en compte l’ambiance, le prix, le lieu, l’accueil et la bouffe. Et parfois des circonstances.

1. Range Café (Bernalillo, Nouveau-Mexique). Dans une ville perdue au milieu du Nouveau-Mexique, une institution qui ne désemplit jamais. On a compris pourquoi.

2. Salt Lick (Dripping Springs, Texas). Au coeur du Hill Country, un BBQ géant, un établissement monstre, un point de rendez-vous pour les Texans. Cuisine simple et efficace.

 

DSC02709-2 copie

 

3. Beacon’s Grill (South Lake Tahoe, Californie). Sûrement l’une des plus belles terrasses du Lac Tahoe. Et la nourriture suit.

4. Bridge St Café (Stanley, Idaho). On a rêvé de cette terrasse, avec vue sur les Sawtooth Mountains, pendant un an. Elle dame le pion à la nourriture, correcte sans être géniale.

5. Circle D Eatery (Escalante, Utah). Car on ne s’attendait pas de manger là-bas le meilleur burger de notre séjour. Quel steak ! (Delphine)

 

DSC08632-2 copie

 

6. Hopdoddy (Austin, Texas). Le meilleur burger du trip selon JP. Une oeuvre d’art.

7. Himalayan Grill (Santa Rosa, Californie). Une zone commerciale sans prétention. Un régal pour la papilles.

8. La Posta de Mesilla (Las Cruces, Nouveau-Mexique). Le décor et le goût pour manger mexicain à Las Cruces.

9. Demetra (Carmel, Californie). Dans l’endormie Carmel, trouver un restaurant ouvert à 22h tient du miracle. Mais une fois dans le Demetra, quel contraste ! La Méditerranée dans l’assiette, un  patron qui sort un oud, un cuistot chanteur…

 

DSC04337-2 copie

 

10. Shellfish Company (Santa Barbara, Californie). On voulait goûter des abalones depuis un bail. On l’a fait au bout de la Pier de Santa Barbara.

Bonus :  Banger’s (Austin, Texas). Des saucisses, 104 bières en draft. What else ?

 

Plus mauvaises tables

1. Winger’s (Richfield, Utah). Service mou, clim polaire, “world famous wings” = blague.

 

DSC08429-2 copie

 

2. Thep Lela Thai (Mill Valley, Californie). “Oh un thaï’, on tente ?” Service désagréable, cher, nourriture quelconque. On se thaï.

3. Pony Express (Jackpot, Nevada). Manger dans un casino de Jackpot, c’est pas vraiment manger dans un casino de Las Vegas. C’est la barmaid qui décongèle les plats au micro-ondes entre deux clopes. Mais à minuit, on n’avait pas le choix. Et sur le moment c’était sympa.

4. Mister D’Z Diner (Kingman, Arizona). Oui le décor est sympa. Oui, c’est pas cher et c’est un vrai diner. Après, service exécrable par des ados amorphes.  Et même à la maison, avec un bras dans le dos et les yeux bandés, on fait de meilleurs sandwichs.

5. Bubba Gump (Santa Monica, Californie). On voulait tester cette chaîne inspirée de Forrest Gump. On n’a pas dû tomber sur le bon. Les t-shirts étaient super. Le reste…

Le pire plat : Threadgills (Austin, Texas). Désolé car le cadre est sympa, le service aussi et le reste de la nourriture assez bonne. Mais le “World Famous Fried Steak Chicken” devrait se faire plus discret, genre “Street Famous”.

 

 

Notre top des parcs

Impossible de faire un classement. Ils sont tellement différents et la façon dont on les aborde, la façon dont on les vit, change tellement la donne. Voici ceux où l’on a passé, lors de ce trip, les meilleurs moments : Yellowstone NP (Wyoming), Channel Islands NP (Californie), Arches NP (Utah), Cedar Breaks NM (Utah), Bear Lake SP (Idaho), Lassen Volcanic NP (Californie), White Sands NM (Nouveau-Mexique), Valley of Fire (Nevada)…

 

DCIM100GOPRO IMG_0252-2 copie IMG_4186-2 copie IMG_7871-2 copie IMG_9527-2 copie IMG_9351-2 copie

 

 

 

Happening animal : le top 5

1. Renard roux (Yellowstone, Wyoming). Tous les matins, nous mettions le réveil très tôt pour partir en observation. Et ce matin-là, dans la Lamar Valley, un renard a traversé la plaine et s’est approché. Il a pris son temps et fait le show. Magique.

 

IMG_1732-2 copie

 

2. Ours noirs (Yosemite, Californie). Frustrés par nos ratés à Sequoia (alors qu’ils étaient censés être immanquables), nous nous étions résignés. Et c’est en partant de Yosemite, sur la Tioga Rd, que nous sommes tombés sur un ours, puis deux, puis deux cubs.

 

IMG_7428-2 copie

 

3. Dauphins (Channel Islands, Californie). En route pour les Channel Islands, les dauphins se sont amusés avec le bateau. Jamais vu ça.

 

IMG_4443-2 copie

 

4. Renard des îles (Channel Islands, Californie). Sur ces Channel Islands, il existe une race de renard unique, le renard des îles. Sans prédateur, il se développe et évolue seul depuis des centaines d’années. Chaque île a sa race propre. Et ils ne sont pas sauvages.

 

IMG_5205

 

5. Les mule-deers Eleanor, Bambi, Bambou et Bamba (Yellowstone, Wyoming). Tous les matins, c’était notre rituel. En poussant la porte de notre cabane du Yellowstone, ils nous “attendaient”. Une maman et ses deux petits, à passer du bon temps dans le campement. Eleanor (comme Roosevelt) était blessée, s’était cassée la patte dans les rochers. “Elle aura du mal à passer l’hiver. Quand les ours vont descendre de la montagne…”, nous expliquait le gardien. On espère quand même.

 

IMG_9446-2 copie

 

Vos 10 photos préférées sur Facebook

1. Coucher de soleil – Monument Valley (Arizona)

IMG_3563

 

 2. Palmiers – Ventura (Californie)

IMG_6058

 

3. Delicate Arch – Arches National Park (Utah)

IMG_3263

 

4. A cheval – Monument Valley (Arizona)

IMG_3680

 

5. Photographie – Antelope Canyon (Arizona)

IMG_4686

 

6. Sur la route – US 163 (Utah)

11999741_605697766235401_8038513591165039451_o

 

7. Thank You (pour les Golden Blog Awards) – Love’s (Nouveau-Mexique)

12189278_620330338105477_3453815164599845608_o

 

8. Vintage car – San Pedro (Californie)

IMG_6313

 

9. Free – Battery Spencer (Californie)

IMG_5833

 

10. All along the watchtower – Grand Canyon NP (Arizona)

IMG_3908

 

 

Les vidéos du trip

En attendant de nouvelles (le temps de trier, de monter), voici quelques vidéos de notre trip.

1. Lost In Austin

 

Lost In Austin from Lost In The USA on Vimeo.

 

2. Lost In Jacob’s Well

 

Lost In Jacob’s Well from Lost In The USA on Vimeo.

 

3. Lost In White Sands

 

Lost In White Sands from Lost In The USA on Vimeo.

 

4. Lost On Cumbres & Toltec

 

Lost on Cumbres and Toltec Railroad from Lost In The USA on Vimeo.

 

5. Lost In Yellowstone & More

 

Lost In Yellowstone & More from Lost In The USA on Vimeo.

 

6. Lost In Zion – Angel’s Landing

 

Lost In Zion Angels Landing from Lost In The USA on Vimeo.

 

7. Lost In Arches – Delicate Arch

 

Lost In Arches – Delicate Arch from Lost In The USA on Vimeo.

 

Voilà, ce bilan est terminé. Rendez-vous très bientôt pour d’autres chroniques.

En attendant, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram

52 responses à “Trois mois de roadtrip aux Etats-Unis, le bilan

  1. Génial ce bilan ! Ce n’est pas facile à faire un bilan … 3 semaines que nous sommes rentrés de notre mini road Trip de 2 semaines et demi avec les loulous en Floride et je n arrive pas à finaliser ce bilan… Peur de tourner la page du road Trip peut être…. Vivement le prochain j ai adoré suivre vos péripéties tous les jours !

    1. Salut Caro! Merci. Et non il faut toujours un peu de temps pour s’y mettre, le temps de “digérer”… La Floride on adore. Je ne sais pas ce que pense Freud des compte-rendus de roadtrip mais tu as peut être raison … 🙂 A très vite et merci de ta fidélité

  2. J’adore toujours ce genre d’articles bilan. Même si vous avez écrasé un écureuil.
    J’aime bien aussi les mauvais points, comme les endroits où ne pas s’arrêter : comme on prévoit nos road trips au jour le jour, c’est bien parfois de savoir où ne pas s’arrêter…
    Delphine n’aime pas marcher ? Mais wwhhhattt ?

    A bientôt,

    1. Et ouais, je la force. Marche forcée ! Il faut un animal garanti au bout sinon…
      Mais elle râle un peu et marche quand même, hein.
      Des bises

      Et RIP l’écureuil…

  3. Génial de partager tout cela, ça inspire pour notre prochain voyage : sud Arizona et Nouveau-Mexique en Avril prochain.
    C’est intéressant de lire que vous n’avez pas trop aimé Santa Fé car je n’en ai entendu que du bien par ailleurs. J’imagine que cette ville sous le feu du tourisme depuis des décennies a un peu perdu de son âme mais j’irai quand même juger par moi-même car l’endroit, terre des tribus pueblos, m’intrigue.
    Pour vos prochains road-trips, un conseil : connaître la signification du mot “plunger” ! vous n’avez connu qu’un seul petit aléa de parcours mais en règle générale, c’est beaucoup plus courant…
    Et puis, pour l’accent, même après 3 ans aux US, je m’en désespère et le “what’s that ?” m’exaspère. Il faut juste se rassurer en se disant que les américains adorent l’accent français…
    Vivement la suite, à bientôt, sophie

    1. Hello Sophie,
      Prochain roadtrip au Nouveau-Mexique et en Arizona, tu vas te régaler. On adore.
      Pour Santa Fe, c’est une très belle ville (indéniable), une toute petite capitale. Mais c’est plutôt âgé, pas très dynamique et très cher. Et on a eu la même impression deux fois. On préfère Albuquerque et Taos.
      Et oui, “plunger” ! Et là, c’était même pas l peine. Problème de fosse septique. Heureusement, la dame de l’accueil est venue à notre secours.
      Bien raison pour l’accent.
      A bientôt 😉

  4. Très agréable à lire ce bilan, et ça me donne des envies de road trip tout de suite. Je suis également surpris par la photo à Mésa Arch le matin ! Improbable de voir autant de monde à cette heure là ! Je n’avais pas eu le courage de me lever si tôt après avoir fait Arches National Park le matin précédant, et si j’avais été tranquille dans les toutes premières lueurs du jour, je me souviens avoir été un peu “ennuyé” par un groupe de photographes arrivé par la suite au niveau des Windows. On était en train de se prendre en photo (ok j’avais terminé les belles photos et on était passé aux selfies, mais franchement on en avait pour 2 minutes maximum), et ce groupe juste en arrivant nous a carrément demandé de nous pousser car “ils devaient faire vite la lumière augmentait”. J’avais envie de leur dire les gars, fallait venir 1 heure avant comme nous. Autant je veux bien partager, mais quand on demande poliment c’est plus agréable 🙂
    Sinon je suis quand même curieux de découvrir Santa Fe après votre commentaire 😉 À bientôt.

    1. Hello Paul,

      Oui, Mesa Arch, c’était juste improbable. Se lever à 4h30, arriver sur site une heure plus tard et tomber sur tout ce monde. Bon, on te rassure, pas mal de nos followers y sont allés et ont vu moins de monde. à, c’était compliqué de faire sa place mais on a quand même réussi à se faire plaisir. le lever de soleil est tellement beau.
      Ton expérience à Arches. Je vois bien le genre des gars. Comme toujours, en groupe, c’est pire.
      Quant à Santa Fe, c’est un ressenti perso. Mais comme je l’ai dit dans un autre comm, cette ville ne nous convient pas. Très belle certes, mais trop riche, trop vieille, un peu figée dans son image de ville musée. Ca manque de peps tout ça.
      A bientôt Paul 😉

  5. Chers ami(es), c’est du bonheur de lire un papier pareil (et je pèse mes mots). Ça me rappelle mes vertes années de voyages entre USA et Canada et ça me donne une belle envie de repartir très vite.

    Bravo !

  6. ahaha trop les marres.. car aussi déjà vécu “Les incompréhensions incompréhensibles. Parfois, on a l’impression que les Américains se foutent de notre gueule. Quand tu prononces un mot correctement quatre fois de suite et que la personne ne comprend pas, puis comprend, puis te ressort le mot comme tu l’avais prononcé. Alors que contextuellement, il y avait peu de place pour le doute…”

    Merci , j’ai pris beaucoup de plaisir à vous lire et à voir vos photos ! Ca du vous prendre du temps mais au moins c’est fait, posé et vous pouvez également vous rendre compte vous-même du chemin parcouru car que de km parcourus en 3 mois.

    Ah l’Amérique… je veux l’avoir et je l’aurai ! Bravo et au plaisirs de vous lire !

  7. quel beau voyage,et au moins vous en avait profité,nous en 15 jours,il a fallu faire tout très vite,les visites,les parcours ça donne envie d’y revenir,même un ptit peu

  8. J’ai eu le même coup de la prononciation!!
    moi : “Where can I find Peanut butter in the store, sir?”
    le vieux ricain : “find what?”
    moi : “peanut butter”
    le ricain : “what?”
    moi “peanut butter” avec un 3e “accent”
    le ricain “find what??”
    moi : “never mind.” “on cherche autre chose à bouffer!!”

    et dans la ville championne du monde pastèque, pour commander un milkshake! j’ai du répété 5 fois. qu’ils me sortent un autre mot qui ressemble à “Milkshake”!!! ^^
    et la même chose dans un mcdo à Brooklyn cette année pour demander un chocolat…
    Victor, un de vos fans

    1. Ahahaha, je suis sûr qu’il nous font marcher des fois. Pourtant, ça porte pas vraiment sur des mots compliqués. Mais ça doit leur faire plaisir ^^
      A plus
      JP

  9. Salut les LITUs,
    Bravo, super boulot que ce début de débrief (?) et grosse qualité que de nous faire entrer ds votre trips et ses péripéties. Conseils et infos bienvenus. Photos magnifiques et textes parfaits.
    Merci.

  10. J’adore votre site. C’est tjs un plaisir de le lire et vous avez fait un très beau voyage. Très bonne présentation.
    Merci pour vos explications et vos photos!

  11. J’ai découvert vos sites il y a quelques jours et j’ai pris beaucoup de plaisir à les parcourir. En juin nous entamerons notre 3eme road trip sur la côte ouest et vous lire me rappelle de très beaux souvenirs…merci 😉

    1. Merci beaucoup Chris ! Ca fait toujours plaisir à lire. Si vous avez des questions ou quoique ce soit, même après 3 roadtrips ça peut arriver, n’hésite pas ! Il y a pas mal de fiches qui ne sont pas encore rédigées (environ 700 sur 1000) donc voilà.

      Bonne journée !

  12. Je viens de découvrir votre site et je le trouve tout simplement génial, vos road trips me font rêver et j’adore ce genre de compte rendu. Je me demandais combien cela vous a coûté ? Je ne sais pas si vous ne préférais pas en parler pour une raison ou une autre mais j’aimerais beaucoup avoir une idée approximative du prix d’un tel voyage ! Merci

    1. Bonsoir Anaïs,
      Merci pour ton message. Pour ce qui est du coût de nos roadtrips, ça dépend vraiment des voyages. Et si tu as des questions encore plus précises sur les coûts, hésite pas à nous envoyer un mail à contact@lostintheusa.fr
      Bonne soirée

  13. Bonjour,

    Votre blog est génial!!!!! je l’ai découvert en préparant mon road trip ouest USA pour Octobre 2018 et il m’a donné pleins d’idées et de tip non négligeable!!

    Bravo 🙂

  14. Hello Jean-Philippe, Hello Delphine !

    Je suis Stacy, nous nous étions rencontrés à Lyon en septembre dernier. J’étais venue avec mon compagnon Aurélien et vous nous avez offert, toute une soirée durant, de précieux conseils pour notre futur voyage de trois mois aux Etats-Unis…

    Je reviens vers vous aujourd’hui car, ça y est, j’ai lu l’intégralité de vos récits et bilans pour chacun de vos road trip. Grâce à vous, j’ai ajouté près d’une quinzaine de pages de choses à voir et à faire en plus des 80 que j’avais déjà ! Merci infiniment. Votre site est génialissime, il fait rêver, on est transportés avec vous à chacun de vos récits. J’ai passé des soirées entières à vous lire sans pouvoir m’arrêter… Et j’ai hâte de vous voir partir à nouveau pour ne rien louper du live 😉

    Plus grande encore est ma hâte, bien sûr, de filer moi-même aux USA. Il nous faut attendre encore 1 an et 1 mois et demi (oui, on compte le demi). Nous avons réalisé près de 80% de nos économies et attendons avons une immense impatience le moment d’acheter enfin les billets d’avion.

    Je continue de vous suivre, sur facebook, sur instagram et ici. Merci encore pour tous vos conseils, votre humour, votre bonne humeur, vos partages. Et merci aussi de nous avoir rencontrés, Aurélien et moi. Ce fut très important pour nous car c’était un moyen de nous rassurer, de nous booster et de foncer encore plus.

    A très bientôt, dans les parages 🙂
    Stacy.

    1. Hello Stacy, hello Aurélien,
      C’est cool d’avoir de vos nouvelles. Alors, finalement, tu es venue à bout de tous les bilans et tous les lives ! Belle performance ^^ Merci beaucoup pour les compliments. On vous souhaite à tous les deux tout le meilleur pour votre projet. Plus qu’un an (et un mois et demi alors) à attendre pour cette formidable aventure.
      Très très bonne préparation de roadtrip et à bientôt !

  15. J’ai eu des frissons tout le long de la lecture !
    Y’a plus qu’à empiler les euros pour faire mon expérience.
    Merci pour ce super article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.