Qui sommes-nous ?

DERRIÈRE LOST IN THE USA, NOUS SOMMES TROIS : DELPHINE, JEAN-PHILIPPE, LA TRENTAINE, ET ROADIE, NOTRE MASCOTTE, UN RATON-LAVEUR À LUNETTES DE DEUX ANS.

delphine
DELPHINE
Spécialité : fermer les yeux sur les photos

J’aime : les bijoux, prendre de jolies photos, les éclairs et les couchers de soleil, siroter une bière sur un banc en bois devant un motel, le Golfe du Mexique, la Californie, la mer, dormir en voiture, chanter à tue-tête, Elvis Presley, les hummingbirds, les hublots, les frozen yogourts, ses lunettes en forme de cœur, lire du Bellemare en vacances, tout ce qui a des paillettes, les animaux et surtout ses chats (high five à Macaron et Joy)

Je déteste : avoir tort, la bêtise, l’injustice, les fautes d’orthographe, ne plus voir le soleil pendant plusieurs jours, avoir froid, la sauce béchamel, les toilettes sèches

jp
JP
Spécialité : ne pas savoir différencier une robe d’une jupe

J’aime : la route, les paysages côtiers, l’Oregon et le Texas, le second degré, boire du café au litre, se servir de deux coton-tiges à la fois, écouter de la folk et meumonner du Death Cab For Cutie, du Pulp ou du Okkervil River, lire du Bill Bryson, les cartes, se balader en bermuda, avoir raison, faire le plein, Seattle et Austin, gagner au Trivial Pursuit, le football, les tacles et la mauvaise foi, les randonnées, les déserts et les desserts

Je déteste : les gens qui comprennent pas le second degré, l’injustice, certains clubs de foot (dont il taira le nom ici pour ne pas perdre des lecteurs), se raser, ses pieds de dinosaure, les problèmes informatiques, qu’on perde sa valise, les araignées

roadie
ROADIE
Spécialité : trouver comment ouvrir une poubelle avant d’appeler ses potes pour participer au festin (vous comprenez maintenant pourquoi c’est notre mascotte ?)

J’aime : les poubelles
Je déteste : les poubelles fermées

NOTRE PETITE HISTOIRE

Lyonnais de coeur (plus ou moins excentrés selon les périodes de notre vie), nous avons toujours eu au fond de nous le virus du voyage et le rêve américain. De posters sur nos chambres d’ados, les buildings et les grands espaces sont bientôt devenus notre terrain de jeu privilégié, à la faveur de nos vacances. Nous avons posé pour la première fois le pied sur le sol américain en 2008. Notre premier grand voyage, sur la côte Est des Etats-Unis, en famille.

Dès 2011, on y est retournés un mois par an, toujours plus avides de découvrir les grands classiques pour mieux les distancer ensuite, à la recherche de lieux aussi paumés qu’authentiques, à faire tomber tous les clichés sur les States (non Mémé, on ne reste pas enfermés dans des gratte-ciels climatisés toute la journée avec la clim à fond en s’empiffrant de burgers qu’on fait couler avec des milk-shakes d’un litre!). Nous avons ainsi parcouru des milliers de kilomètres et une longue liste d’états, à l’ouest, au centre, au sud, à l’est… inventant chaque année de nouveaux roadtrips qui permettraient de conjuguer nos intérêts respectifs tout en faisant le plein de nature et d’urbanité. A chaque fois, nos attentes ont été plus que comblées ! Nos proches se sont souvent (gentiment) moqués de nous, à nous voir organiser nos vacances comme un G20 et ramener ensuite des kilos de documents et des milliers de photos. Et encore plus de nous voir nous lever plus tôt en vacances qu’à l’année.

 

DSC09710_Snapseed 

 

Et puis un jour, c’est devenu une évidence : nous ne pouvions pas garder toutes ces images, ces bons plans et ces souvenirs pour nous. On allait les partager. C’est ainsi que notre blog chéri, A La Fin de la Route, est né. C’était en janvier 2012. Peut-être une suite logique pour les journalistes de métier que nous sommes. Nous nous sommes pris au jeu, et nos followers avec nous. En trois ans, nous avons rassemblé une jolie communauté d’américanophiles, d’un jour comme de toujours, qui y vivent, vont y aller ou n’y mettront jamais les pieds.

Nous avons vu le milieu du tourisme/voyage se transformer : les Etats-Unis attirent mais les voyageurs ne veulent plus monter dans un bus et faire en une semaine le tour de cinq états. Etonnant, non ? Ils veulent mettre la main à la pâte, ils veulent choisir et être conseillés par des gens « comme eux » qui y sont (vraiment) allés, plus par des guides remis à jour périodiquement. A voir vos recherches, à répondre à vos questions, on en a acquis la certitude. On a rarement connu expérience plus valorisante qu’aider à organiser un voyage de noces ou un roadtrip en famille.

 

IMG_8509

 

C’est pourquoi en 2015, on a décidé de sauter le pas. Nous avons pris un congé sabbatique d’un an, pour lancer Lost In The USA, un « planificateur » de roadtrip. Un outil unique en français qui va vous permettre d’organiser vous-même votre voyage aux Etats-Unis. Faites nous confiance et vous éviterez les lieux trop traditionnels, les pièges à touristes et les regrets planétaires (en tombant au retour sur un reportage incroyable vantant un lieu extraordinaire à deux kilomètres d’où vous logiez par exemple, c’est du vécu) et surtout, des dizaines d’heures de lecture de guides parfois convenus… Un vrai projet professionnel.

Vous pouvez suivre nos aventures en direct sur les réseaux sociaux et, bien sûr, nous poser toutes les questions qui vous passent par la tête (nous ferons tout pour y donner une réponse !).

Vous pouvez nous contacter par mail via contact@lostintheusa.fr

 

Nos roadtrips

2008 : côte Est de Key West à Montréal (1 mois)
2011 : SouthWest, les classiques (4 semaines)
2012 : de Seattle à Miami via Yellowstone et Chicago (1 mois)
2013 : les routes du Sud de San Diego à Savannah (1 mois)
2014 : de l’Oregon au Texas via le Montana, le Colorado et le Nouveau-Mexique (1 mois)
2015 : le Southwest (3 mois)
2016 : le Sud des US (1 mois et demi)

 

 

SI LES ETATS-UNIS NE SONT PAS TOUT DE SUITE SUR VOTRE PROGRAMME, VOUS CONTINUEREZ DE TROUVER D’AUTRES DESTINATIONS (QUÉBEC, AFRIQUE DU SUD, EUROPE…) SUR ALAFINDELAROUTE.COM

 

 

DCIM100GOPRO

Nous n'avons qu'une philosophie

Ce site on l’a rêvé, en tant que voyageurs. Lui donner vie est pour nous un vrai pari (y compris financier), une petite folie. Vous l’aurez compris, pendant cette année sabbatique, il est fort possible que nous ne vivions que d’amour et de l’eau fraîche des torrents des national parks.

Mais il est aussi possible qu’on arrive à en vivre. Et cela, ça ne tient qu’à vous. Sachez-le, nous sommes pleins de convictions : nous ne voulons vous conseiller que des endroits que nous avons personnellement testés, vus ou dont nous sommes prêts à attester de la qualité. C’est pourquoi nous nous refusons à monétiser Lost In The USA à tout va : nous ne publierons pas d’articles sponsorisés, ni de publicités intempestives, nous ne nouerons pas de partenariats contraignants.

Nous avons choisi de fonctionner avec des liens d’affiliation. C’est-à-dire que nous avons noué des partenariats avec des sociétés (qui proposent par exemple des chambres d’hôtel, des entrées au musée ou des places de concert). Si vous réservez via ces liens (dans la partie « organiser » par exemple), ces entreprises nous reverseront un pourcentage sur ces ventes.

Vous, vous ne paierez pas forcément plus cher (voire moins car nous allons chasser les bons plans et négocier des réductions), et il n’y aura pas de lien d’argent entre nous.

Nous, nous n’aurons pas à vanter les mérites d’un truc pourri où l’on n’a jamais mis les pieds. Et cela nous permettra de continuer à donner toujours plus de bons plans (voire à nous offrir un milkshake à la fraise). Nous vous invitons aussi à faire vivre le site avec nous, et à nous faire part de vos retours d’expérience. Et si vraiment, vraiment, vous insistez, nous acceptons les dons.



 

De San Francisco à San Francisco
Pas de description
Durée du trajet
18 étape(s)
Durée du trajet
48H
Consommation de carburant
267.05$
Distance totale
3561Km
De Los Angeles, California, United States à San Francisco, California, United States
Pas de description
Durée du trajet
21 étape(s)
Durée du trajet
48H
Consommation de carburant
253.3$
Distance totale
3377Km
De Los Angeles, California, United States à San Francisco, California, United States
Pas de description
Durée du trajet
21 étape(s)
Durée du trajet
40H
Consommation de carburant
219.4$
Distance totale
2925Km
De Springfield, Missouri, United States à Austin, Texas, United States
Pas de description
Durée du trajet
10 étape(s)
Durée du trajet
24H
Consommation de carburant
153.2$
Distance totale
2043Km
De Blowing Rock, North Carolina, United States à Springfield, Missouri, United States
Pas de description
Durée du trajet
10 étape(s)
Durée du trajet
25H
Consommation de carburant
155.84$
Distance totale
2078Km
De Atlanta, Georgia, United States à Blowing Rock, North Carolina, United States
Pas de description
Durée du trajet
9 étape(s)
Durée du trajet
18H
Consommation de carburant
111.77$
Distance totale
1490Km
De Austin, Texas, United States à Atlanta, Georgia, United States
Pas de description
Durée du trajet
16 étape(s)
Durée du trajet
32H
Consommation de carburant
184.28$
Distance totale
2457Km
De Sequoia Park Zoo à Mystic Hot Springs
Pas de description
Durée du trajet
0 étape(s)
Durée du trajet
19H
Consommation de carburant
124.93$
Distance totale
1666Km

DENISE, CLAUDE, ROBERT, MICHEL (NOS PARENTS QUOI !), CÉLINE POUR LES BONNES ONDES, BENJAMIN, YANNIS,JEAN-SÉBASTIEN, FRÉDÉRIC, ADRIEN, MIKA ET NADINE (LA MÔMAN DE ROADIE), HÉLÈNE, GAELLE, ANNE-LAURE, SOPHIE, FRANÇOIS, LUC, STÉPHANE, BEN, XAVIER, PIERRE FROM CANNON BEACH, CÉCILE ET CYRIL FROM AUSTIN, TOUS LES BLOGUEURS US (MATHILDE, LAETITIA, LAURA, MELO, ALEX, ISA ET ISA…)
TOUS CEUX QUI NOUS ONT SUIVI ET TOUS CEUX QUI NOUS SUIVRONT…
A TOUS CEUX LÀ, MERCI. VOUS AVEZ RENDU LOST IN THE USA POSSIBLE.

ioweb
Adrien, Yannis & Fred
Ioweb

Yannis Mazzer (au centre) artisan du code et co-fondateur de Ioweb.
S’est occupé de la tuyauterie de base du site.
Aime faire l’étoile au large et taper la balle au squash.

Adrien Plagnol (à gauche),développeur de toutes choses du web, humble roadtripper et amateur inlassable de musique d’ascenseur, a transformé le beau travail visuel de Benjamin en beau code pour en faire les pages web qui correspondent.

Frédéric Langlade-Bellone (à droite), ingénieur UX et co-fondateur de Ioweb. S’est occupé de la mise en production du site et de la version mobile. Bassiste et violoniste du dimanche mais surtout amoureux de musique, aime critiquer les goûts musicaux de ses collègues pour le plaisir. Aime s’engager pendant des heures dans des débats interminables sur des sujets moins passionnants les uns que les autres.

js
Jean-Sébastien
Expert Technique SIG & Ingenieur R&D chez Worldline, co-fondateur d'InfraLess

Jean-Sébastien Baklouti. Pour moi, l’aventure a commencé au coin d’une table en parlant avec JP & Delphine, à la belle époque. Par la suite, j’ai participé à la rédaction du cahier des charges et la solution technique, puis j’ai mis en relation JP & Delphine avec des développeurs sympas et plein d’ambition (Ioweb) pour l’intégration Wordpress.

Pendant la phase de développement, j’ai mis en place la partie cartographique. Le SIG (système d’information géographique) est une vraie passion chez moi. C’était pour moi la partie technique avec le plus de challenges et c’était vraiment du bonheur. Merci JP et Delphine.

Grand lecteur de Nietzsche et de Deleuze, fan du Label Ed Banger et de Booba.

benjamin
Benjamin
Designer Graphiste chez ToyBox.

Benjamin Digonnet. J’ai mis en place le design et l’ergonomie du site et ai tempéré les envies girly de Delphine ^^ 

Aime observer les gens à WalMart, la scène musicale indépendante NewYorkaise des 90’s mais pas la Country.