Le top 10 des destinations US 2017 selon le Lonely Planet

Comme chaque année, le célèbre guide de voyage Lonely Planet (qui est, pour les US, notre préféré) publie en fin d’année ses classements de destinations 2017. On était déjà contents de trouver deux villes américaines en bonne place dans le Top 10 mondial 2017 (Los Angeles, qu’on aime défendre, et Portland, qu’on adore conseiller).

Mais nous guettons encore plus la sortie de son « Best in US« , bien plus pointu et qui nous emmène dans des contrées moins connues et/ou en pleine mutation. Son pari est simple : que ces destinations sous-estimées deviennent hype dans les mois à venir. On est assez fiers d’en connaître déjà une bonne partie (huit pour être précis) et d’avoir visité la plupart lors de nos derniers roadtrips dans le SouthWest et dans le Sud des US. D’ailleurs, certains de nos papiers sont encore en cours.

Allez, on y ajouterai volontiers la Californie du Nord (Mendocino, Lost Coast…), les Golden Isles (Géorgie), Nashville (Tennessee) et Albuquerque (Nouveau-Mexique). En attendant, on vous dévoile et vous commente la sélection du Lonely.

 

DSC06972

 

 

 

Les destinations américaines 2017 du Lonely Planet

 

 

 

 

1. Asheville (Caroline du Nord)

IMG_9075

 

Cette nomination, on l’a vu venir en découvrant Asheville le printemps dernier. Cette ville, encadrée par les Blue Ridge Mountains, ne sera pas une destination branchée en 2017 : elle l’est déjà (d’où d’ailleurs des tarifs d’hébergement assez conséquents toute l’année). On l’a aimée dès qu’on y a posé le pied. Au menu : une incroyable variété de restaurants, un record national de micro-brasseries, de la musique partout, des magasins top et des galeries d’art… Le secteur est superbe avec non loin le domaine Biltmore, Versailles à l’américaine, le Chimney Rock SP et les Great Smoky Mountains National Park. Pour les amateurs, nous sommes en train de terminer un city-guide sur Asheville.

 

IMG_8888 IMG_8895 IMG_8916 IMG_8965 IMG_7325

IMG_9415 IMG_8469 DSC06377 DSC06360 DSC06299

 

> Voir nos fiches détaillées sur Biltmore et le Chimney Rock SP

 

 

 

2. Western Washington

img_09011

 

Ah, le Pacific Northwest. Région nature par excellence où les villes semblent posées dans un écrin de verdure. Des forêts toujours vivaces à perte de vue, une côte déchirée, les décors de Twin Peaks et Twilight, une certaine idée des Etats-Unis. Depuis nos passages dans la région en 2012 et 2014, on ne pense qu’à une chose : y retourner.

Un 4 juillet 2012, jour de la fête nationale, notre virée dans les San Juan Islands, à Friday Harbor, à la rencontre des orques, avait été un moment inoubliable. Depuis, on cherche comment remettre la destination sur notre carnet de route.

 

IMG_2433 IMG_9433 img_11001 img_26931

 

> 34 choses à faire à Seattle

 

 

 

3. Lincoln (Nebraska)

Nebraska_State_Capitol_as_seen_from_Lincoln_Mall,_Lincoln,_Nebraska,_USA

 

Le première grande inconnue de cette liste pour nous. Jamais nous n’avons mis les pieds au Nebraska et donc à Lincoln, la capitale de l’état. Selon le Lonely, la présence de 25 000 étudiants a mis un coup de fouet à la ville, qui abrite un « farmer’s market » renommé. En 2017, le Nebraska fête son 150e anniversaire et les parades seront nombreuses à Lincoln.

 

 

 

4. California’s low desert

IMG_1193

 

Ce qu’on pourrait traduire par le désert de Californie du Sud. Visitée en 2013 et 2015, on aime beaucoup cette région, à quelques heures de route de San Diego et Los Angeles. C’est une autre facette de la Californie, tiraillée entre le bling-bling de Palm Springs, les splendeurs de Joshua Tree et l’ambiance « fournaise fin du monde » bien différente d’Anza-Borrego et de la Salton Sea.

 

IMG_1434 IMG_0711 IMG_0239

IMG_8211 IMG_8855

IMG_7705

 

> Palm Springs, vous avez dit désert ?

> Voir nos fiches détaillées sur la Salvation Mountain, Joshua Tree NP et Anza-Borrego SP 

 

 

 

5. La vallée de Flathead (Montana)

IMG_8807

 

Retour dans le nord-ouest avec ce secteur encore très nature et à qui colle parfaitement le mot « wilderness ». En partant de Polson, longez les rives du Flathead Lake pour arriver ensuite à Kalispell et à Whitefish. Ensuite, c’est le Glacier National Park, l’un des plus beaux bijoux américains qui s’offre à vous. L’occasion unique de se sentir insignifiant.

 

IMG_8906 IMG_0982 DSC03223

 

> Voir notre fiche détaillée du Glacier National Park 

 

 

 

6. Atlanta (Géorgie)

IMG_9521-1024x683

 

Il y a quelques années, on ne l’aurait pas parié. Et pourtant, aujourd’hui, Atlanta ne se résume plus seulement aux JO « Coca-Cola » de 1996, à des autoroutes qui déchirent la ville en son centre et à des expériences maousses (CNN, World of Coca-Cola, aquarium de Géorgie). Atlanta est devenue une vraie ville à vivre avec des quartiers animés (Little Five Points, Buckhead, Midtown, Old Fourth Ward…), des espaces verts splendides et une scène culturelle et musicale en plein boom. Le charme du Sud dans une mégalopole, avec un zeste de pop-culture sur le dessus (The Walking Dead). On prépare une chronique pour début 2017.

 

IMG_9192-1024x683 IMG_98121-1024x683

 

 

 

7. Les Adirondacks (New York)

DCIM104SPORT AdirondackHighPeaks

 

L’autre inconnue de ce top 10 pour nous. New York, on pense toujours à la Big Apple mais l’état est immense et très vert. Le Lonely a plébiscité ce secteur au nord, non loin de la frontière canadienne. Là où l’on trouve des centaines de lacs, 42 pics au-dessus de 1200m, Lake Placid (JO d’hiver de 1980) et où Big foot semble traîner ses guêtres.

 

 

 

8. Le Hill Country et ses vignobles (Texas)

DSC03206-2-copie-1024x683

 

Nous, on le mettrait chaque année dans le top 3. Le Hill Country texan, entre Austin et San Antonio, est l’un de nos terrains de jeu préférés. Si sa capitale, Fredericksburg, nous laisse insensible (même si elle est jolie, il faut l’avouer), cette région de vignobles et de collines verdoyantes est constellée de petits villages authentiques (Dripping Springs, Wimberley, Gruene…), de trous d’eau où l’on peut se baigner (Jacob’s Well, Hamilton Pool…), de « barbecue pits » parmi les meilleurs du pays (Salt Lick et Lockhart non loin). N’allez pas visiter le Hill Country, courez-y.

 

DSC02709 IMG_2196 IMG_6781-1024x683 IMG_9655-1024x683 IMG_9551-1024x683

 

> Voir nos fiches détaillées d’Hamilton Pool ou du Salt Lick

 

 

 

9. Denver (Colorado)

IMG_5221

 

La Mile High City (son altitude est 1 mile exactement) que nous avons découverte en 2014 nous avait laissé alors une impression mitigée. Depuis, la légalisation du cannabis récréatif est passée par là et les échos que nous avons eu sur la route par des Denverites était sans appel. L’argent a afflué, les projets aussi et la ville se développe de manière incessante. Ajoutez la proximité des Rocky Mountains, des brasseries à la pelle, des quartiers vibrants comme RiNo (River North) ou LoHi (Lower Highlands) et le Ski Train qui vous emmène directement à Winter Park pour tâter de la poudreuse. Vous obtenez de sacrés atouts.

Le seul souci ? Depuis que la weed a été légalisée, le prix des hébergements s’est envolé. Mile High aussi…

 

IMG_4900 IMG_5076

 

 

 

10. La côte d’émeraude (Floride)

IMG_3354-1024x601

 

On a passé tellement d’années à défendre coûte que coûte la côte ouest de la Floride et surtout la Panhandle (« le manche de la poêle »), le nord-ouest, que cette nomination nous fait plaisir. Il est loin le temps où l’on appelait ce secteur la « Redneck riviera », car y affluaient les sudistes peu aisés et bourrins en mal de plages. Maintenant, c’est l' »Emerald Coast » et ça devient trendy, avec des stars (Sandra Bullock) qui se disent que c’est moins « prout-prout » que le reste de la Floride. 2012, 2013, 2016 : on adore revenir sur cette bande de sable blanc longue de cent miles où l’ambiance est plus populaire que dans le reste de l’état. Faites un tour à Pensacola Beach, à Miramar, à Destin ou à Seaside, la ville du Truman Show, vous ne le regretterez pas.

 

DSC02702-1024x683 DSC02746-1024x683 DSC02187-1024x683 DSC02633-1024x683 DSC02598-1024x683

 

 

> Le Best of US 2017 du Lonely Planet

> Le top des destinations US 2016

 

Photos : toutes Lost In The USA sauf Lincoln et Adirondacks (Wiki)

15 responses à “Le top 10 des destinations US 2017 selon le Lonely Planet

  1. J’ajouterai au point 4) California’s low desert : Indian Canyon. C’est à quelques miles de Palm Springs (5 miles). Palm Canyon est le canyon avec le plus de Palmiers au monde. Ce lieu est un vrai trésor. A faire et à refaire sans modération (tout comme Joshua Tree).

  2. Bon ben moi cette année je fais comme prévu miami  » nuits et après direction la nouvelle orleans avec arrêt à l’aller et ou retour sur panama city pensacola destin apalachicola ect…………
    bises

      1. Salut les amis ,
        je viens de télécharger mes invitations au salon du voyage de février prochain a lyon et je me demandais si vous y étiez cette année , comme cela on aurait enfin la chance de se rencontrer et de converser ?
        bises
        didier

  3. Je suis ultra d’accord avec DENVER !! J’y ai passé un peu plus de temps cette année, et c’est vraiment une ville superbe et intéressante.
    Et sinon, au vu de cette liste, il me reste encore pas mal de choses à découvrir !

    1. Denver, faut vraiment qu’on y retourne (notre première approche était vraiment brève) mais on a un peu peur des tarifs. En même temps, quand on connaît SF, Denver reste abordable ^^

  4. Sympa ce classement. Durant notre voyage d’un an en Camping car autour des Etats-Unis réalisé avec les enfants entre 2012 et 2013, (ouah déjà) on a pu en visiter pas mal déjà. Cette côte nord de Floride nous avait effectivement enchanté, l’intérieur du pays du Nord de cet Etat aussi avec ses fermes, fromages … En fait la Côte Est, Savannah, les Carolines, nous a beaucoup plus. Il y a tellement à voir dans cet immense pays. Mon préféré. Le Nord de la Californie, toujours et ses Redwoods National Park. Mais je retournerai voir le Glacier National Park. Bonne année à tous. Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *