Le Top 10 des destinations US 2016 selon le Lonely Planet

Le célèbre guide de voyages Lonely Planet vient de publier son top 10 des destinations américaines en 2016, relayé par le journal USA Today. Une tradition chaque année. 10 lieux et villes aux Etats-Unis sur lesquels ils misent en 2016, pour leur Histoire, un anniversaire, ou une montée en puissance et/ou en « hypitude ». La sélection a été concoctée par la team américaine de Lonely Planet. Certes, ces « top 10″ et autres classements vous fatiguent peut-être tant ils sont nombreux (ou que vous refusez de classer ou de suivre de telles prescriptions) mais celui-ci est assez intéressant. On en partage d’ailleurs une bonne partie et on est assez fiers d’en connaître une majorité (on vous l’avait dit qu’il fallait miser sur le Texas et le Nouveau-Mexique !). Un mélange d’endroits historiques et de lieux devenant hype (avec de la bière et de bons restaus).

2016 est une année importante pour les Etats-Unis : c’est le 100e anniversaire du National Park Service, qui gère les parcs nationaux (il y aura beaucoup d’événements… et beaucoup de monde), de plusieurs autres commémorations, et les élections présidentielles, qui verront le départ du premier président afro-américain (celui qui a aussi protégé la plus grande surface dans le pays).

Comme nous, le Lonely Planet « prescrit » de tester ces 10 lieux mais aussi de roadtripper et de découvrir de petites attractions et de grands paysages moins célèbres à leurs abords, et de vous forger votre propre Top 10.

 

Le top 10 des destinations américaines en 2016

 

 

 

1. Philadelphie

IMG_9668

 

Récemment (fin 2015) entrée au patrimoine mondial de l’Unesco et reconnue comme première et unique « World heritage city » des USA, notamment en raison de son rôle dans la révolution et l’indépendance américaines, Philly, dans l’état de Pennsylvanie, a le vent en poupe. Même le pape l’a visitée. Elle a accueilli la convention nationale démocrate en juillet et fête le 40e anniversaire de Rocky cette année. Selon USA Today, « la ville fait l’expérience d’une transformation, de son noyau urbain qui conserve la profonde Histoire américaine à un parfum sulfureux unique« . Le street-art s’est taillé également une belle place dans la ville.

On l’a visitée en 2008 (ça date un peu). Elle fait partie des villes que l’on a un peu « ratées » (= pas adorées) et qu’on a l’intention de visiter à nouveau. A ne pas manquer : l’Independence Hall (avec sa cloche), le City hall (avec sa mythique tour), le Reading Terminal Market…

 

IMG_9463

 

 

 

2. Natchez (Mississippi)

IMG_0410

 

Natchez fête cette année son 300e anniversaire (elle est plus vieille de deux ans que la Nouvelle Orléans). Cette charmante ville installée au bord du Mississippi va accueillir des centaines d’événements tout au long de l’année, de sa course annuelle de mongolfières à des célébrations historiques.

On y est allés en 2013, lors de notre roadtrip sur les routes du sud. On a bien aimé son atmosphère authentique, les lucioles partout à la nuit tombée, la balade au bord du Mississippi…

 

IMG_0325

 

 

 

3. Yellowstone NP

IMG_2593

 

Ah, le Yellowstone National Park. Le premier parc national au monde, établi il y a 144 ans. Son illustration la plus imposante, l’Old Faithful geyser, vient d’avoir un nouveau boardwalk et les villes à proximité comme Gardiner (Montana), West Yellowstone (Idaho) et Cody (Wyoming) sont toutes équipées pour accueillir les millions de visiteurs attendus en cette année de centenaire du National Park Service.

Vous le savez, l’un de nos chouchous ! Animaux à foison, terre bouillonnante, nature à l’état pur… Go go go ! Voir notre fiche complète.

 

IMG_1731

 

 

 

4. Birmingham (Alabama)

Birmingham,_AL_(the_Magic_City)_at_dusk

 

L’ancienne banlieue industrielle d’Avondale a été revigorée par une déferlante de brasseries, de pubs et de bons restos. Le Civil Rights District vaut aussi le détour, pour le Civil Rights Institute, l’église baptiste de 16th street et l’Alabama Jazz Hall Of Fame.

Plus grande ville de l’état d’Alabama, au passé industriel, Birmingham est régulièrement classée parmi les villes les plus agréables à vivre aux Etats-Unis.

 

 

 

5. L’Alaska

640px-Mount_McKinley_Alaska

 

L’an dernier (en 2015), Barack Obama a été le premier président en exercice à visiter cet état reculé. « Il est temps que le reste des Américains fasse pareil / marche sur ses traces« , exhorte USA Today. Surtout pour expérimenter le mont Denali (ex-McKinley, rebaptisé officiellement l’été dernier), le plus haut sommet d’Amérique du nord, que l’on peut découvrir à pied, en train ou en bus. Son parc national est situé au centre de l’état.

On rêve de partir à la découverte de cet état, d’aller dans les parcs les plus reculés pour découvrir toute la faune qu’il abrite, en commençant par les grizzlis…

 

 

 

6. Somerville (Massachusetts)

Somerville_City_Hall

 

La « ville la plus excitante de la banlieue de Boston« , dixit USA Today. Somerville, au nord de Boston, propose des restaurants à la dernière mode, des brasseries et des attractions décalées comme le Museum of Bad Art (« musée du mauvais art »), le Tiny Museum (un micro musée d’art local), the Fluff festival (le festival du marshmallow, en septembre) et HONK!, un festival de « socially conscious music making » et d’activistes de la musique de rue.

Quand on retournera à Boston, OK, on y fera un tour…

 

 

 

7. Le Nord-Ouest de l’Arkansas (Fayetteville et Eureka Springs)

Shelter_on_White_Rock_Mountain

 

Avec ses grands espaces, ses montagnes et ses lacs et ses rivières transparentes, cette région a aussi un véritable attrait culturel, avec des villes qui se distinguent les unes des autres, comme Fayetteville (une ville universitaire arty avec une vibrante scène littéraire) ou Eureka Springs, point de départ des meilleures randonnées dans les Ozarks.

 

 

 

8-San Antonio

IMG_3609

 

Le populaire Riverwalk n’arrête pas de grandir (de 3 à 15 miles) et le Pearl Brewery District ne cesse d’évoluer avec d’excellents restaurants, une école de cuisine et des événements en plein air tout au long de l’année. si l’on ajoute les missions, dont l’Alamo, cela fait de San Antonio la ville la plus irrésistible et culturellement éclectique du Lone Star State, selon le Lonely Planet. On est presque d’accord. On a un coup de coeur pour Austin mais faire le triplé avec San Antonio et le Hill Country, c’est un must-do au Texas.

 

 

 

9. Le Sud du Nouveau-Mexique (Organ Mountains-Desert Peaks et White Sands NM)

IMG_4044

 

A l’écart des célèbres Santa Fe et Taos, descendez au sud du Nouveau-Mexique pour vivre la vraie expérience du Wild West en visitant le nouvellement établi Organ Mountains-Desert Peaks National Monument. Ce paysage irréel continue à White Sands NM, où vous trouverez des paysages irréels avec ce désert de sable blanc.

Cet été, nous avons découvert l’Organ Mountains-Desert Peaks National Monument, le secteur de Dripping Springs à l’Est de Las Cruces. Le NPS prenait tout juste ses quartiers mais la beauté du lieu ne faisait aucun doute. Quant à White Sands, pour notre deuxième passage, nous nous sommes encore régalés. Voir la fiche.

 

IMG_9287

 

 

 

10. Milwaukee (Wisconsin)

Milwaukee Skyline at Sunset

 

Soleil (parfois), circuits de « beer-tasting » entre institutions (Milwaukee a longtemps été première productrice mondiale de bière) et nouvelles brasseries, le Milwaukee Art Museum et son futuriste Quadracci Pavilion sont autant de raisons de faire une halte au bord du lac Michigan, dans la 25e plus grande ville du pays. Sans parler de ses inombrables festivals.

 

Certaines de ces destinations sont sur votre route cet été ?  

 

 

Photos : toutes Lost In The USA sauf Somerville, Birmingham et Milwaukee (Wikipedia)

Sources : USA Today et Lonely Planet

 

3 responses à “Le Top 10 des destinations US 2016 selon le Lonely Planet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *