Grand Canyon : rive nord ou rive sud ?

« Grand Canyon, on visite la rive Nord ou la rive Sud ?  » Tout roadtripper en pleine préparation de son parcours dans l’Ouest des USA peut être amené à se poser cette question. Et bonne question. Car les deux rives n’ont pas les même caractéristiques, ni les mêmes qualités/défauts. Généralement, on ne visite pas les deux rives (rims) du Grand Canyon NP, distantes de 5 heures de voiture, dans un même roadtrip. Mais nous avons eu la chance de visiter le Nord en 2011 et le Sud en 2015 et c’est pourquoi nous vous proposons un comparatif. Alors, qui gagne ? Rive Nord/Rive Sud, le match.

 

 

blanc2

 

Note : le Grand Canyon est aussi accessible à l’ouest (Skywalk, Supai) ou nord-ouest (Toroweap) mais nous nous sommes concentrés sur les deux secteurs les plus importants.

> Voir la fiche de la Rive Sud

> Voir la fiche de la Rive Nord

 

 

Grand Canyon : Rive Nord – Rive Sud, le comparatif

 

Accessibilité

Capture d’écran 2016-02-16 à 19.40.12

 

Et là, vous me dites : Rive Nord ou Rive Sud, quelle différence ? Elle est conséquente. Imaginez-vous. Les deux rives sont distantes de 16 kilomètres à vol d’oiseau mais il faut cinq heures et 346 km pour faire le trajet en voiture. Aucune route ne traverse le Grand Canyon. Les seuls ponts au dessus de la Colorado River (et des 350 km de canyon) sont à ses extrémités (lake Mead et lake Powell) ou à Marble Canyon.

 

 

Des deux rives, la Nord est la plus difficilement accessible. La communauté la plus proche de North Rim est Jacob Lake à 70 km et 1h10 de route à travers la forêt du Kaibab Plateau. Il y a aussi Fredonia (Utah) à 118 km (1h35) mais la première ville digne de ce nom est Kanab (Utah) à 130 km (1h50). Et Page, où l’on retrouve plusieurs points d’intérêt comme Horseshoe Bend, le lac Powell et Antelope Canyon, est à 200 km (2h45) au nord-est. Et la première Interstate (autoroute), l’I-15, est à 220 km (2h45) du côté de St George, dans le nord-ouest de l’Utah. Autre chose, la rive Nord n’est pas ouverte toute l’année mais simplement du 15 mai au 15 octobre (services limités jusqu’au 1er décembre).

 

IMG_0278

 

Pour le Sud, c’est bien différent. L’I-40, qui suit le tracé de l’iconique route 66, est à une heure à peine du parc. Tusayan, ville-champignon, est à quelques centaines de mètres de l’entrée du parc et à seulement 10 km de la Rim. Mais le Sud peut aussi se targuer d’avoir des villes très sympas à proximité. Williams, ville en mode Mother Road, avec ses boutiques, ses diners, son train, est à 1h et Flagstaff, ville étudiante, dynamique, avec 70 000 habitants, plein de restaurants et d’hôtels, est à 1h30 (130 km). Cette ville au pied du Mont Humphreys permet de rayonner. De plus, la rive Sud est ouverte toute l’année.

 

IMG_0363-1024x683_Snapseed copie

 

 

 

Intégration dans un parcours de roadtrip

Voilà la question qui peut revenir souvent. Comment intègre-t-on le Grand Canyon à un roadtrip ? Et si nous le faisons, quelle rive ? Premier fait déterminant : on utilise la même route pour aller et venir sur la rive Nord alors que la Sud se traverse, de Tusayan à Cameron. Dans ces conditions, il est plus facile de trouver un parcours « coulant » avec la rive Sud, qui bénéficie, on l’a dit au-dessus, de villes plus grandes et plus engageantes.

La rive Sud s’intègre aux roadtrips les plus traditionnels, en jouant sur la carte Route 66. Par exemple : San Francisco-Yosemite-Death Valley-Las Vegas-route 66-Grand Canyon South-Monument Valley-Page-Zion-Bryce-Las Vegas-LA. C’est aussi la rive sud qui a la faveur des trips depuis Las Vegas et Phoenix.

La rive Nord est plus difficile à intégrer. Mais si vous êtes moins Route 66 et que vous appuyez plus précisément sur les parcs de l’Utah et les merveilles de l’Arizona du Nord (boucle Zion-Bryce-Capitol Reef-Canyonlands-Arches-Monument Valley-Page-Kanab), le rive Nord est une option crédible pour ne pas aller plus au sud.

 

IMG_0363-1024x683_Snapseed copie

 

 

 

Fréquentation

Un seul chiffre pour comprendre toute la problématique : la rive Sud représente 90 % des visiteurs du Grand Canyon. Et en 2015, ils étaient plus de 5 millions à visiter le parc. En septembre dernier, lorsque nous sommes arrivés sur la rive Sud, nous sommes allés au premier point de vue, Mather Point. On ne vous le conseille pas. Des centaines de personnes, plusieurs bus, perches à selfies et tout le tralala… Bref, comme premier contact avec ce géant, soyez un peu plus patients et choisissez peut-être un autre point de vue.

 

IMG_9986

 

En comparaison, lorsque nous sommes allés sur la Rive Nord (ci-dessus), en plein mois d’août, nous étions parfois seuls sur les points de vue. Et on n’apprécie pas l’immensité de la même manière. Pour une immersion plus complète, choisissez la rive Nord.

 

img_4484_Snapseed copie

 

 

 

Points de vue

Là, c’est un grand écart… au niveau de la quantité. La rive Nord compte seulement quatre points de vue (Bright Angel, Cape Royal, Point Imperial, et Walhalla Overlook) alors que la rive Sud en propose une petite vingtaine (trois premières photos). 

 

IMG_0474 IMG_0318 IMG_0457

 

 

Niveau qualité. Les vues du Nord sont magnifiques mais elles présentent moins de variété que celles du Sud, qui peuvent également s’appuyer sur des éléments architecturaux (Hermits Rest, Desert Watchtower, El Tovar, Lookout Studio…). On dit souvent qu’on ne voit pas la rivière Colorado depuis la Rive Nord, c’est faux. On la voit, au loin, depuis Cape Royal (voir ci-dessus). Mais beaucoup moins bien que sur la Rive Sud où il est même parfois possible de l’entendre.

 

IMG_0363-1024x683_Snapseed copie

 

 

 

Facilité de déplacement

Une fois dans le parc, comment se déplace-t-on ? En raison de son succès, le rive Sud a dû instaurer un système de shuttles gratuits pour accéder à certaines routes (Hermits Road) et certains points de vue (Yaki Point). Indispensable mais vous allez perdre en indépendance et vous perdrez du temps lors de certains de vos déplacements. Seule la Desert View Drive est accessible toute l’année avec votre véhicule.

 

IMG_0683

 

Pour la rive Nord, tous les points de vue peuvent se faire avec votre véhicule personnel. Pratique… si vous en avez un.

 

img_4484_Snapseed copie

 

 

Météo

Plus haute en altitude (2400 contre 2100m), la neige fait son apparition plus tôt sur la Rive Nord, ce qui explique aussi sa fermeture en hiver. En revanche, point positif et non des moindres, il y fait plus frais en été (21-26 C°). Dans le Sud, la chaleur est écrasante de juin à septembre (27-32 C° en moyenne) et c’est un facteur à prendre en compte si vous entamez une randonnée. Les deux rives subissent des orages d’été (dans l’après-midi), typiques de la région.

 

img_4484_Snapseed copie

 

 

 

Nature et vie sauvage

 

La Rive Nord est plus verte que la rive Sud. Vous vous en rendrez compte dès l’approche. Puisque pour arriver au nord, il fut traverser l’immense forêt du plateau de Kaibab. Au sud, ce sont juste les derniers kilomètres qui sont boisés. Donc, pour le vert, avantage au nord. Et pour les animaux aussi. On retrouve les mêmes espèces des deux côtés à une exception près : on peut voir des bisons sur la Rive Nord. Quoiqu’il en soit, l’essentiel de la faune est au fond du canyon.

 

img_4484_Snapseed copie

 

 

 

Randonnées

Hiking ? Si la rive Nord a moins de points de vue, elle propose une gamme plus large de randonnées, qui permettent de se sentir encore plus seuls au monde. En face, la rive Sud n’a qu’une balade (le Rim Trail) et quatre chemins de randonnée, dont certains figurent parmi les plus célèbres au monde (South Kaibab, Bright Angel). Tous descendent au fond du canyon alors que certaines randos de la rive Nord vous emmènent à des points de vue plus isolés, mais toujours sur la Rim.

 

 

D’autre part, si vous comptez vous attaquer à la traversée du Grand Canyon (Rim-to-Rim), la Rive Nord est le point de départ le plus adapté. En effet, vous gagnez plusieurs centaines de mètres en dénivelé. Sauf si vous aimez vous faire mal bien sûr…

 

img_4484_Snapseed copie

 

 

 

Activités et pédagogie

Bouillonnante, la rive Sud offre un éventail d’activités bien plus grand : location de vélos, arrivée en train depuis Williams, tours en mule, en jeeps, en hélicoptère (voir les détails sur notre fiche)… Le Sud surfe aussi sur des bâtiments magnifiques du début du 20e siècle, à l’architecture travaillée (notamment par la célèbre Mary Jane Colter). On vous conseille la Desert View Watchtower, le Lookout Studio, El Tovar Hotel, le Kolb Studio… Et il a plein d’informations à glaner du côté du Visitor Center ou du Yavapai Geology Museum.

 

IMG_0733 IMG_0865 IMG_0082

 

La rive Nord est plus nature, plus simple. Profitez tout de même du Grand Canyon Lodge et de sa superbe terrasse.

 

IMG_0363-1024x683_Snapseed copie

 

 

 

Hébergements

Avec 90 % des visiteurs, il est absolument logique que la Rive Sud se taille la part du lion niveau hébergements. L’écart est conséquent. Sur la rive Nord, un seul lodge, le Grand Canyon Lodge, qui propose des cabanes et des chambres, et un seul camping. En dehors du parc, il faut jeter un oeil du côté de Jacob Lake, Fredonia, Kanab ou Page. Mais si vous souhaitez dormir dans le parc, avec un seul hébergement, on vous suggère de vous y prendre plusieurs mois, voir un an, à l’avance.

 

IMG_0702

 

Au Sud, c’est l’opulence. Six lodges à l’intérieur du parc dont les célèbres El Tovar et Bright Angel, deux campings, et de nombreuses possibilités à l’extérieur du parc : Tusayan, Valle, Williams et Flagstaff au Sud, Cameron et Tuba City à l’Est. Niveau prix, à l’extérieur du parc, c’est encore le Sud qui l’emporte.

 

IMG_0363-1024x683_Snapseed copie

 

 

 

Bilan

5 partout. Vous avez pu le voir, chaque rive a ses avantages. Le Sud a pour lui son accessibilité, ses activités, ses points de vue, ses hébergements tandis que le Nord est plus nature, plus calme. Ce sont deux expériences assez différentes. Et c’est très bien comme ça. L’expérience ultime étant bien sûr d’aller au fond du canyon.

D’un point de vue strictement personnel, notre préférence va à la rive Nord. Car les points où elle excelle sont ceux qui nous importent : la solitude, la nature. Mais Nord ou Sud, l’important, c’est de découvrir le Grand Canyon. Car vous tenir face à ce géant vaudra toujours plus que mille mots et mille photos.

 

IMG_0244

 

Et vous, laquelle préférez-vous ?

 

 

> Voir la fiche de la Rive Sud

> Voir la fiche de la Rive Nord

8 responses à “Grand Canyon : rive nord ou rive sud ?

  1. Rive Nord for ever !
    Les vues sont peut-être moins spectaculaires mais alors l’ambiance… Voir des bisons brouter sur les plaines à côté du DeMotte campground. Faire du stargazing pendant une nuit extrêmement froide. Se balader à Jacob Lake. Arpenter la magnifique route depuis Fredonia…
    Rive Nord for ever !

  2. Merci aux Lost pour ce site qui est dans mes favoris puisque je prépare notre road trip de cet été, le premier aux USA. Je vais me décider pour la rive Nord pour la solitude des lieux et la fraîcheur. J’espère que cette rive tiendra toutes ses promesses et que nous serons quand même époustouflés par la vue . Je l’espère. Qu’en pensez vous?

    1. Bonsoir Sab ! Merci de nous suivre et de nous lire. La Rive Nord, je la trouve superbe aussi et le calme des lieux est une vraie bénédiction comparé à la foule de la rive sud. Moi je valide !
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *