Se loger pendant un road trip, mode d’emploi

Il y a quelques mois, nous avions donné nos conseils voitures pour un roadtrip à travers les USA. Mais puisqu’à chaque jour suffit son bitume, il faut bien trouver un point de chute pour reposer le conducteur et le bolide. Voici, à la lumière de nos expériences, quelques conseils pour choisir son logement pendant un road trip aux USA.

 

IMG_2022

 

  • Quel type de logement choisir ?

Le motel. C’est LA référence quand on fait un roadtrip. Le motel, contraction de motor et de hotel, est fait pour ça. La plupart se présente de la même manière. Des blocs de plain-pied, une place de parking devant chaque chambre et zou. Très pratiques pour sortir son barda sans faire des km, souvent un accueil 24/24, un accès Wifi gratuit et un petit déj, ils fourmillent le long des highways et à l’entrée/sortie des villes. Le motel est soit de chaîne (Red Roof, Travelodge, Motel 6, Super 8, Econolodge, Days Inn, Confort Inn, Quality Inn, et j’en passe), soit indépendant.

Notre préférence va aux indépendants, plus variés, plus coquets, à la déco parfois complètement barrée et parfois moins chers. Logiquement, le prix doit varier entre 40 et 90 $ la nuit. On en a déjà trouvé une fois à même pas 30 dollars à Lead (Dakota du Sud). Bon le gars à l’accueil, genre ado massif, se faisait les boutons du torse quand on est entré. Mais le reste était bien.

 

IMG_9712

 

L’hôtel. Et bien, c’est la gamme au-dessus en quelque sorte. Nous ne prenons des hôtels que dans les grandes villes. Vous trouverez peu de Motel 6 ou de Super 8 en plein centre de San Francisco ou de Chicago. Si vous voulez un pied à terre central, proche des points d’intérêts ou dans le downtown, c’est un hôtel qu’il faudra choisir. Et là, les prix peuvent vite flamber.

 

IMG_1564
Vue depuis notre hôtel à San Francisco

 

Bed & Breakfast. Oui, ce peut être une solution de secours intéressante, avec un parking garanti et un bon petit déjeuner pour un prix raisonnable. Après, à la fin d’une longue journée de route, avez-vous envie de discuter avec vos hôtes ? Nous avons tenté le coup à Savannah (et c’était pas mal).

 

Auberges de jeunesse, Airbnb, Couchsurfing. Pas vraiment l’idéal pour un roadtrip, plutôt des logements pour backpackers où la voiture n’a pas toujours sa place. Mais ça peut parfois dépanner, notamment dans les villes d’arrivée ou de départ. Ou dans le cadre d’un city-trip. Si le couchsurfing, prêt d’une chambre, d’un canapé, est en légère perte de vitesse (augmentation des membres, mais sentiment de communauté en baisse), AirBnb, location d’une chambre ou d’un appartement, marche du tonnerre aux USA (mais les bons plans se font rare dans les grandes villes). Et des auberges de jeunesse (hostels), vous en trouverez sans mal dans toutes les moyennes et grandes villes et parfois même dans les lieux touristiques, même paumés

 

Lodges et cabins. Le logement dans les parcs nationaux. Souvent pris d’assaut des mois à l’avance, il faut s’y prendre assez tôt (six mois à un an pour les parcs les plus connus : Yellowstone, Grand Canyon…). Le tout est géré par des organismes type Xanterra ou Delaware North.

 

IMG_3312
Cabins au parcs du Yellowtone

 

Camping. Une solution peu onéreuse à l’intérieur ou en dehors des parcs nationaux. De quoi alléger singulièrement votre budget logement si le confort d’un camping vous convient. Le prix oscille généralement entre 10 et 30 $ l’emplacement (même si dans certains coins, cela peut atteindre 50$).  La liste de tous les campings américains par ici. Il existe des camping gratuits. Ce n’est pas le grand luxe mais ça peut dépanner. Voir cet excellent site

 

Beach rentals, cabins, condos. Souvent, ils ne sont pas répertoriés par les comparateurs d’hôtels mais pourtant, ils représentent une bonne alternative dans les zones côtières (notamment en Floride). C’est un classique américain. Les vacanciers viennent louer leur condo (une « cabane ») en bord de plage pour un mois ou plus. Hors saison, et même parfois en pleine, il n’est pas rare que certains acceptent de vous accueillir pour deux nuits, voire une pour boucher les trous ! Avantage, le condo a une cuisine équipée.

 

IMG_6324
Vue depuis notre condo à Sarasota

 

Dans la voiture. Oui, c’est une éventualité. Moi, j’éviterais les zones trop passantes ou dormir dans sa voiture pourrait être considéré comme un comportement suspect. Faites attention aux signalétiques. Evitez surtout les « No overnight parking« . La plupart des autoroutes (interstates ou highways) ont des aires de repos (rest areas) où vous pouvez piquer un somme. Certains vont sur les parkings de Walmart (la plupart acceptent historiquement l’overnight parking). Bof, bof, non ? Non, je conseille plutôt de louer un emplacement de camping et dormir tranquillement dans la voiture tout en profitant de la douche, des toilettes… Le tout sans avoir à acheter ou déplier une tente.

> A lire : Dormir dans un airstream à Marfa, Texas

 

 

  • Faut-il réserver à l’avance ?

On a déjà tout expérimenté. Réserver longtemps à l’avance via internet, la veille via internet aussi (une appli comme Hotel Tonight peut être intéressante pour cela dans les grandes villes), et on a souvent cherché à la sauvage. Jamais on ne s’est retrouvé le bec dans l’eau. Tout dépend du moment, de l’endroit et de vos envies.

 

Oui, je réserve. D’abord, si vous souhaitez assurer le coup, je conseille vivement de réserver la ou les nuits après votre arrivée (voire la nuit avant le retour). Qui a envie de se taper une recherche de logement dans une grande ville après huit heures de vol ? Ensuite, comme je l’ai dit plus haut, réservation obligatoire pour dormir dans un lodge de parc national. Ou alors vous avez beaucoup de chance.  Enfin, on réserve parfois selon l’endroit. Exemple : Moab, Utah ou Page, Arizona. Page est à proximité et sur la route de pas mal de choses (Lake Powell, Antelope Canyon, Horsehoe Bend, Monument Valley, Grand Canyon, Zion) et l’offre est plus que limitée. Là, il faut être rapide ou malin. On réserve aussi dans les villes balnéaires quand je souhaite quelque chose de sympa et ne pas me retrouver en bord de freeway dans un Motel 6. On réserve parfois dans les grandes villes (Chicago, San Francisco, Los Angeles) lorsque l’emplacement nous importe beaucoup.

IMG_4320
Le Page Boy Motel à Page

 

Non, je ne réserve pas. On ne réserve pas quand je me retrouve dans des coins assez paumés d’abord, quand le logement nous importe peu ou quand nous ne savons pas où nous allons atterrir. Parfois, nous avons deux points à relier en quelques jours et on ne sait pas où la route va nous emmener. En 2012, nous avions décidé de faire Chicago-Panama City en quatre jours et trois nuits. La première, nous pensions aller jusqu’à Indianapolis et finalement nous avions poursuivi jusqu’à Louisville.

Dans un roadtrip, le programme varie suivant les envies. Vous désirez rester un peu plus dans un coin qui vous a plu, pas de problème. Sachez que la plupart du temps, vous n’aurez pas de mal à trouver où dormir. Généralement, pour ne pas se tromper, nous visons des villes étudiantes : elles sont plus animées et les commerces et restaurants sont ouverts plus tardivement. 

 

  • Comment choisir son logement sans se tromper ?

Les Américains ont un grand sens du service et il faut vraiment un mauvais concours de circonstances et que vous soyez tombé dans un rade, pour être mal reçu.

Avec les motels de chaînes, tous sur le même modèle et souvent sans charme, vous savez à peu près où vous mettez les pieds. Vous pouvez aussi vous fier aux avis internet. Mieux que les avis publiés dans les comparateurs ou courtiers (type Booking, Trivago, Expedia…) dont on sait pas vraiment s’ils sont filtrés, allez voir sur Google (pour voir des photos de clients souvent moins trompeuses) et sur un site comme TripAdvisor ou Yelp. Sur notre carte, vous trouverez aussi de nombreux hôtels ou motels référencés. Nous les avons tous testés. Voir la carte

 

IMG_5933
A San Diego, avion, autoroute et tout le tralala

 

L’emplacement est capital. On a le souvenir d’une très mauvaise expérience à San Diego. Avec l’autoroute, les avions, des voisins bruyants et la clim de l’hôtel à nos fenêtres. « Goodnight » qu’ils disaient en nous refilant un cookie chaud. Donc, bien penser à un accès facile en voiture (c’est souvent le cas), à la proximité des animations ou choses à voir (que vous voulez voir), tout en pensant à votre tranquillité. A Los Angeles, notre hôtel était idéalement placé, entre la frénétique Venice beach et la plus calme Marina del Rey. Au top. Sachez aussi, qu’à Miami Beach, la basse saison est en été. Vous aurez de grandes chances de tomber alors sur un hôtel en travaux.

 

IMG_7409
Depuis la terrasse de notre hôtel à Venice Beach

 

Une fois sur place. N’hésitez pas à voir la chambre avant. Si possible, évitez de vous retrouver à côté de la clim de l’hôtel ou proche des distributeurs de boissons ou de glace (vending machines, ice machines). Si la chambre a un souci, ne vous convient pas, demandez à changer.

Vous n’avez pas trouvé votre bonheur sur les comparateurs ? Pas de panique. Pas mal de motels indépendants n’y sont pas répertoriés. Pour m’en sortir, je me sers de Google, Google Maps et/ou du site de la ville pour trouver d’autres moyens de me loger et des guides de voyage (Routard, Lonely Planet).

 

  • Comment réduire les coûts ?

Comparer. C’est la première chose. Si vous réservez, comparez. Utilisez tous les moteurs possibles (Booking, Expedia, Tripadvisor, Hotels.com, etc…). Attention, ils sont filous. Il nous est arrivé de voir des prix très différents si on les regardait via le site même (Booking) ou via le comparateur (Trivago). Why ? C’est l’un des grands mystères de l’univers (sinon, tapez IP tracking dans Google et vous aurez une idée).

Voici les moteurs que nous utilisons (classés par préférence et qui sont les meilleurs aux USA) : 1. Booking, 2. Hotels, 3. Expedia

 

Penser aux périodes. Haute saison/basse saison. Semaine/week-end. Tout cela influe sur le prix. Aller en Floride au printemps, entre la période forte des Américains (hiver) et la période des Européens (été) est un bon plan par exemple. L’été sera tout de même un peu moins cher. Pour ce qui est de la différence semaine/week-end, Las Vegas est l’exemple parfait. Du lundi au jeudi soir, le prix des chambres est bradé (même si c’est de moins en moins vrai). On a dormi au Golden Nugget dans une chambre gigantesque pour 37 $, on pouvait trouver encore moins cher sur le strip.

Mais dès que le week-end approche (nuits vendredi, samedi, dimanche), les prix flambent. Enfin, les dates de grands séminaires (type Comic Con à San Diego), de festivals (type SXSW à Austin) ou de fêtes (Labor Day, Memorial Day) font augmenter grandement les prix.

 

Golden Nugget à 37 §
Golden Nugget à 37 §
Le Bellagio à beaucoup plus
Le Bellagio à beaucoup plus

 

Sortir les coupons. Des réducs ! Vous trouverez dans les Visitor Center, les stations service, les aires de repos des autoroutes, des dépliants remplis de coupons de réductions pour des nuits d’hôtels (de chaîne très souvent). Comme toujours, il faut lire ce qui est écrit en tout petit (impossible pendant les vacances, impossible le week-end, bla bla bla…). Vous présentez cela à l’accueil de l’hôtel et vous pouvez gagner quelques dollars. Testé et approuvé.

 

IMG_8899

 

Penser aux plus qui font mal. Il y a le prix et ce qui se cache derrière le prix et qui peut vite faire passer une chambre à 90 $ à 160 $. Les taxes pour commencer (10 à 15 % environ). Vérifier si elles sont incluses ou vont venir gréver le budget. Certains hôtels sont aussi des taxes de resort (10, 15, ou 25 $ la nuit) s’ils sont considérés comme des resorts.

Internet ensuite. La plupart des motels offrent un accès Wifi gratuit, d’autres logements (les lodges dans les parcs) permettent une connexion depuis le lobby… Et les hôtels ? Je n’ai toujours pas compris comment, dans le motel le plus pourri au fond du Montana dans une chambre à 40 $, on peut avoir un Wifi gratos et se faire littéralement dépouiller dans un 3 étoiles à 140 $ à Chicago (8 ou 9 dollars les 24h). Je n’ai toujours pas compris mais pensez à cela si vous aimez rester connectés. Enfin, qui dit roadtrip, dit voiture, dit parking. Parking gratuit dans les motels, les lodges. Par contre, attention à la flambée dans les villes. C’est très rare de trouver des hôtels avec parking gratuit dans les downtown des grandes villes. Et là-bas, pour 24 heures, les prix varient entre 10$ et 35$ la nuit. Ouch !

 

IMG_1397

 

Tester le Run of the House. Kézako ? Vous prenez une chambre à un prix plutôt dans la moyenne basse et on vous donne ce qu’il reste en arrivant. C’est un pari qui peut vous permettre d’être upgradé. Testé à Fort Lauderdale (Floride) dans l’un des meilleurs hôtels que j’ai eu l’occasion de croiser aux States, le Pillars

 

IMG_3837

 

 

Tester l’hôtel surprise. Sinon, Hotwire est un site qui permet de faire de bonnes affaires. Encore faut-il vouloir réserver un hôtel sans le voir. Oui, car Hotwire propose des hôtels surprise et ne donne que le secteur. A tester par ici.

 

Négocier. Ce n’est pas mon truc (mais celui de Delphine) mais ça peut marcher surtout quand vous êtes dans une zone avec un max d’hôtels et qu’il commence à être tard.

Et vous, vous avez quelques bons conseils ?

37 responses à “Logement : conseils pratiques

    1. La, c’est encore une autre organisation. Du coup, tu fais comment Isabelle ? Tout réservation ? 90 % ? Tu prends deux chambres avec deux lits ?

      Quand on a fait la côte est, on était sept. Je crois qu’on avait juste laissé deux nuits sans résa, à Florida City et à Point Pleasant, on avait trouvé. Mais c’est sur que l’impro ne doit pas être la règle dans ce cas, mais bien l’exception.

    1. Bonjour,

      ça, c’est épineux. Les motels montent à 4 personnes avec les chambres doubles (on peut parfois mettre deux enfants en bas age en plus). Donc pour les motels, vous serez obligés de prendre deux chambres. Même si certains proposent des suites pour 5 personnes (mais est-ce avantageux financièrement ?).
      En revanche, vous pouvez trouver votre bonheur en location de maison ou d’appart (airbnb ou housetrip). C’est pour quel secteur si ce n’est pas indiscret ?

      1. En fait, je suis en couple avec ma femme et mes 2 filles et on a proposer à mon beau-frère de nous accompagner.
        Ce serait pour un road trip dans l’Ouest avec, en fin de séjour, 2 nuits à New York avant le retour en France.
        Merci de vos conseils,
        Olivier

        1. De rien.
          Vous pouvez tenter votre chance sur les moteurs de recherche type trivago ou booking en spécifiant le nombre de personnes. Mais la logique, c’est toute même deux chambres dont une double.
          Bonne journée.
          JP

          1. Et la formule Camping Car ne serait-elle pas plus appropriée dans notre cas ? (pour le séjour dans l’Ouest tout du moins)
            Merci
            Olivier

          2. J’y pensais juste avant de vous répondre. C’est une piste à explorer en effet. Déjà une comparaison financière.
            Voiture + logement d’un côté / Camping Car + location d’emplacements de l’autre.

            Tout dépend aussi de votre trip. Si c’est 80 % de villes (SF, Las Vegas, Los Angeles, San Diego), 20 % de parcs (Yosemite, Utah, Joshua, etc), ce n’est peut-être pas une bonne idée. Ca va vous éloigner des centre-villes. Si c’est l’inverse, c’est une très bonne idée. Ce site est une bible pour trouver le bon RV Park pour votre camping car : http://www.rvparkreviews.com

      2. En fait, j’ai lu que dans certaines chaines de motel, les enfants de moins de 17ans ne payent pas. C’est pourquoi je trouvais la formule intéressante (grande chambre quitte à faire rajouter 1 lit pour ma fille cadette). Profiter des piscines des motels me semble préférable à la promiscuité de la vie en camping car…
        Comment s’appellent ces chambres familiales aux USA ? (je peux effectivement « tâter » le terrain par email pour commencer.
        Merci de vos conseils perspicaces en tout cas.
        Olivier

        1. Ces chambres sont des « Triples rooms » (Trois lits). A ne pas confondre avec les « Twin rooms » (2 lits une place). Ou il y a aussi les « Family Room » (5 personnes ou plus)
          JP

          1. Oh, juste un mode d’emploi pour réserver sa chambre. On se perd vite dans la vocabulaire hotelier (King size, double bed, Triple, etc…). Et puis intégrer les infos que je vous ai donné lorsqu’on cherche une chambre pour 5 ou plus. Tout simplement.

          2. Ah ça, ce serait une très bonne idée effectivement.

            J’ai trouvé dans le site « roomfor5″ le terme « rollaway »: j’imagine bien un lit pliant à roulettes.
            Par contre, j’ai du mal à faire le distinguo entre un « sofa bed » , un « sleepler sofa » un « queen sleeper sofa ».
            Le « bunbed » me laisse aussi coi !
            En gros: les termes utilisés sur le site « roomfor5″ méritent effectivement un petit mode d’emploi !
            Milles merci !
            Olivier

          3. Rollaway Bed : c’est bien un lit pliant à roulettes
            Sofa bed/sleeper sofa : je pense que le premier, on dort sans déplier alors que le second, c’est un clic-clac
            Queen Sleeper sofa : c’est une histoire de taille (150 cm × 200 cm)
            Bundbed : je pense que c’est une espèce de gros matelas de sol. Bunk Beds, en revanche, ce sont des lits superposés
            JP

  1. Excellent billet! Très complet.
    Pour ma part, en roadtrip aux USA, j’avais opté pour motel/hôtels et camping.
    Les lodges doivent être top mais le prix est très élevé comparé aux motels!

    Pour les réservations, en effet, tout dépend du mois mais surtout de l’endroit.
    Pour être sûr, dès que vous souhaitez loger dans ou près d’un parc connu, mieux vaut réserver, même en mai/juin ou septembre/octobre!

    1. Oui exactement.
      Sinon, les prix des lodges sont assez élevés mais on peux trouver de bonnes solutions à l’intérieur des parcs. L’an passé, au Yellowstone, on avait trouvé un bungalow pour 95 $ environ, ce qui, dans un parc comme celui-ci en plein été, est plutôt dans la fourchette basse

  2. Merci pour cet article très intéressant.
    Avez vous des hôtels ou motels à nous conseiller à Los Angeles et San Francisco svp ?
    Nous pensons faire un roadtrip fin septembre début octobre ( LA, LV, SF et les grands parcs nationaux), nous pensons réserver au fur et à mesure la veille pour le lendemain ( à part arrivée et départ ) vous pensez que cinedrive jouable ? Merci de vos conseils

    1. Bonjour Cycy,
      A SF, nous sommes déjà descendus au Mark Twain (prix très correct, chambre un peu sombre, près d’Union) et à l’Adagio (plus cher mais splendide). Tout dépend du budget. Je pense qu’un coup de Airbnb est pas mal à SF.
      A LA, nous avions opté pour le secteur de Venice Beach. Au Venice on the beach motel. Proprio adorable, pas trop de difficulté à se garer, petit dej à emporter qu’on peut prendre sur le patio ou sur le toit terrasse. L’hôtel donne sur la plage mais un peu à l’écart de l’agitation (il est à la limite de Marina del Rey). Bon, je viens de revoir les tarifs. Ils ont fait un bond depuis qu’on y est allés.

      Sinon, pour réserver du jour au lendemain, vu votre période, pourquoi pas. C’est faisable. Même au jour le jour dans certains secteurs (ce ne sont pas les hôtels ou motels qui manquent). Je mets juste un bémol sur les parcs. Même hors période, trouver un lodge ou un motel en bordure de parc peut être difficile. L’été, il faut souvent s’y prendre 4 à 6 mois à l’avance. Tout dépend de vos envies, si vous avez un logement en tête.
      Si vous ne réservez pas les parcs, je vous conseille quand même de dresser une liste (avec adresse, site internet) pour ne pas vous retrouver embêtés dans certaines zones.
      A plus Cycy

  3. Bonjour,

    J’ai adoré vous lire, belle plume et sujet très intéressant, amené de mains de maitre. Bravo!

    Je désire partir de Montréal direction Key-West, avec mon conjoint et notre petit chien. Nous serons partis 18 jours.

    Est-ce que les chiens sont acceptés sur les plages? des les Motels?

    Quels sites (destinations-villes) nous conseillez-vous?

    Quelles routes emprunter?

    Trucs pour se nourrir santé? Du fast-food, c’est bon, mais de temps en temps seulement.

    Nous partirions fin avril début mai.

    Merci bcp pour votre aide, je suis certaine que vous saurez répondre à mes interrogations.

    Au plaisir,

    Isabelle

  4. Bonjour à tous les deux,

    Cela fait déjà plusieurs mois que je regarde votre blog, il est top ! Nous préparons un road trip sur la côté ouest pour notre voyage de noces cet été ! Et là j’avoue que je flippe un peu pour dormir là bas… surtout à San Francisco, on ne sait pas trop si on va trouver un logement bien et pas trop cher … Mon mari a pensé à dormir chez l’habitant, qu’en pensez vous? Sinon pourriez vous donner les adresses de vos hébergements pendant votre séjour ? Merci beeaucoup et très bonne continuation !

    1. Merci Séverine.
      En effet, SF est l’un des endroits les plus délicats aux Us pour dormir. Les prix sont assez délirants et donc le recours à Airbnb peut-être une bonne solution. Mais nous ne l’avons pas testé.
      Nous avions dormi (ça remonte à 2011) au Mark Twain près de Union Square (il a été rénové depuis) car il présentait le meilleur rapport qualité/prix à l’époque. Notre autre hôtel était luxe, c’était l’Adagio, qui n’était pas loin (l’ouragan Irene avait retardé notre vol donc on s’était fait plaisir une nuit). Sinon, pour faire baisser les prix, n’hésitez pas à vous excentrer un peu : Haight Ashbury, Mission ou Alamo Square ont des prix moins élevés que le Wharf ou north beach. SF a un gros avantage : la qualités de ses transports en commun et la relative petite taille de son centre.
      Bonnes recherches. JP

  5. Bonjour,

    Merci pour ce blog avec pleins d’infos extra! On souhaite allez en Floride quelques jours, et a key west. Vous pouvez me donner des infos sur vos logements en floride? Vous avez parlé de Condo, comment en trouver à l’avance?

    Merci pour votre réponse et votre aide…
    Audrey

    1. Bonjour Audrey,
      En Floride et sur le Golfe du Mexique, nous avons toujours alterné entre motels, hôtels et condos. Ces derniers sont pas mal car ils se remplissent moins vite. En revanche, il faut souvent rester au minimum deux ou trois nuits. A Key West, nous avions dormi dans un hôtel, dans mon souvenir (mais impossible de me souvenir du nom), mais il est possible de trouver des condos. Vous trouverez toutes les infos sur le site de Key West (voilà le lien pour les condos : http://keywest.com/condorental.html mais il y a aussi les hôtels, motels, BnB, camping…). Si vous allez dans d’autres coins de Floride, n’hésitez pas à nous dire, on vous ressortira les logements que nous avions choisi.
      Bon courage dans la préparation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *