Yellowstone et Grand Teton : où dormir pour visiter ces parcs nationaux de légende ?

Article rédigé le 2 février 2024 , mis à jour le 4 février 2024

Vous avez le Yellowstone dans le viseur de votre prochain roadtrip aux Etats-Unis ? Nous sommes ici pour aider. Si il y a un point à ne pas négliger en préparant son voyage dans le premier parc national du pays, c’est bien l’hébergement. Car, si vous nous avez lu, vous savez qu’il faut rester assez longuement sur place pour profiter de ce parc immense et aux multiples facettes. D’où l’importance d’un hébergement adapté à vos envies.

Après quatre visites du parc (2012, 2015, 2019, 2023), et avant d’autres encore, nous avons préparé ce guide pour bien choisir votre hébergement au Yellowstone et au Grand Teton, son parc frère. C’est parti…

Foire aux questions

https://giphy.com/gifs/YellowstoneTV-paramountnetwork-yellowstone-yellowstonetv-dZvfDLPXzCpWSD0pF7

Où se trouvent le Yellowstone et le Grand Teton ?

Adossé aux Rocheuses, situé sur plateau volcanique (la caldeira), le parc national du Yellowstone, le plus ancien du pays, est grand comme la Corse et à cheval sur trois états. Il est essentiellement sur le territoire du Wyoming, état le moins dense des US (hors Alaska) mais certains secteurs sont en Idaho et dans le Montana.

Au sud du Yellowstone, on trouve le Grand Teton, lui entièrement dans le Wyoming.

Dans quels roadtrips les intégrer ?

Pas de panique, on vous a préparé des roadtrips dont vous pouvez vous inspirer. Retrouvez-les ici. Si jamais, après avoir lu nos articles sur le Yellowstone, vous avez des doutes, des questions, des idées d’ajustement, nous sommes là pour vous aider. Envoyez-nous un mail à contact@lostintheusa.fr

Pour atteindre le Yellowstone, qui sera le plat de résistance de votre trip, les aéroport internationaux les plus proches sont Salt Lake City (Utah) et Denver (Colorado). Il est possible, suivant votre temps sur place, de monter des roadtrips depuis Seattle (Washington), Portland (Oregon), voire San Francisco (Californie) ou Las Vegas (Nevada). Pour ces derniers, il faut bien calculer son temps aux US pour ne pas partir dans une galère route-route-route.

Mais il y a aussi des aéroports régionaux plus proches comme Bozeman (Montana), West Yellowstone (Montana) ou Jackson Hole (Wyoming) qui vous amènent au plus près après une correspondance.

Combien faut-il réserver de nuits ?

Selon nous, pour bien profiter de toutes les facettes du Yellowstone, 4 à 5 nuits sont un minimum (sans compter les nuits d’approche). Mais vous pouvez sans mal pousser jusqu’à 6 à 10 nuits suivant votre rythme et vos objectifs. Pour le Grand Teton, deux journées minimum à prévoir (donc une à deux nuits, suivant la composition de votre voyage).

Pour le bloc des deux parcs, comptez donc au minimum une semaine mais vous pouvez pousser à 10-12 jours sans problème.

Faut-il les placer au même endroit ?

A retrouver ici

C’est une question qui revient très souvent. Et on va vous répondre. Certains, considérant la taille du parc, conseillent de changer d’hébergement chaque soir, pour optimiser les temps de parcours puisque le grand « 8  » formé par les routes centrales du parc fait 229 kilomètres. Pour nous, c’est une énorme perte de temps : refaire les sacs, check-out, trouver l’hébergement, check-in (parfois avec des horaires limités) chaque jour. Un tel choix peut vous contraindre pour profiter du coucher de soleil par exemple ou vous embête pour partir très tôt afin d’observer les animaux.

Si rouler un peu plus ne vous fait pas peur (c’est aussi des chances supplémentaires pour voir la faune), la meilleure solution selon nous est d’avoir un ou deux hébergements max pendant votre séjour. Vous avez vos repères dans l’hébergement et dans la ville/lodge, vous posez vos bagages pendant plusieurs jours en voyageant léger, vous pouvez gérer votre planning avec plus de souplesse et sans stress…. Si l’objectif est de se lever très tôt pour aller voir des animaux, c’est aussi un plus de ne pas changer d’hébergement.

Le tout est à chaque fois de choisir le bon hébergement bien placé par rapport à vos priorités.

Combien ça coûte de se loger dans ces parcs ?

Comme partout aux US, le prix des logements est monté en flèche depuis 2015 et particulièrement depuis le Covid. Suivant la gamme, la localisation, le confort, comptez entre 120 et 300 euros la nuit. Pour les campings, à partir de 20$/nuit dans le parc, à partir de 50 $ la nuit en dehors.

Combien de temps à l’avance faut-il réserver ?

Autre question qui revient souvent. Si vous souhaitez dormir à l’intérieur du parc, dans les lodges du Yellowstone, alors mieux vaut prévoir. Certaines dates, en juillet ou août, peuvent partir vite (les Américains « habitués » bookent leurs résas d’une année sur l’autre). Les lodges acceptent des réservations jusqu’à un an en avance (quasiment 13 mois). Le 5 du mois, vous pouvez réserver pour tout le même mois (entier) de l’année suivante. Par exemple, le 5 juin 2024, vous pourrez réserver des hébergements dans le parc pour tout le mois de juin 2025 (du 1er au 30).

Pour le reste (les hébergements à l’extérieur), ne tardez pas trop quand même. Cinq, six mois à l’avance minimum pour avoir du choix. Ça nous est déjà arrivé de réserver un mois à l’avance mais évitez le trip de dernière minute, vous pourriez vous retrouver le bec dans l’eau.

Quelle est la meilleure période pour visiter le Yellowstone et le Grand Teton ?

La haute saison, c’est entre fin mai et fin octobre. C’est le moment au cours duquel toutes les routes du parc sont ouvertes (voir la carte). Car oui, les hivers sont rigoureux au Yellowstone et le parc n’est pas toujours entièrement accessible. En hiver, seule la route entre Gardiner et Cooke City est déneigée. Pour le reste du parc, c’est visite en motoneige.

Sur la haute période, juillet et août présentent les plus grandes concentrations de visiteurs. Fin mai et juin sont de bonnes périodes pour l’observation des animaux et notamment des bébés. Les ours, sortis d’hibernation, sont en recherche actives de nourriture et donc très présents.

Pour un peu moins de monde, choisissez fin mai à mi-juin ou mi-septembre à fin octobre. Attendez-vous tout de même à des nuits fraîches, voire déjà glaciales fin octobre.

Quel programme dans les parcs ? Où placer ses nuits ?

Voici un petit précis pour vous aider. Vous pouvez aussi vous tourner vers nos propositions d’itinéraires. Pour cette séquence, nous proposons 7 nuits mais tout est modulable (on n’est pas des tyrans, hein).

Pour vos journées dans le Yellowstone, selon nous, il y a deux politiques. Soit fonctionner par secteur (boucle). Soit fonctionner suivant ses priorités. Nous faisons régulièrement observation d’animaux le matin (dans l’est du parc), sites géothermiques l’après-midi (surtout dans l’ouest). Pour les nuits, 2X2 ou quatre nuits au même endroit.

Les visites indiquées s’adaptent suivant vos nuitées.

En arrivant depuis Salt Lake City, et en visitant Grand Teton puis Yellowstone

On ne peut malheureusement pas dormir à Mormon row!
  • J1. Route depuis Salt Lake City ou Garden City ou Idaho Falls suivant l’étape. Coucher de soleil sur Oxbow Bend, Signal Mountain ou la Wilson Moose Rd. Nuit à Jackson Hole, Colter Bay ou Moran
  • J2. Grand Teton. Randonnée et Mormon Row et les spots non faits la veille. Nuit à Jackson Hole, Colter Bay ou Moran
  • J3. Route pour Yellowstone. Visites sur le trajet en incluant West Thumb. Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J4. Visite Yellowstone. Boucle haute. Lamar Valley, Tower Roosevelt, Mammoth Hot Springs voire Norris Basin… Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J5. Visite Yellowstone. Grand Canyon du Yellowstone, Dunraven Pass, Hayden Valley, Fishing Bridge… Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J6. Visite Yellowstone. Old Faithful, Grand Prismatic, Lower Geyser Basin… Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J7. Fin du Yellowstone avec ce qui n’a pas été vu puis départ. Si vers Denver ou Dakota du Sud, nuit à Cody avec un rodéo au Stampede. Sinon, sortie via West Yellowstone (ouest), Gardiner (nord-ouest) ou Cooke City via la Beartooth Highway

En arrivant depuis l’Est (Cody), et en visitant Yellowstone puis Grand Teton

  • J1. Arrivée dans le secteur, rodéo au Stampede. Nuit Cody
  • J2. Route pour Yellowstone. Visites sur le trajet en incluant Fishing Bridge et Lake Village. Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J3. Visite Yellowstone. Boucle haute. Lamar Valley, Tower Roosevelt, Mammoth Hot Springs voire Norris Basin… Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J4. Visite Yellowstone. Grand Canyon du Yellowstone, Dunraven Pass, Hayden Valley, Fishing Bridge… Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J5. Visite Yellowstone. Old Faithful, Grand Prismatic, Lower Geyser Basin… Nuit dans le parc ou West Yellowstone, Cooke City ou Gardiner
  • J6. Route pour Grand Teton. Coucher de soleil sur Oxbow Bend, Signal Mountain ou la Wilson Moose Rd. Nuit à Jackson Hole, Colter Bay ou Moran
  • J7. Grand Teton. Randonnée et Mormon Row et les spots non faits la veille. Nuit à Jackson Hole, Colter Bay ou Moran ou à la prochaine étape

En arrivant depuis l’ouest (West Yellowstone), et en visitant Yellowstone puis Grand Teton

En arrivant depuis le nord (Gardiner ou Cooke City), et en visitant Yellowstone puis Grand Teton

Où dormir à l’intérieur du parc du Yellowstone ?

Pour dormir à l’intérieur du parc, il y a deux solutions : les lodges ou les campings.

Les lodges

Il y a neuf dans le parc, représentant environ 2000 chambres. C’est pas mal mais ça part vite. Et puis bon, n’importe quel casino de Las Vegas a bien plus de 2000 chambres.

A deux exceptions près (Old Faithful Snow Lodge & Cabins et Mammoth Hot Springs Hotel), ils n’ouvrent que lors des mois d’été (la haute saison évoquée plus haut). Ils sont gérés par des concessionnaires officiels comme Xanterra et North Delaware et peuvent se réserver jusqu’à treize mois à l’avance.

Les neuf lodges sont répartis dans six secteurs. Pour réserver les lodges dans le parc, c’est par ici que ça se passe.

Old Faithful (sud-ouest), centre névralgique de la caldeira

Non loin du geyser le plus célèbre du parc et de Morning Glory Pool, voici le « village » d’Old Faithful, dans l’ouest du parc. Trois lodges accueillent les visiteurs : l’Old Faithful Inn, rustique avec des chambres d’hôtels, l’Old Faithful Lodge et ses cabanes, et l’Old Faithful Snow Lodge, ouvert en hiver, qui propose chambres et cabanes. Proches de l’entrée ouest (West Yellowstone), ils permettent de rayonner dans le secteur des sources géothermiques assez rapidement.

  • Avantages : beaucoup de magasins pour se ravitailler, proximité des sites géothermiques (Old Faithful, Grand Prismatic)
  • Inconvénients : ça ressemble à un parking de Walmart (sorry) et le secteur est souvent saturé, loin des zones les plus riches en animaux. On n’a pas vraiment l’impression d’être en pleine nature
  • Services : restaurants, épicerie, magasins, visitor center, stations essence, poste
  • Réservations

Mammoth Hot Springs (nord-ouest), militaire classe

On part cette fois dans le nord-ouest du parc et dans cet ancien camp militaire aux pelouses bien taillées, à côté du site géothermique de Mammoth Hot Springs. On y trouve un immense hôtel avec son entée classieuse à colonnades : le Mammoth Hot Springs Hotel and Cabins. Tout est dans le nom : des chambres et des cabanes. Bonus, une horde de wapitis a l’habitude de fréquenter les lieux.

  • Avantages : vraiment à mi chemin entre les secteurs à bestioles et les secteurs géothermiques ; proximité de Gardiner (15 minutes)
  • Inconvénients : à presqu’une heure de la Lamar Valley (haut lieu d’observation de la faune), ce qui n’est pas idéal si on veut y être au lever/coucher du soleil
  • Services : restaurant, épicerie, magasins, visitor center, station essence, poste
  • Réservations

Tower Roosevelt, en pleine nature

Dans le nord-est du parc, aux portes de la mythique Lamar Valley, lieu de rendez-vous favori de la faune du Yellowstone, il y a le secteur de Tower Roosevelt. Délicieusement isolé, éloigné des villes de Gardiner (45 minutes) et Cooke City (55 minutes), il abrite un lodge dans un cadre très boisé. Nous avons testé le Roosevelt Lodge (uniquement des cabanes) il y a quelques années et notamment les « roughriders cabins » toutes simples : un lit, un poêle. Les blocs sanitaires sont communs. Là, c’est nature et en plus, c’est le moins cher du parc.

  • Avantages : le lodge le plus isolé du parc, en pleine nature ; c’est le plus abordable aussi ; le cookout part du corral juste à côté ; la promixité de la Lamar valley puis la Beartooth Highway
  • Inconvénients : il ouvre plus tard que les autres et ferme plus tôt dans la saison ; il est loin des sites géothermiques
  • Services : restaurant, épicerie, station essence
  • Réservations

Canyon Village, au centre de tout

Au centre-est du parc, très bien placé par rapport au « 8 » que forment les routes du Yellowstone, Canyon Village, juste à côté du Grand Canyon du Yellowstone, permet de se projeter vite sur les sites géothermiques comme sur les zones à bestioles. Il a également toutes les commodités (plusieurs magasins, snacks, visitor center autour d’un grand parking) près du Canyon Lodge and cabins, 400 chambres et plus de 100 cabanes. Testé et approuvé lors d’un précédent voyage.

Photo très vintage!
  • Avantages : très central ; avec toutes commodités
  • Inconvénients : très prisé pour toutes ces raisons 
  • Services : restaurant, épicerie, magasin, visitor center, station essence
  • Réservations

Lake Village, au bord de l’eau

Dans l’est du parc, sur les rives du lac Yellowstone et proche de Fishing Bridge et de la longue route qui mène à Cody, voici Lake Village, point central d’une zone à trois têtes avec Fishing Bridge et Bridge Bay. Son emplacement n’est pas idéal car il est finalement assez loin des zones géothermiques mais aussi de la Lamar Valley. Il y a deux hébergements sur place : le Lake Hotel and Cabins (chambres et cabanes) et le Lake Lodge Cabins (186 cabanes).

  • Avantages : au calme
  • Inconvénients : éloigné des musts du parc
  • Services : restaurant, épicerie, magasin, visitor center (à Fishing Bridge), station essence (à Fishing Bridge)
  • Réservations

Grant Village, à la pointe sud

Pour finir, cap sur la pointe sud, au plus proche de l’entrée sud ,en direction du parc de Grand Teton et toujours au bord du gigantesque lac Yellowstone. Pas idéalement placé lui non plus, très loin de la Lamar Valley ou de Mammoth, Grant Village a au moins l’avantage de ne pas être très prisé. De plus, le Old Faithful n’est pas très loin, comme West Thumb, site géothermique de qualité. Un seul lodge, le Grant Village Lodge avec 300 chambres réparties en six bâtiments.

  • Avantages : peu prisé ; vue sur le lac ; proche de l’entrée sud et d’Old Faithful
  • Inconvénients : éloigné de certains musts du parc (la Lamar Valley est à 2h de route)
  • Services : restaurant, épicerie, magasin, visitor center, station essence
  • Réservations

Les campings

Douze campings à l’intérieur du parc avec 2000 spots. Ils sont tous réservables en avance depuis peu. Un seul est en premier arrivé, premier servi du 15 octobre au 1er avril (Mammoth campground, dansvle nord-ouest du parc). Vous êtes en camping-car ? Tous ne sont pas équipés pour cela, à vérifier sur le site du NPS. Certains sont très isolés (comme Slough Creek, secteur fréquenté par les loups), d’autres accolés aux zones dont on parle ci-dessus. Premiers prix à 20 $. Le détail ici.

Où dormir en dehors du Yellowstone, les différentes options

Si tout est complet dans le parc, qu’il n’y a pas assez de tirées de nuitées dispos, que les tarifs sont plus avantageux ou que vous préférez simplement retrouver (un peu de) la civilisation le soir, dormir à l’extérieur du parc est aussi une bonne option. Si on ne se trompe pas de camp de base…

West Yellowstone, bienvenue à YellowstoneLand

West Yellowstone, à l’entrée ouest du parc comme son nom l’indique, est la ville d’entrée la plus connue, avec un aéroport régional. C’est un peu une ville champignon typique d’entrée de parc (JP qualifierait volontiers de Disneytown), avec toutes commodités et un nombre impressionnant de magasins (touristiques), ainsi qu’une grande variété de logements.

Devinez si c’est l’option préférée de JP?!

Pourquoi ce succès ? West Yellowstone permet de se projeter très vite dans l’ouest du parc, en trente minutes à peine (l’entrée est à quelques minutes seulement), et d’aller vite vers les sites géothermiques (50 minutes pour Old Faithful). Le bémol, c’est le côté un peu toc de la ville, fréquentée par les bus des tour operators.

  • Avantages : proximité du parc et de l’entrée ouest ; toutes commodités ; tarifs compétitifs en dehors des WE de haute saison
  • Inconvénients : pas évident d’être en communion avec la nature et le parc en dormant ici ; un peu loin pour être au lever du soleil sur la Lamar Valley
  • Services : aéroport, visitor center, restaurants, épiceries, magasins, stations essence
  • Distances : West Yellowstone – Old Faithful (50 minutes), West Yellowstone – Grand Prismatic (40 minutes), West Yellowstone – Grand Canyon du Yellowstone (1h05), West Yellowstone – Mammoth Hot Springs (1h20), West Yellowstone – Lamar Valley (2h)
  • Trouver un hébergement sur Booking, Hotels ou Expedia
  • Nos préférés : Golden Stone Inn, Explorer Cabins at Yellowstone, Adventure Inn, Evergreen Motel, Crosswinds Inn

Gardiner, au bord de la rivière

Encore dans le Montana, à l’entrée nord ouest du parc, marquée par l’historique Roosevelt Arch, voici Gardiner. Le long de la Yellowstone River; la petite ville, avec son cadre bucolique, ses wapitis qui se baladent en pleine ville ou sur le terrain de foot de l’école, est vraiment un camp de base agréable. Elle est sur la seule route (entre Gardiner et Cooke City) ouverte toute l’année.

A 15 minutes de Mammoth Hot Springs, le centre-ville est simple, sans chichi, avec de chouettes magasins, un ou deux restaurants en bord de rivière et une épicerie. En sortie nord de ville, on retrouve une grande station Sinclair bien achalandée, sur le parking de laquelle il y a un food truck BBQ apprécié des locaux, Follow Y’er Nose. A peine plus loin, il y a les Yellowstone hot springs, des sources chaudes pour une fin de journée détente.

On a testé quatre nuits à Gardiner mais en pleine nature, à 25 minutes de la ville, au bout d’une piste. Seuls au monde dans une cabane, avec tout le confort (BBQ, feu de bois, wifi, etc…). C’est la Grandpa’s Cabin (voir ici) et ça a été un vrai coup de coeur.

  • Avantages : le cadre ; la proximité du parc et de Mammoth Hot Springs ; bonne offre de logements ; de nombreux safaris partent de là ; toutes les commodités
  • Inconvénients : moins touristique que West Yellowstone mais plus que Cooke City, à quand même plus d’une heure de la Lamar Valley (spot numéro 1 pour la wildlife)
  • Services : restaurants, épicerie, magasins, stations essence
  • Distances : Gardiner – Old Faithful (1h40), Gardiner – Grand Prismatic (1h20), Gardiner – Grand Canyon du Yellowstone (1h10), Gardiner – Mammoth Hot Springs (15 minutes), Gardiner – Lamar Valley (1h10)
  • Trouver un hébergement sur Booking, Hotels ou Expedia
  • Nos préférés : The Antler Lodge, Yellowstone Riverside Cottages, Grandpa’s Cabin, Dreamcatcher Tipi Hotel, Yellowstone Village Inn

Cooke City et Silver Gate, chez les bûcherons

Cette fois, nous sommes du côté de la sortie nord-est, entre la Lamar Valley et la Beartooth Highway. Là où Ernest Hemingway aimait passer du temps (entre autres lieux super cool). C’est ici que vous trouverez les communautés jumelles de Silver Gate (juste quelques bâtiments sur une ligne droite, des hébergements, un café, un general store) et Cooke City, un peu plus développée et animée.

Ces deux villages sont presque complètement isolés l’hiver. La Beartooth Highway étant fermée, les habitants n’ont d’autres choix que de rouler jusqu’à Gardiner pour sortir du secteur.

Cooke City, sous ses allures de ville de bûcherons, a tout ce qu’il faut : restos, café, general store classé… Bref, on adore. On se sent trappeurs ! Surtout, c’est la ville la plus proche de la Lamar Valley (30 minutes), ce qui permet d’y être tôt le matin, quand les animaux sont absolument partout, et pour le coucher de soleil, quand ils sont encore actifs.

On a testé il y a quelques années Silver Gate Lodging et ses cabanes. Un excellent souvenir.

  • Avantages : Lamar, Lamar, Lamar pour y être hyper tôt le matin ; déjà de la wildlife ; l’authenticité de la ville ; la proximité de la Beartooth ; des prix un peu plus doux qu’à Gardiner et West Yellowstone 
  • Inconvénients : on est au bout de la Lamar, donc par définition assez loin des sites géothermiques du sud ouest
  • Services : restaurants, épicerie, magasins, stations essence
  • Distances : Cooke City – Old Faithful (2h30), Cooke City – Grand Prismatic (2h20), Cooke City – Grand Canyon du Yellowstone (1h30), Cooke City – Mammoth Hot Springs (1h25), Cooke City – Lamar Valley (30 minutes)
  • Trouver un hébergement sur Booking, Hotels ou Expedia
  • Nos préférés : Silver Gate Lodging, High Country Motel & Cabins, Antlers Lodge

Cody, l’option à la sauce Buffalo Bill 

Avant toute chose, lisez ceci : NON, Cody ne peut pas être un camp de base pour visiter le Yellowstone. Tout simplement car la ville est trop éloignée du parc (1h50 pour aller jusqu’à Fishing Bridge, même si la route 14 est très belle). En revanche, la cité la plus proche de l’entrée Est du parc, fondée par le mythique Buffalo Bill, est une bonne nuit d’étape, avant d’entrer dans le parc, ou pour en sortir en direction de l’est (Denver ou Black Hills du Dakota du Sud).

Capitale (autoproclamée) du rodéo (tous les soirs d’été au Stampede), la ville est animée et riche en activités : Buffalo Bill Center, Irma Hotel, Old Trail Town…

Là-bas, nous avons testé le Big Bear, grand motel classique mais assez rustique. Validé.

  • Avantages : une ville agréable, animée
  • Inconvénients : ne peut pas être un camp de base pour visiter le Yellowstone, seulement une étape
  • Services : restaurants, épiceries, magasins, stations essence
  • Distances : Cody – Old Faithful (2h40), Cody – Grand Prismatic (2h50), Cody – Grand Canyon du Yellowstone (2h10), Cody – Mammoth Hot Springs (3h), Cody – Lamar Valley (2h10)
  • Trouver un hébergement sur Booking, Hotels ou Expedia
  • Nos préférés : Big Bear Motel, The Cody Hotel, Chamberlin Inn, Irma Hotel (pour l’histoire)

Le choix de Roadie au Yellowstone

Au regard de notre expérience sur place, nous avons nos petites préférences, mais qui correspondent aussi à nos priorités sur place, c’est-à-dire l’observation des animaux. Si on veut dormir à l’intérieur du parc, on mise en priorité sur Canyon ou Tower Roosevelt, proches de Hayden Valley et Lamar Valley. Pour les sites géothermiques, plutôt Old Faithful ou Mammoth. Pour réserver les lodges dans le parc, c’est par ici que ça se passe.

Si l’on doit se tourner vers l’extérieur (on aime bien), on préfère Gardiner et Cooke City pour les mêmes raisons mais aussi car ces villes sont plus authentiques que West Yellowstone par exemple. Et on a le sentiment d’être encore dans le parc.

Où dormir pour visiter Grand Teton ?

A retrouver ici

Et pour le Grand Teton, au sud du Yellowstone, que suggérer ? La difficulté ici, c’est que les prix, avec l’influence de la chic Jackson Hole, ont tendance à être au-dessus de ce qu’on trouve au Yellowstone. Mais on a des solutions.

Dans le parc

Il y a plusieurs options de lodges à l’intérieur même du parc, ce qui peut être intéressant pour rayonner tout en restant dans un cadre plus natural qu’à Jackson Hole.

Les principaux, du nord au sud sont le Headwaters Lodge (ou Hotels), le Colter Bay Village, le Jackson Lodge, le Signal Mountain Lodge ou le Jenny Lake Lodge. Il y a aussi un dude ranch, le Triangle X, mais les prix sont très « jacksonholiens ». De notre côté, nous avons testé les jolies cabanes très bien équipées du Colter Bay Village, dans la forêt non loin des rives du Jackson Lake. Rien à dire de négatif dessus, même si le prix est élevé, comme pour les autres lodges.

Côté camping, il en existe huit dans le parc et tous se réservent en avance. Voir ici

A l’extérieur du parc

Jackson Hole, station chic

C’est beaucoup plus simple que pour le Yellowstone. On trouve deux villes, une au nord, une au sud. Au sud, c’est la légende Jackson Hole, station de ski chic, centre névralgique du parc l’été, repaire de présidents et de personnalités (Sandra Bullock, Kanye West and Kim Kardashian quand ils se supportaient, Harrison Ford ont ou y ont eu des résidences secondaires), refuge des wapitis l’hiver. La ville du Wyoming est mignonne comme tout avec sa place centrale, aux angles de laquelle on trouve quatre arches faites de bois de cerfs, ses saloons, ses magasins… Il y a tout ce qu’il faut même quelques hébergements un peu à l’écart, un peu moins chers.

Moran, en pleine nature

Pas vraiment un Prélude de Bach (vous l’avez ?), plutôt un truc d’aventurier (comme Bob, vous l’avez aussi ?)… Difficile de définir Moran comme une ville. C’est un croisement de deux routes (191 et 26), au nord du parc, offrant quelques hébergements éparpillés. Stratégiquement, c’est pas mal placé entre Grand Teton et Yellowstone et on le conseille volontiers à ceux qui veulent plus de tranquillité qu’à Jackson Hole. Nous avions testé le Togwotee Mountain Lodge. Les cabanes étaient top et le secteur très nature (grizzly country !). Mais il faut faire quelques miles en plus.

Teton Village, au pied des pistes

Dernière option, Teton Village. A 19km au nord-ouest de Jackson, accessible via la Wilson Moose Road (route 390), connue pour l’observation des animaux, il y a le Teton Village. Au pied des pistes, on y trouve essentiellement des resorts. Voir les hébergements

Le choix de Roadie au Grand Teton

Pour le Grand Teton, le choix est beaucoup plus simple et sera certainement plus guidé par des impératifs financiers, puisque les hébergements sont onéreux dans le coin. Pour rester au nord du parc, dans un coin plus nature, misez sur Moran ou Colter Bay Village. Pour plus d’animation, Jackson Hole a ce qu’il vous faut.

On espère que cet article vous a permis d’être prêts pour découvrir le Yellowstone et le Grand Teton.

Photos : toutes Lost in the USA, sauf cartes (NPS) et camping par Deposit Photos

Vous aimez ce qu’on fait ? Cet article vous a été utile ? Offrez-nous un petit pourboire ou payez nous un café sur Tipeee

10/06/2023 | 54 commentaires
Roadtrips au Yellowstone : des idées d’itinéraires

La fabrique à roadtrips est de retour. Après un premier opus sur les itinéraires de roadtrips classiques dans l’ouest américain, on repart dans l’ouest mais un peu plus au nord. Le magnifique parc national du Yellowstone (Wyoming, Montana, Idaho) est souvent la pièce maîtresse d’un voyage aux Etats-Unis. On vous propose donc aujourd’hui plusieurs circuits au … Lire la suite

19 janvier 2016 | | 236 commentaires
19/01/2016 | 236 commentaires
Neuf conseils pour réussir son Yellowstone

Le Yellowstone, immense parc national couvrant trois états (Wyoming, Idaho, Montana), n’est pas le plus facile à appréhender pour les visiteurs. Avec ses cinq entrées, ses huit secteurs, sa « Grand Loop Road » mais surtout son gigantisme, on peut rapidement se tromper et rater « son » Yellowstone (voir notre fiche). C’est pourquoi, après deux virées là-bas, on s’est … Lire la suite

11 janvier 2016 | | 18 commentaires
11/01/2016 | 18 commentaires
Observer des animaux au Yellowstone, le guide complet

Where to see wildlife ? », a-t-on demandé, comme on le fait toujours dès notre entrée dans un parc. Cette fois, le ranger nous a regardés dubitativement : « Where ? Everywhere. You’re in Yellowstone bitch (il a pas dit bitch mais il aurait pu, c’était pareil). This is WILD ! ». Ok, mollo gars. Certes,  » this is wild  » . … Lire la suite

2 commentaires

  1. Super article ! Merci. J’ai eu la chance de passer 14 jours à YNP et GTNP l’été 2019, et je confirme qu’il y a de quoi s’occuper (s’émerveiller) chaque jour. Votre revue des hébergements est très complète.
    Pour GTNP, j’ajouterais en conseil d’hébergement Téton village qui permet de rejoindre le cœur du parc via une piste ouverte uniquement l’été. Pour YNP, j’ajouterais que si le budget le permet (environ 600 $ par jour ! Nous étions 6), 1 ou 2 journées avec un guide naturaliste est une super expérience. Observation des animaux, matériel adapté, explication détaillée de l’eco systeme, randonnée accompagnée pour la 2e moitié de la sortie, etc…
    Enfin j’ai adoré utiliser le guide Yellowstone NP de lonely planet, dédié au parc qui est très complet. Il y a notamment les descriptifs détaillés des randonnées ( mieux fait je trouve que les brochures du parc). Par contre il n’existe qu’en version US. Ça permet de bien s’immerger dans le voyage mais ça n’est pas sans effort 😉
    Longue vie à Lost in the USA!

    1. Hello Jérôme ! Merci pour ton message. J’ai rajouté sur tes conseils Teton Village à l’article. Un oubli de notre part ! Merci.
      Pour le naturaliste, c’est vrai que c’est top. On l’a fait deux fois et on ne regrette pas. Par contre, gros budget à prévoir comme tu le dis. Mais on réfléchit à faire un petit guide là-dessus. On a eu deux profils, en 2019 un indépendant, en 2023, une compagnie. Tous les deux installés à Gardiner. Et c’était top.
      Merci encore et oui, Longue vie à Lost in the USA 😉

Publier mon commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.