Mesa Arch au lever du soleil

Une formation rocheuse massive, une arche parfaite en bord de falaise, les premiers rayons qui percent et la lumière qui vient baigner le lieu de soleil, faisant passer l’ocre de la roche par toutes les teintes possibles. Ça, pour la carte postale, c’est Mesa Arch, dans le parc national de Canyonlands, en Utah, à quelques kilomètres de Moab. Cette photo, vous l’avez déjà vue, forcément. Au même titre que le lever de soleil à Monument Valley, la courbure d’Horseshoe Bend, le rai de lumière dans Antelope Canyon, ou le coucher de soleil à Delicate Arch, c’est l’une des images de l’Ouest Américain. Ce genre de clichés que l’on retrouve partout (dont chez nous) pour illustrer le Southwest…. et aussi sur Windows 7.

Envie de faire la même photo ? On va vous expliquer comment (avec un petit pratique à la fin). Mais on va aussi vous montrer les coulisses, qui valent leur pesant de Lays. Car, comme tous les lieux cités au-dessus, Mesa Arch, instagramable, subit l’effet du tourisme de masse, même à 5h30 du matin. Let’s go.

 

IMG_2921

 

 

 

 

Mesa Arch, la carte postale et son revers

IMG_2860

 

Cela faisait presque un mois et demi que nous étions sur la route. Après avoir écumé le Texas, le Nouveau-Mexique, le Wyoming, le Nevada et l’Arizona, sans vraiment de ligne directrice, nous enchaînions gaiement les parcs nationaux en Utah, le traditionnel « mighty five » (Bryce Canyon, Zion, Canyonlands, Arches, Capitol Reef), pour la deuxième fois de notre vie. Et puis, on se délectait aussi de quelques sucreries un peu moins connues.

Il y a une ville en Utah qui est un passage obligé lorsque l’on se frotte au cinq géants : Moab, dans le centre-est de l’état de la ruche. Il y a tant à voir autour – Canyonlands, Arches, scenic 128, La Sal Mountains -, qu’elle mérite que l’on s’y attarde quelques nuits. Dès la préparation de notre voyage, nous avions prévu un come-back à Arches et à Canyonlands. Un jour pour chaque parc. Et dans la section « Island in the sky » de Canyonlands, nous voulions faire un classique, inédit pour nous, le lever de soleil sur Mesa Arch.

 

DSC08973

 

Oui, les arches, c’est à Arches, mais pas seulement. Mesa, posée au bord d’une falaise (le sol est 150m plus bas) et parfaitement orientée, est un spot de choix pour le sunrise. Mais il faut bien calculer. Après le coucher de soleil à Delicate Arch la veille, un restaurant, un peu de blogging, nous voilà à nous regarder à 2h du matin, en se disant qu’il fallait se lever 2h30 plus tard. Le lever de soleil était prévu à 7 heures. On compte environ 1 heure de route pour arriver sur le site. 15 minutes de préparation à la voiture (à la lumière), 10 minutes pour le trail qui mène à l’arche.

La gueule enfarinée, sans avoir pu profiter de la machine à gaufres, nous voilà lancés sur les routes de l’Utah avec notre SUV sur la 191, puis la 313. Soyons honnêtes, je ne me souviens plus de ce trajet. L’image qui me revient ensuite, c’est nous voir boucler les sacs à dos, ajuster la frontale pour effacer tranquillement les 400 m qui nous séparaient de l’arche. Déjà, les voitures sur le parking n’indiquaient rien de bon, particulièrement un van.

 

DSC08935

 

En arrivant à 6h20, il y avait déjà une petite vingtaine de trépieds installées. Si jamais vous voulez du matos photo, c’est là que ça se passe : quelques dizaines de milliers de dollars sur 40m2. Du Sony, du Canon, du Leica, du Nikon, du Pana, du Manfrotto partout. Un vrai showroom. En attendant, que faire ? Tactique traditionnelle d’incruste à Lost : JP et sa grosse carcasse s’éloignent pendant que Delphine sort le grand sourire (et à 6h sans café, c’est pas facile) et les yeux de biche pour se faufiler entre deux trépieds et poser le nôtre. L’ambiance est plutôt sympa entre les photographes de toutes nationalités. « Il y a foule ce matin« , nous confie l’un d’eux, habitué. Il faut dire qu’il y avait un groupe entier en apprentissage photo, douze personnes au moins (le van en question).

 

DSC08940

DSC08945

IMG_3026

 

Il y a des nuages ce matin, ce qui ne rassure personne. Et alors que le lever de soleil approche, deux Chinois suréquipés débarquent. N’utilisant pas la méthode « yeux de biche-souplesse de ninja », ils se font pourrir par les autres possesseurs de trépied. On avait l’impression de voir deux gars se faire refouler de boîte indéfiniment. C’était magnifique. Leçon 1 : ne jamais arriver trop tard. Leçon 2 :  être plus malin que ça.

 

12047351_10207444664575428_1317129154_n

IMG_3006

 

Cette incursion a tendu un peu les troupes. Mais tout disparaît quelques minutes plus tard, quand le soleil apparaît au fond de la vallée et vient frapper l’arche. Sublime instant… qui dure un peu. Delphine n’en perd pas une miette, l’arche, les formations rocheuses (Washer Woman, Airport Tower…), la vallée, baignés de lumière, pendant que je cherche d’autres angles. La foule se disperse, on s’écarte un peu, on trouve une pierre accueillante en sortant deux barres de céréales. D’un seul coup, nous sommes seuls fac à Buch Canyon, le soleil en pleine face. Et ce moment, il sera bien difficile de l’oublier.

 

IMG_2977

IMG_3001

IMG_2991

IMG_2822IMG_3029

 

 

 

Nos conseils pour Mesa Arch

 

1. Bien choisir la période

Bien sûr, Mesa Arch au lever du soleil, c’est magnifique toute l’année. Mais en misant sur l’hiver (le soleil est alors plus à droite de l’arche et le lever plus tardif) ou les jours de semaine lors des périodes de haute fréquentation, vous aurez plus de chances de vous retrouver en petit comité.

 

IMG_2890

 

 

2. Le lever de soleil ne fait pas tout

Oui, Mesa Arch est sublime au lever du soleil. Mais si vous n’avez pas le courage, la force, de vous lever très tôt pour vous y rendre, c’est pas grave. C’est aussi un endroit magnifique la journée, au bout d’une marche facile. Vous pouvez aussi y aller de nuit. Et si l’orage gronde dans la vallée, c’est encore mieux.

 

IMG_3345

 

 

3. Y être tôt

A quelle heure faut-il partir de Moab (si vous logez là-bas bien sûr) pour être à l’heure au lever du soleil ? Cela dépend bien sûr de la saison. Entre le centre-ville de Moab et le parking de Mesa Arch, comptez environ 1 heure. Comptez 10 minutes de préparation (et pause pipi) sur place puis 10 à 15 minutes de marche. Soyez présent sur le site au moins 45 minutes avant le lever du soleil. Pourquoi ? Pour avoir une place et pour profiter de l’attente. Le ciel est souvent fantastique aux premières lueurs, sur le site mais aussi sur la route venant de Moab (coucou les étoiles).

 

IMG_2636

 

Donc, on conseille de partir de Moab entre 2h et 2h45 avant le lever du soleil. Pour connaître l’heure de ce dernier, Time and Date est votre ami.

Autre conseil : évitez de speeder sur la route. Il semblerait que les policiers de Moab connaissent très bien ce rendez-vous et se placent souvent pour flasher les retardataires qui souhaiteraient se rattraper sur la route

 

 

4. Respectez le site et les autres

Logique, mais ça va mieux en l’écrivant. Respectez le site, qui reçoit de très nombreux visiteurs et évitez de vous embrouiller avec vos voisins. Tout le monde a le droit d’être là. Généralement, l’ambiance est bon enfant. Mais sait-on jamais. On peut tomber sur des photographes hyper équipés peu conciliants (ce sont souvent les moins doués hein)…

 

IMG_3024

 

 

5. Attendez un peu et prenez du recul 

Lors de notre passage, on a été assez surpris de voir le site se vider très rapidement après les premiers rayons. Une erreur, car la première heure de soleil est fantastique, devant l’arche (qui reste rouge longtemps), mais aussi autour. N’hésitez pas à vous écarter et à marcher le long de la falaise. Vous avez le temps, je vous rappelle qu’il est très tôt.

 

IMG_3018

 

 

 

 

 

Pratique

  • Adresse et coordonnées : Mesa Arch, dans le parc national de Canyonlands, section « Island in the Sky ». Le parking, sur Grand View Point Rd, se trouve 10 km après le Visitor Center du parc, sur la gauche. Il contient une trentaine de places. GPS du parking : N38 23.347, W109 52.082

 

 

  • La route : depuis Moab, prendre la 191 vers le nord. Après 18 km environ, suivez les indications pour Canyonlands et tournez à gauche sur la 313 pour 45 km de route jusqu’au parking

 

IMG_3090

 

  • La marche : une boucle (si vous le voulez) de 800m (20-30 minutes). Marche très facile, bien balisée, en partie sur du slickrock, presque pas de dénivelé. Rappelons tout de même que nous sommes en altitude (1800-1900m).

 

IMG_3059

 

  • Le matériel : prenez une frontale par personne pour la marche dans la nuit, de l’eau, un peu de nourriture. Côté matériel photo, venez comme vous êtes. Mais un shooting de qualité, on conseille un trépied, une optique grand angle, un filtre polarisant. Beaucoup de photographes pros ou amateurs avertis auront un grand angle et seront du coup très près de l’arche.

 

DSC08957

 

 

IMG_3211-1

 

 

Bonne découverte à tous !

 

 

9 responses à “Mesa Arch au lever du soleil

  1. Bonsoir,

    Je suis un grand fan des US, et passionné de photographie :-)

    J’ai voyagé plusieurs fois au Etats-Unis & Canada, dans l’ouest principalement. Ce sont vraiment des pays très photogéniques.
    Complètement d’accord avec vous sur l’organisation photographique de Mesa Arch. (La dernière fois, je me suis pointé 1h avant le levé du soleil)
    Un photographe (américain) était déjà là. Nous avons pas mal échangé. C’était très sympa, et il m’a conseillé d’autres spots (Dont False of Kiva, qui est un magnifique Spot mais que je n’ai pas su très bien exploité photographiquement)

    Je suis Lost in the USA depuis un moment déjà, et c’est vraiment une mine d’information très riche, qui sort des sentiers battus (j’aime ça) par rapport à d’autres pages consacrées aux USA. Les conseils sont toujours bons.
    Continuez à nous faire rêver, continuez de nous faire découvrir des endroits pas forcement fancy, mais tellement authentiques. ;-)

    Ma version du levé de soleil (entre autres) de Mesa Arch -> Voir sur mon site:
    https://www.thomasgilbertphotography.com/landscapes-en

    Amicalement,
    Thomas Gilbert

    1. Hello Thomas,

      Un grand merci pour ton message. Ton travail photographique est vraiment magnifique. On sent que le timing de ton roadtrip a été bien réfléchi à chaque fois pour être au bon endroit au bon moment. Keep up the good work ;-)
      Si tu as l’envie, on peut t’ouvrir nos colonnes. Ce serait avec plaisir.
      A bientôt

  2. Tres sympa cet article ! La comme ca, un lundi matin de fin novembre, ca donne envie d’y etre. On etait passe voir Mesa Arch en pleine journee d’ete… J’avoue preferer les points de vue qui se gagnent par une dure rando ou une route super reculee (je pense aux arches croisees dans Escalante) mais ca sonne un peu trop snob.
    La pire chose que je retiens de votre aventure : vous avez rate les gaufres du motel.

    1. Hello Mathilde, en effet, c’est toujours plus sympa les endroits qui se méritent, ne serait-ce que pour éviter la grande foule. Après, pour les roadtips au timing serré, c’est clairement un bon spot.
      Et les gaufres, on ne s’en remet jamais vraiment.
      Des bises

  3. Entièrement d’accord avec votre ressenti, et vos conseils.
    J’ajoute quelques remarques personnelles :

    1/ Vous dites qu’en hiver c’est mieux car il y a moins de monde. OK.
    Mais je dirais surtout qu’en hiver le lever de soleil est à une heure raisonnable et gérable (7-8h en janvier), bien que le froid du matin pique à cette période. Mais au printemps ou en été, il faut se lever à une heure vraiment trop rédhibitoire.

    2/ Vous dites que l’ambiance est bonne entre tous les photographes, plus ou moins professionnels ou au moins grands spécialistes. Mais les « petits » photographes (comme moi), qui n’utilisent pas de lourds matériels, et de trépieds volumineux, se font nettement snober, et il est très difficile d’avoir une bonne place. J’ajoute que tous les « bons » utilisent des focales ultra courtes (que je n’ai pas à ma disposition), et se positionnent (avec leurs gros sacs et leurs trépied) tout près de l’arche. Avec une focale classique, ce mur de photographes pros nous gache la vue.

    3/ heureusement, vous le dites et je confirme, il n’y a pas que l’instant précis du sunrise pour faire de magnifiques photos. Le bas de la voute reste éclairé en rouge encore pendant de longues minutes. Et les « pro » ont tous quitté 15 minutes après le sunrise…

    4/ enfin, se lever tôt pour assister au sunrise à Mesa Arch présente un très gros avantage. On quitte Moab à la nuit complètement noire. Et dès qu’on s’est un peu éloigné des dernières lueurs de l’agglomération et qu’on a un peu pris de l’altitude, le ciel est MAGNIFIQUE.
    Cela vaut le coup de faire une halte de 10′. Le ciel est extra pur, le nombre d’étoiles visibles est surprenant, et la Voie Lactée lumineuse comme jamais.

    J-Pierre

    1. Hello JP,

      J’ai corrigé ton message, pas de souci. Pour le reste, merci pour tes remarques très judicieuses. J’ai fait quelques petites modifications en conséquence
      Au plaisir !

  4. Je corrige mon message précédent.
    Pouvez vous remplacer partout « sunset » par « sunrise ».
    Merci à vous
    C’est vrai que le sunset, on connait bien, le sunrise est bien plus inhabituel, au moins pour moi.
    Merci d’opérer cette correction.
    @+
    JP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *