Delicate Arch, montée et merveille

Devils Garden ou le secteur des Windows, mais la marche la plus prisée du parc est de loin Delicate Arch. Et, pour avoir crapahuté dans le secteur, on vous confirme, c’est le must. Delicate Arch, emblème de l’état, est un régal pour la rétine. Cette arche naturelle haute de 19,5 m et large de 13,7 m illustre tout le paradoxe de ce parc fascinant. Un paysage sculpté pendant des millions d’années mais qui semble aujourd’hui si fragile.

Alors, lors de notre passage en septembre 2015, après un avant-goût en 2011 (depuis le viewpoint), nous nous sommes attaqués au Delicate Arch trail pour voir ce petit bijou au coucher du soleil.

 

> Voir la fiche sur Arches National Park

 

 

IMG_2288

 

 

Delicate Arch, stairway to heaven

Le premier conseil que l’on va vous donner, c’est de ne pas vous tromper de parking. Pourquoi ? Parce qu’on l’a fait en 2011. Oui, on teste tout ici, même les conneries. Une fois le Visitor Center d’Arches passé, vous devez rouler 19 km sur la route principale du parc avant de tourner à droite vers Delicate Arch. Et là, deux parkings : Wolfe Ranch, le premier, et Delicate Arch Viewpoint. Et bien, en toute logique, c’est le premier qui nous intéresse. Le second ne vous mènera qu’à des points de vue éloignés de l’arche.

Donc je vais le mettre en gras pour ceux qui ne lisent que ça, le parking pour Delicate Arch est Wolfe Ranch. Agrandi en 2015, il lui arrive encore d’afficher complet. Et s’il est plein, vous serez dans l’obligation d’aller au suivant, à 1,6 km. Ce qui rajoutera 3,2 km à votre randonnée, pour un total de 8 km. Mais nous, on s’en fout, ce soir-là, on était tranquille, il y avait plus de places de parkings qu’au Creusot un dimanche de novembre. On vous le dit de suite aussi : la marche n’est pas foncièrement difficile. La montée est juste un peu violente mais pas de quoi faire peur à des marcheurs occasionnels.

 

IMG_2188 IMG_2195 IMG_2197 IMG_2199 IMG_2205 IMG_2207

 

La seule difficulté, le « slickrock »

Une fois garés, on s’équipe : chapeau, eau, barres de céréales, matériel photo et vidéo, une frontale pour la descente. Il peut faire chaud sur le trail en été et l’ombre est rare. Des toilettes sont au départ du sentier et nulle part ailleurs. Les premiers mètres sont plats, profitez-en. On passe devant le fameux Wolfe Ranch, cabane datant du début des années 1900 (construite par une famille de fermiers venant de l’Ohio), puis sur un petit pont au-dessus du Salt Wash, pas toujours sec. Juste après le pont, un petit chemin mène à des pétroglyphes.

Là, vous allez commencer la grimpette. Un premier talus, puis une montée douce mais constante. Après 800 mètres, vous allez arriver sur ce qu’on appelle aux US un « slickrock« . Ce qu’on pourrait traduire par rocher lisse. Ce que je vais traduire par montée chiante. Et, si vous allez sur le chemin en plein orage, vous comprendrez pourquoi on appelle ça « slickrock« . C’est une immense masse rocheuse. C’est la pente la plus forte du sentier, qui est alors délimité par des cairns (des pierres).

 

IMG_2210 IMG_2215 IMG_2218 IMG_2219 IMG_2221

 

 

Le vent était déchaîné lors de notre passage. A cause de ça, le slickrock a été vraiment dur à grimper. Une fois en haut, il y a déjà de belles vues sur les montagnes La Sal, presque toujours recouvertes de neige. Delicate Arch n’est jamais en vue, ce qui rend l’excitation toujours plus grande.

Après une portion plate, vous arriverez tout proche de l’arche. Dernière difficulté, une corniche pas franchement épaisse (1m environ) qui s’élève doucement. A droite, un mur ocre, à gauche , le vide. Restez concentrés, surtout que vous pouvez croiser des randonneurs. A peine 50 mètres avant d’arriver à Delicate, une petite arche sera visible sur votre droite. C’est Frame Arch (qu’on appelle aussi parfois Twisted Donut Arch). Frame = cadre. Si vous montez à son niveau, vous pourrez prendre une photo de Delicate Arch à travers Frame Arch.

 

IMG_2224 IMG_2231 IMG_2234 IMG_2235 IMG_2238

 

Delicate Arch, comme au théâtre 

Trop excités et impatients, désireux aussi d’avoir une bonne place pour le coucher du soleil (elles sont assez chères parfois), on file le long de la corniche. Là, Delicate Arch se dévoile. Comme l’impression d’être dans un théâtre. A 1500m d’altitude, un amphithéâtre avec des gradins naturels où ont pris place les photographes et les randonneurs. Un arrière-plan avec les montagnes La Sal. Et devant, l’arche, impressionnante, comme ciselée.

 

IMG_2249

 

Le soleil doit se coucher dans une heure et c’est le défilé devant l’arche. Tout le monde veut sa photo et il n’est pas évident d’avoir l’arche seule, sans personne dessus. On vous rassure (ou pas), quand le soleil commence à se coucher, les visiteurs qui s’aventurent sous l’arche sont conspués sans aucun ménagement par le gang des photographes (des mecs hyper dangereux quand il est question de coucher de soleil) et filent droit. Le vent soufflait très fort. Mais on ne voyait que la lumière changeante, l’arche passant de l’orange clair au rouge vif en quelques minutes. Ahurissant spectacle.

 

IMG_2246 IMG_2259 IMG_2261 IMG_2273 IMG_2276 DSC08872 DSC08866 DSC08873 IMG_2289 IMG_2288 IMG_2285 IMG_2283 IMG_2320

DSC08881

DSC08877

DSC08876 IMG_2428 IMG_2511 IMG_2529

 

Peu à peu, les gradins se vident. Et c’est la redescente. Quelques-uns restent pour des photos de ciel étoilé. Il faut attendre au moins une heure après le coucher du soleil pour avoir un rendu sympathique. La descente se fait dans la pénombre. A mi-chemin, on allume notre frontale. En 25 minutes, nous sommes au parking. Le temps de boire un coup et nous sommes de retour à Moab. Pas vraiment de temps à perdre. Le lendemain matin, nous devons nous lever à 4h30 pour aller voir le lever de soleil à Mesa Arch, à Canyonlands.

 


IMG_2542 IMG_2537 IMG_2544

 

La montée en vidéo

 

 

 

 

Delicate Arch Trail, la fiche

Arches National Park, Utah. La fiche complète

Accès : l’entrée d’Arches est située sur la route 191, à quelques kilomètres au nord de Moab. Une fois sur la route principale, suivez-là sur 19 km avant de tourner à droite (c’est la deuxième route à droite). Faites ensuite deux kilomètres jusqu’à Wolfe Ranch. C’est le départ de la marche. Il n’est pas impossible que le parking soit plein (même s’il a été agrandi en 2015), il faudra alors se garer au parking suivant, 1,6 km plus loin (qui rajoutera donc 3,2 km à votre randonnée).

Attention, ne vous trompez pas de parking. Les noms sont trompeurs.  N’allez pas au bout de la route au Delicate Arch Viewpoint. Cette randonnée ne permet pas d’aller au plus près de l’arche. Elle permet juste de la voir de loin

Distance :  4,8 km

Dénivelé :  146 m+

Carte

Capture d’écran 2016-03-16 à 13.00.37 

 

Temps estimé : entre 1h30 et 3 heures

Equipement : crème solaire, chapeau et 2 à 3 litres d’eau par personne, des barres, voire un petit frichti pour déguster en haut. Frontale ou lampe si vous comptez redescendre de nuit. 

Conseils : il vous faudra en moyenne une heure pour arriver en haut (30 minutes si vous êtes en très bonne forme). Prévoyez donc votre timing pour le coucher du soleil. N’oubliez pas une petite lampe pour le retour. Vérifiez aussi que le trail est bien ouvert. Outre la météo qui peut changer la donne (attention aux orages d’été), des perturbations sont attendues en 2017 en raison de travaux. Voir notre brève.

 

8 responses à “Delicate Arch, montée et merveille

  1. Cette randonnée fût ma préférée du parc national d’Arches ! Je ne l’avais pas trouvé difficile hormis la chaleur assomante ! Je garde un souvenir magique du moment où l’on arrive sur le cirque de l’Arche : je commençais à m’impatienter et je ne pensais pas la voir surgir comme ça ! D’ailleurs, je n’étais visiblement pas la seule, car à l’arrivée, tous les randonneurs se taisaient brusquement pour la contempler !
    Sinon vos photos de l’arche au coucher du soleil sont magnifique ! Ca vaut vraiment le coup de patienter :)

    1. Merci Mathilde. C’est vrai que le moment où tu avances sur la corniche et que tu sais que l’arche est juste derrière, c’est top. On déboule super vite et là. WAHOOOOOOUUUUUUU

    1. Et encore, là, on était mi-septembre. Pas la pleine pleine saison. Mais dans les petits parcs, ça devient vraiment difficile. Maintenant, il faudra miser sur du hors saison ou des marches longues pour être tranquilles.

  2. D’accord avec vous pour la grosse fréquentation, mais c’est vraiment magique ! Nous l’avons vue, sous un ciel d’orage, avec un arc-en-ciel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *