Lost Ailleurs

Conduire en Afrique du Sud, mode d’emploi

Article rédigé le 8 mai 2024 , mis à jour le 24 mai 2024

Faire un roadtrip en Afrique du Sud, on l’a fait et on a aimé ça. A l’image de ce qu’on a écrit pour la conduite aux Etats-Unis, on voulait faire un petit article sur la conduite en Afrique du Sud et ses spécificités. Histoire de répondre à quelques questions.

IMG_9167
Conduire en Afrique du Sud, notre retour d’expérience

Conduire à gauche, volant à droite, voilà ce qui nous attendait lors de notre roadtrip en Afrique du Sud. Le principal écueil qui nous stressait un peu. Logiquement, les premiers kilomètres ont été les plus délicats. Surtout lorsque la route se vidait, j’avais tendance à reprendre mes vieilles habitudes. « Attention ! » –> coup de volant –> pokerface.

Quelques points sont particulièrement délicats à négocier : les intersections, les rond-points, les dépassements et les créneaux. Finalement, ça m’a demandé une concentration beaucoup plus accrue qu’aux USA. J’étais toujours à me demander: « Je suis bien du bon côté ? Je le double par où ? Si  je tourne là, où je vais ? » Mon cerveau a alors atteint certaines limites. 

L’autre point difficile, passer les vitesse de la main gauche. Car nous avions une voiture à boîte manuelle. Quand on a été habitué pendant des années à passer ses vitesse de la main droite, ce n’est pas évident pendant quelques jours.

DSC00255

En 2024, le prix du litre d’essence était fixé aux alentours de 25 rands. Entre 1,26 euros. Très raisonnable donc. Comment cela se passe à la pompe ? Très simple, on vous sert. Le pompiste va aussi vous nettoyer le pare-brise. Pensez à un petit pourboire, 5 rands par exemple.

DSC01197_Snapseed

Aux Etats-Unis, il est tout à fait possible de rouler et de louer avec son permis français. En Afrique du Sud, on conseille de se munir d’un permis international (ou d’une traduction officielle en anglais de votre permis français) pour plus de tranquillité, notamment si vous vous faites arrêter. A réclamer en Préfecture. En plus, c’est gratuit.

Nous avons essentiellement évolué dans deux secteurs. La côte du Cap jusqu’à Plettenberg Bay via Oudtshoorn (régions de Western Cape et Eastern Cape) et le parc Kruger (Mpumalanga et Limpopo). Sur la côte et au Cap, les routes principales et secondaires sont impeccables. En revanche, dans le Limpopo et le Mpumalanga, attendez vous à slalomer entre les nids de poule… et les poules. Dans le Kruger, les axes principaux sont goudronnés et les routes secondaires en terre. Mais pas d’affolement, pas besoin d’un 4×4.

IMG_8852
DSC03261_Snapseed
IMG_6068_Snapseed
IMG_6120_Snapseed

Hormis les nids de poule déjà cités, les traversées de villages dans le Mpumalanga et le Limpopo nécessitaient une bonne attention, surtout dans les secteurs où il y avait un marché. Du genre « centre commercial la veille de Noël… mais en plein air ». Après, attendez vous à voir des gens qui marchent le long de la route, qui traversent un peu n’importe où. Vaches et chèvres se baladent aussi tranquillement sur les bandes de bitume. Et dans le Kruger, gare aux éléphants (facile à voir, non ?!) et aux babouins (au cap de Bon-Espérance aussi).

Par ailleurs, faire du stop est très mal vu.

IMG_7944
IMG_2983_Snapseed
IMG_2946_Snapseed
IMG_7846
IMG_2305_Snapseed
IMG_6001

C’est très simple. Sur les autoroutes, les voies rapides en zone urbaine et les axes principaux, la vitesse est limitée à 120 km/h. Sur les routes rurales, c’est 100 km/h. En ville, c’est généralement 60 km/h. Bon, vérifiez quand même les panneaux.

Si jamais, malgré tout ça, vous prenez une amende (il existe des radars automatiques placés dans de superbes petites boîtes jaunes), la compagnie de location va payer, puis chargera le montant sur votre carte de crédit.

Par ailleurs, l’alcool au volant est prohibé. Les taux sont les mêmes qu’en France (0,5 g d’alcool par litre de sang).

IMG_8894

Oui. Les routes entre les villes principales sont souvent des routes à péage. Prévoyez une carte de crédit ou du cash, pour un tarif allant de 10 Rands (0,70 euro) à 200 Rands (15,3 euros). Personnellement, nous n’en avons payé que dans le Tsitsikama (43 rands, tarif 2014), dans les environs de Knysna, et pour rallier Chapmans Peak (38 rands) dans la péninsule du Cap. Il existe dans la région du Gauteng (Johannesburg), la plus chargée, des péages électroniques. Vous pouvez vous enregistrer en ligne pour un compte ou un pass à la journée.

Vous pouvez calculer vos péages avec ce site très utile.

Ben à l’envers. C’est à dire par la droite. La ligne jaune, c’est niet. La ligne blanche discontinue, c’est feu vert. Sur les routes nationales, les camions ou minibus-taxis qui pullulent (et s’arrêtent tout le temps) vous feront souvent la place en se rangeant sur la large bande d’arrêt d’urgence. Sympa mais parfois un peu rock’n’roll. Ce qui n’est pas pour nous déplaire…

IMG_6779

C’est conseillé. GPS ou appli GPS. En revanche, ne vous fiez pas aux temps de parcours que pourra vous donner votre GPS. Il a souvent tendance à exagérer le temps que vous pourrez passer sur une piste non goudronnée.

Oui. Mais le système est rodé. Dans toutes les villes et coins touristiques, vous trouverez des « parking attendants ». Il y a les officiels et les officieux. Par exemple, au centre du Cap, toutes la journée, il y a des employés de la ville, avec leur petite machine et leur veste fluo, qui viennent, dès que vous avez garé la voiture, pour vous demander combien de temps vous allez rester et vous faire payer le ticket. Ils pratiquent des tarifs fixes.

Dès que ceux-ci ont fini leur service (en gros à la fin de la période payante), ils sont remplacés par les officieux. Un ballet assez magique. Eux ont aussi un gilet fluo, vous font de grands signes pour vous montrer une place libre, vous aident à vous garer et vous expliqueront qu' »ils gardent un oeil sur votre voiture » et que celle-ci « sera en sécurité » . Le tout parfois avec un bâton à la main. Ils sont charmants. En gros, il faut les tipper (à votre guise, 2 à 5 rands suivant la durée). Ils ne se mettront pas sur la route de criminels mais ils appelleront la police et aideront à les identifier. Bref, ils rendent service.

Dans certains lieux, vous ne verrez que les officieux.

Par ailleurs, concernant la sécurité de la voiture, nul besoin de vous rappeler qu’on ne laisse pas ses affaires en évidence.

IMG_7379
IMG_7721

Vous les connaissez. Ce sont toujours les mêmes entreprises qui dominent le monde la location. Avis, Europcar, Sixt, Alamo, Hertz, Thrifty, National, Dollar, Budget et d’autres moins connus comme Tempest ou First Car. Regardez sur RentalCars, Booking, Expedia, BSP Auto ou Carigami.

Lors de la prise en charge, pensez bien à faire le tour de la voiture et à signaler toutes les éraflures (il y a beaucoup de conducteurs sans permis en Afrique du Sud..). Avant de partir, pensez bien à vous assurer de la présence de la roue de secours.

DSC00252

On a fait le test avec un comparateur sur dix jours au mois de juin avec prise et restitution au Cap : 185 euros pour une Polo, 250 pour un SUV. Voilà à titre indicatif.
Et n’oubliez surtout pas, comme aux Etats-Unis, des frais d’abandon s’appliquent si vous ne rendez pas la voiture à l’endroit où vous l’avez prise. Ces frais varient selon les loueurs et restent assez abordables. Exemple : environ 75 à 95 euros pour un prise au Cap et un rendu à Johannesburg.

Voilà, si vous préparez un roadtrip en Afrique du Sud et que vous avez d’autres questions, n’hésitez pas…

Sur ce, bonne route.

IMG_2345_Snapseed

Voyage en septembre 2014, article rédigé en 2015, mis à jour en 2024

Lost in The USA ne « vit » que grâce à ses lecteurs, vous, les « Roadies ». Si vous achetez quoi ce soit (hébergement, activités, assurances, objets…) en cliquant sur un lien de ce site, nous pouvons bénéficier de petites commissions, sans que cela ne vous coûte le moindre cent de plus. Cela nous permet de continuer à enrichir le site et à vous offrir plein d’articles gratuits. Activez les cookies (c’est bon en plus !).

Vous aimez ce qu’on fait ? Cet article vous a été utile ? Offrez-nous un petit pourboire sur Tipeee . Vous pouvez aussi nous soutenir en organisant votre roadtrip aux Etats-Unis

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est tipeee-tip-btn-2.png.

Publier mon commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.