Le top 10 des destinations US 2018 selon le Lonely Planet

Et c’est reparti ! Comme chaque année, le Lonely Planet (qui est notre guide de voyage préféré pour les USA) vient de publier ses classements et « tops » 2018. Des destinations intéressantes, méconnues, qui bougent, prometteuses ou incroyables… On a beau n’être pas fans de tous ces classements (comment classer des merveilles du monde aussi diverses ? Quel intérêt et pour qui ?). Bref, on ne le prend pas au premier degré mais plutôt comme un baromètre de tendances aux US. Souvent, lorsque nous nous sommes rendus sur place (à Asheville ou Birmingham par exemple), on a bien dû reconnaître qu’ils ne s’y étaient pas trompés. Voilà qui pourrait vous donner envie de (re)mettre une destination sur votre wishlist.

Assez drôle, on note au passage que le dynamisme des microbrasseries est souvent cité en indicateur (et là aussi, on confirme, c’est souvent un bon symptôme). Ce top 2018 nous a rendus très curieux, surtout qu’il comporte pas mal de destinations qu’il nous reste à découvrir.

 

> Retrouvez le top 2017

 

 

 

Les 10 destinations américaines 2018 du Lonely Planet

Les USA étaient déjà bien représentés dans les classements mondiaux/internationaux du Lonely Planet : la ville de Détroit, l’Alaska et le sud (southern USA) parmi les 10 régions, Jacksonville (Floride) comme destination « best value » (meilleur rapport qualité/prix), à l’instar de l’Arizona.

Voici donc le Top 10 des villes et lieux américains à visiter en 2018, selon LP :

 

 

 

1. La côte californienne des Redwoods

IMG_1311

 

On n’a pas trop compris exactement l’endroit dont les experts parlent, mais on l’a identifié comme le nord de la côte californienne et le Humboldt county, dont le siège est Eureka. On imagine même la Lost Coast, que l’on a partiellement parcourue en 2015. Une destination fantastique pour les amoureux de solitude. Imaginez la route 1, sans les visiteurs.

Ces paysages ont aussi inspiré des films comme E.T., Jurassic Park ou Star Wars. Les séquoias redwood (« sempervirens » en « français »), originaires de la côte pacifique américaine, font partie des plus grands du monde (plusieurs dizaines de mètres) et ont plus de 2000 ans. On les trouve dans de nombreux « Redwood national parks » le long de cette côte nord de la Californie.

 

IMG_1216

 

Cette année, c’est le 100e anniversaire de la « Save the Redwoods league« , qui du coup offre l’entrée dans plus de 40 Redwood SP (le deuxième samedi du mois seulement). Le LP avance un autre argument : le coin devrait bouger puisque la récolte de marijuana du Humboldt County, légalisée, devrait amener son lot d’établissements sympas et d’animation, pour garder les touristes dans cette partie moins fréquentée de la Californie.

> Dormir à Eureka ou Ferndale

 

IMG_0762 IMG_1918 IMG_1919 IMG_1629 IMG_1906 IMG_1464 IMG_1757 IMG_1470 IMG_1324

 

 

 

 

2. Boise (Idaho)

cityscape-of-boise-lighted-up-in-boise-idaho

 

On a toujours dit que l’Idaho gagnait à être connu ! LP fait le pari de Boise, sa capitale. Ses arguments ? Une communauté artistique pleine d’énergie, des brasseries artisanales (slurp) et des domaines viticoles primés en pleine extension, un quartier commerçant attentif aux questions sociales… « Boise est l’archétype de la ville cool et on ne le sait pas encore ». Et de citer plusieurs festivals insolites : le « Punk in Drublic » (punk rock et bière artisanale), les « Boise Brew Olympics » (olympiades du brassage de bière) et le « Treefort music festival » (présenté comme une alternative au SXSW, le South by southwest d’Austin).

Sans oublier les possibilités d’aventures nature : on peut longer la Boise river greenbelt sur 40 kilomètres, en pleine ville, ou rejoindre les montagnes pour des randonnées, du VTT, du rafting ou du ski. En plus, il y a l’une des plus grandes communautés… basques du monde!

 

> Dormir à Boise

 

Boise_River_Autumn

 

 

 

 

3. Chattanooga (Tennessee)

IMG_3885

 

C’est le symbole de la (re)naissance d’un nouveau Sud. « Noog' » est passée du statut de « simple » étape sur la route entre Atlanta et Nashville à étape quasi incontournable, exemple de qualité de vie, qui ravit les amateurs de plein air (escalade, VTT, descente de l’Ocoee river, spot réputé parmi les meilleurs du pays pour le rafting en eaux vives).

Le centre-ville, déjà sympa, est en train de renaître après d’énormes rénovations (on y était pendant). Ses arguments : de la bière artisanale, de nombreux restos de « nouvelle » cuisine du sud et… une connexion internet de qualité !

Un des must-stops est de passer la nuit au Choo Choo, immortalisé dans une chanson de Glenn Miller. L’ancienne gare, majestueuse, est devenue un hôtel. On y a dormi (on n’en garde pas un souvenir impérissable car on avait réservé une chambre dans le bâtiment et non dans les wagons de train).

 

> Dormir à Chattanooga et pourquoi pas au Choo Choo

 

IMG_3807 IMG_3901 IMG_3823 DSC07616 IMG_3855

 

 

 

 

4. La côte « de l’Espace » (Floride)

Photo Kennedy Space Center
Photo Kennedy Space Center

 

2018 est censée être l’année du premier vol touristique sur la Lune. Mais comme le dit LP, ce n’est pas tout le monde qui va pouvoir craquer des millions pour en être. Du coup, la « côte de l’Espace », en Floride, est ce qui s’en rapproche le plus, avec son Kennedy space center. C’est de là qu’ont décollé de mythiques missions spatiales comme Apollo 8, premier vaisseau habité à avoir tourné autour de la lune et dont le cinquantenaire sera célébré en 2018.

On peut assister à des lancements de satellites depuis Cap Canaveral et Titusville ou tester le nouveau simulateur du Kennedy Space center, l’ATX (Astronaut training experience) pour se croire en mission sur Mars.

Le LP conseille aussi de poursuivre l’expérience « extraterrestre » par une virée en kayak, de nuit, sur les eaux bioluminescentes de Merritt island, fréquentées par les tortues marines….

 

Capture d’écran 2018-02-24 à 13.22.07
CNN.com

 

> Dormir à Cape Canaveral, Cocoa Beach ou Titusville

 

 

 

 

5. Cincinnati (Ohio)

5837288851_bdeba07bf6_o

 

Encore un coin à bières, avec un brewing heritage trail (« Cincy » était au top de la production au XIXe siècle), de jolis ponts, des collines et un quartier fraîchement rénové et modernisé… Beaucoup de brasseries et de boutiques originales se sont (ré) installées dans l’ancien quartier allemand, l’Over-the-Rhine. 2018 va marquer un tournant pour la vie artistique : c’est le 140e anniversaire de son music hall et la Cincinnati Shakespeare company va prendre ses quartiers dans sa nouvelle salle de spectacle.

 

> Dormir à Cincinnati

 

Cincinnati-Music-Hall Findlay_Market_Cincinnati

 

 

 

 

6. La Midcoast du Maine

rockland-light

 

« Ayuh ». Cette expression, utilisée par les habitants du Maine (à l’extrême nord-est du pays), veut dire « Mmmmmm » et résume tout le coin selon LP. Ici, c’est la forêt, beaucoup de forêt, qui prend à l’automne ces couleurs chatoyantes et spectaculaires qui (nous) font rêver (ça ferait presque aimer l’automne !). La Midcoast, entre Portland (celui du Maine) et le parc national d’Acadia, abrite aussi d’innombrables musées et galeries d’art et fête cette année les 70 ans de la fête de son autre star : le homard du Maine (re mmmmmhhhh).

 

> Dormir à PortlandWiscasset, BelfastBrunswick, Rockport

 

Belfast,_Maine

14910695127_73cb498577_k
Stefan Krasowski/Flickr

 

 

 

 

7. Richmond (Virginie)

Downtown_Richmond_(VA)_from_Libby_Hill_Park_June_2012_(7433867610)

 

Jadis pas très drôle, Richmond vit apparemment une renaissance branchouille. Le LP parle de… microbrasseries, de cidreries, de restos, d’eaux vives, de nouveau sentier cycliste le long de la James river, d’art, de graffs, de musées… Et de la reconstitution, chaque dimanche d’été, de l’épisode où Patrick Henry (le grand révolutionnaire américain) a exigé « la liberté ou la mort » (« Give me liberty, or give me death ! ») à l’église St-John (il a ensuite été gouverneur). De nombreux lieux et établissements portent son nom.

 

> Dormir à Richmond (le LP conseille le Quirk hotel, une vraie galerie d’art)

 

Richmond,_VA_(21578606628) 79235748

 

 

 

 

8. Le pays du Bourbon (Kentucky)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pas l’état le plus visité, le Kentucky est très connu pour son bourbon. La Mecque de la distillerie se trouve dans un triangle entre Louisville, Lexington et Elizabethtown, le Kentucky Bourbon country, qui l’a vu naître. Le Bourbon est un whisky américain composé à plus de 50% de maïs. Son nom serait un hommage au roi de France Louis XVI (un Bourbon), allié des colons américains pour leur Indépendance. Le Bourbon bouge, des distilleries artisanales ouvrent et en 2018, le Frazier Museum inaugurera le très attendu Bourbon trail.

 

> Dormir à Louisville, Lexington ou Elizabethtown

 

riverboat-barge-in-louisville-kentucky

bourbon-trail-950x535

 

 

 



9. Minneapolis (Minnesota)

Minneapolis_on_Mississippi_River

 

Toujours sous-estimée, même si régulièrement classée parmi les villes où il fait le « mieux » vivre aux US et l’une des plus abordables, Minneapolis compose avec Saint-Paul les Twin Cities. Le Super Bowl (qui a eu lieu dans le Target Center cette année) va peut être changer la donne, puisque la ville s’est énormément rénovée pour l’accueillir et de nouveaux hôtels fleurissent un peu partout.

 

> Dormir à Minneapolis

 

21287249561_8147c9f3da_o

 

 

 

 

10. Le sud-est de l’Utah (Utah)

IMG_0635

 

 

Que dire qui n’ait pas été dit sur l’Utah ? La seule évocation de ses rochers rouges vous envoie direct là-bas, on ne le sait que trop bien. On pense Arches, Canyonlands, Valley of the Gods, Bluff, Monument Valley… mais il y a aussi Bears Ears National monument (menacé par l’administration Trump), Capitol Reef, Natural Bridges, Goosenecks… Bref, l’un des plus grands terrains de jeu que l’Amérique ait dans sa manche.

 

31136256553_319850de9e_k Indian_Creek_in_Bears_Ears_National_Monument

IMG_0913 IMG_0631 IMG_4433

 

Et vous, laquelle de ces destinations 2018 vous fait envie ?

 

 

Sources : Lonely Planet

 

10 responses à “Le top 10 des destinations US 2018 selon le Lonely Planet

  1. Hello ! Je dois reconnaître que Boise et l’Idaho me tentent bien. Ce qui est énervant, c’est que les guides survolent l’Idaho… Le mien n’y consacre que trois pages, mais souligne quand même que Boise est super cool. A ce propos, que visiter plus généralement dans l’Idaho ? J’ai dans l’idée de faire (dans l’ordre) Seattle, le North Cascades, le Glacier et ensuite l’Idaho, mais je sais pas quoi mettre dedans… La fin serait consacrée à l’Oregon. J’ai encore le temps de peaufiner tout ça, ce serait pour l’été 2019. Cette année, ce sera la Grèce ;-) A bientôt.

    1. Hello Arnaud,
      Alors, Boise, c’est clair qu’on est curieux aussi et qu’on le mettra un jour au programme d’un roadtrip. Sur l’Idaho, on avait passé un super moment à Cottonwood au Dog Bark Park In, assez incroyable. Sinon, notre secteur préféré est Salmon, Stanley, Challis et Ketchum (tu y trouveras la tombe d’Hemingway). C’est hyper nature, hyper vert et fréquenté à 99 % d’Américains. On aime beaucoup !
      Au plaisir
      PS : chanceux pour la Grèce ! Coup de coeur aussi

  2. Bonjour, encore merci pour ce beau relai de lonely planet qui permet ainsi de découvrir et de s’intéresser à des destinations moins connues,
    perso je ne connais pas ou très peu Lonely Planet,
    je suis plutôt adepte du guide du routard que je viens ensuite compléter par différents sites internet comme roadtrippin.fr, ouestusa.fr (plus pour les rando), lostintheusa (excellent ;-)) ainsi que west-usa-dream.blogspot.be (et occasionnellement le blog de Mathilde que j’aime beaucoup).
    Je voudrais savoir si vous connaissez ces références et, si c’est le cas, que pourrait m’apporter Lonely Planet de plus ?
    Enfin, même si je vais sortir de votre champs de voyage, je voulais savoir si le Canada est une destination connue pour vous et, si toujours c’était le cas, vous auriez d’éventuelles chouettes références à me communiquer pour mon prochain voyage en juin (avant le retour dans l’ouest Usa en septembre ;-)).
    Merci d’avance et encore longue vie à vous !!!

    1. Hello Olivier,
      De notre côté, nous nous renseignons en priorité sur les sites et blogs (que tu as cités) avant de nous tourner parfois vers des guides. On peut ajouter Complètement à l’Ouest par exemple.

      Nos voyages, souvent hors ouest, nous ont souvent fait pencher pour le Lonely, surtout car il couvre bien plus d’états aux Etats-Unis (même si c’est parfois en anglais). Nous préférons la mise en page (tu vas me dire, à côté du style soviétique du Routard, c’est pas dur) et le côté local (généralement écrit par des Américains). Deux bémols à cela : les hébergements souvent trop chers et certains visites moins intéressantes (oui, un Français devant des ruines de 1870, ça va pas le faire s’emballer…). J’aime plus leurs descriptions, leurs conseils, leurs cartes et surtout leurs mises à jour.
      Quels sont les Etats que tu vas visiter ?
      Sinon, pour le Canada, quel côté ? Colombie-B., Québec ? Pour savoir si je peux t’orienter.
      A plus
      PS : sinon, pour les villes, les Editions Nomades font du bon boulot avec la série « L’essentiel »

      1. Merci beaucoup pour votre réponse rapide :-)
        Je testerai donc un « Lonely Planet » pour mon prochain voyage dans l’Ouest, ce sera ainsi l’occasion de comparer avec ce que je connais déjà ;-)
        En septembre donc je retourne pour la 5é fois dans l’Ouest (en 5 ans…j’ai vraiment mordu à l’hameçon lol),
        je passerai 2 nuits à San Francisco, 2 dans le Yosemite, 1 à Lone Pine, 1 à Las Végas, 1 à Palm Springs et les 2 dernières à Los Angeles,
        je ne termine pas la boucle à San Francisco vu la fermeture de la Big Sur qui rend cette portion de trajet moins passionnante,
        et en juin donc je visiterai le Québec en effectuant une boucle depuis Montréal en passant par la Mauricie, les Laurentides, Charlevoix, Tadoussac,…(mais pas la gaspésie car un peu trop loin pour ce voyage ci),
        Et vous, quelle sera votre prochaine destination ?

        1. Hello Olivier,

          Alors il ne nous reste plus qu’à te souhaiter un excellent voyage dans l’ouest et un excellent voyage au Québec, destination qu’on adore aussi.
          Pour nous, les USA en juillet. Le parcours n’est pas fixé mais ça sera bien loin des classiques.
          Bonne soirée
          JP

  3. Bonjour
    Nous partons en aout en californie pour 18 nuits avec 2 enfants de 11 et 14 ans.
    Arrivée San Francisco pour 4 nuits, puis Monterey 2 nuits, 1 nuit étape sur la côte, puis 2 nuits à Santa Barbara, puis 4 nuits à LA.
    Et puis ? Il nous reste 5 nuits à passer, sachant qu’on veut passer 2 nuits à Las Vegas (on se mariera sur place).
    Je ne sais pas trop comment gérer les 3 nuits disponibles : Palm Spring ? Zion Park ? ….
    Que me conseillez vous ?
    Merci de votre aide
    Annelyse

    1. Bonsoir Annelyse,
      Plusieurs solutions s’offrent à vous avec ces trois jours restants.
      > Soit vous ajoutez Grand Canyon au programme (nord ou sud),
      > Soit Page avec Antelope et Horseshoe Bend
      > Soit Zion et Bryce (jouable en trois jours)
      > Soit Joshua Tree et Palm Springs (même si trois nuit c’est beaucoup, peut-être deux)
      > Soit la Vallée de la mort et Valley of Fire

      Voilà, ça fait beaucoup de possibilités et ça dépend un peu de ce que vous souhaitez voir. Le Grand Canyon, ce n’est pas tous les jours. Sinon, le combo Zion-Bryce est assez tentant je trouve.

      Bonne soirée

  4. L’Idaho c’est l’Etat où il y a des milliards de patates. Gros producteur. Non je rigole mais c’et vrai. Pour moi, de l’année de road trip que nous avions fait en camping car avec les enfants, le number one c’était vraiment les Red woods. Magique, immense, hors du temps. Gros souvenir, bien plus que le Giant Sequoia park plus au sud en Californie. L’Oregon (qu’on peut visiter juste avant d’arriver au pays des Red Woods) est très chouette aussi c’est vrai pour amateurs de natures, et très varié. Ce ne sont pas que des forêts. L’Est est assez désertique et intéressant, Crater Lake est sublime. A l’autre bout, le nord de la Floride (qui a je crois me souvenir fait l’objet d’une de vos articles) est vraiment incroyable côté rural avec ses fermes, ses fromages. Bref, les States quoi! Bon voyage en tous les cas. Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *