Zion National Park : le NPS abandonne déjà la réservation obligatoire de la navette

Pour le parc de Zion, Utah, c’était une nouveauté de taille, en place depuis le 1er juillet 2020. On ne vous en a pas parlé avant. Ben oui, on avait juste le droit d’aller en vacances au Creusot ou à Schiltigheim l’an dernier. Donc, reprenons : la navette, qui est obligatoire une bonne partie de l’année pour visiter la partie la plus célèbre du Zion National Park (Utah), le Zion Canyon, est désormais soumise à un système de réservations.

Mise à jour (28 mai 2021) : le National Park Service annonce que la réservation obligatoire de la navette pour le Zion Canyon est déjà abandonnée ! Les gens étaient perdus, ne savaient pas comment faire pour réserver ou s’organiser, les places étaient prises d’assaut et certains voyageurs arrivaient sans réservation. Il sera sûrement plus facile aux Roadies de s’organiser, sans avoir ce créneau d’une heure au-dessus de la tête comme une épée de Damoclès, sans avoir aussi à passer des heures pour choper une place. Par contre, retour aux longues files devant les navettes.

Retour au premier arrivé, premier servi. Masque obligatoire. Lire l’article

Auparavant, il suffisait de se pointer au visitor center les mains dans les poches, en espérant qu’il y ait encore de la place sur le parking, puis de grimper dans l’un des bus. Maintenant, c’est terminé. On vous explique tout.

Shuttle de Zion Canyon : le mode d’emploi

C’est quoi cette navette ?

La navette du Zion Canyon est en place depuis 1997. Voyant la fréquentation du parc s’envoler, le National Park Service prenait la décision d’instaurer ce système de shuttles dans le Zion Canyon de début mars à fin octobre-début novembre

En 2020, avec le Covid-19, après des années de surfréquentation d’un parc contraint géographiquement, le NPS réfléchit à de nouvelles solutions. Et l’une d’elle est de limiter (ou au moins d’étaler) la fréquentation. D’où ce système de réservations… Il est en place

A Zion, la navette vous emmène du Visitor Center à Temple of Sinawava, au fond du canyon. Pour le trajet aller complet, il faut compter 40-45 minutes.   Il y a neuf arrêts prévus aux principaux points d’intérêt : Visitor Center, Zion Museum, Canyon Junction, Court of the Patriarchs, Zion Lodge, The Grotto, Weeping Rock, Big Bend, Temple of Sinawava. 

Cela permet donc d’accéder à toutes les randonnées du Zion Canyon : Angels Landing, Emerald Pools, The Narrows, Weeping Rock, Observation Tail…

Il existe une deuxième navette, gratuit, qui vous trimballe de Springdale (9 arrêts en ville), aux portes de Zion NP, à l’entrée du parc. 

Situation : octobre 2020

Quand tourne-t-elle ?

En 2021, elle a débuté le 13 mars. Habituellement, la navette est en fonction de fin février à fin novembre. Pendant l’hiver, il est possible de parcourir le Zion Canyon en voiture.

Réservation, comment ça marche ?

Et donc, énorme changement en 2020. Gratuit et sans réservation, la navette pour le Zion Canyon doit désormais être réservée. Le prix est symbolique (1$). Que vous ayez un pass America The Beautiful, une réservation pour le Zion Lodge ou un camping, c’est obligatoire.

Vous pouvez en prendre jusqu’à huit à la fois. Il faut un billet par jour de visite.

Il y a trois manières d’obtenir un billet :

  • En avance. Ils sont mis à disposition en ligne deux fois par mois, le 16 et le dernier jour du mois. Par exemple, les billet pour la période du 1 au 15 juillet seront disponibles le 16 juin à 9 heures (Mountain Time). Ceux pour la période du 16 au 31 juillet seront disponibles le 30 juin à 9 heures (Mountain Time). Et etc…. Voir sur Recreation.gov
  • La veille. Si vous ratez le coche, il est possible d’acheter un billet la veille à 17 heures, toujours en ligne. Voir sur Recreation.gov
  • Le jour J. Enfin, dernière chance, vous pouvez choper un billet le jour J, entre 14 et 16 heures au Visitor Center (gratuit). Mais leur nombre est limité. Premier arrivé, premier servi. Et le nombre de billets est limité

A savoir, le parking n’est pas garanti au visitor center. Il vous faudra peut-être vous garer à Springdale (ou mieux, vous y dormez), prendre une première navette (gratuite) jusqu’au Visitor Center. Puis d’aller prendre la deuxième.

Sinon, dernier moyen d’accéder au Zion Canyon, vous tourner vers une compagnie privée comme Zion Adventures, Zion Guru ou Zion Guide Hub qui proposent des navettes privées. Ayant l’autorisation d’opérer dans le parc, ils peuvent vous déposer à un trailhead. Comptez au moins 45$ par tête.

Une fois le billet en poche, que faire ?

Le point de départ est sur la visitor center plaza et la première navette part à 7 heures du matin. Chaque ticket est réservé pour un créneau d’une heure. Si vous réservez le billet de 9 heures, vous pouvez prendre le départ de la navette entre 9 et 10 heures. La fréquence des navettes est entre 6 et 10 minutes.

Ayez avec vous votre ticket, sur téléphone ou imprimé, avec le QR code visible. Une fois validé (les billets sont non-transférables et une pièce d’identité peut vous être demandée), vous pouvez utiliser le billet toute la journée. 

Si vous ratez votre créneau ?

Prévoyez un peu de temps pour être là à l’heure, surtout si vous avez la mauvaise surprise de ne pas trouver de place au Visitor Center. Au pire, vous pourrez vous garer à Springdale et prendre l’autre navette.

Et si vous ratez votre créneau, le personnel tentera de vous caser sur une autre navette mais la priorité sera donnée aux personnes avec un billet valable (avec le bon créneau). Il n’y a donc aucune garantie. Mais un peu d’espoir vu la fréquence des bus.

Et si je n’ai pas de billet ?

Pas de billet ? Vous pouvez toujours accéder au parc et découvrir les randonnées au départ du visitor center (Pa’rus Trail), le long de la Zion Mount Carmel Highway (comme le Canyon Overlook Trail) ou aller dans le secteur de Kolob Canyons


Et si je rate la dernière navette de retour ?

Le dernier bus quitte Temple of Sinawava à 19h15 et arrivera donc au Visitor Center à 20 heures. On vous conseille de ne pas attendre la dernière navette. Oui, vous pouvez manquer de veine et vous retrouver face à un bus bondé.

Il vous restera alors deux solutions, parce que les rangers vont pas faire le taxi :

  1. Vous taper les 13 kilomètres (au max) qui vous séparent du Visitor Center, peut-être dans le noir.
  2. Marcher jusqu’au Zion Lodge, où, ils pourront vous appeler une compagnie qui peut assurer la navette dans le parc. Mais cela a un coût, qui n’est pas neutre.

Et voilà pour ce petit guide sur cette nouveauté.

A bientôt les Roadies !

3 responses à “Zion National Park : le NPS abandonne déjà la réservation obligatoire de la navette

  1. Oh mince! C beaucoup moins pratique! Je trouvais les navettes bien après une bonne rando et qu’on est fatigué pour revenir. J’espère que d’ici mon voyage en mai 2022 ce ne sera plus le cas.
    Savez vous si c’est temporaire pour le covid ou définitif?

    1. Bonjour Laura, pour le moment, nous n’avons pas cette information. Mais vu les soucis de surfréquentation rencontrés par Zion ces dernières années, on imagine bien que cette réservation pourrait devenir pérenne
      A plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.