Bruxelles : bientôt le « pré-contrôle » avant d’embarquer pour les Etats-Unis

C’est une première en Europe continentale et un accord qui pourrait en entraîner d’autres. C’est aussi un bon coup réalisé par l’aéroport de Bruxelles-Zaventem. Le 28 septembre, le ministère belge des Affaires étrangères et de la Défense et les autorités américaines ont signé un accord sur le « pré-contrôle » ou « preclearance » des voyageurs s’envolant pour les Etats-Unis.

Preclearance à l’aéroport, qu’est-ce que c’est ?

En résumé, ce système permet aux passagers de vols en direction des USA de passer les douanes et les services d’immigration américains avant l’embarquement. Habituellement, ces formalités sont faites à l’arrivée sur le territoire US et parfois avant une correspondance (ils se font toujours dès que vous posez les pieds sur le sol US), ce qui ajoute du stress et de l’incertitude. C’est du vécu !

Du coup, les agents des Customs & Border Protection (CBP) seront présents dans l’aéroport belge et effectueront les mêmes contrôles qu’à l’arrivée. Gain de temps garanti. A titre personnel, il nous est déjà arrivé de passer 2 à 3 heures à attendre les agents des CBP à Chicago par exemple.

Quand cela entre-t-il en vigueur ? Dès que l’accord sera ratifié par le Parlement belge. Actuellement, Bruxelles-Zaventem dessert les aéroports de New York et de Washington.

Le système de « preclearance » est déjà en vigueur au Canada, en Irlande, aux Bermudes, aux Bahamas, aux Emirats Arabes Unis et à Aruba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.