Au Texas, le king des stations-service, c’est Buc-ee’s le castor

Ahhhh Buc-ee’s. Notre castor préféré. Il trône fièrement sur un plaid dans notre salon, sur un mug géant, un sac à main, un t-shirt… On lui a même confié le choix de notre glacière. Everything is BEAVER in Texas !

Comment ce castor à casquette est-il devenu notre idole (ou pas loin) ? Cela a commencé en 2016, lors d’un roadtrip dans le Vieux Sud des Etats-Unis au départ du Texas. De loin, nous avons vu cette tête de castor rigolote et décidé de s’arrêter à sa station-service plutôt qu’à une autre. Nous dormions dans un motel tipis à Wharton et nous y avons trouvé de quoi manger (très bien) le soir. Quelle ne fut notre surprise en découvrant son offre et son gigantisme ! Coup de foudre. Du coup, nous y repassons chaque fois qu’on en a l’occasion. 

 

 

 

DSC09527

 

 

Oui, car on a nos stations préférées dans chaque état, mais on adorerait que Buc-ees s’étende au-delà des frontières du Texas ! Ce qu’il est en train de faire : il est en train de conquérir l’Alabama et la Floride (il a eu un temps des ambitions louisianaises). Aujourd’hui, on vous présente donc Buc-ees, un temple de la consommation comme seuls les Américains Texans peuvent en créer.

 

IMG_872045324872_2111013922254305_427268251458732032_n

 

 

 

EVERYTHING IS BEAVER IN TEXAS

 

44588558_1213207608817744_372777387194056704_n

 

 

Imaginez un peu : un castor à casquette rouge trop mignon, qui vend de l’essence à bas prix, propose plein de bouffe, de slogans géniaux, de cadeaux souvenirs, de boissons, de décoration, de fringues, du car wash… Il se targue même d’avoir déjà obtenu le très envié titre de “toilettes les plus propres des Etats-Unis” (2012) et est entré au Guinness des records pour le plus long système de lavage de voitures du monde (77 mètres, à Katy). Il vend aussi des cigarettes. Pour les locaux, c’est l’épicerie du coin. Tous les Buc-ee’s sont ouverts 24h/24, 365 jours par an.

Parmi ses produits phares : les “beaver nuggets”, du blé soufflé au caramel (pas des nuggets de castor évidemment). Mais il fait aussi du brisket (tranches de boeuf au barbecue à la texane), du jerky (viande séchée), des kolaches (cinnamon rolls) et plein de sodas différents. Un peu comme le Wall Drug, il affiche des panneaux le long de la route avec des slogans rigolos et la distance qui séparel’automobiliste de la prochaine station. En 2018, il y a en a une trentaine.

 

DSC09472

 

Buc-ee’s est une vraie fierté pour le Lone Star State : on ne compte plus les Texans qui nous ont arrêtés dans les autres états des Etats-Unis en criant “Buc-eeeeeeee’s !!!!!!!!”. Bon, même si on l’est de coeur, ils étaient déçus qu’on ne soit pas  vraiment Texans. Même le magazine Forbes lui a consacré un article, titré sur le “phénomène”. Il parle même d’un “parc d’attraction à la texane plus que d’une épicerie“. Ce n’est pas faux… Buc-ee’s n’est pas seulement une station service, c’est une expérience. 

 

 

 

Regardez-moi plutôt ça

DSC08895 DSC08902 DSC09362 DSC09359 DSC09482 DSC09483 DSC09494 DSC09517
DSC09513 DSC09524 DSC09515 DSC09510 DSC09506 DSC09504 DSC09501
DSC08889
DSC08893 DSC08895
DSC08907
DSC02534 DSC09357
DSC09363 DSC09529 DSC09571
IMG_7330

 

 

 

L’histoire de Buc-ee’s

Buc-ee’s est une chaîne de convenience stores (“épicerie” au sens large) accolés à des stations-service, présente à peu près partout dans l’état du Texas, son état natal. La marque, lancée par Arch “Beaver” Aplin III (ils font souvent ça, c’est un surnom, le castor) et Don Wasek, a son siège à Lake Jackson (Texas). Elle est connue pour son logo et ses énormes locaux, en comparaison à d’autres enseignes. Sur la trentaine de localisations, certaines ont une taille “normale” et un tiers sont géantes : jusqu’à 120 pompes pour celle de New Braunfels (entre Austin et San Antonio).

 

DSC08886

 

Le premier magasin a ouvert à Lake Jackson en 1982. L’un des fondateur (devinez lequel) a fait un mix entre son surnom d’enfance “Beaver” (le castor), le nom de son labrador (Buck) et la mascotte fifties d’une campagne de pub pour dentifrice (Ipana), empruntée à Disney , “Bucky the Beaver.

 

buckyOld

 

Buc-ee’s s’est vite agrandi et a ouvert son premier “travel center” en 2001 à Lulin, toujours au Texas. Une centaine de pompes (de divers carburants, dont ethanol free), des pâtisseries, des snacks et du fudge maison…. En 2012, il a ouvert son plus grand travel center à New Braunfels, sur l’Interstate 35 (on y est allés) . C’est la plus grande épicerie-station service du monde (plus de 6000 m2). 120 emplacements aux pompes, 83 toilettes, une trentaine de caisses… Ils prêtent aussi des équipements pour aller se baquer dans la Guadalupe River voisine. Selon les endroits, les produits proposés sont différents (rayons chasse et pêche, etc).

Les prix sont très attractifs – on y a payé l’essence la moins chère de tout un roadtrip – et les boissons, souvenirs et nourriture sont vraiment accessibles. Chose intéressante : on y trouve pas mal de “made in USA”, voire de “made in Texas”. Les fondateurs se seraient inspirés du business plan de Walmart mais ils ne font pas de discount; le succès est surtout basé sur la marque maison, déclinée en merchandising comme en nourriture. Et les stations ne sont pas ouvertes aux camions.

 

 

Les meilleurs slogans de Buc-ee’s

DSC09518

 

Traduits en français (même si ça rend castorement moins bien). Ils font fureur sur des autocollants et autres produits dérivés.

  • “It’s a beaver !” (“C’est un castor”, comme on dit “c’est un garçon!”)
  • “Clean restrooms, we guaranpee it” (“Toilettes propres, on le garanpisse”)
  • “Buy a gift, leave a gift” (“Achetez un cadeau, laissez un cadeau” vous avez saisi ?!)
  • “Don’t worry, P happy” (“Dont’worry, pas be happy mais pissez happy”)
  • “Eat here. Get gas.” (“Mangez ici, prenez de l’essence… ou des gaz”)
  • “If it harms beavers, we’re against it !” (“Si ça blesse les castors, on est contre”)
  • “My overbite is sexy” (ça se traduit par “surocclusion“, les dents en avant… du castor)
  • “Restrooms so clean, we leave mints on the urinals” (“Des chiottes si propres, qu’on laisse des bonbons à la menthe dans les urinoirs”)

 

 

Où trouver les stations Buc-ee’s ?

buc

 

  • Au Texas bien sûr : Alvin, Angleton, Bastrop, Baytown, Brazoria, Cypress, Denton, Eagle Lake, El Campo, Fort Worth, Freeport, Giddings, Gonzales, Katy, Lake Jackson, League City, Luling, Madisonville, New Braunfels, Pearland, Port Lavaca, Richmond, Temple, Terrell, Texas City, Waller, Wharton… Certaines villes en ont même plusieurs
  • Et normalement en Alabama (Mobile, Baldwin…) et Floride (Saint-Augustine, Daytona Beach, Fort Myers) en 2019.

Le détail des stations Buc-ee’s ici

 

 

 

Et enfin, pour les gourmands, une vidéo des 5 trucs à manger à Buc-ee’s, signée d’un fan

 

A bientôt les Roadies !

 

> Plus d’infos sur le site de Buc-ee’s

4 responses à “Au Texas, le king des stations-service, c’est Buc-ee’s le castor

  1. Incroyable comme les Américains arrivent à faire de leur supermarchés des lieux touristiques devenus incontournables pour certain,
    je ne connais pas cette adresse mais il est clair que je ne manquerai pas d’y faire un détour maintenant que j’ai lu cet article (et quelque chose me dit que je vais encore accrocher 🙂 ).
    Merci à vous 🙂

    1. Hello Olivier,
      Et oui, ils savent tout marketer, les marques, l’histoire, la nature… Ce sont des virtuoses à ce petit jeu !
      Au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.