Le calendrier des festivals insolites made in USA

Il s’en passe des choses aux Etats-Unis !  Et de celles qu’on adore, comme plein de festivals à la c…, délicieusement débiles, « what the fuck », complètement fous, so crazy ou weird (on ne sait même pas quel nom générique leur trouver) qui rythment l’année. En roadtrip, c’est souvent difficile de se trouver au bon endroit au bon moment, mais il y en a tellement que ça finit par arriver.

Chaque année, on essaye de se caler et on se loupe… Et finalement on arrive à tomber, sans le faire exprès/ le savoir, sur d’autres. C’est ce qui nous est arrivé à la RedRun de Virginia City (Nevada), une course de zombies… Certains sont hyper connus (comme le Burning Man, le festival de la Couille…), d’autres plus confidentiels (vus d’ici) mais n’en sont pas moins tordants. Il y a évidemment plein de concours de bouffe (burgers, hot dogs, pastèques…) et la majorité a lieu l’été. Certains sont déclinés dans plusieurs villes et plusieurs états, d’autres sont uniques au monde. Il y en a des gratuits, d’autres au contraire où l’entrée coûte plusieurs centaines de dollars.

 

> Les festivals de janvier à juin (ci-dessous)

> Les festivals de juillet à décembre

 

Les festivals et fêtes bizarres aux Etats-Unis

Si vous aussi, vous êtes Américanophiles et amateurs de bizarre et autres débilités, voici un calendrier pour vous évader, en vrai ou par la seule pensée ! Notre sélection (déjà longue et en deux pages) est bien sûr non exhaustive. Nous avons classé les festivals par mois pour vous aider à vous organiser au cas où.

 

JANVIER

Santiags et poésie (Elko, Nevada)

169793_10150144250675609_5650961_oPhotoNational Cowboy poetry gathering

 

Le National Cowboy poetry gathering, festival plus que trentenaire, est l’un des plus anciens du genre dans l’état du Nevada. Il a lieu à Elko, capitale des cowboys, chaque mois de janvier (les festivités débordent souvent sur février). Il en vient du monde entier ! On parle Far west, on écoute de la musique… et de la poésie ! Pour le Western Folklife Center, c’est surtout l’occasion de préserver et de transmettre une Histoire, un art de vivre et deux trois bonnes rimes…

 

> Le site

 

 

FÉVRIER

Une course de chiottes (Trenary, Michigan) 

out - copie jjj - copie 2Photos DR trenaryouthouseclassic.com/ FB

 

Ah, la Outhouse Classic. Au début, on a cru que c’était l’équivalent des courses de caisses à savon comme on en connaît en France… Mais non, évidemment, les Américains ont mis la barre beaucoup plus haut. Les « Outhouses » sont l’équivalent de la cabane au fond du jardin de Cabrel… des toilettes mobiles « tunées » que les participants font glisser sur des skis lors d’une course endiablée. Les concurrents rivalisent d’imagination et certains modèles sont de haut vol ! De nombreux enfants prennent le départ au long d’un week-end familial et festif dans la neige.

Un rendez-vous organisé depuis plus de vingt ans et qui a pris une ampleur incroyable. Son fondateur en avait vu dans l’état de Washington, et s’était juré d’amener la plus grande course du genre à Trenary. Pari réussi.

> Le site

 

Marmotte superstar (Punxsutawney, Pennsylvanie)

Groundhog_Day,_Punxsutawney,_2013-2Photo DR Wikipedia

 

Le Groundhog Day est une tradition ancestrale, le jour de la Chandeleur, 2 février. En Amérique du nord, pour savoir quel jour le printemps arrivera, on se place à l’entrée du terrier de la marmotte « officielle » et on attend qu’elle sorte. S’il y a du soleil et qu’elle rentre immédiatement, effrayée par son ombre, l’hiver finira tard…Avec le temps, ce folklore s’est entouré de festivités. Par exemple à Punxsutawney (Pennsylvanie).

> Notre article

> Le site

 

Les Oscars de l’eau (Berkeley Springs, Virginie-Occidentale)

JMM0927-768x520Photos DR berkeleyspringswatertasting.com

 

L’International Water Tasting, c’est un peu comme les Oscars, mais de… l’eau ! Depuis plus de 25 ans, ce très sérieux rassemblement a lieu à Berkeley Springs (Virginie-Occidentale). Une centaine d’eaux du monde entier sont testées par un jury (le public est invité à voter pour le meilleur packaging). C’est la plus grande compétition du genre au monde, et elle vise à juger de la qualité de l’eau (issue de l’industrie).

L’aventure a commencé dans les années 1990 : l’office du tourisme de Berkeley Springs a trouvé cette idée pour mettre un coup de projecteur sur ses fontaines naturelles (« le premier spa du pays »)… Le succès mérite un petit verre.

> Le site

 

Un Cluedo géant (Langley, Whidbey Island, Washington)

mystery_david_welton-720x450Photo DR visitlangley.com

 

Chaque année, un terrible crime (imaginaire) a lieu à Langley (sur Whidbey Island, dans l’état de Washington) pour le Mystery Week-End. L’enquête, un jeu de piste à l’échelle de toute la ville à laquelle des participants de tout âge sont les bienvenus, s’étale sur le week-end entier et implique des « indics » en costumes. Il y a des prix à gagner.

> Le site

 

La Saint-Valentin des pingouins (San Francisco, Californie)

Jane Tollini, soigneuse des pingouins du zoo de San Francisco pendant plus de 20 ans, a remarqué il y a des années qu’au mois de février, les pingouins étaient tout excités. Dès 1989, elle a organisé une petite soirée, décoré leur enclos, mis des coeurs partout, de la musique d’ambiance et invité quelques collègues, à assister à la parade… Tout le monde a adoré. Si bien que l’événement est devenu public : 40 dollars le ticket d’entrée (avec petit déj au champagne). L’événement a vraisemblablement été interrompu suite au départ de la plus célèbre des soigneuses, en 2005.

Mais le zoo perpétue une certaine tradition : cette année, pour « pimenter » le mois des seniors, le directeur les a invités à une conférence gratuite sur le comportement sexuel des animaux sauvages…

 

 

MARS

L’hommage givré à un Norvégien cryogénisé (Nederland, Colorado)

12715473_10154064251483706_5360710682537270684_n 12705699_10154064246028706_508804997240973829_nPhotos DR FB et frozendeadguydays

 

Le Frozen Dead Guy Days est l’un de festivals les plus populaires aux Etats-Unis. Le premier week-end de mars, des milliers de personnes se retrouvent à Nederland, dans les montagnes du Colorado, pour un programme bien frais : course de cercueils, concours de déguisements, de sculpture sur glace, plongeon en eaux glacées, soirée « givrée »… mais aussi concerts et autres festivités.

Et pourtant sa genèse a de quoi faire froid dans le dos. Le festival a été lancé en 2002 pour commémorer un événement peu commun : la présence dans le village d’un Norvégien cryogénisé, qui a soulevé un débat national. Bredo Morstoel (alias « Grandpa ») est décédé en 1989. Son souhait était de « rejoindre » ses enfants aux Etats-Unis, à Nederland. Conservé dans la glace, il a traversé l’océan et voyagé plusieurs années avant d’atterrir dans la maison de sa fille, à Nederland. Où le « pot aux roses », tout à fait illégal, a été découvert en 1994, alors que la famille allait être renvoyée en Norvège. La nouvelle a fait le tour du monde et « Grandpa » a finalement été autorisé à rester dans la glace, à Nederland, où il est « surveillé » par un spécialiste et des bénévoles. Et « fêté » chaque année, apparemment au grand dam de sa famille…

> Le site

 

 

 

AVRIL

La Birthday Party de Bourriquet (Austin, Texas)

EeyoreSmile

 

Austin est de longue date en lice avec Portland pour le titre de ville la plus « weird » (« bizarre » du pays). Et avec un tel événement, elle pourrait bien l’emporter : l’Eeyore’s Birthday Party. Oui, oui, vous avez bien lu, l’anniversaire de Bourriquet, le pote de Winnie l’ourson, de Tigrou et de Po-po-porcinet. Bon c’est vrai qu’il a une bouille craquante…

Il faut venir déguisé, il y a un concours du meilleur costume, des séances de maquillage (et non, ce n’est pas particulièrement dédié aux enfants)… de la musique, à boire et à manger. L’âne bleu violet est ainsi fêté depuis 1963 ! Le mouvement a été lancé à l’initiative d’étudiants de l’université, qui ont choisi de faire un clin d’oeil à Bourriquet qui, dans un épisode de Winnie l’Ourson, est en déprime totale car il croit que ses amis de la forêt ont oublié son anniversaire (alors qu’en fait ils lui préparaient une big teuf).

Son objectif est de reverser des bénéfices à diverses oeuvres, actions et associations d’Austin. Ah, on précise, c’est un repaire de hippies.

> Le site

 

Eeyore's_Birthday_Party_2010_The_Birthday_Banner maxresdefaultPhotos DR FB Eeyores

 

 

Les rois de la glisse (Mammoth, Californie) 

12891646_10153017232742395_6472941305610589245_oCapture d’écran 2016-04-22 à 23.43.44

Photo DR FB Mammoth Mountain et capture Youtube

 

Pour fêter la fin de l’hiver et de la saison de ski, la station de Mammoth en Californie organise une compétition de ski décalée : le Mammoth Mountain Pond Skim. Le principe : dévaler la piste de ski enneigée (en ski ou en snowboard) qui se termine par une piscine à l’eau gelée. Les plus émérites réussissent à surfer sur l’eau, les autres sont bons pour un bain et une franche rigolade. Déguisement obligatoire.

> Le site

 

 

 

MAI

La course des drôles d’engins (Baltimore, Maryland)

Joha5588DogWater Tom1082KrakenLightStreet Tom2307RainbowFishMudPhotos DR kineticbaltimore.com

 

La Kinetic Sculpture Race, course insolite née en Californie dans les années 1960, a déménagé sur la côte Est, à Baltimore (Maryland) et est organisée chaque année en mai par l’Avam (American Visionary Art Museum). Des dizaines de chars hauts en couleur sont sur la ligne de départ de la Baltimore Kinetic Sculpture Race, qu’on pourrait traduire par « course de sculptures cinétiques« . Pour le dire plus simplement, il s’agit d’engins conçus par d’émérites bricoleurs, mis en mouvement par la seule force humaine (ils s’y mettent à plusieurs pour pédaler), amphibies, pouvant aller sur l’eau comme sur la terre et customisés. La course s’étale sur 22 kilomètres sur route mais aussi dans le sable, la boue et l’eau de la baie. Le public est toujours nombreux à encourager les équipes de cet événement bon enfant. Il y a des chars aussi magnifiques que comiques.

> Le site

 

Comme c’est bizarre (San Francisco, Californie)

HWSF2015-2ndSt-colorful-view-1 HWSF2015-three-kissing-unicorns-1Photos DR HowWeird

 

Sur Howard Street, depuis plus de 15 ans, les visiteurs viennent du monde entier pour se défouler dans les costumes les plus bizarres qui soient. C’est la « How weird street fair » (la foire au « comme c’est bizarre« ) de San Francisco.

> Le site

 

Plusieurs fêtes de la tulipe (comme à Holland, Michigan)

Parmi les fêtes et festivals les plus répandus un peu partout aux Etats-Unis, on trouve des célébrations de la tulipe, au printemps. Un héritage venu des immigrés hollandais. Il y en a par exemple un à Holland, dans le Michigan. Ca ne s’invente pas.

 

 

 

JUIN

Scotchant… (Avon, Ohio)

2 10421362_944151805652819_8332058796464352339_n (1)Photos DR FB et ducktapefestival.com

 

Il y a des canards mais c’est le chatterton qu’on célèbre chaque année par une grande fête à Avon (Ohio), l' »Avon Duct Tape heritage festival« , sponsorisé par la marque Duck Tape. La ville d’Ohio se proclame capitale (mondiale) de ce gros scotch. Pendant trois jours, pour la Fête des pères, les festivités ont de quoi « scotcher » : parade (de chars conçus en scotch), défilé de mode, jeux, courses et sculptures… Tout est gratuit, et un gros rouleau offert aux premières centaines de visiteurs.

> Le site

 

Nalukataq festival « jeter de gens en l’air » (Barrow, Alaska)

800px-Nalukataq_Blanket_Toss_Barrow (1)Photo DR Wikipedia

 

Les festivités ont généralement lieu le troisième week-end de juin, pour le Solstice d’été, et sont une tradition pour les Inuits Inupiaq du nord de l’Alaska. Ils fêtent ainsi la fin de la saison de la chasse à la baleine du printemps. On danse, on s’amuse et on propulse des gens en l’air à l’aide de couvertures en peaux de phoque. A Barrow, mais aussi dans d’autres communes de la région.

> Le site

 

Le FestivAAAAAAAAAAAAAL du cri (Spivey’s Corner, Caroline du Nord)

maxresdefault-2DR Capture Youtube

 

Comme ça très drôle, le National Holler’in Contest (« concours national de cri ») a été lancé pour la première fois à la fin des années 1960 avec un objectif très sérieux : maintenir en vie l’héritage du mode de communication à longue distance par cri, avant l’invention du téléphone… C’est organisé par la caserne des pompiers et désormais intégré au festival national du « Holler’in heritage« , le troisième samedi du mois de juin. COMPRIIIIIIIIIIIIS ?!

> Le site (en maintenance)

Voici un petit reportage sympa :

 

 

Le chant des sirènes (Coney Island, New York)

610983045_1ee195e3c2_b Coney_Island_Mermaid_Parade_2012_(47)

DR Wikipedia

 

Prenez l’esprit de Mardi Gras, une fête qui célèbre l’arrivée de l’été (généralement le samedi le plus proche), des filles qui ont toujours rêvé d’être des sirènes et agitez le tout, à New York : c’est la « Coney Island Mermaid Parade » (la parade des sirènes de Coney Island). Depuis 1983, c’est un déluge de queues de poisson, de déguisements et de fiesta, qui se finit souvent dans l’eau. Et nombreuses de ses demoiselles font volontiers tomber les coquillages…. Il y a plein de concours, et un roi et une reine sont élus.

> Le site

 

Un festival qui donne la banane (Wilmington, Ohio)

Qui a dit qu’un dessert glacé ne suffisait pas à faire un festival ? Certainement pas Wilmington, en Ohio, qui célèbre de Banana Split Festival. Aux USA, cette coupe composée de trois boules de glaces, de trois coulis et d’une banane (+ chantilly), est à l’honneur depuis plus de vingt ans en juin. Au programme : mascottes bananes, dégustations, expositions de voitures anciennes. No split !

> Le site

 

 

Tournez la page, pour les festivals de juillet à décembre !

 

8 responses à “Le calendrier des festivals insolites made in USA

  1. J’adore ! Ils sont vraiment barjos ces américains ! :) Vous connaissez ce bouquin « Le festival de la couille et autres histoires vraies » ?
    C’est un recueil d’articles et de reportages réalisés par Palahniuk himself pour différentes publications.
    Ça m’a fait direct penser à cet ouvrage votre sélection !

    1. Ah oui, bien sûr on connaît. En faire le nom vient du Festival de la couille dont on parle ici. Je l’avais lu il y a quelque temps et c’est exactement ça. A bientôt

  2. il y a des trucs de dingues, je crois que le ponpon revient quand même au festival de Nederland, fêter un mec mort et cryogénisé, c’est super glauque surtout quand on sait que sa famille a été expulsée du coup! enfin l’anniversaire de Bouriquet, c’est bien barré aussi, et la course de chiottes il fallait y penser !! :)

  3. Hello
    Article très sympa et très loufoque ;-)
    J’ai adoré la Mermaid parade de Coney Island c’est très original les chars sont jolies bien que très alcoolisés ;-)
    Par contre j ai aimé l’ambiance où personne ne se soucie de son apparence et s’habille comme il en a envie… Ça ne se verrait pas trop en France et ca c’est top !!
    Tu as raison elles retirent leur coquillage sans trop de problème ;-)))
    A bientôt
    Caro

  4. Ahhh … et le Woolly Worm Festival, le 3e WE d’octobre à Banner Elk NC. http://www.woollyworm.com/
    C’est quelque chose ! C’est l’histoire d’une course de chenilles sur un bout de ficelle, et les couleurs du gagnant prédisent la rudesse de l »hiver qui va commencer. J’avais fait 150 km pour y assister, donc je peux pas dire autre chose sinon que j’ai adoré.

    1. Tu m’étonnes ! C’est un must do, ça. J’adore les courses ou les jeux avec les animaux. A Austin, l’été dernier, le fameux Chicken Poop Bingo (tout est dans le nom) nous a fait changer notre programme. ^^ En plus, nous étions à Banner Elk en juin. Beaucoup trop tôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *