Accueil / Découvrez les USA / Port Angeles
À voir

Port Angeles

Article rédigé le 9 février 2018 , mis à jour le 10 novembre 2023

C’est la plus grande ville de la péninsule olympique (avec près de 20 000 habitants), et un passage quasi obligé lorsqu’on se lance à la découverte de l’Olympic National Park, pour une nuit d’étape ou un arrêt ravitaillement avant de s’attaquer à ce géant, divisé en plusieurs secteurs (Hurricane Ridge, Lake Crescent, Hoh Rain Forest, Quinault Lake, les plages…).

 

port

 

C’est ainsi qu’on s’y est retrouvés, lors de notre roadtrip dans le nord-ouest pacifique. On avait pas mal traîné pour réserver cette nuit-là, entre North Bend et Neah Bay : on trouvait les tarifs un peu élevés (plus de 100 dollars la nuit). Ils s’expliquent par sa situation géographique stratégique et la présence du ferry qui permet de rallier le Canada (Victoria, en Colombie-Britannique, est juste en face). A force d’attendre, la situation ne s’est pas arrangée et les motels affichaient complet les uns après les autres. On a fini dans un « B&B » en pleine forêt à Pétaouchnock survendu sur Booking (Lord Carlton Country Manor). L’une des pires nuits de notre vie en roadtrip, sans déconner (on le raconte notamment ici).

 

DSC00904

 

 

La nuit bien tombée, en proie à un plomb total et à une dalle d’enfer, on a pris la route du centre-ville de Port Angeles. On l’a trouvé assez mignon, avec ses petites boutiques, ses sculptures bizarres… On a atterri dans LE resto dont on n’aurait même pas osé rêver : le Next Door Gastropub (113 W 1st St). Une merveille. Une petite brasserie branchée décorée de graffs, avec de la bonne musique, de la super bouffe même pas chère et ouverte jusqu’à minuit ! Sans oublier un service très sympa. Ça nous a revigorés (sans pour autant l’envie de retrouver nos pénates).

 

DSC00896

 

Que faire à Port Angeles ?

Le lendemain matin, on a quitté l’hébergement au plus vite et retrouvé Port Angeles. Encore une fois sous la brume (des incendies de forêt en Colombie-Britannique avaient complètement recouvert la zone d’une épaisse fumée, ce qui nous a un peu gâché le séjour). N’empêche, on a bien vu de jour que la ville était sympa, à défaut d’être charmante. On a marché le long de la jetée sur W Railroad Avenue, vu passer les ferries (mais pas de baleines) et fait un tour dans des petits magasins sympas (comme celui de trains miniatures et d’objets volants, Pacific Rim Hobby, 138 W Railroad Ave).

 

IMG_3988

 

Port Angeles est un hot-spot pour les croisières à baleines et à orques, qui partent vers les eaux des îles San Juan mais aussi celles de Victoria (en plus, c’est moins cher qu’à d’autres endroits de la côte), de mai à octobre. Il existe plusieurs compagnies comme PAwhales ou EagleWingTours.

Pour les amateurs, une partie de la saga « Twilight » (le bouquin) s’y dérouler mais aucune scène du film n’y a été tournée. Bella, qui vient de Forks, va d’abord faire son shopping à Gottschalks (200 W 1st St, mais le magasin a fermé depuis) puis passe devant Port Book and News (104 E 1st St). Suivie par quatre hommes, elle est secourue par Edward Cullen. Premier rencard dans la foulée au Bella Italia (118 E 1st St).

A l’image de ce que vous pouvez voir à Seattle, les souterrains de la ville de Port Angeles se visitent également. La ville a été surélevée en 1914 après une inondation et des tours sont organisés par Port Angeles Heritage Tours.

A peine plus loin, vous trouverez les champs de lavande de Sequim et surtout le Parc National Olympique. Port Angeles est la dernière « grande » ville avant de s’y plonger. Vous y trouverez le Visitor Center (3002 Mt Angeles Rd) et la porte d’entrée pour découvrir le secteur d’Hurricane Ridge, la partie montagneuse la plus accessible du parc. La région étant souvent dans le brouillard, on vous conseille de jeter un oeil aux caméras avant de vous engager sur la route et de faire 35 minutes au volant jusqu’à Hurricane Ridge, voire plus, jusqu’à Obstruction Point. Attention, la route n’est pas ouverte toute l’année. En savoir plus sur Hurricane Ridge. Quant au Lake Crescent, il est à une trentaine de minutes de route à l’ouest.

 

IMG_4001 IMG_3999 IMG_3996 IMG_3991
IMG_3957
IMG_3976

 

(Photos LITU et DR Wikipedia)

Next Door Gastropub

Très bonne expérience dans cette brasserie qui ouvre assez tard. Très bonne nourriture et accueil au top. Nombreuses bières "on tap". Adresse : 113 W 1st St

Dormir à Port Angeles

Rebutés par les tarifs assez costauds en été (la vile est prisée notamment en raison de la présence du ferry qui rallye Victoria, au Canada), on avait traîné avant de réserver une nuit à Port Angeles. Du coup, il ne restait plus grand chose. On a eu une expérience désastreuse avec un faux B&B enregistré sur Booking. Mais on en avait repéré des pas mal au centre-ville ou légèrement à l'est, comme le Sportsmen Motel, très abordable et bien noté. Voir les autres hébergements sur Booking, Hotels et Expedia

À moins de 50km

Vous aimez ce qu'on fait ?
Nos articles vous sont utiles ?

Soutenez Lost in the USA en nous offrant un petit pourboire pour que l'aventure continue !

Publier mon commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6,0
La note de Roadie

Mon roadtrip

Infos pratiques

Adresse :
W 1st Street, Port Angeles, Washington
GPS :
Lattitude : 48.118146,
Longitude : -123.430741
Téléphone :
Site internet :
Visiter le site
:

Infos pratiques

Port Angeles est la plus grande ville de la péninsule olympique, à côté du parc national (Hurricane Ridge, au sud, et Lake Crescent, à l'ouest, sont à une trentaine de minutes) et au nord de l'état de Washington. Seattle est à 150 kilomètres à l'est.

Vous aimez ce qu'on fait ?
Nos articles vous sont utiles ?

Soutenez Lost in the USA en nous offrant un petit pourboire pour que l'aventure continue !