Pourboire

11 février 2013 | | 7 commentaires
11/02/2013 | 7 commentaires

Ah, le pourboire aux Etats-Unis. Le premier tip (et ouais, on dit tip) est toujours un grand moment. On transpire, les jambes flagellent, les poils se hérissent. A-t-on mis assez ? A-t-on mis trop (ça, on ne saura jamais) ? Allons-nous encore passer pour ces fucking radins de Français ? Il faut dire que souvent, si votre accent vous trahit, vous pouvez gagner, sur la note, un triple surlignage de “service non included” (service non inclus) ou en face de “tip”, voire pire (et mon petit coeur a saigné quand c’est arrivé), un tip déjà inclus. Faut les comprendre, les Français ont la réputation, question de culture oblige (radinerie aussi ?), de tiper petit. D’être des “lousy tippers” selon l’expression.