Les Etats-Unis en France : le guide de survie

Cela fait des années qu’on avait envie d’écrire cet article. Et avec le(s) confinement(s), il prend une tout autre résonance : comment (sur)vivre quand on est amoureux des Etats-Unis et qu’on est coincés en France ?

Voilà le troisième fois que j’attaque ce papier (c’est moi, Delphine). Et voilà un an que le Covid-19 nous est tombé sur la tête, plus d’un an qu’on n’a pas pu mettre un pied sur le sol américain.

C’est dimanche et je sirote un café hawaïen dans une tasse Route 66 (snif, ou c’est peut-être une Blue moon en douce) sous la véranda de mes parents, dans la campagne bressane, un jour de pluie (vous voyez le tableau), où l’on a dû se retrancher pendant les travaux de notre appart (qui devrait finir ressembler à un bar américain en mode indus-factory, un jour, lol). I got blues quoi. Alors que la country résonne, je me demande ce qu’il nous reste…

Bien sûr, il y a les souvenirs, la décoration, les photos, les vidéos, les fêtes (snif), les recettes de cuisine, la musique, les séries, les films, Lost In The USA (ahaha)… Mais on s’est dit que c’était l’occasion rêvée de s’échanger des adresses, des bons plans… La liste est évidemment non exhaustive.

Nous on commande (tout le temps) des trucs sur Internet, on a trouvé des bonnes adresses à Lyon, où l’on vit… N’hésitez pas à partager les vôtres, on les intégrera ! Voici notre guide de survie.

Le papier placebo pour les fans des Etats-Unis : les bonnes adresses en France

Les restaurants et les bars

C’est sûrement ce qui nous a le plus manqué pendant les confinements. Va falloir se rattraper !

Partout en France (chaînes, etc)

  • McDo, Burger King...

On ne les présente plus. Et oui, on commence par eux (pour des raisons évidentes de géographie et de présence sur le territoire). Mais quoi qu’on en pense, c’est américain, parfois bon, toujours défoulatoire (et bien meilleur en France que là-bas). Big up à BK et leur com’ trop forte. Idem pour KFC (si vous aimez le poulet en seau !). Un truc qui ne bouge pas : on regrette toujours…

Nos favourites : Big Mac, Royal cheese, Double whooper (et tous les trucs nouveaux), les buckets

  • La nouvelle garde de burgers

Oui, le burger est à la mode depuis des années (et ça dure). Des chaînes américaines arrivent régulièrement tel FAT burger, chaîne californienne connue pour ses calories, qui doit débarquer d’ici 2023. On pense surtout à Five guys (plus cher, trop bon, surtout pour les frites maison), qui arrive à Lyon à l’été 2021 (rue de la République), ou Steak’n’Shake (simple, mais bon et juicy)… Et on prie pour In’n’Out.

  • Memphis Coffee

On valide. Bien marketé, le Memphis Coffee (qui se développe en France), est bien de chez nous, français, créé en 2009. On se croirait dans un vrai diner des années 50, comme chez Peggy Sue. Au menu : les classiques, des burgers (y compris le XXL à 6 steaks), des frites, des clubs, des milkshakes, et nos chouchous, les mozza sticks. Placebo garanti. Souvent implantés dans les zones commerciales en périphérie des grandes villes. Le site

  • Les Hard Rock café

C’est un faux ami. Hard Rock Cafe est né à Londres… mais s’est développé aux USA et s’est « américanisé ». Institutions présentes partout dans le monde, c’est une adresse « sûre », avec un décor rock’n’roll (et souvent des objets collector) et un menu américain (burgers, sandwiches, salades, desserts…) adapté au pays. Variante devenue plus rare, sur le thème cinéma : le Planet Hollywood. Le site

  • Les pizzas

Domino’s, Papa John’s, Pizza Hut Les puristes de la « vraie » pizza italienne à pâte fine se signeront en lisant ce paragraphe (JP en est). Mais bon sang, qu’est-ce que c’est bon ces pâtes boulangères (voire « crustées » de fromage). Et quoi, c’est pas cool de pouvoir prendre 4 sortes en une (y compris hawaïenne lol) ?

On garde un souvenir ému d’une soirée apocalyptique à Gatlinburg, où, à notre arrivée, il ne restait plus qu’un Papa John’s en livraison pour manger. On avait trempé notre part de pizza (avec une délicieuse culpabilité) dans le petit pot d’huile à l’aïl servi avec…

Ils sont implantés à Lyon (la première ville en France), on a transformé l’essai ! Notre « rêve »: qu’une chaîne de deep dish pizza de Chicago débarque un de ces quatre. Sinon, on va devoir se dévouer. On a testé la recette à la maison.

  • Les poke bars

Nous qui adorons les sushis (d’ailleurs les enseignes de sushis en font aussi), on a tout de suite adhéré à ce « nouveau » concept de « poke » bars, où l’on vous sert, à composer, un truc plutôt healthy avec du riz, du poisson cru, des fruits et quelques légumes…

On les a découverts en Asie, puis à Hawaï, avant d’assister à leur totale déferlante aux USA. Et, plus rapidement que parfois, c’est arrivé en France (on s’en faisait déjà nous-mêmes).

A Lyon, on en a de partout. Une chaîne préférée ? Pas encore.

  • Divers

Notez les Factory and Co pour leurs cheesecakes comme à Manhattan. Ils ont aussi des burgers, bagels, etc. A Paris, Marseille, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, Lille et Le Mans. Un tip de Pierre-Yves

Il y a aussi Subway (presque correct… là-bas, ou en tout cas qui dépanne bien), les chaînes de Frozen yogourts (glaces au yaourt avec plein de toppings, découvertes avec émotion lors de notre premier voyage), les sushis (qu’on a attendus des années après les avoir vus toute notre enfance dans les séries américaines…), les bagels, les hot-dogs… et les Buffalo grills (une chaîne française, monsieur).

Chipotle. OMG on n’était pas au courant, il y a des restos Chipotle en France! Ca se passe à Paris. Vous savez quand vous êtes aux States, dans une petite ville, et que seuls restent ouverts quelques restos de chaîne…. il y a souvent Chipotle. Une enseigne tex-mex, dont le siège social est à Denver. Une info de Flo. Ils livrent aussi via Deliveroo.

Oncle Scott’s. Une « petite » chaîne de restaurants country. Le rêve américain de Laurent, qui a commencé à Tourlaville (Manche) et s’étend petit à petit en France. Notre fidèle Roadie, Pierre-Yves, valide.

HD (Happy days diner). Une mini chaîne présente en région parisienne. Un « vrai » diner. Encore une adresse de Pierre-Yves.

Photo Pierre Yves MCG


A Paris

Evidemment, à part quelques « ovnis », c’est à Paris que l’offre se développe/arrive d’abord. Voici quelques adresses :

  • Barbecue texan (Melt, Beast…)

Le Melt est un spécialiste du barbecue texan, à Paris ! On y est allés, on a bien aimé. Aux dernières nouvelles, il y en a deux : un dans le 11e, un dans le 17e (Oberkampf et Batignolles). On s’y croirait. Le site

On avait beaucoup aimé aussi le Beast. Page FB

Et aussi : le grand American dream, avec show et spectacles

Quelques listes, pour se donner des idées : le Top 10 selon le BonBon, le Top 10 selon TripAdvisor, le Top 10 de The Fork

  • Le mythique Joe Allen
Photo Facebook Joe Allen

C’est une vraie légende à Paris, un monument, dans le quartier des Halles (1er arrondissement). Une vraie enclave américaine dans la capitale, sa plus ancienne brasserie US (ouvert depuis 1972).

Joe Allen est donc un mythe. Parti de rien ou presque, il a ouvert sa première brasserie à New York, à Broadway (il est devenu un repaire d’artistes), en a ouvert un autre, un autre encore à Los Angeles, à Miami, repris par ses enfants…

Joe Allen (c’est le nom du proprio) est mort. L’excellent papier du New York Times raconte tout.

On peut toujours manger sur place, une bonne adresse, bonne cuisine, historique, avec brunch, spécialités lors des grandes dates américaines et ambiance new-yorkaise. Vous avez été nombreux à nous la signaler.

>30 Rue Pierre Lescot, 75001 Paris. Site et Page Facebook

  • Breakfast in America
Crédit : FB Breakfast in America

Un must du petit déjeuner et du brunch américain à Paris : un dans le 5e (17 rue des Ecoles), un dans le 4e (4 rue Mahler). Le patron, Greg, est américain. Vous êtes nombreux à y avoir vos habitude. Un tip de Florence et de From Yukon.


A Lyon

  • Barbecue texan

Alléluia, on a fini par en voir arriver chez nous! Gros crush pour le New world smoke, dans le Vieux Lyon, ouvert à l’origine par Greg, un Américain de Green Bay (Wisconsin). Mais on ne sait pas s’il va rouvrir après la pandémie.

On a aussi le Delicatessen, dans un ancien garage près de la place Sathonay (Lyon 1er), tenu par un acteur de Kaamelott qui a vécu aux States (et y a eu des restaurants), Kadoc.

Photo Facebook Delicatessen
  • Le Franklin’s steakhouse

Bonne adresse, bonne viande, vin Coppola à la carte. On est allés au Franklin pour Thanksgiving (c’est l’une des seules adresses pour ça).

  • Des diners

Bien sûr, on a des diners! Le Tommy’s Diner, plus vrai que nature (mini-chaîne créée par un ancien rugbyman du Stade Toulousain), au Carré de Soie (Vaulx-en-Velin) avec un diner western pas loin baptisé l’Old Wild west), et le Coco’s, en pleine ville mais surtout, aussi, sur les bords de la Saône, un peu en retrait de Lyon, nous fait de l’oeil. Ils organisent plein de trucs : animations musicales, rassemblement de voitures us…

Photo Facebook Coco’s diner

Mise à jour : à force de l’écrire, on y est allés ! C’est un peu « loin » de Lyon, ce n’est pas le meilleur burger de la ville mais OMG on s’y croirait ! Ca nous a presque émus. Terrasse immense, nourriture sympa (fajitas, burgers, salades, pizzas, sundaes, milkshakes et autres spécialités) et, cherry on the cake, la déco, ohlalala. Les enfants vont kiffer, les américanophiles aussi!

  • Le Betty’s bar
Photo Facebook Betty’s bar

La honte, c’est juste à côté de chez nous (dans le Vieux-Lyon, juste à côté du métro) et on n’y est encore pas allés… Il y a une terrasse, c’est un bar à la déco authentique et les bagels y sont réputés géants (un type de Marie GM qui s’est régalée avec celui au pulled pork).

Ouvert plutôt le soir (en semaine, dès le déj le week-end).

L’adresse : 4 rue Mourguet, 69005 Lyon. Page Facebook

  • Brooklyn diner (Villefranche-sur-Saône)
Photo Brooklyn pub and diner

Oui, il y a bien un peu d’Amérique dans le Beaujolais. Ca a même été la cantoche de Delphine quand elle travaillait dans le coin (à l’époque, ils avaient même des burgers à l’alligator!) Le Brooklyn pub and diner a tout: le décor, le bon burger (et bonne salade), des happy hours… A quelques pas de la rue principale.

L’adresse : 3 rue d’Anse, Villefranche-sur-Saône (Rhône) Site et Page FB

Quelques listes, pour se donner des idées : le classement selon TripAdvisor, la sélection du Petit Paumé

En Auvergne Rhône-Alpes

  • Jean-Louis le Saloon (Valence, Drôme)
Photo Facebook Jean Louis Le Saloon

Celui-là est tout bonnement inclassable, et on n’a qu’une hâte : y aller. Qui? Jean-Louis le Saloon, un… saloon, qui brasse sa propre bière, a sa BD, est engagé, organise plein d’événements, de concerts (des groupes qu’on adore s’y produisent)… et même, si tout va bien, son propre rodéo (prévu en juin, il a été reporté, on avait nos places!) Il a même un taureau mécanique!

Ca a juste l’air génial. Très drôle en plus, dès la profession de foi :

Mise à jour: Ca y est, on y est allés! On a fêté le 4 Juillet (2021) chez Jean-Louis! Au top, comme on s’y attendait. Endroit trop cool, ambiance sympa, tout est bien pensé, la bouffe est super, la bière géniale… on s’y croirait!

Le site et la page Facebook

  • Indian Saloon (Riom, Puy-de-Dôme)
Crédit : FB Indian Saloon

Un bar-resto-saloon dans le Puy-de-Dôme à Riom (101 Rue de l’Ambène), très apprécié des bikers. Et en bonus, le musée Baster, espace de 2000 m2 dédié à la moto ancienne. Le site. Un tip de Chris

  • American Diner (Sillingy, Haute-Savoie)
Crédit : American Diner

Un diner typique niché dans une balme, sous une falaise, en Haut-Savoie (69 Route d’Epagny, Sillingy). Burgers, fajitas, brownies, concerts et rassemblements de voitures et motos US le premier dimanche du mois. Vu dans la série de Canal+, Les Revenants. Le site. Tip de Pierric

Dans le sud-ouest

  • Carchet City
Photo Cécile GG

Comment a-t-on sérieusement pu vivre en ignorant son existence? (je ne plaisante pas). Dans le Gers, il existe un « vrai » village western reconstitué, « Carchet city ». C’est à Aignan. « Bluffant » selon Cécile, la Roadette qui nous en a informés. Evidemment, ils fêtent plein de trucs, le 4-Juillet, etc…

On peut y manger, y dormir, faire du cheval… C’est aussi un lieu de tournages de clips, etc. So west (d’ailleurs l’endroit le plus à l’ouest du Gers!) On s’y croirait vraiment vraiment. Pas trop loin de Mont-de-Marsan.

L’adresse : Village western, route de Plaisance à Aignan (32290) Site et Page Facebook

L’ « épicerie » US (bouffe, bonbons, bières…)

Chapitre ô combien important ! Vous seuls connaissez le secret : non, les Américains ne mangent pas (toujours) mal. ‘Fin si, ils peuvent (et savent faire), mais ils ont aussi des trucs trop bons qu’on n’imagine plus ne pas trouver à l’année.

Pour nous, c’est le cas de la sauce ranch, du café hawaïen à la noix de macadamia, du cheddar bien sharp, du fromage philadelphia, de la sauce barbecue bien smokey, des triscuits et des épices cajun (principalement). Ah et des barres de céréales Nature Valley. Si on trouve de plus en plus de ces produits en France, dans les supermarchés traditionnels (en permanence ou au cours de semaines américaines), il y en quand même qu’il faut commander (on n’aime que la ranch d’Hidden Valley, que voulez-vous). Voici quelques sites où trouver son bonheur (et oui, forcément, ce ne sont pas les tarifs américains !).

Sur le web

  • My American Market

Une histoire à l’américaine comme on les aime, et qui aurait pu être la nôtre/vôtre. Comme souvent (lol), tout est parti d’une envie de sauce ranch (comme on comprend!). Anne-Claire, une jeune Française, visite les Etats-Unis et y pose ses valises. Au retour, des produits lui manquent et elle crée « My American market », en 2009. Une valeur sûre, dont l’équipe s’est bien agrandie depuis.

Ce qu’on y trouve ? A peu près tout ! Des boissons (sans alcool), du Mountain dew, Dr Pepper, du root beer, des céréales multicolores, des confiseries en tout genre, de quoi faire des s’mores, des idées cadeaux, des produits de saison (pour Noël, etc)… Une pépite. Ah, et bien sûr, de la sauce ranch ! Le site

  • Comete Shop

Un jour de grosse disette (pendant le fameux confinement) de sauce ranch, on est tombés sur Comete shop. Pas le site le plus connu, mais des prix à l’interface jusqu’à l’expédition, tout a été top.

« Encore » un site créé il y a déjà plusieurs années par des globe-trotters et a (eu?) sa boutique à Paris et des corners ailleurs. Au menu : épicerie bien sûr mais aussi du maquillage, des fringues, de la déco, des bougies (les fameuses Yankee candles)… Et un blog sympa. Le site

  • My American Shop

Des Belges (donc sympas !), gros importateurs européens… Au menu : des produits salés, sucrés, des boissons (sodas, enérgétiques et bières), des sauces, des boxs qui mixent le tout… Et même un onglet soldes et un blog. Sympa comme tout, livraison rapide. Le site

  • Et aussi: Etsy, Amazon, Brooklyn Fizz, My Candy Shop, My Little America, Us Way Of Life, etc.

Les adresses physiques

Comme on vous l’a dit (et que vous l’avez sûrement remarqué), vous pouvez désormais trouver des produits us (importés ou revisités) à pas mal d’endroits : Subway sert du Mountain Dew, les chaînes arrivent petit à petit, les grandes surfaces (Carrefour, erc) ont certains produit comme la sauce ranch, barbecue, la bière, les sodas, les céréales, les épices cajun… en permanence ou lors de semaines américaines.

D’autres se sont spécialisés :

A Paris
  • Costco
Photo Costco

Ce géant du discount américain (on achète tout par palettes et kilos) qui marche à l’adhésion (il faut prendre sa carte d’abonné) est arrivé en France en 2017, en région parisienne (et s’apprête à en ouvrir un 2e en 2021). On trouve de tout: de la viande (dont US), des fruits et légumes, des sodas, des produits d’entretien, des trucs de jardin, de la litière pour chats… Je m’arrête là, on n’y est jamais allés. Le site. Adresse : 3 Avenue De Bréhat, 91140 Villebon-sur-Yvette

La visite en vidéo du Huffigton post:

  • In Good we trust
Photo IGWT

Cette épicérie américaine basée à Paris (mais qui livre partout en France) est différente. Entre junk food et produits premium (ils ont des trucs introuvables comme certains vins Coppola et des bières de Louisiane). Des produits d’épicerie, des boissons, un peu de déco… Son créneau: small peut être beautiful aussi (héhé).

L’adresse : In Good we trust, 67 Rue Quincampoix, 75003 Paris. Site internet et page Facebook

A Lyon
  • Brooklyn Fizz, l’épicerie américaine

On y va de temps en temps. Brooklyn Fizz est une petite épicerie américaine (pas très loin de la centrale place Bellecour), qui vend des produits américains et canadiens, des produits dérivés (beaucoup de casquettes US), des donuts, des slushes, des sodas, des bières, du vin, des céréales, des sauces… et des donuts tout frais. Le site (ils livrent aussi).

L’adresse : 17 rue Childebert, 69002 Lyon

Ailleurs en France
  • American dream market (Lattes, Hérault)
Photo Facebook American dream market

Une épicerie où l’on trouve tout ou presque (produits, déco et pas mal de bougies) en ZI à Lattes, dans la « banlieue » de Montpellier.

Merci pour le tuyau Lolly Pops!

L’adresse : 909 avenue des Platanes, 34970 Lattes. Site et page Facebook

—> En attente de vos tuyaux

Bières

On ne va pas disserter longtemps, vous connaissez notre amour de la bière américaine. Pas forcément la « grand public », mais toute la scène brassicole (microbrasseries etc) qu’il y a derrière. Bud fait une percée sur le marché français, mais il y a tellement de recherche sur la scène brassicole us (soupir). On en trouve quand même de plus en plus facilement, dans les bars, les supermarchés, ou à la commande.

Nos must (de celles qu’on trouve ici) : la Blue Moon, l’Abita (difficile à trouver), la Sam Adams, la Big Wave…

Notre site de référence : Saveur Biere. Ils font même un calendrier de l’avent en décembre… Rubrique américaine assez poussée (avec parfois des produits un peu chers mais recherchés). Sinon, ils ont l’essentiel. Conseil : les prix varient pas mal, gardez un oeil dessus.

Et aussi : petit clin d’oeil chez nous, à Lyon, où la brasserie Ninkasi a développé un concept so american : bonne bière, bons burgers et (bons) concerts. Ils ont des velléités d’expansion ! La préférée de Delphine ? Leur bière de printemps, une wheat à l’hibiscus…

Vin

Oui, en bons Français, on largement de quoi faire (et bien!) sur place niveau vin. D’ailleurs, on n’en commande jamais ou presque aux Etats-Unis. Une exception: les vins de Francis Ford Coppola (oui oui, le réalisateur du Parrain, d’Apocalypse now etc). Il est vigneron (entre autres casquettes) depuis des années et ses vins (surtout rouges) sont très bons (et les bouteilles trop classes).

Il nous arrive, du coup, d’en ramener ou d’en commander. Sur Vinatis ou Vinissimus

Envie de café ?

Bon, il y a des Starbucks en France. Mais quand vous avez envie de vrai café hawaïen qui sent la noix de macadamia dans toute la maison (l’odeur nous réveillait tous les matins lors de notre inoubliable pas sage à Hawaï (lien) et que c’est devenu une obsession, il faut le commander (ou couper le vôtre avec un sirop de noix de macadamia presque encore plus difficile à trouver).

Autre solution : faire le plein lors de vos voyages aux USA, mais tous les magasins n’en ont pas. Seulement certaines enseignes de quelques états, et ça ne fait pas l’année… On commande le nôtre ici sur Lion Coffee, directement (NB: prévoyez large pour les droits de douanes qui sont corsés).

Et pour les recettes, il y a les « Morfales » de Lost In the USA.

Les fringues

Comme vous l’aurez (on l’espère !) remarqué au fil de nos roadtrips, les fringues sont un sujet (relativement) important pour nous, avec, parfois, leur touche américaine.

La majorité de l’impressionnante collection de t-shirts classe/fun de JP vient directement de là-bas, et souvent achetée sur place. Les meilleurs sont longtemps venus de chez Urban Outfitters, qu’on boude ces dernières années. Son site fétiche en ce moment est Raygun, venu tout droit de Desmoines (Iowa). T-shirts et accessoires uniques et bien fichus. On trouve (aussi) les chemises à carreaux chez nous. Le site

Delphine continue insatiablement sa collec’ de vêtements, avec des chats dessus si possible mais pas que. Elle addddorre le site Unique vintage, so californien (mais est en cure de désintox, les frais de douanes font deux fois la commande, snif. Bon apparemment, ils pourraient bientôt être levés….).

Pour les pompes et les bijoux, c’est plutôt Irregular choice (anglais à la base, mais on en trouve aux States). Et elle lorgne dangereusement sur les créas de Katy Perry…. (on commence à en trouver sur Amazon, Spartoo and co…)

Vous pouvez trouver aussi aisément des sites d’habillement country !

La déco US

Si on pouvait tout ramener d’un roadtrip, ça serait le bonheur! Bon, nous, on ose pas mal: les mugs, les tableaux, les plaques minéralogiques, les posters des national parks… Même le panneau en fer forgé « We don’t dial 911 » (qui nous a valu une fouille en règle aux douanes, avec les guns mal passés aux rayons X…).

Malheureusement, ce n’est pas le cas (adieu les enseignes vintage, vous étiez de toutes façons trop chères, et les fauteuils adirondacks). Et quand on aime l’esprit US, on a forcément envie de l’imprimer/importer chez soi… Pas de panique, c’est possible !

Déjà, vous l’aurez remarqué, les grandes enseignes (Maisons du Monde, Made, etc) ont déjà importé l’esprit. Mais on peut aller plus loin, en cherchant bien (c’est ce qu’on vient de faire dans notre salon fraîchement rénové qui, on l’espère, nous donnera l’impression d’être dans un bar-saloon toute l’année !).

Voici quelques sites auxquels on fait appel régulièrement :

  • Etsy

Ce marché international en ligne, qui existe depuis 2005, recèle de petits merveilles artisanales faites aux quatre coins du monde, y compris aux States (il suffit de cocher la zone géographique si vous voulez vraiment que ça vienne de là-bas). Le site est hyper bien foutu, et vous serez étonnés de voir tout ce qu’on trouve avec une envie tapée dans la loupe…

Il y a de tout : déco, bijoux et plus encore. Ce qu’on y a trouvé ? Une gravure de Buc’ees, les bijoux de mariage de Delphine (coucou I sew cute), beaucoup de nos cadeaux de Noël, des lampes en bocal mason jars, des lettres lumineuses, plein de trucs parcs nationaux, des plaques d’immatriculation… Bref, une caverne d’Ali baba virtuelle. Le service client est sérieux, vérifiez juste bien les frais de port (voire de douanes). Voir le site

  • Le Comptoir américain

Un site assez incroyable, dont on adore la philosophie (et les produits héhé). Les tarifs peuvent monter un peu, mais il y en a pour tous les budgets. Le concept est unique en Europe, c’est un e-general store. Les produits, rigoureusement sélectionnés pour leur made in USA, transitent de Boston à la région parisienne avant de vous être envoyés avec soin. C’est l’histoire de trois amis qui ont réalisé leur rêve; le fondateur, Harold de Nanteuil, comptabilise plus de 100 voyages aux USA!

Ce qu’on y trouve: de nouveaux produits régulièrement, toute la collec des bocaux Mason jar, des porte clés de motel, des vêtements, tout pour la cuisine… On adore. Tous les prix (fourchette un peu haute). Voir le site

  • Amazon

Désolés pour les anti, mais on le mentionne quand même. C’est quand même difficile de ne pas trouver quelque chose sur Amazon; et même venu des States, ça arrivera relativement vite. Voir le site

  • Happy Days

Voilà un magasin assez incroyable, qu’on a la chance d’avoir pas loin de chez nous (à Décines-Charpieu, dans la banlieue lyonnaise, là où il y a le Groupama Stadium de l’Olympique lyonnais).

Le magasin Happy Days fournit depuis bientôt 20 ans plein de professionnels de toute la France mais aussi les particuliers en déco US, à la vente ou à la simple location. Il y a de tout: des sièges en forme de cornet de glace, une galerie de superhéros grandeur nature, plein de plaques et d’enseignes… Incroyable on vous dit. Une enseigne topissime Texaco, offerte à JP par un ami pour ses 40 ans, trône fièrement dans notre salon. On peut commander sur Internet. Adresse:  63 Rue Paul et Marc Barbezat, 69150 Décines-Charpieu

  • Route 66 Store
Crédit : Route 66 Store

A Tarare, dans le Rhône (29 rue Pêcherie), une boutique Route 66 authentique. Jean-Marc importe des objets 100% Mother Rd, vintage ou non. Le site

  • Goodies and family
Photo Facebook Goodies and family

C’est LE spécialiste de l’import du Nord Pas-de-Calais, à Roubaix plus exactement. De gros volumes. De belles bagnoles, d’abord, et de pièces détachées, mais aussi d’objets plus beaux les uns que les autres (glacières, plaques, etc.)

Merci pour la découverte Alexandre!

L’adresse : Goodies & family, 124 boulevard de Metz, 59170 Roubaix. Site et page Facebook

Les lieux

Pour avoir vécu presque 10 ans dans le Jura et entendre en permanence « C’est le Canada français! » ce genre de comparaisons a tendance à nous hérisser le poil… Bon c’est vrai, il y a du bois, des reculées qui ressemblent à des canyons, de spectaculaires cascades, des lynx et même un bateau à aubes qui s’appelle le Louisiane ! Et pourtant, il y a quelques lieux en France qui ressemblent vraiment à nos chers USA.

Si vous êtes en manque, c’est par ici:

Le Colorado provençal (Vaucluse)

Photo DR Colorado provençal officiel/FB

Il ressemble tellement à son cousin américain (plutôt Colorado NM ou Garden of the Gods) que c’est même son nom officiel ! Cet espace naturel fragile d’une trentaine d’hectares dans le massif du Lubéron (un site privé) a été pris d’assaut pendant le confinement. Situé sur la commune de Rustrel, il est ouvert de février à décembre. L’ocre a été extrait du site (pour ses pigments) jusque dans les années 1990, et on peut aujourd’hui le visiter le long de différents sentiers. Il y a des « canyons », des formations géologiques insolites, des cheminées de fée, de la roche rouge…

A visiter « libre » ou avec un guide. Bon, nous, ça nous fait davantage penser à Bryce canyon…

Tarifs: de 2 euros à une dizaine d’euros par adulte/voiture selon la formule, gratuit pour les moins de 6 ans. Pas de réservations. Le site

Photo DR Colorado provençal officiel/FB

Plusieurs « horseshoe bends » (Ardèche, Doubs…)

Ahhh Horseshoe bend, l’incroyable « fer à cheval » sculpté par un méandre du Colorado à la sortie de Page (Arizona) que découvrent ébahis les roadtrippers qui parcourent la « traditionnelle » boucle de l’Ouest américain. Une merveille de la nature. Et bien on en a aussi chez nous !

Les plus connus se trouvent en Ardèche et dans le Doubs. Dans les gorges de l’Ardèche, la ressemblance avec le cirque de la Madeleine est assez frappante. On peut voir ce canyon en canoë (ou autre) ou faire un arrêt sur la route (la D290) au belvédère du Balcon des Templiers. Le site a accueilli des malades de la peste de retour des croisades (bon, c’était au XIIe siècle!). Vallon Pont d’Arc n’est pas loin.

Photo DR Rhône Tourisme

En Franche-Comté, rendez-vous à Besançon, à la limite de la frontière suisse. Le centre-ville historique de cette ville plutôt dynamique est enserré dans un méandre du Doubs en forme de… fer à cheval. On peut se balader le long des quais (un must pour les romantiques locaux) ou l’admirer depuis la Citadelle (qui abrite le zoo).

Photo DR Wikipedia

Dans le Gars. Notre fidèle Fabienne nous en signale un autre dans le Gard, « avec une superbe vue du Gardon.

Photo F.R.

« Un superbe fer à cheval pour votre article pour les coins de France qui rappellent les USA… il faut aller à Ste-Anastasie aux Gorges du Gardon (après une petite visite du Pont du Gard!) ». Les coordonnées GPS: N43°55.625 – E04°20.188

La statue de la Liberté de… Paris

Oui, il y a d’autres statues de la Liberté que celle de New-York. Déjà, cocorico, elle est Française ! C’est nous qui le leur avons offerte, elle a été sculptée ici, et on la doit au sculpteur Bartholdi. Il est aussi l’auteur de la fontaine de la place des Terreaux de Lyon et, on ne s’en est pas encore tout à fait remis, il avait fait juste avant celle de Rouget-de-Lisle juste à côté de chez nous à Lons-le-Saunier ! Des amis nous ont déjà fait la surprise en allant poser en-dessous de celle de Paris. On la trouve sur l’Ile aux cygnes (dans le 15e arrondissement). Cette réplique, conçue en même temps que l’originale, a été offerte à la France. Bon plan pour faire semblant d’être aux States !

Photo DR

Il y en a même 6 au total.

Disneyland (Paris)

Photo PYMCG

Mais comment a-t-on pu l’oublier ?! (Merci pour la piqûre de rappel Pierre-Yves). On a un Disneyland en France, à Marne-la-Vallée, qui partage certaines attractions avec ses pairs de l’autre côté de l’Atlantique (en plus « notre » château est plus beau!)

Au-delà du parc, on peut se « contenter » du Village, plein de diners et de restos us : Annette’s diner, Planet Hollywood, Rainforest Cafe, Billy Bob’s country diner saloon (et ses dîners-spectacles)… Un must évidemment. Pour réserver

Autres

Un petit air de Yellowstone en Normandie

Petite entorse au listing, car il s’agit du plus grand élevage de bisons… canadiens d’Europe. Il y a aussi des loups. En cas de gros manque, on peut se croire vite fait au Yellowstone. On peut y passer la journée, y manger, y dormir, y faire du canoë… Rêve de bisons Un tip de Flo. JP a déjà testé un truc semblable, dans le Jura (fermé depuis).

Les festivals

Vous avez les US dans la peau ?! De nombreux rendez-vous peuvent vous convenir dans l’Hexagone! Des festivals country (et des cours de…), de grands rendez-vous sur plusieurs jours, réguliers ou « one shot », des marchés, des groupes, des associations… En voici un petit aperçu :

The Green Escape (Haute-Loire)

Photo FB/Green escape festival

C’est une référence, proche de nous, et pourtant on n’a encore jamais réussi à y aller… Ladies and gentlemen, voici THE festival country en France, le Green escape (ex Rendez-vous), organisé chaque été avec des pointures du bluegrass et de la country, à Craponne-sur-Arzon, en Haute-Loire. On paie en dollars, on a l’impression d’y être…

Quand ? En général en juillet. Page Facebook

Photo FB/Green Escape festival

Equiblues (Ardèche)

Photo FB/Equiblues Western Festival

Quel est le point commun entre les USA et l’Ardèche ?! Il y en a sûrement plusieurs (Jean-Philippe, déjà, fier d’être moitié Lyonnais, moitié Ardéchois). Mais aussi le fait que l’Ardèche soit une terre de festivals dédiés aux Etats-Unis. Il y en a eu plusieurs dans l’histoire (plusieurs se sont arrêtés), et le plus célèbre (et plus implanté, depuis plus de 20 ans) est certainement Equiblues, qui comme son nom l’indique est un mélange de spectacle équestre, de rodéo et de musique country. Rendez-vous à Saint-Agrève, dans le nord de l’Ardèche, sur 5 jours, avec plein de concerts, de spectacles, de belles bagnoles, etc. Un saloon est même en construction. Le site

Photo FB/Equiblues festival

L’American Tours festival (Tours, Indre-et-Loire)

Photo DR American Tours festival (FB)

Ce festival, qui se revendique comme le plus grand de France dédié à la culture US (il attire plus de 50.000 visiteurs sur 3 jours dans le parc des expositions de Tours, comme son nom l’indique). Il y a des bikers (Harley Davidson est partenaire), de gros concerts (même Johnny s’y est produit), des animations (cours de country, rodéo…) Bref, un must.

Quand ? Généralement en juillet. Le site

Photo DR American Tours Festival (FB)

La Roche bluegrass festival (Haute-Savoie)

Photo FB Bluegrass festival de La Roche sur Foron/Emmanuel Marin

Le plus gros festoche bluegrass d’Europe (rien de moins!) à la Roche sur Foron, en Haute Savoie (Annecy-Chamonix). Cherry on the cake, tous les concerts sont gratuits et ils ont réussi à avoir lieu en 2021, fin juillet.

L’International Bluegrass Music Association – basée à Nashville – a même remis un prix d’honneur (le plus important après celui du « Hall of Fame ») à son président Christopher Howard-Williams…

> Site et page Facebook

Nuits américaines

Photo PYMCG

On n’y avait pas pensé, et vous nous avez gentiment rappelés à l’ordre (merci Pierre-Yves). On peut aussi réserver une nuit insolite et se croire « là-bas »).

Notamment en dormant dans une caravane Airstream.

Il y en a en Normandie, (les gîtes de la Pomme d’or sont de vrais passionnés de l’univers US), mais on en a aussi pas très loin de chez nous dans le Beaujolais, etc….

Et aussi…

Les salons du tourisme

Il y en a un peu partout sur le territoire. Selon les années, certains sont même dédiés aux USA. L’occasion d’aller à la rencontre de représentants d’Etats (en France), de participer à des animations… On a rencontré beaucoup d’entre vous sur les salons Mahana/Mondial du tourisme !

Cette liste est évidemment non exhaustive, et doit/veut évoluer avec vous ! Vous avez des bonnes adresses, des expériences US incroyables sur le sol français à partager avec les autres Roadies ?! Dites-le nous en commentaire !

Vous aimez ce qu’on fait ? Offrez-nous un petit pourboire sur Tipeee

3 responses à “Les Etats-Unis en France : le guide de survie

  1. Merci pour ces adresses bien voisines de chez nous. On s’en consolera peut être au cours de notre very close road trip, si les usa ‘e veulent toujours pas de nous au 29 juillet !

  2. Pour vos lecteurs Suisse, il y a une très bonne adresse de restaurant « Texans » à Zurich, c’est Brisket.
    Il y a le fumoir, du très bon bourbon et un service efficace….par contre qui dit Zurich, dit budget élevé …..Enjoy

    Pour les amateurs de parcs (NP, SP, ) de régions de montagnes (Montana, Wyoming, Idaho….), je trouve que le parc National Suisse dans les Grisons permet de découvrir des paysages incroyable pour ceux qui aiment les rando.
    En Europe le parc National du Triglav en Slovénie proposent beaucoup d’activités, les montagnes de calcaire blanc sont sublimes et les rivières de d’un bleu tropical sont une invitation à la baignade.

    Pour ce qui est des bières, pour les Suisses habitant le canton de Vaud et les Français (frontaliers ou touristes) passant du coté de Vevey, il y a le magasin Amstein.
    Importateur de bières, avec une sélection très pointu de craft beer US, dernièrement j’ai bu des hard cider incroyable de Portand, OR, il y a même des bières de chez Rogue Brewery de l’ Oregon.
    Et pour une fois, les prix sont très correct (pour la Suisse), et même que parfois le prix est plus bas qu’en France !!
    Ils ont même une machine permettant de remplir un growler …comme dans les quartiers hipster de Portland 😉

Répondre à Aurélia Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.