Halloween aux Etats-Unis, retour sur notre première

C’est une telle institution ici (là-bas) qu’on ne pouvait pas ne pas vous en parler. Cette année, on a fêté Halloween (et surtout vécu ses préparatifs) aux Etats-Unis. Autant dire que c’était la première fois qu’on le faisait « vraiment », ce qui existe en France n’étant qu’un pâle ersatz du phénomène qui existe ici. Par le passé, chez nous, on avait dû participer à une ou deux soirées déguisées par ci, par là et peut-être vu quelques enfants sonner aux portes. Sans grande conviction. Alors quand on a programmé notre roadtrip de trois mois, on a volontairement poussé les dates jusqu’au début novembre, pour fêter un « vrai » Halloween aux States. C’était le soir du 31 octobre 2015, à Austin, et c’était complètement fou. Plus un carnaval qu’un film d’horreur. Mais on baignait dans le jus de citrouille depuis bien avant, à vrai dire depuis notre arrivée, au mois… d’août!

 

Le marathon des préparatifs

Dès cette époque, on a vu des rayons de magasins entiers remplis de déguisements, de seaux de toutes les couleurs, de décorations et de paquets de friandises de plusieurs kilos. Des décos dans les magasins de tous types aussi et bien sûr des maisons décorées avec un sens poussé du détail.

 

DSC04375 DSC03362 DSC08405 DSC07651

 

Pas partout, souvent dans des quartiers résidentiels; les plus belles sont celles qu’on a vues le long du strand, à Hermosa beach, l’une des plages de Los Angeles. Chez les amis qui nous ont accueillis là-bas, la maison était décorée, les enfants étaient impatients et on a fait le tour des quartiers.

 

IMG_2677 IMG_2682 IMG_2695 DSC04685 IMG_8165

 

Les « pumpkin patches », la tradition

Immanquable aussi : les festivals, les « pumpkin patches » et les champs de citrouilles, en particulier le long de la côte de Californie. On est entrés dans un un dimanche, et on a assisté à un spectacle incroyable. Des familles entières s’y sont retrouvées pour acheter leurs citrouilles, tandis que les enfants faisaient des tours de tracteur ou visitaient la grange hantée pour l’occasion. Une vraie ferveur populaire, d’où chacun repartait avec une brouette de citrouilles, à creuser à la maison pour en faire une « Jack-O’ lantern« . Un peu comme en France au moment de l’achat du sapin de Noël, en plus excité.

 

IMG_8671 IMG_8677 IMG_8751 IMG_8685 IMG_8705 IMG_8717 IMG_8686

 

Dans les magasins (dont certains éphémères) et les restaurants aussi, la citrouille était en bonne place au menu. On a goûté la bière (et pas trop aimé ça). Mais on a trouvé des tonnes de produits à la pumpkin. Bon, faut aimer…

On s’est un peu pris au jeu de notre côté, et installé une citrouille et une chauve souris sur le tableau de bord de notre voiture…

 

IMG_0636

 

Le jour J, le grand n’importe quoi 

Jusqu’au jour J. Le matin, à Ozona (Texas), on est passé par une sorte de kermesse où tout le monde était déguisé et où des stands et des jeux pour les enfants étaient installés. Lorsque l’on s’est arrêtés casser une croûte au Salt Lick, dans le Hill Country, tous les serveurs étaient sur leur 31 (en Tigrou, pingouins ou gangsters…). Imaginez Tigrou qui vous sert du BBQ (non, je ne suis pas sous LSD…).

Enfin, on est arrivés juste à temps pour la soirée chez nos amis austinites. On est passés vite fait au magasin « Goodwill » pour attraper des costumes. Une demi-heure plus tard, un quatuor de purple sorcière, de pirate des Goonies, de fée zombie et de loup-garou infirmier était prêt à partir.

 

DSC06035 IMG_0656 IMG_0696

 

On a mis le cap sur 6th street, la rue de la fête à Austin. Et on n’a pas été déçus : toute la nuit, ça a été un défilé de costumes plus cools les uns que les autres, portés par des fêtards (familles incluses) tout heureux de poser en photo. Plus que des déguisements d’horreur, ce sont plutôt des tenues et une ambiance de carnaval qu’on a trouvées. Mention spéciale à la très inventive cabine de douche… Il y avait du monde, beaucoup de monde.

 

IMG_1102

IMG_0780 IMG_0788 IMG_0827 IMG_0836 IMG_0893 IMG_0931 IMG_0951 IMG_0965 IMG_1080 IMG_1263 IMG_1298 IMG_1327 IMG_1333 IMG_1374 IMG_1411 IMG_1413 IMG_1425 IMG_1426 IMG_1475 IMG_1496 IMG_1503 IMG_1562 IMG_1631 IMG_1651

 

Une soirée de grande ville « weird », tandis que dans les banlieues américaines, ce sont surtout les enfants qui ont fait le tour des quartiers pour quémander des « treats or tricks » (des bonbons ou des bobos). Une tradition, d’origine celte, qui n’est arrivée aux Etats-Unis qu’au XIXe siècle.

Dès le 1er novembre, les Américains étaient passés à autre chose. Thanksgiving, autre grande fête (le 4e jeudi de novembre) et Noël : voilà déjà plusieurs semaines que les décos et les cadeaux de Noël ont poussé les citrouilles des têtes de gondole. On aimerait bien y participer, une prochaine fois.

 

IMG_1938

 

 

3 responses à “Halloween aux Etats-Unis, retour sur notre première

  1. Superbe article ! J’aime beaucoup vos photos d’Halloween à Austin, Les déguisements sont vraiment sympas et très décalés, … Ici, c’était très bien aussi avec des déguisements originaux mais pas à ce point, on va dire que c’était bon enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *