Love In the USA : vos love stories américaines pour la Saint-Valentin

Chers Roadies. Peut-être n’en n’avez-vous rien à faire de la Saint-Valentin et que vous pensez même qu’il s’agit d’une fête commerciale… Pas de souci. Nous n’en sommes pas de fervents défenseurs mais quand même quoi : c’est la fête des amoureux. Aux Etats-Unis, c’est beaucoup plus large : c’est la fête de l’Amour et de l’affection sous toutes ses formes. Le Valentine’s day se fête à l’école et on s’envoie des petites cartes entre amis. C’est pour ça qu’on vous a proposé de raconter vos histoires d’amour aux Etats-Unis : vous, nous, les USA, c’en est une grande non ?! On l’a fait aussi parce qu’on a ce lien spécial qui fait que vous nous aviez déjà raconté certaines de ces anecdotes géniales : il nous est arrivé plusieurs fois d’avoir la larme à l’oeil en recevant vos messages (« Sur vos conseils, je suis allé à Sanibel et j’y ai fait ma demande en mariage, elle a dit oui ! », « Cette ville a une histoire particulière pour nous, c’est là qu’on a appris qu’on allait avoir notre premier bébé »…). Sans parler des photos de gros (très gros) bisous devant les grands classiques américains, que vous nous faites volontiers partager.

Voici donc vos plus belles love stories : il y a du mariage à Vegas, bien sûr, du baby made in USA et beaucoup d’autres jolis moments. Un grand merci à leurs auteurs/acteurs. Ceux-ci sont pris, mais sachez, amis américanophiles, que plusieurs de nos Roadies/Roadettes rêvent de rencontrer leur Roadette/Roadie pour partir ensemble sur les routes des Etats-Unis (on dit ça, on dit rien)… On a mis notre propre « casserole » d’amûûûûr tout à la fin. Happy Valentine’s Day.

 

Yann et Audrey : le « combo » mariage-bébé-Las Vegas

En 2011, on était en même temps aux Etats-Unis et on devait rencontrer Yann, l’un de nos followers de la première heure. Mais ça ne s’est pas fait. En même temps, il était très occupé !

 

Photo The Wave

 

« Ca remonte à notre dernier séjour aux Etats-Unis à l’été 2011, avec des amis, raconte Yann. Après 10 ans de vie commune, en « union libre » comme on dit, l’idée de se marier à Las Vegas nous est venue quelques semaines avant le départ, principalement pour des raisons de protection juridique mutuelle (on avait acheté un appart). Lors du road trip, étape entre Los Angeles et LV à Barstow. En repartant du motel le lendemain matin, Romain, l’un de nos amis, me demande l’adresse du Flamingo, pour le GPS. Je lui donne une feuille, où est indiquée l’adresse du bureau of marriage, où on souhaite se rendre avec Audrey avant d’aller faire les marioles au casino. Il a mis 15 secondes à comprendre. Chouette moment. Sur place, on achète juste le permis, car en milieu de semaine, on n’a pas réussi à choper un RDV avec l’officier en charge des mariages. Comme on ne voulait pas de chapelles, etc… Bref, comme on savait qu’on y repassait 10 jours plus tard, c’était toujours possible. On l’apprendra uniquement quelques semaines plus tard (à San Francisco, une ville que j’adorais déjà), mais on est revenu avec un « souvenir » : une petite Manon Arizona, née 9 mois plus tard. On a fait le test de grossesse au retour d’un dîner chez « Jardinière » (genre classouille à souhait, où Audrey n’avait rien mangé, trop écœurée par l’odeur des mets !)…

Je reviens à Vegas : l’avantage du « raté » lors du premier passage, c’est qu’on avait 10 jours pour se faire à l’idée. Et surtout, j’ai pu faire une vrai demande, au cœur de the Wave. D’où la photo. Le jour du mariage : le 20 août 2011. Le matin : lever à 5h00, Angel’s Landing. Puis route vers Las Vegas, stop dans Valley of Fire. 45°C. Arrivée à LV vers 18 h au Stratosphere, on avait rendez-vous à 21 heures : larges, tranquilles. On est même arrivés en avance, en 3 minutes c’était fait. Réception au Paris, servi par un Haïtien francophone. On a dégommé la bouteille de vin à 80 dollars, qui en valait sans doute 10 fois moins chez nous. Lendemain : Death Valley. La vraie, 120°F en arrivant. ;o)). »

 

Jean Mi et Pat : Ah que je te love !

Vous ne connaissez pas encore Jean-Mi et Pat ? On l’avoue, l’un de nos couples de followers-chouchou. Ils connaissent très bien les Etats-Unis et sont trop mignons (on les suspecte de s’être embrassés devant chaque monument/paysage/moto des USA…). La preuve en images.

 

12744033_1016624895079117_4791700113142000082_n

 

« En 2000, on s’est mariés à Vegas. Sur le moment on ne sait pas si on va le faire, on n’ose pas et puis puis yes, direction la chapelle ! Mais ça n’est pas aussi simple qu’on le pensait : il faut passer par la mairie, faire des papiers, payer… Ensuite on choisit la Little White Chapel où on prend la formule mariage au drive thru, car c’est plus fun. On n’aime pas trop le conventionnel genre costume et robe blanche nous, donc on reste en tongs et short. Ah oui j’oubliais :  notre fils de 14 mois est aussi là pour assister au mariage de ses parents ! Comme il fait une chaleur torride et que madame le pasteur (Sandy) a pitié du bébé, elle célèbre le mariage à l’extérieur de la voiture. On y est bien sûr allés de notre petite larme au moment de prononcer nos voeux. Tout finit bien, c’est un super souvenir. On est trop fiers de notre mariage à Las Vegas et de notre livret de famille qui vient du consulat de France à Los Angeles !
Le mariage était en juin, la validation a été un peu longue, il a fallu attendre le mois de décembre de la même année. Pas grave si c’etait à refaire on le referait. Ça nous fait un autre lien avec ce beau pays qu’on aime tant !  » .

Love, Jean-Mi et Pat.

 

blanc2_Snapseed

 

 

Le Valentine’s Day de « Calamity Fabienne »

Fabienne est une très grande fan des Etats-Unis. Ses grands souvenirs la ramènent toujours à son année de jeune fille au pair, du côté de Boston. C’est la seule Saint-Valentin qu’elle ait passé là-bas… il y a 24 ans. Son époque « Calamity Fabienne » comme elle aime la raconter.

 

FB_IMG_1455226078312« Je n’ai passé qu’un seul Valentine’s Day aux USA, à  Boston, lors de mon année au pair. Pas d’amoureux en ce 14 février-là mais le concert de Daryl Hall et John Oats à l’Orpheum Theater (excellent by the way). Avant d’y aller je traînais un peu dans ma zone de shopping habituelle et flânais chez Victoria’s Secret. Première fois de ma vie que je voyais autant d’hommes dans un magasin de lingerie! Ce n’est qu’à ce moment que j’ai fait le rapprochement ! ;-) De retour  dans ma « famille » une jolie carte m’attendait ainsi qu’une boîte de chocolats !  J’avais moi aussi envoyé mes cartes à la maison en France.  C’est sûr, là encore c’est une fête commerciale mais aux US toute occasion est bonne pour se faire plaisir et s’amuser. Voilà, ce n’est pas avec ça que vous allez remplir un billet spécial « amoureux » mais bon ! Voilà ma photo fétiche, prise à Lake of the Ozarks, dans le Missouri, lors de quelques jours de vacances avec ma famille au pair et d’une visite-éclair dans un magasin extra comme on en trouve un peu partout maintenant mais à l’époque… Moi dans mon ancienne vie, « Calamity Fabienne » ! C’était en… 1992 ! J’ai plein de photos plus récentes, mais celle-ci représente vraiment ce que je ressens pour les Etats-Unis  » .

 

 

 

Laetitia et Cyril : mariage à la Very Bad Trip

Laetitia et Cyril sont incollables sur les Etats-Unis (voir le blog de Laetitia). Leur mariage à Vegas ressemble à ceux des films (en plus rock’n’roll). Leur « Very Bad Trip » a été good !

blanc_Snapseed

 

« Août 2013, voyage de noces. Depuis le temps que nous rêvions de mettre les pieds aux USA : ça y est, le rêve se concrétise enfin ! Nous avions d’ailleurs clairement exprimé notre envie d’y aller avec l’urne que nous avions faite à notre mariage ! Après deux semaines de rêve, derniers jours à Las Vegas pour terminer en beauté. Le premier soir, visite de Fremont Street…  Et voilà mon cher et tendre qui se met à genoux et qui me redemande en mariage sous l’écran géant ! Enfin, demande plutôt, parce qu’il faut préciser que la demande officielle, deux ans auparavant : c’est moi qui l’ait faite à la radio ! raconte Laetitia. »Yes, of course ! » Maintenant, il n’y a plus qu’à resauter le pas !
Avouons-le, même pour une occasion comme celle-ci, on ne peut pas s’empêcher de jouer les économes, alors  dès le lendemain, nous écumons, les chapelles du Strip afin de trouver THE chapel pas trop chère ! Et c’était plutôt marrant à faire (ce qui était marrant aussi, ce fût de prenoncer « vows renewal » à chaque chapelle).  Certaines sont quand même bien lugubres !!! Rendez-vous est pris pour le soir même, 21h à la « Little white wedding Chapel ». Quelques heures plus tard, nous revoici tout de blanc vêtus (ok : j’avoue, j’avais emmené une robe « au cas où » ) et la cérémonie est célébrée par « Mister Dread Locks ». Nous avons tous deux trouvé ce moment beaucoup plus émouvant que la mairie ou l’église en France… (même si les photos du photographe ne sont pas top du tout ! La faute aux sujets ?). Un excellent moment que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Après une séance photos improvisée par nos soins devant la chapelle : tournée de Las Vegas by night pour fêter ça. Aïe Aïe Aïe ! Ma tête s’en souvient encore… et mon épaule aussi puisque je me suis faite tatouer à 2h du matin, sans rien sentir, pendant que Cyril allait chercher des bières à la supérette du coin ! (Je crois que toute ma vie, je le reverrai entrer dans le salon du tatoueur, tout fier, tel Marcel Pagnol avec ses perdrix, mais en brandissant ses bières en hurlant : « J’en ai trouvé !!! » Non mais, je vous jure !!! Je me souviens aussi des 170 dollars payés juste pour le mot « dreams » ! Sur le coup, je n’ai pas réalisé le montant exorbitant pour 6 lettres tatouées ! Je confirme une théorie : « Lorsqu’on est bourré (euh lorsqu’on a bu un petit peu d’alcool ), on se sent riches ! Nous avons fini cette soirée au « Bally’s », au « Tequila Bar » où le barman Tayton a dû se dire que les Français racontent n’importe quoi lorsqu’ils sont pompettes ! A 6h du matin, pieds nus sur le Strip, on se dit qu’il est peut-être temps d’aller se coucher… Notre avion décolle quand même dans 5 heures !!!
Après un sprint dans les couloirs du Flamingo en tapant à toutes les portes de chambre, nous avons fini cette journée mémorable… 2 heurs plus tard, le réveil a été horrible, et je ne vous explique pas le retour en avion ! Le pire lendemain de cuite de notre vie… mais qu’est-ce que c’était bien !
Conclusion : Tout le monde devrait se marier une fois dans sa vie à Las Vegas ! (Mais conseil : ne reprenez pas l’avion le lendemain !) ».

Cyril et Laetitia ont aussi profité de ce voyage pour concocter une vidéo surprise pour le mariage de leurs copains… à Epinal.

 

Thomas et Kate : Love is in the Air…BnB

Alerte, histoire trop chouette! Thomas, Belge, a passé des vacances en Californie en 2011. L’amour l’attendait : tombé amoureux de Kate, son hôte AirBnB, il est aujourd’hui marié et Sanfranciscain !

 

IMG_1699

 

« En 2011 je suis parti 3 semaines en vacances en Californie dont une dizaine de jours à San Francisco. J’y louais une chambre réservée à l’avance sur Airbnb. Le destin est venu y ajouter son grain de sel car aujourd’hui je suis marié et vis à San Francisco avec celle qui fut à l’époque ma « host » Airbnb, Kate :)
Suite à mon  premier voyage nous avons entamé une relation à longue distance durant 3 ans durant lesquels les allers-retours se sont répétés. En 2014 j’ai finalement tout quitté en Belgique pour venir la rejoindre et nous marier… ».

 

Pauline : elle a dit Yes

 

pauline12696294_10207623348237215_229241525_n

 

« Nous sommes partis en voyage dans l’ouest américain en septembre 2011 à l’occasion de nos fiançailles, raconte Pauline. Mon mari m’avait demandée en mariage un an auparavant. Et là il me dit : veux-tu que l’on se marie à Las Vegas ? I said yes ! Du coup nous avons embarqué le 3 septembre 2011 pour deux semaines d’aventure dans l’ouest américain (nous étions partis avec un tour opérateur). Nous avons expliqué à notre guide que nous souhaitions nous marier à Las Vegas. Nous avions pris nos tenues mais nous n’avions rien réservé. Nous sommes arrivés à Las Vegas le 7 septembre et notre guide a organisé ça en dix minutes. Nous nous sommes habillés et nous avons pris un taxi pour aller dans le downtown. Nous nous sommes arrêtés à l’hôtel Golden Nugget. Direction la conciergerie où l’on nous a expliqué le déroulement des événements. Une limousine blanche est arrivée : c’était la nôtre ! (Anecdote : la conductrice de la limousine conduisait comme une cinglée lol). Une petite dame blonde nous ouvre la porte et là, direction la wedding chapel dans le vieux Las Vegas. Nous y réglons la prestation (préparation du bouquet + photos). Quelques minutes plus tard, la dame nous explique qu’il faut aller au tribunal régler la taxe pour le mariage donc direction le downtown, à nouveau. Il y avait peu de monde à cette époque (pour ainsi dire personne). Nous repartons tranquillement mais la secrétaire du tribunal court après la limousine car elle avait oublié de nous faire signer un papier. Nous repartons à la wedding chapel. Nous étions rien que tous les deux avec une petite musique qui va bien lol. Le « prêtre » et mon futur mari m’attendent nous échangeons nos vœux en anglais. Et là, petite larme d’émotion. Après une séance photo nous repartons vers notre hôtel, le Stratosphère, pour y rejoindre notre groupe et manger avec nos amis rencontrés là-bas. Au McDo pour conclure cette journée. Que de beaux souvenirs… ».

 

Charlotte et Nicolas : Las Vegas Baby !

Charlotte et Nicolas sont aussi blogueurs (Les Carnets de voyage de Charlotte et Nicolas). Depuis l’an dernier, ils ont recruté un troisième larron, un petit Américain baptisé Maxime.

 

Las-Vegas-12 copie

 

« Lors de notre voyage aux USA (notre voyage de noces), on pensait à faire un bébé… On a laissé faire la nature et le voyage avançant, la nature semblait vouloir mettre son grain de sel, mais on n’était pas sûrs … A la dernière étape du voyage à Vegas, on s’est dit qu’il était temps de savoir si oui ou non on allait revenir avec un petit Américain. Nous voilà donc partis à la recherche d’un test de grossesse dans la ville du péché. Arrivés dans le premier supermarché indiqué par Google maps, on tombe dans un rayon démentiel de « trucs de filles », se souvient Charlotte. Et là, un papy tout voûté vient nous demander s’il peut nous aider. Bref, je me suis baladée le long du Strip avec mon test de grossesse et un paquet de bonbons, pendant que Nico se faisait prendre en chasse par les rabatteurs pour les filles légères… Le lendemain matin, dans notre chambre du 18e étage du Luxor, on apprenait qu’un petit Ricain allait rentrer avec nous ! Alors même si j’ai moyen aimé Vegas, je garde pour cette ville et le Luxor une affection toute particulière. »

 

Claire : mariage à la tahitienne à Hawaii

Eux aussi n’étaient pas deux mais déjà trois. En voyage de noces, Claire et son mari se sont redit « yes » en costumes traditionnels tahitiens.

12714426_10153879482629876_672968639_n

 

« Nous avons passé notre honeymoon à Hawaii à Oahu, Kauai et Big Island ! Nos souvenirs top love? Sur Oahu ça a été notre « mariage » tahitien au Polynesian cultural center sur la North Shore d’Oahu. Nous avons visité le centre (qui regroupe les cultures des différentes îles polynésiennes et d’Hawaii, et dans l’aire de Tahiti) et on nous a habillés et mis des sortes de couronnes végétales sur la tête pour nous faire un mini mariage à la tahitienne ! J’ai toujours les couronnes ! Sinon sur Kauai nous avons survolé dans un petit avion la Napali Coast ! ENORME ! Magique, magnifique, il n’y a pas de mot ! Et sur Big Island, ça été l’émotion pour tous les deux quand nous avons découvert le volcan Kilauea ! C’est bête mais nous nous sommes vraiment sentis chanceux de vivre ça à deux (et demi en fait :-))  » .

 

Annie : Love in Philadelphia

anniedegonon12742393_10206257836108771_3490133155078150743_nNous aussi on a pris la pose devant cette oeuvre d’art contemporain (la photo a trôné longtemps dans notre salon). Voici la photo qu’évoque la Saint-Valentin à Annie. Elle a été prise en amoureux à Philadelphie en 2010. Parfois, une photo suffit à dire beaucoup de choses, pas besoin d’en faire tout un fromage (vous avez saisi le jeu de mots avec Philadelphia, le fromage à tartiner ?! Hope so).

 

 

 

Laurence : « Je t’aime » dans toutes les langues

I love you in 420 languages

« Je n’ai pas de contribution romanesque à apporter à votre papier spécial Saint Valentin, prévient Laurence, mais je joins une carte des 420 langues dans lesquelles dire « Je T’aime ». Cette carte est le fruit d’un appel à contribution mondial, avec l’implication de plusieurs partenaires (travaillant dans le domaine des langues essentiellement). Beaucoup de langues sont condamnées (notamment au Canada chez les Premières Nations). Selon l’UNESCO, plus de la moitié des langues de la planète auront disparu d’ici la fin du siècle et ce nombre est bien plus élevé (95 %) selon d’autres sources. Aux Etats-Unis et Canada, les langues autochtones ont pâti de la politique d’assimilation forcée et ne sont plus guère parlées par les jeunes. Lorsque nous avons fait le circuit à Monument Valley avec un Navajo, celui-ci nous a expliqué que, jusque dans les années 80, le gouvernement américain (idem au Canada) a contraint les enfants amérindiens à quitter leur famille pour partir dans des  pensionnats (boarding schools) afin de les éloigner de leur identité première, de leur mode de vie ancestral et leur faire apprendre l’anglais au détriment de leur langue maternelle. Voilà, ça me paraissait important ».

 

Christine : « Notre dîner romantique à New York a failli tourner au vinaigre »

DSCN2457

 

« Voici ma petite anecdote amoureuse à New York. Mon petit mari m’a offert un voyage pour mes 40 ans. C’était aussi un voyage de noces en retard vu que nous nous étions mariés un an et demi plus tôt après 19 ans de vie commune et que nous n’étions pas partis à ce moment-là. Pour le remercier, j’avais réservé le restaurant pour notre dernier soir à New York. Mon choix s’était porté sur le Charthouse dans le New Jersey, autant pour la vue magnifique sur New York que pour le menu. J’avais pu garder la surprise jusqu’au bout. Le restaurant était réservé et j’avais bien étudié mon parcours pour y aller, sauf que….Nous n’avons pas pris le bon bus ou nous sommes descendus trop tôt ou trop tard, je ne sais pas… Mais nous voilà bien loin de l’endroit voulu et personne ne pouvait nous dire comment nous y rendre. Me voilà en pleurs devant un magnifique coucher de soleil que nous aurions dû admirer depuis le restaurant, avec pour couronner le tout, l’arrivée de jeunes mariés qui venaient se faire prendre en photo devant la skyline illuminée par le soleil couchant. 

Ma surprise était tombée à l’eau et mon mari ne comprenait pas mon désarroi. Comme flop, il n’y avait pas mieux. Heureusement, l’histoire se termine bien, car j’ai téléphoné au resto pour les prévenir de notre arrivée tardive et à force de marcher dans un sens puis dans l’autre, un jeune couple s’est approché de nous et nous a expliqué quel moyen de transport on pouvait prendre pour arriver enfin à destination. (…) Nous avons dû attendre 30 minutes avant d’avoir une place. Le repas en amoureux a bien failli tourner au vinaigre… Mais non. Le repas était très bon, l’un des meilleurs auquel j’ai pu goûter et la vue magnifique, même sans coucher de soleil. »

 

IMG_343f6

 

 

Corentin et Lisa : un beau bébé de déjà 18 000 kilomètres

On a échangé avec Corentin et Lisa avant de partir chacun en long roadtrip, l’an dernier. Le hasard a voulu qu’on se rencontre par hasard (chez les Pierrafeu à l’entrée du Grand Canyon). Ces Roadies-là ont une place un peu spéciale dans notre coeur puisque ce sont les premiers à nous avoir « reconnus » sur le terrain (bon, restons modestes, on avait la veste Lost In the USA). En tout cas Corentin vient de nos envoyer de belles nouvelles :

« Au bout d’un mois de road trip ma femme m’a annoncé au beau milieu d’un national park que j’allais être papa. Le mois restant ne s’est pas vécu de la même façon. Conception à Seattle et déjà 18 000 km parcouru à travers les États Unis pour cette petite merveille qui naîtra en juin. »

 

 

Nous : mariés à Vegas et aux Etats-Unis !

IMG_1971

 

Allez, on vous le (re)glisse parce que vous avez joué le jeu et que certains ne le savent pas… Mais oui, nous aussi, on s’est mariés à Las Vegas (sans jamais le faire valider officiellement au retour). C’était le 19 août 2011, et c’était chouette. Mais on a plein d’autres souvenirs love aux USA : passer la nuit dans une petite cabine face aux buttes de Monument Valley, un coucher de soleil à Arches, une nuit dans un Airstream au El Cosmico de Marfa… Et Lost In The USA. :-)

> Notre mariage à Las Vegas

> Nous avons participé à un article collaboratif avec 13 autres blogueurs chez nos amis de Lovetrotters. Le thème : notre moment le plus romantique en voyage.

 

 

Vous avez raté l’appel à témoignages ? Vous voulez nous parler d’amour?  N’hésitez pas à le faire dans les commentaires. Happy Valentine’s Day les Roadies!

 

PS : La photo de Une a été prise sur la côte de l’Oregon. On s’est retrouvés aux premières loges d’une demande en mariage. C’était trop chou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *