Morfale, j’ai mangé une stuffed pizza à Chicago

Je me demande encore comment j’ai pu garder ça pour moi aussi longtemps. Vraiment… Lors de notre passage de quelques jours à Chicago à l’été 2012, immersion que nous avions délicieusement bâclée en raison d’un temps de m…, nous avons fait ce que tout bon blogueur morfale aurait fait : se carapater à l’intérieur et

Logement : conseils pratiques

Il y a quelques mois, nous avions donné nos conseils voitures pour un roadtrip à travers les USA. Mais puisqu’à chaque jour suffit son bitume, il faut bien trouver un point de chute pour reposer le conducteur et le bolide. Voici, à la lumière de nos expériences, quelques conseils pour choisir son logement pendant un roadtrip.

World of Coca-Cola : ça méritait bien un musée

On est d’accord, ce n’est pas le musée (au sens le plus noble du terme) du siècle. Mais comme son objet l’est (et qu’avouons-le, A La Fin De La Route fait partie de ses plus gros consommateurs, en version historique et light), une fois à Atlanta, en juillet 2012, on a bien été obligés de pousser la porte du « World of Coca-Cola », LE musée de la boisson, légendaire autant que décriée (vous l’avez eu le mail qui décrit la bombe nucléaire qui explose dans notre ventre à la première gorgée ?), vendue à plusieurs millions de bouteilles chaque jour dans le monde. Ici le rouge, le Père Noël, les ours blancs, les oies qui chantent et les bouches à poils sont rois.

San Francisco côté plages

Qui dit San Francisco dit océan ? Qui dit océan dit plages ? Et pourtant, la City by The Bay cache bien ces atouts-là. Aller à la plage oui, s’y promener oui, mais pour ce qui est de se baigner, il faudra avoir le slibard de bain bien accroché puisque les températures de l’océan sont bien fraîches, atteignant péniblement les 17 degrés en août.

Un King Size sans bedbugs, merci !

Pour l’instant (et on touche du bois… de lit) on n’en a vu qu’au zoo de Seattle. Pourtant ce petit insecte, gros comme un pépin de pomme, est bien connu des voyageurs, en particulier de ceux du continent américain. Les « bed bugs » (punaises de lits) n’ont rien à y faire : on peut les voir sans payer de billet d’entrée. Des milliards sont les pires animaux domestiques des foyers, hôtels et lieux publics du continent nord-américain. Depuis quelques années, ils ont même créé une véritable psychose à New York, et plus particulièrement à Manhattan. Plus de 30 000 plaintes déposées chaque année, la ville mettant des millions pour leur faire la chasse et de grandes enseignes (à virgule ou à tête de renne) devant fermer boutique plusieurs jours le temps de désinfecter entrepôts et magasins. Mais il se développe désormais dans toutes les grandes métropoles du monde, y compris en France.

Parcs nationaux : des applis gratuites à emporter avec soi

On poursuit aujourd’hui notre série sur les parcs nationaux américains. Même si je suis un grand fan des cartes (vu que je suis un mec et que je déteste demander mon chemin), il faut vivre avec son temps. Voilà trois applis gratuites pour vos tablettes ou smartphones à emmener avec vous. Là, vous allez me dire :  » Tête d’oeuf, comment veux-tu qu’on trouve du réseau en plein désert ou alors qu’on est en train de tailler le bout de gras avec les bisons du Yellowstone ? » Et bien, justement (rire sardonique). Pas besoin de réseau pour ouvrir et consulter ces applications. On fait le tour.

Etats-Unis 2013 : sur les routes du Sud

Voilà c’est décidé depuis un petit moment, les billets d’avion réservés depuis la semaine dernière et ça commence à bouillonner dans ma petit tête sans cheveu (ou si peu). Après avoir hésité (le Costa Rica nous tentait), nous avons opté pour un nouveau roadtrip aux Etats-Unis. La côte Est en 2008, le SouthWest en 2011 et la Traversée Seattle-Miami en 2012, 2013 sera l’année des routes du Sud.

Pass America The Beautiful

Si vous avez prévu un trip aux Etats-Unis, que vous avez envie d’aller à la rencontre des merveilles dont recèle le pays, cette chronique est faite pour vous. D’est en ouest, du nord au sud, les Etats-Unis sont constellés de parcs tous plus beaux les uns que les autres. Et le « Pass America The Beautiful » est le sésame ultime pour les amoureux de la nature. Il permet d’accéder à ces National Parks et aux National Monuments. Au total, plus de 2000 lieux gérés par cinq agences fédérales.

Horsetail Fall, la chute de feu

C’est rare que nous parlions ici de quelque chose que nous n’avons pas vu de nos yeux. Mais là, je n’ai pas pu m’en empêcher. Le Parc du Yosemite (Californie), l’un des plus connus et des plus remarquables de tous les Etats-Unis, est le théâtre d’un phénomène naturel rare et incroyable. Nous n’avons pas eu l’occasion d’y assister lors de notre passage car il a lieu seulement quelques jours dans l’année, à la fin du mois de février. En ce moment donc.

Le guide du chic tip

Ah, le pourboire aux Etats-Unis. Le premier tip (et ouais, on dit tip) est toujours un grand moment. On transpire, les jambes flagellent, les poils se hérissent. A-t-on mis assez ? A-t-on mis trop (ça, on ne saura jamais) ? Allons-nous encore passer pour ces fucking radins de Français ? Il faut dire que souvent, si votre accent vous trahit, vous pouvez gagner, sur la note, un triple surlignage de « service non included » (service non inclus) ou en face de « tip », voire pire (et mon petit coeur a saigné quand c’est arrivé), un tip déjà inclus. Faut les comprendre, les Français ont la réputation, question de culture oblige (radinerie aussi ?), de tiper petit. D’être des « lousy tippers » selon l’expression.