Que faire à Atlanta, la Big Peach ?

Avec Atlanta, il nous a fallu du temps. Du temps pour digérer nos deux visites (2012, 2016), pour mettre toutes nos idées en place, mais aussi pour aimer cette ville (comme plein d’autres). Notre première impression sur la capitale de la Géorgie a d’abord été mitigée. En deux journées, en 2012, on y a vu un downtown spectaculaire, des autoroutes transperçant la ville, des animations maousses mais aussi quelques quartiers verts et un potentiel un peu discret. En 2016, quatre ans plus tard, nous avons pris la chose de manière complètement différente en passant plus de temps sur place. Et là, la plus grande ville de Géorgie nous a conquis, montrant d’autres facettes, assez branchées. Que voir ? Que faire ? Où manger et où dormir ? Que visiter ? On vous dit tout pour réussir votre découverte d’Atlanta avec ce city-guide.

Avant d’y aller, tout le monde ou presque a déjà entendu parler d’Atlanta. Martin Luther King, « Autant en Emporte le Vent« , les JO de 1996, « Walking Dead« , Coca-Cola…  Dans les activités, il y a les traditionnels, façon « grosse Bertha » (aquarium de Géorgie, CNN, Coca-Cola, Centennial Park), par lesquels on va commencer, mais pour une découverte plus en profondeur, moins superficielle, au plus près des habitants, il y a de quoi faire. C’est parti pour la « Big Peach », la « grosse pêche », l’emblème de l’état de Géorgie, le « Peach State ».

 

 

IMG_7619 copie

 

 

 

 

Que visiter à Atlanta ?

 

 

 

Se promener au Centennial Olympic Park

IMG_3913

 

En plein centre, au coeur du downtown, c’est l’un des poumons de la ville. Le Centennial Olympic Park, 85 000m2, est aussi l’un des symboles du renouveau d’Atlanta. Créé en 1996 à l’occasion des JO d’été, il sert souvent de point de départ aux visiteurs. Quelques fontaines, quelques sculptures, on ne peut pas parler d’un incontournable mais pourtant, le Centennial est central (CNN, Coca, l’aquarium, des stades sont juste à côté) et cher au coeur des habitants. Le 27 juillet 1996, pendant les JO, c’est ici qu’un attentat à la bombe a tué deux personnes (dont une d’une crise cardiaque) et blessé 111 autres.

> L’adresse : 265 Park Ave W NW, Atlanta. Gratuit. Ouvert de 7h à 23h. Parfois fermé pour des évènements privés. Quartier : downtown

 

IMG_3579 IMG_3912 IMG_4112 IMG_4140

 

 

 

 

Voir les journalistes de CNN au boulot

IMG_3986

 

« Fake news ! », tweeterait ce cher Donald en visitant le siège de CNN. Pour nous, c’était un passage obligatoire de notre première visite. Forcément, on est journalistes dans la vraie vie et on voulait voir à l’oeuvre l’une des plus grosses, si ce n’est la plus grosse, machinerie d’information au monde, crée en 1980. C’est CNN qui a introduit le concept d’info 24/24 (bon, du coup, on sait pas si on doit les remercier pour ça ^^, n’est ce pas BFM ?!).
Bref, le CNN Center peut se visiter.  Vous pouvez tout simplement pousser les portes pour aller dans le hall ou alors vous offrir une visite guidée de 50 minutes (15$/adulte), voir quelques-unes des coulisses. On se souvient des bureaux gigantesques des deskeurs, du plateau météo avec fond vert, d’une visite de plateau en direct (derrière une vitre of course) et d’une photo souvenir plutôt sympa derrière un bureau.

> L’adresse : CNN Center, 190 Marietta St NW, Atlanta. A partir de 15$ par adulte, VIP Tours à 33$. Visite express avec Robin Meade à 47$. Entrée unique. Compris dans le CityPass Atlanta. SiteQuartier : downtown

 

IMG_4093 IMG_4069 IMG_4033

 

 

 

 

Visiter l’un des plus grands aquariums au monde

IMG_3126

 

Il y a ceux qui aiment, ceux qui détestent. Bref, le débat n’est pas là. On vous glisse juste qu’il y a à Atlanta un immense aquarium, le Georgia Aquarium, non loin du Centennial Park et des autres grosses attractions de la ville. Il y a peu, c’était encore le plus grand aquarium du monde en termes de tonnages d’eau. Il a été détrôné il y a peu par le Hengqin Chimelong Ocean Kingdom en Chine. Lieu de tournage (« Echange Standard« ), le Georgia Aquarium est hyper pédagogique. Et puis, ce n’est pas tous les jours que vous verrez des requins baleines dans un aquarium.

> L’adresse : Goergia Aquarium, 225 Baker St NW, Atlanta. A partir de 31,95 $ + taxes pour les adultes, 27,95 $ + taxes pour les enfants. Entrée uniqueCompris dans le CityPass Atlanta. SiteQuartier : downtown. La fiche détaillée

 

IMG_3075 IMG_3072 IMG_3290 IMG_3542

 

 

 

 

Chercher la recette secrète du coca au World of Coca Cola

IMG_4578

 

Atlanta et Coca Cola, c’est une histoire qui marche. Le Coca, c’est une affaire de sudistes. La firme a son siège dans la capitale de la Géorgie et c’est un peu beaucoup grâce à elle que la ville a accueilli les JO de 1996. Merci le lobbying. Toujours est-il que la société n’a pas fait light (haha) à Atlanta et a ouvert un « musée », World of Coca Cola, qui est loin d’être zéro (tu l’as encore ?). Sur plusieurs étages, une ode à la marque. L’histoire de la recette (qui serait cachée dans un coffre-fort, parcours bien marketé), les évolutions de la marque (et notamment la fantastique histoire du New Coke en 1985 qui a provoqué quasi une affaire d’état) et enfin, la partie préférée de tous (sauf les diabétiques), une salle pour goûter tous les produits Coca Cola à travers le monde.

Si vous avez envie de tester du Sparberry du Zimbabwe ou du Stoney Tangawizi tanzanien, c’est votre moment.

> L’adresse : 121 Baker St NW, Atlanta. 17 $ l’entrée adulte (13-64 ans). Entrée unique. Compris dans le CityPass Atlanta. SiteQuartier : downtown. La fiche détaillée

 

IMG_4372 IMG_4237 IMG_4204 IMG_4495 IMG_4527 IMG_4564

 

 

 

 

Dire bonjour aux pandas géants du Zoo d’Atlanta

IMG_6758

 

Même remarque que pour l’aquarium plus haut. Le zoo a ses fans et ses détracteurs. Néanmoins, le zoo d’Atlanta a un argument de taille, et même plusieurs, noir et blanc avec une tête de peluche. C’est l’un des quatre zoos aux Etats-Unis (voir notre article) à abriter des pandas géants. Et qui sommes-nous pour refuser de voir un panda ? Je vous le demande.

Donc, nous avons visiter fissa le zoo lors de notre passage de 2016 et passé un bon moment, notamment avec les koalas.

> L’adresse : 800 Cherokee Ave SE, Atlanta. 23$ l’entrée adulte (12-64 ans). Entrée uniqueCompris dans le CityPass Atlanta. SiteQuartier : Grant Park. La fiche détaillée

 

IMG_6608 IMG_6623 IMG_6766 IMG_6960

 

 

 

 

Marcher sur les traces de Margaret Mitchell à son musée….

DSC03501

 

Margaret Mitchell, ça ne parle pas automatiquement à tous en France. Par contre, si je vous dit Scarlett O’Hara et Rhett Butler, ça commence à intéresser plus de monde. Oui, Margaret Mitchell, icône d’Atlanta, est l’auteur d’ »Autant en Emporte le Vent« . Fresque historique sur la société des États sudistes et les tragédies de la guerre de Sécession.

A Atlanta, vous pouvez retrouver son musée, inscrit sur le registre national des lieux historiques, que nous avons visité. Il est dans l’immeuble de trois étages Tudor Revival (1900), dans lequel la jeune écrivaine, que la vie n’a pas franchement épargné, a rédigé son prix Pulitzer. Un bon moment et bel éclairage sur son oeuvre, qu’elle a rédigée au rez-de-chaussée de cet immeuble.

Ce n’est pas le seul lieu lié à l’écrivaine à Atlanta. Si le cinéma de l’avant première, le Loew’s Grand Theatre, a été rasé, l’hôtel Georgian Terrace, qui a accueilli la soirée de gala, héberge toujours des clients.

> L’adresse : 979 Crescent Ave NE, Atlanta. 13$ l’entrée adulte. Pour une visite déguisée et commentéeSiteQuartier : Midtown. La fiche détaillée

 

IMG_7947 IMG_8030 IMG_8010

 

 

 

 

… et au Oakland Cemetery

IMG_6135

 

Le premier cimetière de la ville d’Atlanta, sorti de terre (si on peut dire) en 1850. Et en fait, c’est une belle synthèse de la ville et de l’histoire du Sud des USA. La skyline en arrière-plan d’un cimetière typique du deep south, un carré des Confédérés, un carré pour les Afro-Américains, héritage de la ségrégation… Ici, pas d’alignements. C’est biscornu et il ne manque qu’un peu de mousse espagnole sur les chênes (jolis magnolias également) pour se croire à Savannah ou en Louisiane.

Ce cimetière de style victorien, de célèbres Atlantiens en ont fait leur dernière demeure, à commencer par Margaret Mitchell. Mais, ne cherchez pas ce nom… Cherchez une pierre tombale avec « Marsh » inscrit dessus, son nom de femme mariée.

Parmi les 70 000 personnes qui reposent au Oakland, vingt-sept maires d’Atlanta, donc le premier, Moses Formwalt et le premier afro-américain, Maynard Jackson. On y trouve aussi le golfeur Bobby Jones, le seul à avoir réussi le Grand Slam, c’est à dire remporter la même année l’ US Amateur, l’US Open, le British Amateur et The Open Championship. Une légende. Enfin, pour l’anecdote, on y trouve aussi le Dr. Joseph Jacobs. Ce propriétaire d’une pharmacie à Atlanta fut le premier à vendre du Coca-Cola (en fontaine) le 8 mai 1886.

> L’adresse : 248 Oakland Ave SE, Atlanta. SiteQuartier : Cabbagetown. La fiche détaillée

 

IMG_6069 IMG_6086 IMG_6095IMG_6118 IMG_6148 IMG_6207

 

 

 

 

Prendre un bol de branchitude à Little Five Points

IMG_7398

 

En y regardant, chaque ville US de bonne taille a dans ses cartons un quartier bien branché. Mission ou Haight Ashbury à SF, Deep Ellum à Dallas, Ballard à Seattle, Alberta et d’autres à Portland… A Atlanta, c’est Little Five Points, un bon concentré de magasins et bars branchés sur quelques pâtés de maison. Un peu de culture alternative dans le Eastside d’Atlanta. Little Five Points a été classé n°16 des « Best Hipster Neighborhoods » par la magazine Forbes.

Alors que vous baladerez dans les rues colorées entre les graffs (cherchez les oeuvres de l’artiste local R. Land), on vous donne quelques bonnes adresses. D’abord, il y a The Vortex Bar & Grill. D’une, son entrée, un crâne, est assez démente. De deux, il paraît que ses burgers sont divins (nous, on n’avait pas encore faim). Ensuite, allez faire un tour au Junkman’s Daughter, littéralement « la fille du brocanteur ». Dans cet immense magasin (930m2), retrouvez des couleurs de folie, du groovy, du sexy, du décalé. Comme si Alice (« au Pays des Merveilles ») avait ouvert un magasin sous LSD. Allez voir à l’étage pour les chaussures. Autre adresse : Criminal Records, un chouette disquaire pour les fans de musique. Et enfin, The Porter Beer Bar pour s’en jeter une petite. Grosse variété de bières mais, malheureusement, toute petite terrasse pour cet établissement.

> Les adresses : The Vortex Bar & Grill, 248 Oakland Ave SE, Atlanta. Junkman’s Daughter, 464 Moreland Ave NE, Atlanta. Criminal Records, 1154 Euclid Ave NE A, Atlanta. The Porter Beer Bar, 1156 Euclid Ave NE, Atlanta. Quartiers : Inman Park et Candler Park. 

 

IMG_7414 DSC03157 DSC03170 DSC03271 DSC03265 IMG_7425 IMG_7440 IMG_7465 IMG_7453 IMG_7508 IMG_7556 IMG_7552 IMG_7580 IMG_7600 IMG_7612 IMG_7549

 

 

 

 

Et un bol d’air au Piedmont Park

IMG_8403

 

Vous le verrez en arrivant : Atlanta, c’est beaucoup d’autoroutes, beaucoup de grandes avenues. Mais en cherchant bien, la ville a plusieurs poumons verts. Et Piedmont Park est le joyau avec son très joli lac Clara Meer. En en faisant le tour, vous tomberez sur des vues royales sur la skyline. Il y a aussi de quoi pique-niquer, il y a des terrains de tennis, une piscine et un parc pour les chiens.

> L’adresse : 400 Park Dr NE, Atlanta. Gratuit. SiteQuartier : Midtown. La fiche détaillée

 

IMG_8390 IMG_8371

 

 

 

 

Voir une dame géante au Botanical Garden

IMG_8571

 

On poursuit dans le vert. Car juste dans l’angle nord-ouest de Piedmont Park se trouve l’Atlanta Botanical Garden, qu’on a eu l’occasion de visiter lors de notre venue. Douze hectares de plantes, de jardins, de chemins sous la canopée. Alors que nous y étions, le célèbre Dale Chihuly avait installé ses sculptures en verre soufflé un peu partout. Mais le clou du spectacle, c’est la grosse tête. Enfin, la Earth Goddess, une sculpture fleurie de 7,6m de haut créée par les Mosaïcultures Internationales de Montréal. Magnifique. Elle a dû se faire refaire une beauté en 2017. Vérifiez-bien qu’elle soit présente si vous visitez le jardin. Parce que l’entrée n’est pas donnée.

> L’adresse : 1345 Piedmont Ave NE, Atlanta. 21,95 $ par adulte. Parking payant à partir de 30 minutes. SiteQuartiers : Midtown et Ansley Park. La fiche détaillée

 

IMG_8840 IMG_8811 IMG_8878 IMG_8567

 

 

 

 

Passer une soirée bière à la Monday Night Brewing Co

IMG_9045

 

« Weekends are overrated » (« Les week-ends sont surfaits »). C’est le slogan de cette brasserie made in Atlanta, la Monday Night Brewing. Si vous avez envie de passer une soirée tip-top (so 90’s) à Atlanta, c’est fait pour vous. Pour 10$, on avait quatre coupons pour tester les bières et on est repartis avec les verres. Mais pas avant d’avoir visité la brasserie grâce au complètement givré Duck, l’un des employés,  pas avant d’avoir posé devant le mur de cravates et pas avant d’avoir joué au cornhole, ce jeu à boire adoré des Américains. Ah, et les bières étaient excellentes. Depuis notre venue, la brasserie a ouvert une seconde antenne dans le West End.

> L’adresse : 670 Trabert Ave NW, Atlanta. Horaires et tarifs sur le siteQuartier : West Side. La fiche détaillée

 

IMG_8991 IMG_9199 IMG_9168 IMG_9256 IMG_9352

 

 

 

 

Contempler le coucher de soleil sur le Jackson St Bridge en mode The Walking Dead

IMG_9474

 

Un petit conseil. Allez faire un tour sur le Jackson St. Bridge au coucher du soleil. Effet garanti avec la highway au premier plan et la skyline sur fond orange. En plus, ce pont est un must pour les fans de Walking Dead. On voit dans la saison 1 Rick arriver à Atlanta à dos de cheval alors que des centaines d’épaves jonchent les voies. Le plan a été fait depuis ce pont.

> L’adresse : angle de Cain St NE et de Jackson S NE, Atlanta. Quartiers : Old Fourth Ward et Sweet Auburn. 

 

IMG_9467 IMG_9521 The-Walking-Dead-Jackson-Street-Bridge-compressed

 

 

 

 

Esquiver les zombies au Terminus

IMG_0007

 

Encore un pour les fans de Walking Dead. Et oui, la Géorgie est le fief de la série toute rouge qui tâche (Senoia est à une heure de route). « The Terminus », qui porte bien son nom, a abrité le tournage de plusieurs épisodes de la fin de la saison 4 et du début de la saison 5. Normalement, on ne peut pas accéder au bâtiment mais vous pouvez le voir de la route. N’abandonnez pas votre voiture trop longtemps, le quartier n’est pas hyper safe. Par contre, il existe un tour de la ville spécial « The Walking Dead ». A voir ici.

> L’adresse : 793 Windsor St SW, Atlanta.  Quartier : Mechanicsville. La fiche détaillée

 

 

 

 

Prendre une photo du Fox Theatre

IMG_8084

 

Le Fox Theatre, que les Atlantiens appellent avec love « Fabulous Fox », est l’un de ces anciens cinémas à l’enseigne vintage qui nous font craquer. Et à Atlanta, c’est dans Midtown que l’on a trouvé cette perle. D’abord construite comme un temple maçonique, la salle a été récupérée par la chaîne Fox qui en a fait un cinéma (5000 places svp), ouvert en 1929 avec la première de « Steamboat Willie », la naissance officielle du personnage de Mickey. On peut se contenter de l’extérieur mais aussi le visiter lors d’une visite guidée ou à l’occasion de l’un des 250 spectacles qui s’y déroulent chaque année.

> L’adresse : 660 Peachtree St NE, Atlanta. Site. Trouver des places. Quartier : Midtown. La fiche détaillée

 

IMG_8075

 

 

 

 

Marcher sur les traces de Martin Luther King

IMG_3697

 

Martin Luther King, icône de la lutte pour les droits civiques, et probablement l’un des hommes marquants que le pays ait enfanté, est né à Atlanta le 15 janvier 1929 au 501 Auburn Avenue. Dans cette ville où 54 % de la population est afro-américaine, c’est un demi-dieu, dont l’héritage pèse encore de tout son poids. Le pasteur, auteur du célèbre « I have a dream » et prix Nobel 1964, a été de tous les fronts (Montgomery, Birmingham, Albany, Chicago, Saint-Augustine), prônant la désobéissance civile non-violente.

Dans le quartier de Sweet Auburn, la petite maison qui l’a vu naître est toujours debout et a été transformée en musée. Elle fait partie d’un ensemble géré par le NPS, le MLK Jr National Historic Site. On y trouve la maison, un Visitor Center, l’Historic Fire Station 6 (39 Boulevard NE), l’Ebenezer Baptist Church (407 Auburn Ave NE) et la tombe de Martin Luther King et de son épouse Coretta au King Center. Cette dernière est installée sur un petit îlot, au milieu d’une piscine. Sur la tombe de l’homme assassiné le 4 avril 1968 sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis, sont inscrits les derniers mots de son discours « I have a dream », venant du negro spiritual. « Free at last ! Free at last ! Thank God Almighty, we are free at last ! » (« Enfin libres ! Enfin libres ! Dieu Tout-Puissant merci, nous sommes enfin libres ! »)

 

> Les adresses : Maison de naissance, 501 Auburn Ave NE. Tombe, 449 Auburn Ave NE. Site. Quartier : Sweet Auburn

 

Martin_Luther_King,_Jr._National_Historic_Site_0034038-R1-E007

 

 

 

 

Se faire une toile au Starlight Six Drive In ou au Plaza Theatre

Plaza_Theatre_Atlanta

 

Deux bonnes adresses pour se faire une toile à Atlanta. D’abord le Plaza Theater, une petite pépite de 1939 (quelle devanture, OMG), le plus vieux cinéma de la ville ayant opéré en continu. La programmation est assez pointue.

L’autre est un drive-in, le Starlight, dans le sud-est de la ville. Pour une soirée en plein air typiquement US.

> Les adresses : Plaza Theatre, 1049 Ponce De Leon Ave NE. Site. Quartier : Poncey-Highland. Starlight Drive-In Theatre and Flea Market, 2000 Moreland Ave SE, Atlanta. Site. Quartier : East Atlanta

 

 

 

 

Et un drive-in dans l’historique Varsity

IMG_9812

 

« What’ll Ya Have ? » Au Varsity, ça commence toujours comme ça.  Le plus grand drive-in au monde, au coeur d’Atlanta tout près de l’I85, est une institution, un temple du fast-food, créé en 1928. L’immense « V » rouge vous accueille non stop de 10h à 22h30 (ou 23h30 les vendredi et samedi). Alors, par contre, niveau bouffe, il ne faut pas vous attendre à des merveilles. C’est pas cher, pas extraordinaire et vite avalé. Allez, avancez la voiture et attendez votre serveur.

> L’adresse : 61 North Avenue NW, Atlanta. Site. Quartier : Midtown. La fiche détaillée

 

IMG_9860 IMG_9845 IMG_9799 IMG_9763

 

 

 

 

Aller voir du sport

9168_atlanta_hawks-primary-2016

 

Plusieurs équipes évoluant dans les Major Leagues sont en résidence à Atlanta. Préférence pour les Hawks évoluant en NBA, même si ils ne connaissent pas leurs plus belles années (Dominic Wilkins ou Dikembe « Not in my house » Mutombo). Mais on trouve aussi les Braves (baseball), les seuls à avoir ramené un titre et qui jouent dans le magnifique Turner Field, les Falcons (foot américain), et l’Atlanta United FC (football).

> Les billets pour le basket, le baseball, le soccer, le football américain

 

 

 

 

 

 

 

Plus loin : Stone Mountain Park

StoneMountain

 

A une quarantaine de minutes à l’est d’Atlanta se trouve Stone Mountain Park. On ne vous en parle pas avec moult détails car nous n’y avons pas mis les pieds. Nous savons juste que ça existe et que nous y ferons peut-être un tour un jour. Mais c’est quoi ? Une montagne en granit imposante dont le sommet culmine à 513m (251m au-dessus du sol). Et sur cet immense ensemble, on trouve le plus grand bas-relief sculpté au monde, plus grand qu’un terrain de football (désolé, je déteste ces comparaisons mais là, ça fait en gros un terrain de football…). Débuté par Gutzon Borglum (M. Mont Rushmore), repris par Augustus  Lukeman puis Kirkland Hancock, il représente trois leaders des Etats Confédérés, Thomas Jonathan Jackson, Robert Lee et Jefferson Davis. Et la naissance du site est lié au Ku Klux Klan, ce qui a fini de nous refroidir à la visiter (voir ici).

Aujourd’hui, Stone Mountain est un parc multi-activités. On peut monter au sommet à pied ou en téléphérique, il y a un chemin de fer touristique, des tours en bateau, une reproduction de plantation, un carillon et plein d’autres choses, le clou du spectacle étant le Lasershow sur la montagne, tous les jours en été. On peut également dormir sur place (camping ou hôtel).

> L’adresse : 1000 Robert E Lee Blvd, Stone Mountain, Géorgie. Site

 

Stone_Mountain_Carving_2

 

 

 

 

Et aussi…

IMG_7945

 

Voici quelques autres lieux à Atlanta ou dans la banlieue. Souvent des endroits que nous avions prévu de visiter.

  • Le capitole de Géorgie. 206 Washington St SW, Atlanta
  • Center for Civil and Human Rights. 100 Ivan Allen Jr Blvd NW, Atlanta. Site
  • High Museum of Art. 1280 Peachtree St NE, Atlanta. Site
  • Atlanta History Center. 130 West Paces Ferry Rd NW, Atlanta. Site
  • Musée présidentiel Jimmy Carter. 441 Freedom Pkwy NE, Atlanta. Site
  • Center for puppetry arts. 1404 Spring St NW, Atlanta Site
  • Prendre l’ascenseur du Westin et monter jusqu’au 77e étage. 210 Peachtree St NW, Atlanta
  • Children Museum. 275 Centennial Olympic Park Dr NW, Atlanta. Site
  • Ponce City Market. 675 Ponce De Leon Ave NE. Un food court au sud du Piedmont Park. Et un rooftop de folie.
  • Faire la Beltline à vélo pour aller jusqu’au Krog St Market
  • Decatur. A l’est d’Atlanta, Decatur est une jolie bourgade, très verte, par laquelle nous étions passés en 2012. Un arrêt sympa pour s’écarter de la foule à Atlanta

 

 

 

 

Les activités par quartier

atlanta-intown-neighborhood-map-beltline-A

Pour vous faciliter la tâche, dans une métropole étendue, on vous laisse cette carte pour regrouper vos visites. La ville s’est construite sur un axe nord-sud matérialisée par l’I-85. Sur l’axe, trois quartiers très urbanisés que sont Downtown, Midtown et Buckhead. A 10 km au sud de Downtown se trouve l’aéroport Hartsfield-Jackson. Côté sécurité, le sud- sud-ouest du downtown peut être dangereux.

 

  • Downtown : Centennial Olympic Park, CNN, Georgia Aquarium, World of Coca-Cola, Center for Civil and Human Rights
  • Midtown : Margaret Mitchell Museum, Piedmont Park, Botanical Garden, Fox Theatre, Varsity, High Museum of Art
  • Grant Park et CabbageTown : Atlanta Zoo, Oakland Cemetery
  • Inman Park et Candler Park : Little Five Points
  • West Side : Monday Night Brewing Co
  • Sweet Auburn : Jackson St Bridge, Martin Luther King National Historic Site
  • Mechanicsville : Terminus
  • Poncey Highland : Plaza Theatre
  • East Atlanta : Starlight Six Drive-In

 

 

 

 

 

La carte d’identité d’Atlanta

IMG_7452

 

 

Etat : Géorgie

Habitants : environ 456 000 habitants (Atlantien-ne). Population de l’aire urbaine : 5 500 000 habitants

Nom : il y a plusieurs origines au nom d’Atlanta. Pour beaucoup, il s’agit de l’un des seuls toponymes des USA qui soit complètement inventé. Pour d’autres, le nom vient de J. Edgar Thomson, un responsable de Georgia Railroad. Il l’aurait nommé ainsi en l’honneur de la fille du gouverneur Wilson Lumpkin. Son deuxième nom était Atalanta.

Surnom : The Big Peach

Particularités : ancien territoire des Creeks, capitale de l’état de Géorgie, a accueilli les JO d’été de 1996, lieu de tournage de Walking Dead, siège de Coca Cola, CNN, Delta, Home Depot…

Villes les plus proches : Macon (Géorgie, 1h20), Birmingham (Alabama, 2h15), Chattanooga (Tennessee, 2h10)

Festivals : Atlanta Dogwood Festival (printemps, quand les cornouillers sont en fleur), Atlanta Streets Alive (sur toute l’année, fermeture de routes qui deviennent piétonnes)

Personnalités liées à la ville : Martin Luther King, Dwight Howard, Andre 3000, Margaret Mitchell, Spike Lee, Brittany Murphy, Cee Lo Green, Usher, John Mayer

 

IMG_7381

 

 

La météo

A Atlanta, c’est un climat subtropical humide. Le mois le plus froid est janvier (6,4 C°) et le mois le plus chaud juillet (26,9 C°) et il faut s’attendre à des précipitations stables et abondantes toute l’année. Les étés sont chauds et humides (orages à prévoir)  et les hivers sont doux. L’ensoleillement est très élevé.

 

IMG_2973

 

 

Combien de temps ?

IMG_7924

 

Deux à trois nuits. Atlanta peut être un bon point de départ pour un trip dans le Sud ou alors une bonne halte après ou avant un passage sur la côte. Visiter Atlanta en une journée n’est pas l’idéal, c’est pourquoi on conseille plutôt deux jours pleins avec deux ou trois nuits : un jour pour les grosses attractions du downtown, l’autre pour la verdure et les autres quartiers. Quelques possibilités :

  • En 1 jour : choisir deux grosses attractions, attraper un hot-dog au Varsity et aller voir le coucher de soleil à Piedmont Park ou au Jackson Street Bridge
  • En 2 jours : le jour 1 puis aller prendre un petit dej au Ria’s Bluebird, passe à l’Oakland Cemetery avant d’aller dans le quartier de Sweet Auburn pour voir la maison natale et la tombe de Martin Luther King. Puis Little Five Points avant d’aller prendre un verre à la Monday Night Brewing
  • En 3 jours ou plus : les deux jours précédents avec une bonne partie du programme ci-dessus

Intégration dans un roadtrip ? Atlanta peut être un bon point de départ pour un trip dans le Sud des US. La ville peut figurer dans un circuit avec le Tennessee (Memphis, Nashville), le Mississippi (route du blues), la Louisiane (New Orleans) voire l Caroline du Nord (Smokies, Asheville, Charlotte), la Géorgie cotière ( Savannah) et la Caroline du Sud (Charleston). La ville possède un immense aéroport avec des volles sans escale depuis l’Europe (Paris, Londres, Francfort, Amsterdam, Rome…)

 

Le City Pass

Si vous prévoyez de visiter les attractions d’Atlanta (CNN, Georgia Aquarium, World of Coca-Cola…), il est indispensable et vous fera économiser environ 40 %. Le mieux est de le réserver à l’avance. Pour cela, Ceetiz a de bons prix (autour de 70 euros) ou alors il  faut se tourner vers le site officiel.

 

Atlanta-City-Pass-Logo-1280x640

 

 

Le budget

IMG_7444

 

Budget moyen. Atlanta est une grande ville du sud et le budget hébergement peut être réduit en sortant un peu du downtown. Pour le prix, on est loin de San Francisco ou de New York. La nourriture est également accessible. En revanche, les activités (aquarium, zoo, CNN, Coca) peuvent vite représenter un bon budget, d’où l’intérêt du CityPass.

 

 

Où dormir ?

DSC03315

 

D’abord, dans quel quartier dormir ?  L’essentiel des hôtels se trouvent dans Downtown et dans Midtown. Pour visiter les World of Coca-Cola and co, ce sont les hébergements les plus proches. Mais on en trouve également dans Buckhead, Decatur et dans le secteur de Little Five Points, pour un peu plus de calme.  Voir les logements à Atlanta

 

  • Notre plan : nous avons testé le Hilton qui est dans le downtown. Il est impressionnant. L’avantage, on est très vite dans le downtown, mais aussi très vite en dehors. Voir et réserver. Voir les autres hôtels du Downtown et de Midtown. On aime bien les chaînes Aloft ou l’Omni
  • Le bon plan pas cher : le Highland Inn. Testé aussi. Il est un peu à l’écart, non loin de Little Five Points. Le quartier est sympa, vert, jeune. Et le prix tout petit. Voir et réserver
  • Le plan camping : Stone Mountain Park sera probablement votre meilleur spot. Voir et réserver

 

IMG_3824

 

 

Où manger ?

IMG_7658

 

Atlanta est immense et on peut y manger de tout. On a testé quelques bonnes adresses et on nous en a recommandé d’autres, qu’on vous livre ici.

  • Waffle House : d’abord, sachez que la chaîne Waffle House, l’une des plus populaires pour le breakfast est née ici. Alors, pourquoi ne pas y faire un saut ?
  • Ria’s Bluebird (421 Memorial Dr SE) : un restaurant aimé des locaux avec des grands classiques du sud comme un brisket cuit lentement (14 heures) ou des pancakes à la banane. Site
  • The Varsity (61 North Avenue NW) : l’historique Varsity où l’on ne va pas vraiment pour la gastronomie mais plutôt pour l’expérience. Plus de détails. Site
  • Farm Burger Decatur (B, 410 W Ponce de Leon Ave, Decatur) : une très bonne adresse pour se faire un vrai bon juicy burger. Site
  • Cape Dutch (1782 Cheshire Bridge Rd NE) : envie d’un repas raffiné à Atlanta. On tient là une bonne adresse dans le nord-est de la ville. Un steakhouse sud-africain tenu par un chef belge. Plus de détailsSite
  • Park Tavern (500 10th St NE) : un restaurant à l’extrémité sud-est de Piedmont Park. On nous l’a recommandé. Site
  • Six Feet Under Pub & Fish House (437 Memorial Drive SE ou 685 11th Street) : une brasserie de très bon niveau. Site
  • Krog Street Market (99 Krog St NE) : petit-déjeuner, déjeuner, diner, tout est possible dans cet entrepôt de 1920 rénové. C’est l’un des hot spots culinaires de la ville. Site
  • Porter Beer Bar (1156 Euclid Ave NE) : on vous en a parlé un peu plus haut. Une brasserie trouvée dans Little Five Points. Site
  • Cooks & Soldiers (691 14th St NW) : des mets d’inspiration basque, des tapas…. Site
  • Vintage Frozen Custard (1021 Howell Mill Rd NW) : alors là, c’est dessert. La « frozen custard » est proche de la glace mais préparée avec des oeufs. A tester. Site

 

DSC03609 DSC03587

 

Voilà, on espère qu’avec cet article, vous serez armés pour une formidable découverte d’Atlanta. La ville mérite plus qu’un passage, plus qu’une découverte du downtown. Prenez votre temps, flânez dans les parcs, dans les quartiers. Le Sud, c’est déjà ici.

 

 

Dans le cadre d’un partenariat avec l’office du tourisme d’Atlanta noué à notre initiative, nous avons été invités à certaines de ses activités (Botanical Garden, Margaret Mitchell House, Monday Night Brewing…) et au Hilton. Tous les choix éditoriaux et les avis nous reviennent.

4 responses à “Que faire à Atlanta, la Big Peach ?

  1. Bonjour, merci encore pour ces fabuleux articles qui nourrissent encore plus de rêves les amoureux de l’amerique dont je fais partie aussi.
    Je contemple vos nombreuses photos depuis des mois déjà et je voudrais vous poser la question suivante : tout simplement quel matériel (et/ou logiciel) utilisez-vous ?
    Merci encore et longue vie (et voyages) à vous.

    1. Bonsoir Olivier,
      Un grand merci pour ton message. Heureux de te donner un peu de ta dose US et roadtrip ^^ Pour la photo, nous utilisons essentiellement un Canon Eos 6D avec plusieurs objectifs (mais le principal est un 24-105). Nous utilisons aussi un compact (SonyRX100), un smartphone (Iphone6) et une Go Pro Hero 3
      Très bonne soirée ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *