L’interview « American » de Little Gypsy

Vous connaissez Little Gypsy ? Cette petite nana dynamique a, à sa façon, révolutionné le monde du blogging voyage à la française avec des vidéos rigolotes et péchues dont elle a le secret. Après avoir travaillé avec les animaux, des dauphins notamment, elle a tout plaqué pour voyager et voir le monde. On l’adorait jusqu’à ce qu’on la rencontre : depuis, on l’aime encore plus. Elle est en plus aussi drôle et sympa en vrai qu’en vidéo. Célèbre dans la blogosphère, Morgane (de son vrai prénom) aurait certainement pu se lancer dans le one-woman-show… mais non, la demoiselle a au contraire décidé de continuer de raconter ses voyages via des vidéos plus « sérieuses ». Et, cerise sur le gâteau, elle vient de rentrer de son premier (long) séjour aux Etats-Unis. Il n’en fallait pas plus pour que Roadie lui ouvre grand ses colonnes.

Mais avant, attaquez avec sa dernière vidéo sur le Nevada.

 

 

 

 

Les Etats-Unis de Little Gypsy

 

 

Salut Morgane, comment es-tu devenue Little Gypsy ?

 » Kikoo les amis <3 !  Je voyage depuis très jeune mais à mes 23 ans j’ai décidé de tout plaquer pour devenir une Gypsy toujours en mouvement. J’ai décidé de troquer ma maison et mes boulots de rêve contre un sac à dos et d’être saisonnière dans des restaurants pour me payer mes voyages. Je pensais que cela n’allait durer que quelques mois mais c’est devenu une drogue et cela fait aujourd’hui 4 ans que je suis sur les routes du monde.

Little Gyspsy est venue à la base d’un surnom qu’on m’a donné lors de mon premier voyage au Cambodge et en Thaïlande. J’écoutais tout le temps une chanson de Lady Gaga qui s’appelait « Gypsy », alors les gens ont commencé à m’appeler comme ça :) . Lorsque je suis rentrée, j’ai décidé de vivre dans la cabane du jardin de ma maman (lol) pour ne plus payer de loyer et mettre de l’argent de côté pour repartir. La réaction de mes amis était de dire que j’étais une petite gitane. J’ai vite fait le rapprochement et je me suis toujours dis que le jour où je commencerai officiellement mes vidéos, je m’appellerai comme ça.

 

14231922_1792962040986261_1989960479123823889_o

 

On te suit partout à travers le monde, du Grau du Roi au Costa Rica. Ta marque de fabrique sont tes vidéos rigolotes mais tu « vlogues » aussi avec des vidéos plus « sérieuses » ces derniers temps. Pourquoi ?

J’ai commencé il y a quelques mois à ressentir le besoin de transmettre et raconter des choses en plus de faire rire. Ça commençait à devenir frustrant pour moi de ne pas pouvoir raconter une belle rencontre ou expérience parce que je rentrais dans la case « comique de service ». J’aime toucher à tout et j’ai besoin aujourd’hui de transmettre sous d’autres formes de vidéos. S’il le faut, dans quelques mois, j’aurais encore une autre idée de vidéo !
Comme le voyage, mes vidéos et ce blog sont devenus une vraie drogue, ça me passionne totalement.

 

On l’attendait avec impatience et ça y est : tu as posé le pied aux Etats-Unis (et au Canada) ! Quel a été ton parcours ?

C’était ma première fois aux Etats-Unis ! YIHAAAAA ! Quand j’étais jeune, je disais qu’un jour, je partirais au galop à cheval dans le Nevada et voilà que j’ai booké dans un ranch cette chevauchée pour mon anniversaire en septembre :D (Soldier Meadows Ranch & Lodge à Gerlach, NDLR).

Je suis partie en mai, j’ai commencé au Québec, puis le Yukon, l’Alaska, la Colombie-Britannique, les Rocheuses en Alberta, le Montana, le Yellowstone, puis j’ai passé un peu de temps dans les îles San Juan, dans l’état de Washington, pour les orques; j’ai terminé par le Nevada. J’y suis restée quatre mois, de mai à septembre.

Ce voyage a été totalement dingue, j’en ai toujours rêvé, j’ai dépensé toutes mes économies dedans, j’ai dormi dans ma voiture, mangé une fois tous les 3 jours pour réussir à rentrer dans mes comptes mais je ne regrette absolument pas ! On a qu’une vie #yolo pour les vrais ;)

 

14352396_1792961894319609_4673703339132835599_o

 

Quels sont les moments forts, les lieux qui t’ont vraiment marquée?

Plein ! Il y a eu ma rencontre avec les orques de San Juan, c’était vraiment magique. Les paysages du Montana, les vrais cowboys, les chevaux sauvages, c’était comme dans mes rêves, quand j’étais petite. Le Yellowstone ne m’a en revanche pas tant plu que ça; j’y suis restée deux jours et j’ai trouvé ça trop touristique, finalement compliqué à aborder… Je venais d’endroits où c’était la première fois qu’ils voyaient des Français, et là il y en avait partout ! Je n’ai même pas vu beaucoup d’animaux, des bisons et de loin. Je suis aussi allée à Rachel, à l’entrée de la Zone 51. Et j’ai vraiment beaucoup aimé le Nevada.

 

 

Tiens mais… au fait, on ne t’a pas vue à Las Vegas ?

Euh, si si, j’y suis allée… Mais ça a été le burn-out total là-bas (fou rire). J’y suis allée pour boire un verre comme ça et il y en a eu beaucoup d’autres, j’ai fait la tournée des boîtes et vu le jour se lever sur Vegas… Je n’avais pas prévu du tout que ça passe comme ça et du coup, ben, il n’y a pas de vidéo (rires).

 

« Après, s’il y a un Etat où les cow-boys sont plus sexys qu’un autre, je veux bien en faire une priorité »

 

ET

14310370_1792962194319579_1000094816197538778_o 14352449_1792974064318392_4168575823150651742_o

 

Quels sont les autres endroits que tu as envie de découvrir aux Etats-Unis ?

TOUT ! Moi tu sais je veux tout découvrir, et voir de moi-même, y compris les endroits sur lesquels les gens ont plein de préjugés pour me faire mon propre avis. Il y a des endroits où vous êtes allés qui me font trop kiffer, comme Spectre, la ville de « Big Fish » (Milbrook, Alabama). Je veux y aller !
Après, s’il y a un Etat où les cow-boys sont plus sexys qu’un autre, je veux bien en faire une priorité ;)

 

Qu’est-ce que tu aimes/n’aimes pas aux Etats-Unis ?

Je suis végétarienne et c’est vrai que c’était très dur de pouvoir bien me nourrir. Je ne suis pas restée assez longtemps pour pouvoir voir des choses négatives.
Les Etats-Unis, depuis toute petite, sont synonymes pour moi de liberté, de grands espaces, de parcs nationaux, de diversité des paysages, de chevaux, de cow-boys sexys à épouser… Le rêve quoi ;)

 

YELLOWSTONE

 

Ce qui t’a surtout conduite aux Etats-Unis cette fois, c’est le Magic Bus d’ « Into the wild » (un vrai challenge qui fait aussi rêver JP), perdu en Alaska. Un objectif qui semble vraiment important pour toi, pourquoi ?

14203231_1785255928423539_2687472129695639806_nJ’avais 17 ans le jour où j’ai vu ce film, avant de lire le livre. Il n’y avait pas encore tous ces forums et ces blogs pour comprendre que cette envie inconditionnelle de voyager et cette sensation de ne pas être faite pour rentrer dans le moule existaient pour d’autres personnes.

McCandless m’a aidée dans ce choix et cette promesse de partir voyager. Son histoire a réveillé en moi la nomade que je suis devenue. Je me suis toujours promise qu’un jour j’irai à ce bus me recueillir. Et remercier cet homme (peut-être inconscient pour certains) mais qui a aidé des milliers de voyageurs, dont moi.

 

 

 

Tu le sais, on s’inquiétait beaucoup (c’est quand même très dangereux). Comment avais-tu organisé ton aventure et que conseilles-tu aux Roadies qui ont l’intention d’y aller ?

Ooooh vous êtes trop mignons <3. Faites attention à vos coeurs, j’y retourne en mai au moment où les ours sortent d’hibernation et ont faim haha (j’en ai trop peur !).

À la base, je voulais y aller seule et puis ce sont des followers qui m’ont dit que je mettais ma vie en danger et m’ont conseillé de prendre un guide au Yukon qui s’appelle Max. À force de lire de partout que c’était dangereux, je les ai écoutés et j’ai fait appel à Max de l’agence « Terre boréale » (j’ai payé comme tout le monde ce guide, je lui fais de la pub car il le mérite et il m’a très certainement sauvé la vie pendant le trek).

Comme je le dis à la fin du vlog, si vous ne connaissez rien à l’Alaska et au fait de partir en autonomie, vous mettez réellement votre vie en danger ! Et il vaut mieux partir avec un guide. La meilleure période, bien qu’il n’y en ait pas vraiment (l’Alaska est tellement redoutable qu’on ne peut jamais savoir) serait le mois de mai.

Je connais des personnes qui ont réussi à aller jusqu’au bus au bout de la quatrième année ! Il faut vraiment se préparer psychologiquement à tout pendant ce trek. Mais c’est ce qui le rend encore plus beau :)

 

13701036_1763665827249216_4126955837591796187_o

 

> Voir son article  sur son trek vers le Magic Bus

 

 

Tu as malheureusement dû renoncer (comme plus de la moitié des gens). Pas trop dur ?

C’était très dur sur place ! Heureusement que j’avais mes amis Ludoc, Marie et mon guide Max pour me réconforter.
Quelques jours plus tard j’ai tiré de très belles leçons sur moi et les choix de vie que j’avais fait ces derniers temps et je suis sincèrement heureuse que ça se soit passé comme ça aujourd’hui ! Quand la nature te remet à ta place ça fait du bien !

 

 

Tu préfères voyager seule ou à plusieurs ?

C’est totalement différent. J’aime énormément voyager seule comme j’aime être accompagnée de temps en temps de mes amis. Quand on est seule on est ouvert à tout ce qui nous entoure et c’est vraiment incroyable ce qu’on peut vivre !

J’ai également fait une autre expérience en voyageant deux fois avec deux followeuses cet été dont une qui avait peur de se lancer et avait besoin d’un petit coup de pouce. Cette expérience était dingue et aujourd’hui ces deux nanas sont devenues des amies qui ont place très importante pour moi. Alors je vais très certainement continuer ;)

 

ALASKA

 

Comme on est copains dans la vie, on s’est toujours dit qu’on allait roadtripper aux USA ensemble un jour. Alors on va où ?!

Au septième ciel bébé <3 C’est comme ça que je drague tous les cow-boys d’Amérique ! Sérieusement on va où vous voulez les amis <3. Moi je serai à New-York pour Halloween, je pars le 25 octobre, et je vais faire l’ouest américain au printemps prochain !

 

Et tu vas te déguiser en quoi pour Halloween ?

Je ne sais pas encore. Peut-être en banane, lol :-). »

 

 

Le ping-pong de Roadie

Cheeseburger ou sandwich vegan ? Sandwich vegan power

Bud ou bière de microbrewerie ? Bière de microbrewerie pour donner de l’argent à des petits commerçants <3

Biche ou ours ? Les deux, je les aime fort, les ours mais de loin haha

Le défi que tu ne relèverais pas ? Manger du caca (tu m’as cherché en même temps, haha)

Los Angeles ou Miami ? Los Angeles

Ton meilleur souvenir de voyage ? Il y en a tellement ! Le plus récent est celui de Hanna, Finn et Kiano, des « inconnus » avec qui j’ai fait Whitehorse-Vancouver dans leur caravane.

 

 

Le pire ? Quand j’ai failli mourir de froid en Mongolie coincée sous 50 centimètres de neige avec ma couverture de survie !

Motel ou camping ? Camping paradise

Toilettes sèches ou pipi dans la forêt ? Pipi dans la foret DIRECT !

Ton prochain voyage ? Le Berry <3

PS : Je vous aime !

 

 

 

Vous en voulez encore ?

Voilà deux vidéos qu’on adore et les liens vers son blog et sa chaîne youtube

 

 

13246421_1740062546276211_9098577144896102638_o

 

> Son blog

> Sa chaîne Youtube

 

 

5 responses à “L’interview « American » de Little Gypsy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *