Nos bons plans gratuits à Las Vegas

A Las Vegas, tout est fait pour dépenser de l’argent. Les casinos bien sûr, les hôtels, mais aussi ces centaines de magasins, restaurants, bars, attractions et spectacles plus clignotants les uns que les autres… C’est dur de résister, d’autant qu’on se dit « allez, c’est pas tous les jours qu’on est à Vegas ». La première fois qu’on a visité Sin City, on a balancé des dollars dans tous les sens : mariage, casinos, spectacle, buffet all you can eat... et on en passe.

Mais cette fois, lors de notre second passage, on a voulu faire un peu de résistance et ramener quelques bons plans. Et on a découvert que oui : il existe des bons plans gratuits à faire à Las Vegas. On en a trouvé 32, qu’on a classé en onze activités. Ce n’est pas exhaustif mais ce sont nos préférés et ceux que l’on considère incontournables. Mais attention, il faudra être brave : avant et/ou après, la tentation sera grande !

 

DSC01848

 

D’abord, une petite carte pour se repérer.

 

 

1- Poser pour la photo-souvenir devant le mythique panneau « Welcome to Fabulous Las Vegas »

IMG_3924

 

Qui ne connaît pas ce panneau ? Le « Welcome to Fabulous Las Vegas » est l’un des emblèmes de la ville. Peut-être même le plus reconnaissable. Large de presque 8 mètres, il a été designé en 1959 par Betty Willis, l’une des artistes de la Western Neon Company, à la demande de son patron, Ted Rogich qui s’était aperçu que dans une ville pleine de néons et de panneaux, aucun n’indiquait l’entrée !

Sur la face du losange, le message « Welcome to Fabulous Las Vegas » (bienvenue dans la merveilleuse Las Vegas). Les lettres sont entourées de cercles qui sont des dollars (7) et des néons l’illuminent. A l’arrière, un double message : « Drive carefully » (conduisez prudemment, faites attention sur la route) et « Come back soon » (revenez bientôt). Il a été déplacé plusieurs fois, au fur et à mesure de l’extension de la ville. Aujourd’hui au bout du Strip (tout au sud, avant le Mandala bay lorsque l’on y arrive et à côté de l’aéroport, au numéro 5100), le panneau historique, classé au registre des lieux historiques depuis 2009, est une star devant laquelle tout le monde veut poser. Accessible 24 heures sur 24, il y a toujours la queue. Le lieu étant particulièrement passant et dangereux, un parking y a été créé en 2008 (il n’y a pas beaucoup de places mais le turn-over est rapide).Depuis peu, il fonctionne à l’énergie solaire.

Il n’est pas le seul : trois panneaux cohabitent en réalité dans Las Vegas, aux entrées/sorties de ville (le principal ne serait en réalité pas à Las Vegas mais sur la commune voisine de Paradise). Les deux autres, sont un peu différents. Il y en a un dans le downtown (au niveau de la World famous wedding chapel, 1431 S Las Vegas blvd) et un autre sur Boulder highway, aux environs du numéro 5421, pas loin du croisement avec E Sun valley drive (c’est le moins joli, il est plus grand mais plus simple et jaune).

C’est gratuit. Et c’est seulement si vous voulez poser avec les Elvis and co qui font le pied de grue devant, que vous débourserez quelques dollars. Pas obligé de faire la queue : ça va plus vite de prendre un autre angle, de plus loin.

> Pour voir la fiche complète, c’est par ici. 

 

 

2- Longer le strip et faire le tour des hôtels-casinos (et boire presque à l’oeil)

IMG_0638

 

C’est une occupation à part entière à Vegas : se balader sur le Strip et entrer dans chacun des hôtels-casinos. Les habitués connaissent le principal bon plan (les novices le découvriront vite) : on peut boire (presque) à l’oeil dans ces derniers. Il suffit de s’asseoir à une machine et d’attendre qu’un serveur vienne prendre commande. Comme les casinos veulent vous garder, la boisson est gratuite, seul le tip du serveur (ou de la serveuse) reste à votre charge : soit quelques dollars. Il n’est même pas obligatoire, mais plus que recommandé (surtout si vous voulez une seconde tournée !).

 

DSC01899

 

Mais cette balade (qui prend du temps et beaucoup de pas, selon nous, il faut s’y reprendre à trois fois au moins et plutôt de nuit, pour éviter les grosses chaleurs et profiter de l’animation) est aussi l’occasion de voir des spectacles, des oeuvres d’art, des filles dénudées sur les tables de poker et toute une kyrielle de choses insolites, en particulier gratuites.

Chaque hôtel-casino a son histoire, son identité propre, son centre commercial rempli de magasins, son spectacle, son ambiance…

 

IMG_3697

 

Les plus emblématiques selon Roadie : le Venetian (ne serait-ce que pour ses gondoles et son ciel artificiel troublant de réalisme), le Treasure Island (pour l’ambiance), le Flamingo (pour l’histoire et le rose), le Caesars Palace (parce que c’est peut-être le plus connu et pour Céline Dion un peu aussi, #joke), le Bellagio (pour ses fontaines qui se donnent en spectacle), le Paris (pour la tour Eiffel et tous les clichés sur nous), le Cosmopolitan (pour son ambiance jeune et branchée et son bar dans un lustre de cristal), le New-York New-York (parce qu’on aime tous New-York et qu’il a un grand 8 intégré)…

 

3- Profiter des spectacles gratuits

IMG_3548

 

En faisant cette « tournée », on peut aussi assister à des spectacles. Deux façons d’envisager la chose : soit on tombe dessus un peu par hasard, soit on se fait une liste pour éviter les allers-retours incessants. Parce qu’on fait vite plusieurs kilomètres sur le Strip et quand il fait plus de 40°C, chaque pas compte! Parmi ceux qui méritent un coup d’oeil (dans un ordre pris du nord au sud du Strip, de la Stratosphere tower au Mandala bay) :

 

> Le cirque du Circus Circus : c’est le plus grand cirque permanent du monde. Sous ce grand chapiteau rose bonbon, des numéros de cirque et de d’acrobatie sont joués tout au long de la journée, de 11 h à 23 h (minuit le samedi). Il y a aussi une grande fête foraine (Carnival Midway) de 200 jeux où l’on peut gagner des cadeaux. Tout est gratuit.

> Le lac des rêves du Wynn : des images et des visages projetés , en haute technologie, sur un mur d’eau, en musique. C’est le « lake of dreams » (lac des rêves) de l’hôtel-casino le Wynn. Projeté uniquement de nuit à chaque demi-heure (19h30, 20h30,…) de 19 h à minuit tous les jours, depuis le balcon. On a regretté que la meilleure vue soit réservée aux clients du bar (Parasol Up) et du restaurant, au bord du « lac » (SW Steakhouse).

 

IMG_3593

 

> Plus de sirènes à Treasure Island mais des barmen : entre 2003 et 2013, le Treasure Island Hotel & Casino avait aussi son show gratuit : celui des « Sirènes », des naïades sexy qui donnaient la sérénade à heures fixes lors d’un show pyrotechnique en plein air. Arrêté temporairement pour travaux à l’automne 2013, il a été définitivement annulé mais pas remplacé. On peut se consoler avec le show des barmen du Kahunaville, le tiki bar de l’intérieur. En espérant attraper un shot gratuit. 20h30 et 23 h. Entrée gratuite.

 

> Le volcan du Mirage : avez-vous déjà eu l’occasion d’assister à l’éruption d’un volcan? Celui du show son et lumière de l’hôtel-casino Mirage est « facile » à prévoir : le Volcano envoie ses flammes à plus de 30 mètres de haut la nuit seulement pendant un cours spectacle, à 20 h et 21 h du dimanche au jeudi. Séance supplémentaire à 22 h le vendredi et le samedi.

 

> La chute de l’Atlantide au Caesars Palace : au milieu de la luxueuse galerie marchande du Forum shops du Caesars, la fontaine s’anime et rejoue le mythe de l’Atlantide… A chaque heure pleine, de 11 h à 23 h tous les jours, jusqu’à minuit le vendredi et le samedi.

 

> Les fontaines du Bellagio : c’est un show magique, fait de jets d’eau (plus de 1000) et de musique. Il a eu lieu tous les jours, de jour et de nuit, dans les fontaines du bassin devant l’hôtel-casino le Bellagio. On peut faire péter la suite dans l’hôtel plutôt luxueux pour une vue panoramique ou le voir depuis le Strip, gratuitement. Les jets « dansent » sur des symphonies et grands classiques, avec un répertoire d’une trentaine de chorégraphies, mais de nouvelles musiques sont régulièrement ajoutées (nous on a entendu Michael Jackson). Tous les jours. Du lundi au vendredi : show toutes les demi de chaque heure de 15 h à 20 h (15h30, 16h30…) puis tous les quarts-d’heure à partir de 20 h jusqu’à minuit, samedi et vacances : idem de midi à 20 h puis de 20 h à minuit, idem le dimanche mais dès 11 h du matin, avec un show tous les 15 jusqu’à 15 h…

 

IMG_5230

 

> Les coulisses du Cirque du Soleil (Kà) au MGM Grand : les productions du Cirque du Soleil sont un must de Vegas. Mais malgré des possibilités de réductions, les places à ces grands spectacles restent chères. Un bon plan pour en voir quand même un aperçu : une (nouvelle) visite des coulisses du spectacle « Kà » (celui avec des arts martiaux et des marionnettes, réputé comme l’un des « meilleurs » du CDS). Lancée en août 2015, cette visite guidée d’une demi-heure, à la découverte des coulisses et de l’incroyable machinerie du show, a une particularité : elle est gratuite. Rendez-vous chaque mardi matin pour deux séances, à 11 h et 11h30; les participants repartent avec des réductions pour voir le « vrai » show.

 

4- Goûter à l’extravagance vegasienne

IMG_0331

 

Comme « ce qui se passe à Vegas reste à Vegas », il y a ici des « choses » que vous ne verrez nulle part ailleurs. De l’objet hyper insolite aux oeuvres d’art d’une valeur de plusieurs millions de dollars, en passant par des attractions à grand frisson uniques au monde. Voici une sélection de choses gratuites à voir lors de votre balade.

> Un Koons au Wynn : vous connaissez sûrement l’artiste Jeff Koons (hochez la tête). Un artiste américain contemporain considéré comme majeur, qui réinvente les objets du quotidien (ses lapins gonflables et ses chiens en ballons sont parmi les plus connus) et qui a quand même été le mari de la Cicciolina… Ses oeuvres s’arrachent à des dizaines de millions de dollars. Le Wynn a acheté l’un de ses Popeye (28 millions d’euros) et l’a installé dans l’une de ses allées intérieures, à la vue de tous. Et placé sous la surveillance permanente d’un garde du « corps ».

 

DSC01701

 

> Les (vrais) flamants roses du Flamingo : Dans la cour à l’arrière de l’hôtel-casino historique du Strip, sur le chemin de la piscine, se trouve le Wildlife habitat, où des canards, des pélicans, des poissons tropicaux et des flamants roses s’ébattent tranquillement dans un décor tropical. Entrée libre de 8 h du matin à la tombée de la nuit.

 

DSC00623

 

> Le cristal Swarovski : cette étoile scintillante au-dessus du magasin éponyme (à côté du Bally’s et en face du Bellagio), faite de 900 cristaux sculptés et de LEDs qui s’illuminent dans un show et lumière, proposent une « fête du Jour de l’An » chaque nuit à 21 h et minuit. Attention ça ne dure que trois minutes !

 

IMG_0701

 

> Les jardins botaniques et le conservatoire du Bellagio, ouverts 24 h sur 24. Le hall est également décoré de sculptures en verre signée Chihuly.

 

> Les murs de Fairey, Scharf and co et un bar-lustre : la coopération entre ces grands artistes du street-art a commencé dans le garage de l’hôtel-casino puis s’est peu à peu étendue sur les murs. On peut voir gratuitement les « wallworks » de Shepard Fairey, Kenny Scharf et de bien d’autres au Cosmopolitan. L’occasion aussi d’admirer son incroyable lustre en cristal géant qui abrite un bar lounge (The Chandelier) sur trois étages.

 

IMG_0974

 

> La fontaine du Miracle Mile shops du Planet Hollywood : un show son, lumière et eau prend vie dans la fontaine tous les jours de midi à 23 heures toutes les heures, aux heures pleines (midi, 13 h, 14 h…).

> L’aquarium du Silverton : il y a plusieurs aquariums dans les hôtels-casinos, mais tous ne sont pas gratuits. Celui-ci, le plus grand (450 ooo litres) est ouvert 24 h sur 24. Il abrite 4000 poissons tropicaux, trois espèces de requins et des raies. Séances de nourrissage tous les jours à 13h30 et 16h30.

> La plus grosse pépite d’or du monde au Golden Nugget : baptisée « hand of faith » (main de la foi), elle est « naturellement » exposée à l’hôtel-casino du Golden nugget, sur Fremont street, à l’extérieur du Strip. Avec ses 27 kilogrammes, elle est la 2e plus grosse jamais découverte, mais la plus grosse pépite d’or du monde encore en un seul morceau. C’est aussi au Golden nugget que l’on peut voir un aquarium de requins et voir les plus téméraires le traverser dans un toboggan transparent (mais ça, c’est payant).

 

IMG_4916

 

5- Flasher sur le musée du Polaroid

IMG_0026

 

Ça, c’est un petit bijou bien caché, et pourtant en plein milieu du Strip ! Ne le trouvant pas tout de suite, on a même demandé à l’hôtel-casino voisin qui n’en savait rien! Installé dans la rue commerçante entre le Linq et le Flamingo (ladite promenade du Linq), le jeune (2014) musée du Polaroid (Fotobar & Polaroid museum/ Photo & Go) est un immense espace où se raconte l’Histoire du Polaroid. Tous les modèles, depuis le premier de 1948, sont exposés, au côté de grands clichés (les Beatles, Mandela…), une partie interactive, une oeuvre prêtée par le musée Warhol… C’est immense et pas très fréquenté, et on a vraiment aimé. Vous pourrez participer à des projets artistiques participatifs (avec le #fotobar). Le musée est gratuit mais en bas, c’est un magasin photo hyper sympa. Nous on a craqué et fait imprimer des photos souvenirs, pour quelques dollars.

> Pour voir la fiche complète, c’est par ici

Attention, début 2016 (et jusqu’à nouvel ordre), le musée a fermé temporairement pour rénovations

 

6- Toucher sa bille au musée du flipper

DSC01546

 

 

Autre trouvaille géniale et si « loin » des néons et du bling-bling du Strip : le musée du flipper (Pinball hall of fame & museum, 1610 E Tropicana Ave). L’entrée (qui ne paie pas de mine) est gratuite, mais vous serez sûrement tentés de jouer (on n’y a laissé que quelques dollars, chaque machine ne demandant qu’un ou deux quarters). On se sent tout humble au milieu des 200 machines, vieux flippers et autres jeux d’arcades et autres. Il y a des pièces très rares et de vraies antiquités, qui datent des années 1940 et fonctionnent encore.

Le lieu est une institution du genre, où on vient en famille, entre potes ou pour un premier rendez-vous. L’ambiance est sympa et il y en a pour tous les goûts (des fans des Simpson aux amateurs de séries en passant par les puristes qui n’essayeront que les modèles vintage). Chaque machine historique est accompagnée de sa petite notice explicative. L’atelier de réparation est ouvert, au fond du local. Il y a aussi des machines qui distribuent des snacks, des boissons et des peluches-souvenirs. Le Pinball hall of fame and museum est ouvert toute la journée et assez tard en soirée, selon les jours de la semaine.

Last but not least : on s’y est amusés comme des gosses. Et le Pinball Hall of fame reverse régulièrement les quarters joués à des oeuvres de charité, en particulier celles de l’armée.

 

> Pour voir la fiche complète, c’est par ici

 

7- Faire la Fremont Street Experience

IMG_2710

 

On a une tendresse particulière pour ce quartier, l’historique Las Vegas des casinos, où l’on a débarqué pour la première fois lors de notre première visite à Vegas. Pour nous, l’étape est obligatoire. Fremont street (où se concentre l’animation) a un côté plus authentique, plus « Amérique populaire » qu’international,  et le spectacle est vraiment dans la rue, 24 heures sur 24. Il y a des artistes de rue (tous niveaux confondus), des néons à faire pâlir le Strip, plein de boutiques de souvenirs (moins chers), des casinos, des restaurants, des bars… Mais sa principale attraction est la Fremont experience, le plus grand écran du monde, de la taille de cinq terrains de foot, qui s’étale sur le « plafond » de la rue. Plusieurs shows musico-lumineux y sont projetés (le Viva vision). Chaque set dure six minutes.

Fremont s’illumine ainsi tous les jours à chaque heure pleine (18h, 19h, 20 h, 21 h…), dès qu’il fait nuit (entre 18 h et 20 h selon la saison) jusqu’à minuit (1 h du matin l’été). C’est gratuit.

Une tyrolienne (la SlotZilla) permet de descendre la Fremont experience et de la voir des premières loges, au plafond; mais cette expérience-ci est payante (de 20 à 40 dollars).

 

8- Se faire une toile ou un concert au Downtown Container Park

DSC01153

 

Autre quartier qui vous fera vous sentir ailleurs, à mille lieues du bling-bling, de l’effervescence et du bruit du Strip : le Downtown Container park au bout de Fremont street (à l’angle de 7th street). Imaginé pour redynamiser le centre-ville historique de Las Vegas, il est composé de 30 containers de bateaux et d’une quarantaine de cubes modulables qui abritent, au tour d’un centre en plein air, des magasins, galeries, restaurants et bars sympas. Les enfants peuvent s’éclater sur une aire de jeux géante. L’entrée est libre et de nombreux événements gratuits y sont organisés: des concerts et des soirées cinéma en plein air, sur l’herbe.

Au milieu de plusieurs autres oeuvres d’art, c’est une mante religieuse géante (ex tank) née au festival Burning man, qui accueille les visiteurs à l’entrée du Container park. Lors d’occasions spéciales, elle s’anime et des flammes sortent de ses antennes.

Attention, les moins de 21 ans doivent quitter le site à 21 heures. Le programme des événements gratuits est en ligne sur le site du Downtown container park.

 

> Pour voir la fiche complète, c’est par ici

 

 

9- Découvrir l’Arts district 18b

IMG_3044

 

Chaque ville américaine a son quartier arty. A Vegas, c’est le 18b Arts district, dans le downtown. On y a un peu raté notre passage : on a galéré à se garer et eu du mal à trouver l’exacte délimitation du quartier. Mais on en a quand même saisi la quintessence et vu plein de graffs et d’oeuvres qui nous ont plu. Au programme : des oeuvres à chaque coin de rue, des petites galeries d’art et des boutiques indé, des restaurants… La grand messe du quartier a lieu le premier vendredi du mois (le First friday), où des événements et autres concerts rassemblent plusieurs milliers de personnes.

> Pour voir la fiche complète, c’est par ici

 

 10- Se croire à la télé

IMG_3166

 

La télévision a aussi sa place à Las Vegas. On peut par exemple être « testeur » de nouveaux voire futurs programmes ou essayer d’apercevoir des stars de la téléréalité dans leur boutique.

> Donner son avis sur des programmes télé : C’est au MGM Grand que ça se passe. L’hôtel-casino renferme le CBS city research center. Visiter, être interviewé, tester de nouvelles technologies et produits et donner son avis sur des programmes et émissions, telles sont les activités possibles pour les intéressés. Ca peut aussi être l’occasion de visionner, en avant-première, l’épisode d’une future série à succès. Le centre étant la propriété du groupe Viacom networks, on peut tomber sur les dernières émissions de CBS, Nickelodeon ou MTV ou tester une console de jeux pas encore sortie ou le futur Iphone. Les enfants peuvent participer à condition d’avoir plus de 10 ans et d’être accompagnés par un adulte. De 10 h à 20h30 tous les jours, du lundi au dimanche. Pas besoin de réservations mais c’est un poil technique : il faut d’abord récupérer des places devant le centre de recherches ou devant l’entrée du parking du MGM Grand puis s’inscrire sur le listing et attendre devant les studios, à côté de la piscine.

Le site internet

 

> Chercher les rois des enchères : Vous pouvez aller faire un tour au Silver and Gold Pawn shop (713 S Las Vegas Blvd), les rois des enchères (« Pawn stars« ) connus jusqu’en France grâce à leur émission de téléréalité. Ils ont ouvert un centre commercial haut en couleurs, Pawn plaza, sur le modèle du Downtown Container park, juste à côté. Ils y sont régulièrement pour des séances-dédicaces ou à leur boutique, pour le tournage de leur émission.

Pour voir la fiche complète, c’est par ici

 

> Entrer dans le garage des voitures-stars de la téléréalité : dérivée de Pawn stars, l’émission de téléréalité Counting cars (les fous des bolides) filme les activités de Danny (« The Count ») Koker, garagiste autodidacte fou de belles voitures et de motos, qu’il repère, achète, rénove, customise et collectionne. Son garage, « Count’s Kustoms » est installé dans une petite zone commerciale à l’écart du Strip, à l’arrière du Circus-Circus (2714 S Highland Drive). Il est ouvert toute la semaine, de 9 h à 17 h en semaine, à partir de 10 h le week-end. Il y a bien sûr un magasin de produits dérivés. Les visiteurs sont les bienvenus et l’entrée gratuite. Danny a aussi une société de tatouage (dont un salon à l’hôtel-casino Rio) et est en train d’ouvrir un restaurant-grill. On y est malheureusement arrivés après la fermeture…

 

11- Dire merci pour le chocolat

IMG_5143

 

Nous ne sommes pas des accros au chocolat, surtout quand on est dans le désert et que le thermomètre a dépassé les 40°C. Mais on sait qu’il a ses fans et à Vegas, il y a plusieurs bons plans chocolatés. So…

> Voir la plus grande fontaine de chocolat du monde : ironie du sort, elle est chez « Jean-Philippe« , pâtisserie-chocolaterie au Bellagio.

 

> Visiter des « musées » de marque(s) : ce sont des magasins, mais si grands et si emblématiques qu’on vous les donne quand même, même si leur objectif est de vous vendre quelque chose. Sur le Strip (devant le MGM), M&M’s a un espace de quatre étages, qui expose son histoire, ses cacahuètes chocolatées en 22 couleurs et à travers les âges et diffuse (gratuitement) des films d’animation (sur la marque). Et vend plein de produits dérivés. On peut même les personnaliser… Un peu plus haut, c’est devant le New-York New-York que la grande marque Hershey’s a pignon sur rue. L’immense boutique vend et expose ses 800 sortes de tablettes et autres produits. Le lieu, qui fait aussi office de musée de la marque, a surtout une insolite statue de la Liberté de 300 kilos en chocolat H…

 

> Entrer dans une fabrique de chocolat : Ethel M chocolate factory and… cactus garden. Mr Mars (ça ne s’invente pas !) a ouvert sa seule et unique fabrique de chocolat ici au début des années 1980 et lui a donné le prénom de sa mère, Ethel, qui faisait son chocolat dans sa cuisine. La recette n’aurait pas changé. La visite, gratuite, est bien sûr suivie d’une dégustation. Et d’une balade digestive dans les jardins botaniques voisins et de leurs 300 variétés de cactus. Pour les fêtes de fin d’année, ils sont illuminés. Ouvert tous les jours de 8h30 à 18 h, sans réservations. La fabrique de chocolats n’est qu’à une dizaine kilomètres du Strip, au sud-est de Las Vegas et déjà sur la commune d’Henderson (2 Cactus Garden drive).

 

 

 

Cette liste est non exhaustive. Vous pourrez trouver d’autres choses (pas 10000) à faire à Las Vegas sans ouvrir votre porte-monnaie…

> Vous avez aussi des bons plans ? N’hésitez pas à les partager… 

 

IMG_0837

 

15 responses à “Nos bons plans gratuits à Las Vegas

      1. Nous avons tourné au moins 20 mn pour la trouver et au bout du compte on a demandé à une personne de la reception où elle se trouvait….mdr

  1. Ah Las Vegas ! La ville du pêcher et du possible.
    2 jours passé sur place et le strip à été parcouru au moins 2 fois par jour. Le moins que l’on puisse dire c’est que tout est fait pour cracher du billet vert dans tout les sens. Le plus étonnant pour nous à été de voir que des gens vendaient des bouteilles d’eau fraîche dans la rue pour 1$ et des gens faisaient la queue pour en avoir. Ils sont fous ces américains.
    Sur Fremont il y avait des artistes qui avec des bombes de graf’ faisaient des peintures sublimes en moins de 15 minutes, je voulais en ramener une mais pas de place en valise. Je ne sais donc pas leur prix, une idée ? Prochaine fois que j’y retourne c’est sur j’en achète une.
    Pas grand chose de non payant à Végas mais on a résisté car budget très serré et puis il nous restait encore 2 semaines de voyage.
    VEGAS tu me reverras un jour c’est une certitude mais pour au moins 4 jours.
    2 jours c’est trop court et hyper frustrant tellement il y a de choses à voir. Mes compagnons de voyage ne sont pas du même avis que moi sur le sujet.

    1. Hello Kevin,
      Oui, Vegas, la ville du billet vert. C’est pour ça qu’on voulait faire ce papier sur les bons plans gratuits à Vegas. Aucune idée pour les graffs de Fremont. Ce qui est sûr, c’est que je conseille à tout le monde de venir y faire un tour et de ne pas se contenter du Strip.
      En effet, deux jours, c’est frustrant. Trois nuits, car il vaut mieux compter en nuit là-bas, c’est la bonne cote je pense. Surtout qu’il n’y a pas que le Strip et Fremont. LV a d’autres choses à offrir. Quand tu viens des parcs de l’Utah ou de Death Valley, tu prends la ville en pleine gueule et je peux comprendre que ça agresse certaines personnes.
      A plus

  2. S’éloigner du Strip pour aller sur Freemont vaut vraiment le coup. Le spectacle est partout dans la rue, sans parler du toit lumineux ! Gros coup de coeur pour l’historique Golden Nuggets. Sa façade et ses ampoules jaunes/doré… waouh quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *